La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ELECTIONS CANTONALES Mars 2011. La Charente Maritime.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ELECTIONS CANTONALES Mars 2011. La Charente Maritime."— Transcription de la présentation:

1 ELECTIONS CANTONALES Mars 2011

2 La Charente Maritime

3 6.892 km² 170 km de plages 4 îles et 56 ports 470 km de côtes 5 arrondissements 472 communes 51 cantons Quelques chiffres

4 habitants la moitié vit dans un canton littoral les moins de 20 ans : 22 % (France : 24,5 %) les plus de 60 ans : 28,5 % (France : 22 %) Population

5 Le Conseil Général

6 Le rôle du Conseil Général L’Économie : encourager l’esprit d’entreprise La Solidarité : favoriser la cohésion sociale L’Éducation : donner des perspectives aux jeunes Les Réseaux et le Tourisme : relier les hommes et les territoires L’Environnement : promouvoir le développement durable La Culture et le Sport : où vivre ses passions en Charente Maritime

7 51 Conseillers Généraux composent l’Assemblée départementale composent la Commission Permanente élisent 1 Président et 15 Vice-Présidents

8 Le Conseil Général Depuis les lois de décentralisation de 1982, le Conseil Général exerce des responsabilités qui agissent au quotidien sur la vie de nos concitoyens. Ces responsabilités concernent 4 grands domaines d’action, le principal étant l’action sociale

9 L’action sanitaire et sociale  l’aide sociale à l’enfance : la protection maternelle et infantile (PMI), l’adoption, la protection de l’enfance, les assistantes maternelles ou bien le financement de structures d’accueil spécialisées ;  l’aide aux personnes handicapées à travers la Maison Départementale des Personnes Handicapées (prestations, placement et suivi) ;  l’aide aux personnes âgées : l’aide personnalisée à l’autonomie (APA), l’aide à domicile, le soutien aux établissements pour personnes âgées (EPAD) ;  l’insertion sociale et professionnelle : le revenu de solidarité active (RSA), le fonds d’aide aux jeunes (FAJ), l’aide sociale générale ;  l’aide au logement : le fonds de solidarité logement (FSL).

10 L’aménagement de l’espace et l’équipement  la voirie départementale ;  le soutien à l’équipement public ;  le Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS) ;  les transports scolaires et le transport routier ;  les ports de pêche et la défense des côtes ;  le programme d’équipement rural et l’environnement ;  l’aménagement et l’entretien de cours d’eau domaniaux

11 L’éducation, la culture, le patrimoine, la vie associative  les collèges : construction, aménagement, équipement et fonctionnement  l’université : participation à l’équipement et à la recherche ;  le soutien à la réalisation d’équipements sportifs et culturels ;  le soutien au fonctionnement du mouvement associatif (culture, éducation populaire, sport) ;  création, soutien et valorisation du patrimoine ;  gestion de la Médiathèque Départementale et des Archives Départementales ;  l’animation des territoires.

12 L’action économique et touristique Depuis la loi du 13 août 2004, le Conseil Général, en plus de la participation au financement des aides économiques aux entreprises et au tourisme, doit mettre en œuvre ses propres régimes d’aide avec l’accord de la Région, qui est le chef de file de la politique économique sur le territoire.

13 Le Conseil Général Les chiffres officiels

14 Recettes de fonctionnement : 582 M €

15 Dépenses de fonctionnement : 582 M€

16 Recettes d’investissement : 254 M€

17 Dépenses d’investissement : 254 M €

18 Le Conseil Général Les chiffres officieux

19 Encours de la dette au 31/12

20 Contributions directes

21 Le recours à l’emprunt

22 La fiscalité Un contribuable lambda ne voit pas sa part départementale augmenter de 32 % depuis En réalité, c’est bien plus (et ce sans même parler de l’augmentation des bases…) Ainsi ce citoyen charentais maritime qui payait 100 € en 2001, combien paiera-t-il exactement en 2010 ? Voici la réponse : % Taux votés ,5 Taux cumulés , €107 €115,56 €122,49 €129,23 €136,34 €

23 CE QUE NOUS VOULONS POUR LA CHARENTE MARITIME

24 L'EMPLOI : LA PRIORITE DES PRIORITES L'emploi est la première préoccupation des Français. Elle l’est aussi pour nous Elle l’est aussi pour nous

25 Le bilan de la majorité sortante : Un chômage de plus en plus élevé

26 Le taux de chômage le plus élevé de la Région 11,2 % fin 2009 L'emploi salarié régresse pertes d'emplois depuis 2007 Une économie en déclin à l'est du département : exemple 200 emplois perdus sur 700 sur le seul canton de Loulay depuis 2004

27 NOTRE PROJET : AGIR SUR L’ÉCONOMIE DE PROXIMITÉ

28 Mener la bataille pour l'implantation de nouvelles entreprises Création d'un organisme entièrement dédié à l'expansion économique de notre département Implantation dans tous les territoires de pépinières d'entreprises Promotion économique et non pas seulement touristique de notre département

29 Développer nos entreprises locales Soutien sans failles à nos grandes filières économiques : agriculture, agroalimentaire, chimie, cognac, conchyliculture, ferroviaire, nautisme, tourisme,… Privilégier les investissements publics créateurs d'emplois locaux comme la filière du bâtiment Mettre en œuvre une véritable politique de soutien aux créateurs locaux d'entreprises

30 Soutenir véritablement l’agriculture et la viticulture Définir une politique agricole jusque là déléguée à la Chambre d’Agriculture Accompagner la diversification des exploitations Soutenir le développement de la viticulture

31 Les associations, un nouveau gisement d'emplois Subventionner en priorité les associations créatrices d’emploi Soutenir les emplois d'insertion des associations

32 LA JEUNESSE : VERS UN NOUVEL AVENIR Trop de jeunes n'ont plus l'espoir d'un meilleur avenir Trop de jeunes n'ont plus l'espoir d'un meilleur avenir Notre volonté est de leur en tracer un Notre volonté est de leur en tracer un

33 Le bilan de la majorité sortante : Trop de jeunes laissés pour compte

34 Trop de familles n'ont pas de solution de garde pour leurs enfants 500 enfants n'ont pas de place en garderie L'échec scolaire est plus grand en Charente maritime qu'ailleurs 40 % n'obtiennent pas le bac Le taux de chômage des jeunes est au-dessus de la moyenne jeunes sont sans emploi

35 NOTRE PROJET : Que chaque jeune puisse se projeter dans le futur

36 Accueillir les plus petits partout en Charente Maritime Des maisons de la petite enfance sur chacun de nos territoires Des centres d'accueil extrascolaires dans tous les cantons

37 Réussir les années collèges Mettre tous les collégiens à l'heure des nouvelles technologies Permettre à chaque collégien de pratiquer un sport et une activité culturelle de façon régulière Sensibiliser en permanence tous les collégiens à la citoyenneté, à l'environnement et aux autres enjeux de société

38 5.000 contrats de soutien à l'autonomie des jeunes Un accompagnement renforcé des jeunes sortant du système scolaire sans qualification Décrocher son premier emploi

39 NOS TERRITOIRES : UN DEVELOPPEMENT JUSTE ET DURABLE Le développement de nos territoires est très inégalitaire Nous ferons en sorte qu'il devienne plus juste Nous ferons en sorte qu'il devienne plus juste

40 Le bilan de la majorité sortante : La fracture territoriale

41 Les disparités économiques ne cessent de croître entre l'est et l'ouest € de revenu moyen à Tonnay-Boutonne contre € à St-Martin-de-Ré La population croit plus vite en zone littorale que dans les cantons ruraux - 3% à Aulnay contre +19% à La Jarrie en 10 ans Certains cantons mieux traités que les autres C'est le cas notamment des infrastructures routières

42 NOTRE PROJET : UNE MÊME DYNAMIQUE POUR TOUS NOS TERRITOIRES

43 Une convention de développement durable par territoire Pour la réalisation de grands équipements structurants Pour soutenir l'action économique des communes et de leurs communautés Pour créer et entretenir les équipements publics de proximité

44 Des taux de subventions différenciés d'un territoire à l'autre Des taux de subvention tenant compte Notamment de la démographie, de l’effort fiscal Un soutien spécifique à l'action éducative, sportive et culturelle dans les territoires ruraux Une aide particulière aux programmes de renouvellement urbain

45 Des services dans tous nos territoires Assurer les services de proximité indispensables y compris numériques Des délégations territoriales du département renforcées

46 L'ENVIRONNEMENT : LA VOLONTE DE L'EXCELLENCE Alors que le gouvernement ralentit l'application du Grenelle de l'environnement Nous conduirons une grande politique départementale respectueuse de l’environnement

47 Le bilan de la majorité sortante : Une politique environnementale incohérente

48 Une politique de l'énergie qui régresse sans cesse 50% de subvention en moins sur les énergies renouvelables La gestion des réserves d'eau abandonnée au secteur privé 20% de subvention aux propriétaires privés qui créent des bassines Un schéma de traitement des déchets inexistant des milliers de tonnes de déchets transportées sur des kilomètres avant d'être traitées

49 NOTRE PROJET : UNE CHARENTE MARITIME DURABLE

50 Préparer l'énergie du futur et gérer la ressource en eau Une grande politique pour la production et l'utilisation des énergies alternatives dans notre département Le financement des équipements publics subordonné à l'effort d'économie d'énergie Encourager toutes les actions tendant à maîtriser la consommation d'eau

51 Un objectif : zéro déchet Sur 10 ans un plan de réduction progressive des déchets ménagers et industriels Un soutien aux initiatives locales de recyclage des déchets Un centre d'enfouissement dans le nord du département

52 Construire respectueux et durable Promouvoir le bois comme matériau de construction Relancer les productions locales de la filière bois Le financement des équipements publics subordonné aux normes environnementales en vigueur

53 Se déplacer facile, se déplacer propre Un soutien aux communes favorisant les transports alternatifs Un schéma départemental des déplacements maillant davantage tous les territoires

54 SOLIDARITES SOCIALES : LA GARANTIE D'UNE VIE DIGNE Beaucoup de nos concitoyens sont en situation fragile Notre devoir est de leur garantir une vie digne

55 Le bilan de la majorité sortante : Une solidarité à minima

56 Des personnes âgées n'ont pas les moyens financiers d'accéder à des établissements 3 à 4 établissements publics manquent en Charente Maritime Les personnes relevant de l'APA sont moins aidées qu'ailleurs 84ème département pour la part laissée aux familles La droite fait une politique d'insertion professionnelle à minima de nos concitoyens sont pourtant allocataires du RSA

57 NOTRE PROJET : PERMETTRE A TOUS DE VIVRE DIGNEMENT

58 Seniors et handicapés : chez soi le plus longtemps possible Généralisation des réseaux locaux de maintien à domicile Renforcement du réseau des EHPAD publics Création de 2 établissements publics pour handicapés âgées

59 Ouvrir le monde du travail aux plus fragilisés Des équipes d'accompagnants des personnes au RSA auprès des entreprises du département Relancer les programmes d’action pour la réussite de l’insertion (PARI) Un dispositif “transboulot” pour ceux qui sont au RSA

60 Un logement pour tous Mettre en oeuvre avec les organismes à loyer modéré un plan ambitieux de construction de logements locatifs Constitution de 150 à 200 hectares de réserves foncières destinés au logement, notamment à loyer modéré

61 NOUS PROPOSONS UNE AUTRE FAÇON DE GOUVERNER

62 La majorité départementale sortante c’est, entre autres Une communication institutionnelle dans la presse dispendieuse % entre 2009 et 2010 Des dépenses de frais de bouche surprenants + 60 % entre 2009 et 2010 Des investissements contestables € par an pour la Cité de l’Huître € pour la maison de St-Georges-de-Didonne Un exercice solitaire du pouvoir, des décisions prises sans véritable concertation

63 A la tête du Département, une nouvelle majorité permettra La fin de ces gaspillages en tous genres et une gestion au plus près des deniers publics Une affectation des dépenses juste Une souci constant d’aider de façon équitable Une démocratie vivante par une plus grande proximité

64 Le 20 mars prochain Une Charente Maritime ambitieuse au service de chacun d’entre vous Votez pour une nouvelle majorité Votez pour vous !


Télécharger ppt "ELECTIONS CANTONALES Mars 2011. La Charente Maritime."

Présentations similaires


Annonces Google