La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Claudine Cohen EPHE – EHESS Académie des Beaux Arts PARIS – le 7 mars 2012 LA MAIN DANS LART PALEOLITHIQUE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Claudine Cohen EPHE – EHESS Académie des Beaux Arts PARIS – le 7 mars 2012 LA MAIN DANS LART PALEOLITHIQUE."— Transcription de la présentation:

1 Claudine Cohen EPHE – EHESS Académie des Beaux Arts PARIS – le 7 mars 2012 LA MAIN DANS LART PALEOLITHIQUE

2 « lHomme est intelligent parce quil a une main »

3 Evolution de la main Acanthostega (env. 365 MA) est un des plus anciens Vertébrés tétrapodes. Il possédait probablement 7 doigts à la patte antérieure

4 Libération de la main humaine des contraintes de la locomotion Main antérieure et postérieure du Chimpanzé Dr Nicolaes Tulp, dissection de la main et du pied humain (1630)

5 REMBRANDT - Leçon d'anatomie du Dr Nicolaes Tulp huile sur toile - 169,5 x 216, La Haye - Mauritshuis Museum

6 I - Dynamique du geste : empreintes de mains dans les grottes ornées Grotte de Fontanet (Ariège) Empreinte dune Main denfant Photo J. Clottes

7 Grotte du Pech Merle Empreinte dun pied chaussé et dessin cordiforme fait de ponctuations au doigt Relevé et photo Michel A. Garcia

8 Main denfant dans la grotte Cosquer (à plus de 2 m de haut) Empreinte dune main denfant dans la grotte Fontanet (Ariège) Relevé M.-A. Garcia

9 Tracés digitaux, « lacis » dessins (Grotte du Pech Merle, Quercy)

10 Dessin au doigt sur une paroi dargile meuble (Grotte Chauvet) Des empreintes digitales ont été relevées dans la crinière

11 II - La main représentée Grotte Cosquer (-24 MA) U n thème permanent dans lart pariétal : -Une représentation archaïque et spontanée? - ou une expression symbolique complexe ?

12 Un thème universel La main comme unité dune langue universelle ? « vocabulaire » « syntaxe » - des contrastes (mains positives/négatives ; couleurs, isolées/en grand nombre, visibles/cachées…), des associations et des proximités avec dautres figurations.

13 Mains positives et négatives Mains positives (Chauvet) Après avoir été enduite de pigment (ocre) la main est apposée sur la paroi comme un tampon Main négative : Chauvet – Galerie des mains négatives. Main négative et silhouette de mammouth Le contour de la main apposée sur la paroi est tracé par un pigment appliqué au pochoir, par la technique du soufflage ou du crachis

14 Chronologie des mains figurées paléolithiques - Les figurations de la main : le geste figuratif le plus archaïque? -Pour labbé Breuil (1934)les mains négatives peintes dans les grottes appartiennent à la période la plus ancienne de lart paléolithique (« cycle aurignaco-périgordien ») et leur réalisation est antérieure à tout autre tracé - Annette Laming-Emperaire (1957) caractérise l« étape archaïque » de lart paléolithique par des peintures de mains positives ou négatives contemporaines des « gravures profondes de silhouettes animales frustes » -Pour Leroi-Gourhan (1965) les mains appartiennent non à la phase la plus ancienne de lart pariétal paléolithique mais aux « styles II et III » caractérisés par des thématiques originales, différentes selon les régions.

15 Distribution dans lespace et le temps Dans lart paléolithique pariétal européen, les représentations de mains abondent au Gravettien ( à ans BP), mais on les retrouve, bien que moins fréquentes, à toutes les époques du Paléolithique supérieur La plus grande concentration de ces figurations se trouve dans la région pyrénéenne (hautes Pyrénées françaises, Ariège, Nord de lEspagne), mais on en trouve aussi dans dautres régions (pourtour méditerranéen, vallée du Rhône, Ardèche, Charente, etc.) Les mains négatives connues sont beaucoup plus nombreuses dans lart paléolithique que les mains positives. Le motif de la main négative a une dimension universelle : on le retrouve dans lart pariétal de nombreux peuples anciens et actuels, en Asie du Sud-Est en Amérique du Sud, en Australie…

16 GROTTE CHAUVET (Ardèche) (32000 – BP) La grotte Chauvet, découverte en 1994 à Vallon Pont-dArc en Ardèche comporte 420 représentations d'animaux (peintures, gravures) extraordinairement maîtrisées. De nombreuses datations directes par la méthode du Carbone 14 ont donné des résultats cohérents proches de ans avant le présent. Les œuvres de la grotte Chauvet datent donc de l'Aurignacien et comptent parmi les plus anciennes au monde. de nombreuses figures de mains positives et négatives mêlées aux représentations animales témoignent de ce que limage de la main nest pas la marque dun art balbutiant et archaïque.

17 Grotte Chauvet - salle Brunel : le panneau des mains positives

18 Grotte Chauvet le panneau des mains

19 Grotte Chauvet – Frise des rhinocéros rouges On distingue sur la droite du panneau quatre mains positives (droites et gauches) et une main négative.

20 GROTTE COSQUER (Bouches du Rhône) ( – BP)

21 Mains incomplètes à Cosquer (environ BP)

22

23 GROTTE DE GARGAS Hautes Pyrénées (environ BP) Sur les parois, ou parfois dans les recoins cachés, 326 mains négatives réalisées au pochoir à locre rouge et à loxyde de manganèse. Sur beaucoup dentre elles, des doigts ou des phalanges manquent.

24

25

26 La signification des mains incomplètes de Gargas -Mutilations volontaires (Breuil) -Pathologies (Maladie de Raynaud (Sahli, Barrière) -Système de signes (Saintyves, Leroi-Gourhan)

27 A. Leroi-Gourhan, « Les Mains de Gargas, Essai pour une étude densemble, », Bulletin de la Société Préhistoirique de France, 1957, p. 114

28 Mains négatives et langage des gestes : Comparaison des silhouettes de mains négatives de la grotte de Gargas avec les signes de chasse des indigènes du Queesland (Australie) Par A. Leroi-Gourhan

29 GROTTE DU PECH MERLE, Lot (environ25000 BP)

30 Le panneau des chevaux ( BP) : Les mains négatives entourent, en contraste rythmique avec des ponctuations, la silhouette de chevaux

31 III - Main et identité Figuration de main dans lart pariétal dAustralie (Kimberley)

32 Signatures « les aborigènes considèrent souvent les mains comme de véritables signatures. Dans les sites sacrés du Kimberleys, les images de mains signalent que tel individu a participé à telle ou telle cérémonie. Ce sont aussi parfois les signatures des artistes qui ont peint les figures voisines. Elkin a noté que les hommes de la tribu sont capables de reconnaître lauteur de chaque main négative et quand celui-ci est mort, limage de sa main sur la roche éveille son souvenir. Ils parlent alors de lui « les yeux pleins de larmes » (Elkin, 1930) M. Lorblanchet, Symbolisme des empreintes en Australie, p. 30

33 Les mains du panneau de Pech Merle pourraient être des mains de femmes : une « signature »?

34 Identité sexuelle : mains dhommes, de femmes, dadolescents ? Dale Guthrie The Nature of palaeolithic Art (2005) Les mains représentées dans lart paléolithique sont essentiellement des mains dadolescents (chasseurs isolés du groupe, auteurs des figurations pariétales) Dean Snow, J.-M. Chazine et Noury : mise au point dun logiciel permettant de différencier les mains dhommes et de femmes (indice de Manning). Les mains représentées sur certains panneaux paléolithiques (Pech Merle) seraient féminines.

35 Mains de femmes à Bornéo (Cliché L.-H. Fage)

36 IV - La magie de la main Pour lhistorien dart Max Raphael ( ) lassociation de mains négatives avec des représentations danimaux a une profonde signification, à la fois esthétique et symbolique : Selon Raphaël, la main réalise dans ses proportions le « nombre dor », qui se retrouve dans les proportions des animaux peints. Elle marque la domination de lhomme sur lanimal, à la fois par la capacité de les chasser et de les représenter Bison dAltamira (Espagne) Relevé Breuil

37 Rituels chamaniques? La mai n apposée et peinte du la paroi avait elle pour fonction de faire surgir delle les animaux dont les formes sont figurées?

38

39 Conclusions Les figures de mains que lon rencontre fréquemment dans les grottes ornées paléolithiques, ne doivent pas être comprises seulement comme des manifestations instinctives, archaïques. Elles sont porteuses dune signification élaborée et complexe, et participaient sans doute de : Systèmes de signes (signes de chasse, signatures, clans) représentations symboliques rituels magiques, thérapeutiques, ou divinatoires, rituels d'initiation.

40 Ces images de mains dadolescents et denfants, dhommes et de femmes, restent parmi les plus émouvantes et les plus troublantes expressions qui nous soient parvenues de nos ancêtres paléolithiques. Dans la variété et la multiplicité de leurs localisations et de leurs occurrences, il ne semble guère possible den produire une interprétation univoque. Mais dans tous les cas, limage de la main est linscription du corps et du souffle, marque de la présence, métonymie du corps et métaphore de lart


Télécharger ppt "Claudine Cohen EPHE – EHESS Académie des Beaux Arts PARIS – le 7 mars 2012 LA MAIN DANS LART PALEOLITHIQUE."

Présentations similaires


Annonces Google