La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

TONALITE & CONTRASTE Photo-Club Déclic et des Claps Vendredi 12 Octobre 2011 Bernard BOGGERO.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "TONALITE & CONTRASTE Photo-Club Déclic et des Claps Vendredi 12 Octobre 2011 Bernard BOGGERO."— Transcription de la présentation:

1 TONALITE & CONTRASTE Photo-Club Déclic et des Claps Vendredi 12 Octobre 2011 Bernard BOGGERO

2 Préparer la sortie du 16 Octobre à Dolceacqua But de cet exposé Vieux village ou il y a de très bons restaurants mais aussi des églises, des rues étroites donc la possibilité de prendre des photos avec des contrastes élevés.

3 Quelques photographies

4 But Gérer les scènes à fort contraste. La tonalité d’une photo. La Luminance. L’exposition. Histogramme. Donner une ambiance à vos photos. Sur ou sous exposition. Le bracketing. Les logiciels. Logiciels HDR. Logiciel assemblage panorama..

5 Tonalité d’une image C’est la manière dont sont représentées les variations d’éclairage d’une scène. Elle dépend : – Du contraste entre les zones voisines. – Du contraste entre les zones les plus claires et les plus sombres.

6 Exemples de variations de contrastes

7 Luminance C’est la mesure de lumière réfléchie par une surface. Chaque scène offre une plage de luminance, c’est l’étendue entre les parties les plus claires et les plus foncées. Différentes expositions d’un sujet ayant une grande plage de luminance peuvent produire des images acceptables.

8 Exemples (Plage de luminance très étendue) Courbe n’occupant que les extrémités = très peu de valeurs de gris = beaucoup de tons foncés et clairs  photo à large plage dynamique

9 Exemples (Plage très étendue et image très contrasté)

10 Exemples (différentes expositions) Différentes expositions peuvent être acceptables.

11 Définition de l’histogramme L'histogramme d'une photo représente la répartition des pixels en fonction de leur luminosité. – La gauche de la courbe correspond aux pixels noirs, – la droites aux pixels blancs. – Ce qui se situe entre ces points est toute la gamme de luminosité allant du noir au blanc.

12 Les scènes ayant une différence importante entre les Hautes Lumières et les ombres sont les plus problématiques. Si on utilise une exposition correcte donnée par la cellule TTL de APN, basée sur les tons moyens, les HL seront trop brillantes et les ombres trop denses, donc pertes de détails. Trois possibilités. – Etre très précis sur la mesure de l’exposition. – Avec des logiciels, on peut utiliser l’outil courbe. – Traitement plus complexe comme le HDR. Dynamique élevée

13

14 Grande plage de luminance (ou dynamique élevée). – La surexposition peut révéler les détails dans les ombres. – La sous-exposition offre des couleurs saturées. Attention on tolère plus facilement de vaste plages foncées que de larges zones lumineuses sans couleurs. Plage de luminance réduite. – Exposer avec précision la majeure partie de la scène doit se trouver dans les tons moyens. La surexposition donne des images pâles et la sous- exposition, des images sans contrastes. Quelques conseils

15 Questions ?

16 L’exposition

17 Mesure de l’exposition Mesure spot: mesure sur une zone très limité de l’écran. Ne pas oublier de mettre l’autofocus en mode Sélectif. Mesure pondérée centrale: mesure l’intégralité de la vue mais attribue une pondération plus importante sur la zone centrale. Mesure multizone ou matricielle: mesure sur la totalité de la scène.

18

19 Les différentes mesures d’exposition Matricielle Multizone SPOT Pondéré centrale

20 Exemple d’utilisation mesure spot Mesure spot

21 Les limites des posemètre L’APN mesure la lumière réfléchie. Les fabricants ayant déterminés qu’un sujet moyen avait un facteur de réflexion de 18%, le posemètre utilise comme référence la valeur obtenue en faisant une mesure sur un carton gris mat à 18% (ce que nos yeux perçoivent comme l’exact intermédiaire entre le blanc et le noir). Il détermine donc la bonne exposition en faisant une comparaison entre la luminance d’un gris moyen et celle de la scène à photographier. Mais en mode automatique il tient aussi compte du sujet et dans son processeur il contient une bibliothèque de situation.

22 Bouton sur/sous-exposition (1) (2) ATTENTION à remettre à zéro !!!

23 Mémorisation d’exposition (AEL)  Je vise et mémorise l’exposition  Je cadre et déclenche F 9.5 – 1/400 s F 6.7 – 1/180 s

24 Questions ?

25 Bracketting On programme l’appareil photo pour prendre 3 photos du même sujet à des ouvertures différentes et à une vitesse identique en maintenant appuyer le déclencheur. – Par exemple -1IL 0 +1IL.

26 HDR -1IL +1IL

27 Panorama

28 Les logiciels les règles HDR – Luminance hdr win32 (QTPFSGUI) gratuit. – Photomatix payant. Bracketting vitesse identique trois expositions -1IL 0 +1IL ne pas bouger. Panorama – Hugin gratuit – Microsoft ice très simple gratuit. Vitesse et ouverture identiques pensez à la couverture des photos.

29 Questions ?

30 Le cadrage Les droites les courbes. Les ombres. Les flots de lumières et les halots. Présence animale.

31 Questions ?


Télécharger ppt "TONALITE & CONTRASTE Photo-Club Déclic et des Claps Vendredi 12 Octobre 2011 Bernard BOGGERO."

Présentations similaires


Annonces Google