La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Diffusion du Jardin Potager Africain (JPA) dans les systèmes de cultures des différentes zones agro-écologiquesdu Mali IER Sekou Sala Guindo Abba sekou.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Diffusion du Jardin Potager Africain (JPA) dans les systèmes de cultures des différentes zones agro-écologiquesdu Mali IER Sekou Sala Guindo Abba sekou."— Transcription de la présentation:

1 Diffusion du Jardin Potager Africain (JPA) dans les systèmes de cultures des différentes zones agro-écologiquesdu Mali IER Sekou Sala Guindo Abba sekou Maiga Aly Soumaré

2 CONTEXTE Le Comité National de la Recherche Agricole (CNRA) du Mali à travers le supplemental PASAOP a retenu des technologies pour diffusion en république du Mali :  Le niébé  Le maïs  La chèvre de Guéra  Le wassa ché  Les vitros plants de bananes  Les vitro plants de pomme de terre  Le Jardin Potager Africain (JPA) Technologie développé par l ’ICRISAT Niamey en collaboration avec le CRRA de Gao à travers le projet Desert Margins Program

3 Le Jardin Potager Africain (JPA) est un jardin dans le quel sont cultivés les arbres fruitiers (viroplants de palmiers dattiers, jujubiers greffés ou autres arbres fruitiers locaux) en association avec les cultures maraîchères (gombo, niébé, pomme de terre, tomate etc) sous irrigation goutte à goutte à basse pression. Le JPA est une technologie qui a été développé par l’ICRISAT Niamey en collaboration avec le CRRA de Gao à travers le projet Desert Margin Program (DMP) Mali. Ce type de jardin permet d’obtenir une production agricole continue et diversifiée pendant toute la période de l’année Le Jardin Potager Africain

4 Objectif global L’objectif global est de contribuer à améliorer le revenu des petits producteurs. Objectifs spécifiques  Renforcer la capacité des producteurs dans la maîtrise des techniques de production de fruitiers et de cultures maraîchères  Diversifier les productions agricoles  Améliorer l’alimentation des populations ;  Diversifier les sources de revenu des couches vulnérables ;  Assurer une meilleure économie de l’eau et de la main- d’œuvre. OBJECTIF

5 Identification et sensibilisation des bénéficiaires Activités menée en collaboration avec : CRA (chambre d’agriculture) DRA (Direction régionale Agriculture) OP(Organisation paysanne) SAC (service de l’agriculture du cercle) IER-CRRA-Gao lors des assemblés avec les maraîchers et arboriculteurs

6 Critères de choix des sites - Accessibilité de la localité et du site ; -Présence de source d’eau permanente - puits dont la profondeur est inférieur a 7 m -Le statut du foncier (propriété privée ou collective) Choix des bénéficiaires (exploitants) : - Volontariat ; - Absence de litiges sur la parcelle - Capacité technique voire financière de conduire le test ; - La pratique et l’expérience dans le maraîchage ou l’arboriculture (au moins 5 ans). - L’engagement des bénéficiaires à prendre en charge les opérations de mise en place et d’entretiens CRITERES

7 50 producteurs retenus : 20 pour la région de Gao 6 pour la région de Kidal 12 pour la région de Kayes 12 pour la région de Tombouctou Producteurs retenus

8 Site JPA

9 Jardin PotagerAfricain (JPA) Superficie de 500 m² par paysan :  Vitro plants de palmiers dattiers (variété Medjool)  Jujubiers greffés(Gola,seb et Umuran) dont 3/variété  Cultures maraîchères  système d’irrigation goutte à goutte

10 Jardin Potager Africain (plan de masse)

11 Caractéristiques des planches de la parcelle 20 m de longueur, 1,20 m de largeur, 0,30 m de hauteur 0,50 m pour les allées Fertilisation : 2 t de Mo/500m² 30 kg DAP (2 kg /billon) 1 kg urée une fois /semaine dans eau irrigation Diversification des cultures

12 Une unité du système d’irrigation goutte à goutte à basse pression pour 500 m² a été installé sur chaque site d’intervention en raison de deux lignes par planche. Les pompes “ Nafasoro ” ont été utilisé comme moyen d’exhaure. Le principe de fonctionnement, d’utilisation et d’entretiens du système d’irrigation goutte à goutte ont été expliqués aux producteurs. Au total 50 unités du système d’irrigation goutte à goutte à basse pression ont été installés. Le système d’irrigation goutte à goutte à basse pression dans les JPA

13

14 Qualité de l’eau

15 Entretien du système

16 Évaluation de l’impact socio-économique des Jardins Potagers Africains Les fiches d’évaluation socio-économique sont été élaborées et distribuées aux bénéficiaires des JPA pour la récolte des données Dans la région de Gao et Kayes des revenus sont tirés de la vente des produits du maraichage, des jujubes, des dattes et de la vente des rejets de dattiers.

17 A1A2A3A4A5A6A7A8A9A10 RECETTES COUTS BENEFICES Compte d’exploitation du JPA

18 Stratégie d’appropriation de la technologie 02 sessions de formation Région de Gao (53 personnes) Région deTombouctou (31 personnes). La formation a porté sur : les techniques de mise en place, d’entretiens du JPA L’élaboration de fiche technique, de dépliant aux producteurs

19

20

21 Contraintes le bouchage des goutteurs lié au diamètre et a la qualité de l’eau d’irrigation le diamètre petits des rames secondaires La difficulté d’acquisition du matériel GAG dans les régions nord du Mali

22 Au moins 70 JPA de 500 m² ont été installés dans les régions de Gao, Tombouctou, Kidal et Kayes avec des vitroplants de palmiers dattiers de la variété Medjool, des jujubiers greffés et des cultures maraîchères sous jacentes dans chaque JPA. En plus de ce programme le CRRA Gao et Oxfam GB ont introduits le goutte à goutte dans les jardins d’écoles, les jardins des femmes et des aveugles dans la région de Gao. - L’utilisation des tuyaux secondaires de dia d’au moins 16 mm - L’utilisation des pompes Money maker, du photovoltaïque et des éoliennes comme moyen exhaure dans les régions de Gao - l’accessibilité et la disponibilité des équipements du GAG dans les régions nord du Mali - La formation des producteurs et les visites d’échanges permettront une large diffusion de la technologie. CONCLUSION/PERSPECTIVES

23

24

25

26

27

28 Je vous remercie


Télécharger ppt "Diffusion du Jardin Potager Africain (JPA) dans les systèmes de cultures des différentes zones agro-écologiquesdu Mali IER Sekou Sala Guindo Abba sekou."

Présentations similaires


Annonces Google