La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

220 francs de plus pour tous sur les chantiers! 11 arguments solides pour une substantielle augmentation de salaire.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "220 francs de plus pour tous sur les chantiers! 11 arguments solides pour une substantielle augmentation de salaire."— Transcription de la présentation:

1 220 francs de plus pour tous sur les chantiers! 11 arguments solides pour une substantielle augmentation de salaire

2 2 220 francs de plus pour tous sur les chantiers – 11 arguments solides Syndicat Unia L’économie suisse vit une période de haute conjoncture et la construction profite, elle aussi, de cette nette reprise économique. Pourtant, en 2004 et en 2005, les salaires réels ont baissé dans le secteur de la construction. D’une part à cause de la perte du pouvoir d’achat, d’autre part en raison du remplacement de travailleurs qualifiés aux salaires plus élevés par de la main-d’oeuvre à meilleur marché. Il est temps que les salaires réels recommencent à grimper, qu’ils compensent la perte du pouvoir d’achat et viennent renforcer la demande intérieure. Les travailleurs ne doivent pas rater le train de la relance!

3 3 220 francs de plus pour tous sur les chantiers – 11 arguments solides Syndicat Unia En 2005, le secteur de la construction a enregistré la croissance record absolue de cinq pour cent. Cette année encore, les investissements dans la construction vont bon train. Or, une activité soutenue dans la construction, une meilleure situation bénéficiaire et une occupation en hausse offrent un terrain propice à des augmentations salariales.

4 4 220 francs de plus pour tous sur les chantiers – 11 arguments solides Syndicat Unia La production et les chiffres d'affaires dans les trois dernières années ont clairement augmenté, mais les postes de travail ont diminué malgré le boom. Cela signifie que de plus en plus de chiffre d'affaires est réalisé avec toujours moins d'employés. À côté de la mécanisation progressive du travail, des formes flexibles de travail sont installées de plus en plus, comme le travail temporaire, au détriment du personnel fixe. Pendant les périodes de pointe, on a simplement recours à du personnel temporaire, tandis que le personnel fixe est supprimé. Les chiffres d'affaires et les profits des entreprises augmentent, tandis que les salaires stagnent.

5 5 220 francs de plus pour tous sur les chantiers – 11 arguments solides Syndicat Unia Pour les salariés, l’année 2005 fut morose. Tous les secteurs ont vu leurs salaires réels baisser ; et pour la construction, c’était la deuxième année consécutive ! Si l’on considère l’évolution de la valeur économique ajoutée, le revenu du travail est largement à la traîne. Les mauvaises années 2004 et 2005 ont affaibli le pouvoir d’achat – et l’augmentation des primes des caisses-maladie y a été pour quelque chose. Il faut maintenant rattraper les pertes subies au niveau des salaires réels. La redistribution du bas vers le haut doit être stoppée!

6 6 220 francs de plus pour tous sur les chantiers – 11 arguments solides Syndicat Unia Les salaires réels stagnent, la productivité (chiffres d'affaires par salariée) dans le bâtiment augmente clairement. Cela ne signifie rien d'autre qu'un glissement de la redistribution se déplaçant des salaires aux profits. Cette tendance des dernières années doit enfin être stoppée. Les salaires réels doivent suivre.

7 7 220 francs de plus pour tous sur les chantiers – 11 arguments solides Syndicat Unia Depuis 2004, les prix de la construction grimpent; ce phénomène est synonyme de meilleure situation bénéficiaire pour l’entreprise. Désormais, les travailleurs de la construction doivent, eux aussi, tirer profit de cette dynamique de croissance hors norme: ils ne doivent pas rater le train de la relance. Le secteur de la construction est en mesure de supporter une hausse franche des salaires.

8 8 220 francs de plus pour tous sur les chantiers – 11 arguments solides Syndicat Unia En été 2006, le niveau des prix a légèrement augmenté. L’indice suisse des prix à la consommation de l’Office fédéral de la statistique fait état d’un renchérissement de 1,6 % en juin Cette hausse des prix accélérée a deux causes principales : les prix des carburants ( % par rapport à l’année précédente) et les loyers. Le renchérissement, actuellement en croissance, doit venir contre-plaqué.

9 9 220 francs de plus pour tous sur les chantiers – 11 arguments solides Syndicat Unia En comparaison internationale, la Suisse est la lanterne rouge – seuls les Italiens affichent une évolution des salaires encore plus faible. En Allemagne et en France, la croissance des salaires réels a été plus de deux fois plus importante qu’en Suisse. Par conséquent, l’économie suisse peut se permettre des hausses salariales substantielles sans mettre sa compétitivité en péril!

10 francs de plus pour tous sur les chantiers – 11 arguments solides Syndicat Unia Les entreprises suisses connaissent une période euphorique. Pourtant, les travailleurs n’ont guère, voire pas du tout, bénéficié de cette expansion. On constate d’un côté une flambée des bénéfices et des salaires des cadres, et de l’autre des suppressions d’emplois ainsi qu’une fonte des salaires réels. Cette contradiction scandaleuse et nocive va à rebours de la logique économique!

11 francs de plus pour tous sur les chantiers – 11 arguments solides Syndicat Unia Évolution nominale et réelle des salaires dans le bâtiment Augmentation salariale contractuelle CN3.3%1.6%1.3%0.4%1.6%2.1% Augmentation salariale Statistique-SSE 1)3.4%1.9%1.2%-0.2%0.6%?% Augmentation salariale réelle CN 2)2.0%1.0%0.1%-0.1%0.3%0.8% Augmentation salariale réelle CN (incl. Index-PAM) 3)1.6%0.5%-0.4%-0.5%0.1%0.4% Augmentation salariale réelle Statistique- SSE 1)2.1%1.3%0.0%-0.7% ?% 1) Sur la base de la statistique SSE, pour 2006 selon l‘augmentation salariale CN 2) Calculée avec l‘IPC d‘octobre ) Est pris en considération l‘Index des Primes d‘assurance-maladie de l‘OFS, pour 2006 calculs Unia

12 francs de plus pour tous sur les chantiers – 11 arguments solides Syndicat Unia Productivité et évolution des prix dans le bâtiment Productivité (=chiffre d’affaire réelle/ salariées à plein temps) 4)1.0%3.4%6.5%1.7%5.8%1.7% Augmentation salariale réelle Statistique- SSE 5)2.1%1.3%0.0%-0.7% 0.?% Index des prix de la construction OFS (Octobre)-0.2%-1.0%0.3%2.2%1.5%1.3%* (*:avril) 4) Sur la base des enquêtes trimestrielles SSE, pour 2006 sur la base de nos propres prévisions 5) Sur la base de la statistique SSE, pour 2006 selon l‘augmentation salariale CN


Télécharger ppt "220 francs de plus pour tous sur les chantiers! 11 arguments solides pour une substantielle augmentation de salaire."

Présentations similaires


Annonces Google