La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Journée de préparation à l’examen 31 août 2013. L’examen oral Avant l’examen Un texte à écrire, puis à lire Un aide-mémoire à préparer Le jour de l’examen.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Journée de préparation à l’examen 31 août 2013. L’examen oral Avant l’examen Un texte à écrire, puis à lire Un aide-mémoire à préparer Le jour de l’examen."— Transcription de la présentation:

1 Journée de préparation à l’examen 31 août 2013

2 L’examen oral Avant l’examen Un texte à écrire, puis à lire Un aide-mémoire à préparer Le jour de l’examen Une courte conversation avec l’examinateur en guise d’échauffement (sans influence sur la note) Exposé de 2 minutes Discussion de 4 minutes

3 L’examen oral Trois étapes La préparation La présentation La discussion Trois savoir-faire différents Relever les idées et leur organisation (lecture) Transmettre les idées (élocution) Echanger des idées (conversation)

4 La présentation : Objectifs Transmettre (= une bonne introduction) Le contexte (très rapidement) La problématique L’organisation des idées Expliquer (= un développement bien argumenté) Les arguments (mots-clés) Le raisonnement (mots charnières) Déduire (= une conclusion logique) Donner son point de vue/les conclusions de son analyse Elargir le débat

5 La présentation : Préparation Relever et organiser les idées Lisez votre texte « de l’extérieur » Laissez « reposer » votre texte quelques jours avant de le lire Travaillez à partir du texte, pas du plan Relevez les idées essentielles et l’argumentation Notez les mots-clés et les mots charnières Faites l’aide-mémoire

6 Ce que votre interlocutrice ou interlocuteur doit apprendre = Relever l’essentiel du texte Avez-vous apporté une réponse aux questions Qui ? Quoi ? Où ? Quand ? Comment ? Pourquoi ?

7 L’aide-mémoire : Faites un plan en trois parties (introduction, développement, conclusion) Faites une introduction courte mais bien structurée (titre, contexte/accroche, problématique, annonce du plan) Présentez clairement les idées principales et l’argumentation (mots-clés et mots charnières) Faites une conclusion en bonne et due forme (synthèse des idées, justification de votre point de vue (si le plan le permet), ouverture du débat (si vous le souhaitez)

8 L’aide-mémoire : Quelques conseils Indiquez d’emblée et rappelez dans la conclusion qu’il s’agit de votre texte (J’ai choisi d’analyser.. - Ma dissertation concerne.. - Dans la première partie, j’explore les raisons pour lesquelles.. - C’est pourquoi j’ai conclu que..) Pour éviter les lourdeurs du style indirect, vous pouvez adopter un point de vue neutre dans le développement (Le XIXe siècle a doté la France de ses institutions.. – Cependant, cette grande liberté d’expression des médias actuels est-elle synonyme d’impartialité ? – Pour vivre de leur art, les artistes doivent le commercialiser ou trouver un mécène..)

9 L’aide-mémoire : Donnez à l’examinateur des raisons de vous poser les questions auxquelles vous aimeriez répondre Indiquez ce que vous trouvez particulièrement important/intéressant/surprenant sans trop préciser : Vous : «.., et à mon avis, cette idée est particulièrement intéressante.. » ; «..en fait, il s’agit d’un paradoxe.. » Examinateur : « Pourquoi trouvez-vous l’idée que… particulièrement importante ? » ; « Expliquez-moi le paradoxe… » N’hésitez pas à mentionner en passant ce qui peut intéresser votre interlocuteur/interlocutrice, par exemple votre expérience personnelle : - « Je comprends bien la situation parce que je travaille dans un laboratoire/je suis musicien/journaliste/martiniquaise… » - « Est-ce que d’expérience personnelle, vous trouvez que..? »

10 L’aide-mémoire : Choisissez le format qui vous convient : Cartes, carte conceptuelle, liste, etc. Séparez bien les idées, mais notez les connecteurs : D’abord, ensuite, enfin… Cependant, de plus, parallèlement… D’une part, d’autre part… Contrairement à.., de même que.. N’écrivez pas de phrases entières, mais entraînez-vous à les dire en regardant vos notes. Notez : Les mots-clés et les mots difficiles Les dates, les statistiques, les chiffres Modifiez votre aide-mémoire à l’entraînement

11 L’élocution : prenez votre temps Parlez posément (exprimez-vous simplement si nécessaire) Articulez bien tous les sons de voyelles : e, é, è + a, i, o, ou et surtout « u » les voyelles nasales Ne prononcez la dernière consonne d’un mot que lorsque vous avez une bonne raison de le faire Servez-vous de l’intonation pour insister, questionner et exprimer les sentiments

12 Partagez votre enthousiasme !


Télécharger ppt "Journée de préparation à l’examen 31 août 2013. L’examen oral Avant l’examen Un texte à écrire, puis à lire Un aide-mémoire à préparer Le jour de l’examen."

Présentations similaires


Annonces Google