La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

BILAN DE FONCTIONNEMENT ANNEE 2009 FAITS MARQUANTS CLIS du 15 octobre 2010.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "BILAN DE FONCTIONNEMENT ANNEE 2009 FAITS MARQUANTS CLIS du 15 octobre 2010."— Transcription de la présentation:

1 BILAN DE FONCTIONNEMENT ANNEE 2009 FAITS MARQUANTS CLIS du 15 octobre 2010

2 CLIS – St GERMAIN EN LAYE le 15 mai 2009 Plan Chiffres clés de l’exploitation (N. RUPP – Directeur de Site) Suivi environnemental (J. GOUBAULT - Coordinateur EQS) Faits marquants et évolutions du site (N. RUPP – Directeur de Site)

3 CLIS – St GERMAIN EN LAYE le 15 mai 2009 Bilan des tonnages

4 CLIS – St GERMAIN EN LAYE le 15 mai 2009 TONNAGES ENTRANTS tonnes

5 CLIS – St GERMAIN EN LAYE le 15 mai 2009 Nature des déchetsTonnes Total villes SITRU refus de TRI SITRU EMMAÜS 148 Encombrants incinérables SITRU Incinérables Déchetterie 818 TOTAL déchets SITRU TOTAL déchets tiers NOVERGIE TOTAL DECHETS RECUS TOTAL DECHETS INCINERES TOTAL DECHETS EVACUES

6 CLIS – St GERMAIN EN LAYE le 15 mai 2009 Fonctionnement des fours

7 CLIS – St GERMAIN EN LAYE le 15 mai 2009 Bilan de fonctionnement du four 1 bis : Heures de fonctionnement : Heures Bilan de fonctionnement du four 2 : Heures de fonctionnement : Heures

8 CLIS – St GERMAIN EN LAYE le 15 mai 2009 Production d’énergie

9 CLIS – St GERMAIN EN LAYE le 15 mai 2009 ENERGIE ELECTRIQUE TOTALE PRODUITE : Mwh ENERGIE ELECTRIQUE VENDUE A EDF : Mwh 100 kwh / Tonne incinérée LA PRODUCTION ELECTRIQUE Auto consommation Usine et Chaufferie Vente sur le réseau

10 CLIS – St GERMAIN EN LAYE le 15 mai 2009 LA PRODUCTION DE VAPEUR

11 CLIS – St GERMAIN EN LAYE le 15 mai 2009 Production des résidus d’incinération

12 CLIS – St GERMAIN EN LAYE le 15 mai 2009 REFIOM : 48 kg / Tonne incinérée MACHEFER : 196 kg / Tonne incinérée SOUS PRODUITS

13 CLIS – St GERMAIN EN LAYE le 15 mai 2009 Valorisation métaux issus du mâchefer

14 CLIS – St GERMAIN EN LAYE le 15 mai 2009 Sous produit – Le mâchefer Analysé mensuellement après un quartage Classé maturable sur toute l’année 2009 suivant les moyennes mobiles Envoyé en centre de maturation (SPL à ST Ouen l’aumône) puis valorisé en technique routière à 100%

15 CLIS – St GERMAIN EN LAYE le 15 mai 2009 Sous produit – Les REFIOMS Analysés annuellement Pas de seuil réglementaire Envoyés en centre technique de classe 1 Sté SITA Villeparisis (77) Sté SERAF Tourville le Rivière (76) Sté CERED Saint Marcel (27)

16 CLIS – St GERMAIN EN LAYE le 15 mai 2009 déchets dangereux Huiles usagées Tubes fluo Piles en mélange Cartouches encre vides DEEE CHIMIREC Dugny DECHETTERIE SITRU

17 CLIS – St GERMAIN EN LAYE le 15 mai 2009 Résultats du suivi environnemental

18 CLIS – St GERMAIN EN LAYE le 15 mai 2009 Rejets atmosphériques Poussières Seuil : 10 mg/Nm 3 à 11% d’O

19 CLIS – St GERMAIN EN LAYE le 15 mai 2009 Monoxyde de carbone (CO) Seuil : 50 mg/Nm 3 à 11% d’O Rejets atmosphériques

20 CLIS – St GERMAIN EN LAYE le 15 mai 2009 Acide chlorhydrique (HCl) Seuil : 10 mg/Nm 3 à 11% d’O Rejets atmosphériques

21 CLIS – St GERMAIN EN LAYE le 15 mai 2009 Dioxyde de soufre (SO 2 ) Seuil : 30 mg/Nm 3 à 11% d’O Rejets atmosphériques

22 CLIS – St GERMAIN EN LAYE le 15 mai 2009 Monoxyde d’Azote (NOx) Seuil : 80 mg/Nm 3 à 11% d’O Rejets atmosphériques

23 CLIS – St GERMAIN EN LAYE le 15 mai 2009 Résultats du suivi environnemental (suite) Air : Mesures ponctuelles par laboratoire Rejets atmosphériques

24 CLIS – St GERMAIN EN LAYE le 15 mai 2009 Résultats du suivi environnemental (suite) Air : mesures ponctuelles - trimestrielles Rejets atmosphériques

25 CLIS – St GERMAIN EN LAYE le 15 mai 2009 Résultats du suivi environnemental (suite) Air : mesures ponctuelles - semestrielles Seuil 0,1 ng Rejets atmosphériques

26 CLIS – St GERMAIN EN LAYE le 15 mai 2009 Reconduction en 2009 des analyses des retombées atmosphériques par jauges OWENS Surveillance de l’environnement Principe : Positionner des équipements de récupération d’eau de pluie (Jauges) autour du site sous la zone d’influence du panache de la cheminée (suivant une cartographie basée sur la rose des vents). Analyse des taux de dioxines et métaux lourds présents Repositionnement du blanc de comparaison dans une zone non soumise à l’influence de la circulation

27 CLIS – St GERMAIN EN LAYE le 15 mai 2009

28 Surveillance de l’environnement PCDD/F en pg I-TEQ / m 2 / jour ANNEE MOYENNE2,692,882,72 Selon les préconisations de l’INERIS, il est conclu que le fonctionnement du site n’entraine pas de modification significative au niveau des dépôts en Dioxines et furanes pour les campagnes considérées. METAUX TOTAUX en µg / m 2 / jour ANNEE MOYENNE29,7831,788,8 Pour la campagne 2009/2010, la moyenne des métaux lourds a augmenté significativement de façon globale, ce phénomène étant également constaté sur le blanc. Aucun dépassement des valeurs limites Allemandes en métaux (valeurs réglementaires selon le référentiel TA-LUFT de juillet 2002 dans ce pays) n’est constaté aux différents points de mesure.

29 CLIS – St GERMAIN EN LAYE le 15 mai 2009

30 Consommation annuelle d’eau de ville : m3 Renforcement du traitement d’eau. Eaux industrielles issues du process Eaux de pluies Evacuées dans le réseau de Montesson Après passage dans un décanteur puis dans un décanteur lamellaire avec séparateur d’hydrocarbures Eaux usées sanitaires Fosse septiques Eaux Bassins de rétention Recyclées dans le process Difficultés rencontrées pour le traitement des eaux pluviales des voieries.

31 CLIS – St GERMAIN EN LAYE le 15 mai 2009 Objectif N°1 : Conformité des valeurs de rejet suivant notre AP Objectif N°2 potentiel : approcher le zéro rejet 1 Améliorer le Traitement avant rejet 3 Assurer le recyclage interne de l’eau captée 2 Capter avant rejet les eaux les + souillées 4 Finaliser les travaux de la nouvelle aire de transit du verre Projet Eaux pluviales

32 CLIS – St GERMAIN EN LAYE le 15 mai 2009 A l’origine : 2 débourbeurs / déshuileurs à décantation primaire 2009 : ajout d’un décanteur particulaire lamellaire pour renforcer la captation des MES / DCO / COT Amélioration insuffisante Améliorer le Traitement avant rejet Projet Eaux pluviales

33 CLIS – St GERMAIN EN LAYE le 15 mai 2009 Capter puis transférer dans nos bassins de stockage les eaux de pluies de la Zone « halls de déchargement » Etude de reprise des eaux devant les halls de chargement OM Elimination des eaux les plus chargées du réseau EP Refoulement des eaux par des pompes jusqu’aux bassins 2 Capter avant rejet les eaux les + souillées Projet Eaux pluviales

34 CLIS – St GERMAIN EN LAYE le 15 mai Capter avant rejet les eaux les + souillées Projet Eaux pluviales

35 CLIS – St GERMAIN EN LAYE le 15 mai : amélioration de la gestion des niveaux d’eau des extracteurs mâchefers pour augmenter la quantité d’eau consommée Assurer une capacité de stockage permanent (200 m 3 ) 2009 : suivi continu des apports d’eau aux bassins avec l’ajout de niveaux analogiques 2010 : Modification des bassins existants pour optimiser le volume De stockage et gérer l’injection constante dans les 2 extracteurs mâchefer Bassin eau sale Bassin eau pluviale Régulation avec niveau analogique En cas de besoin, fiabiliser un système d’ injection d’eau dans le four 2 3 Assurer le recyclage interne de l’eau captée Projet Eaux pluviales

36 CLIS – St GERMAIN EN LAYE le 15 mai 2009 Implantation de la nouvelle aire de stockage de verre Renvoi aux bassins des eaux De l’aire de stockage Du verre 4 Finaliser les travaux de la nouvelle aire de transit du verre Projet Eaux pluviales

37 CLIS – St GERMAIN EN LAYE le 15 mai 2009

38 Faits marquants

39 CLIS – St GERMAIN EN LAYE le 15 mai 2009 Maintien du certificat ISO 14001

40 CLIS – St GERMAIN EN LAYE le 15 mai 2009 Plaintes Bruit : Malgré l’installation d’un nouveau silencieux en 2008 et les progrès constatés alors, deux riverains (CHATOU et MONTESSON) se sont à nouveau manifestés en Une nouvelle étude de bruit est en cours Fumées roses : en août 2010, suite à l’incinération de médicaments contenant de l’iode, le site a émis des fumées roses pendant 4 heures. Le pompiers ont fait des prélèvement d’air sous le panache dans la ville de Carrières sur Seine qui n’ont révélé aucune substance dangereuse. Cendres : en juillet 2009, un riverain de la commune de CHATOU s’est plaint de la présence de cendres sur sa voiture au petit matin. Aucun dysfonctionnement de l’usine à cette époque n’a été constaté, les cendres ont pu être produites par un feu « sauvage » nocturne dans les champs voisins.

41 CLIS – St GERMAIN EN LAYE le 15 mai 2009 Changement du ballon de la chaudière 1 bis Suite à l’apparition de fissures sur le nouveau ballon de la chaudière 1 bis, celui-ci a été changé en juillet 2009.

42 CLIS – St GERMAIN EN LAYE le 15 mai 2009 Évolutions du site

43 CLIS – St GERMAIN EN LAYE le 15 mai 2009 Protection incendie Canons incendie fosses 1 et 2 : en 2009, deux canons incendie d’une capacité de 60 m3/h (eau + additif moussant) chacun ont été installés pour protéger les fosses de stockage des déchets. Il sont commandés depuis la salle de commande.

44 CLIS – St GERMAIN EN LAYE le 15 mai 2009 Protection incendie Rampes d’arrosage halls 1 et 2 : en 2010, des rampes d’aspersion ont été installées dans les halls 1 et 2 en complément des lances incendie déjà présentes. Buse d’arrosage trémie four 1 bis : en 2010, suite à un incendie qui a démarré dans la trémies du four 1 bis et s’est propagé vers la fosse, une buse d’arrosage de la trémie actionnable depuis la salle de commande a été installée pour éteindre rapidement un départ de feu.

45 CLIS – St GERMAIN EN LAYE le 15 mai 2009 Visites du site En partenariat avec La chargée de communication du SITRU, des visites des classes des enfants des communes du SITRU sont organisées deux à trois fois par mois. NOVERGIE a réaménagé la salle de commande et le SITRU sa salle d’accueil pour permettre l’accueil des groupes dans de meilleures conditions.


Télécharger ppt "BILAN DE FONCTIONNEMENT ANNEE 2009 FAITS MARQUANTS CLIS du 15 octobre 2010."

Présentations similaires


Annonces Google