La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Commission européenneDG Développement Faire le lien entre l'aide et la reconstruction et le développement pour la sécurité alimentaire Politiques et pratiques.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Commission européenneDG Développement Faire le lien entre l'aide et la reconstruction et le développement pour la sécurité alimentaire Politiques et pratiques."— Transcription de la présentation:

1 Commission européenneDG Développement Faire le lien entre l'aide et la reconstruction et le développement pour la sécurité alimentaire Politiques et pratiques de la Commission européenne

2 Commission européenneDG Développement Communication sur l'aide alimentaire humanitaire CONSULTATION Consultation de la Commission (ECHO, DEV, RELEX, AIDCO, RELEX, CCR) Cohérence spécifique avec la communication sur la sécurité alimentaire de la DG DEV Disponibilité, accès, utilisation Nutrition Réduction des risques de catastrophe Gestion des catastrophes LARD Consultation externe (États membres, autres donateurs, partenaires, chercheurs/universitaires) Questionnaire (jan 09) et table ronde des parties prenantes (juin 09) ADOPTION – 31 mars 2010 ACCORD SUR LES CONCLUSIONS DU CONSEIL – 11 MAI 2010

3 Commission européenneDG Développement De l'AIDE ALIMENTAIRE à l'ASSISTANCE ALIMENTAIRE Disponibilité, accès et utilisation d'aliments de qualité. Reconnaître l'importance d'autres dimensions non alimentaires (santé publique, éducation) dans la détermination de la nutrition et de la vulnérabilité. Comprendre le rôle des moyens de subsistance et des stratégies d'adaptation. Aide plus adaptée et efficace, basée sur des réponses diversifiées via une série d'outils (financement, intrants agricoles, alimentation).

4 Commission européenneDG Développement Aide humanitaire ax é e sur le d é veloppement Réponses adaptées et basées sur les besoins et sur la compréhension globale des symptômes et des causes. Importance de la subsistance en situation d'urgence. Renforcement, protection et rétablissement des moyens de subsistance. Principe de non nuisance. Protéger les marchés Éviter toute dépendance Minimiser les risques environnementaux et de conflit Saisir des opportunités multiples au bénéfice des agriculteurs locaux et promouvoir l'autonomie (mais pas un point d'entrée). Marchés publics locaux/régionaux Protéger/renforcer les capacités locales d'autonomie et d'adaptation, ainsi que les capacités nationales d'atténuation des catastrophes.

5 Commission européenneDG Développement Aide humanitaire ax é e sur le d é veloppement Généralisation de la réduction des risques de catastrophe en matière d'aide alimentaire humanitaire Analyse des risques de catastrophe dans l'évaluation de l'aide alimentaire. Renforcement à court terme des systèmes d'alerte précoce. Protection contre les catastrophes et reconstruction de meilleure qualité Prise en compte des avantages comparatifs Limites des instruments humanitaires (cadre temporel, prévisibilité, partenariats nationaux) Pour les besoins chroniques et la gestion de la RRC et des catastrophes, les acteurs de développement sont mieux placés. Liens entre aide d'urgence, réhabilitation et développement (LARD) Couverture optimale de besoins humanitaires et de développement coexistants de manière contigüe et/ou continue. Action de défense Responsabilité des États, avantages comparatifs des acteurs du développement, bonne gouvernance, politiques commerciales propices. Coordination Grappe de sécurité alimentaire d'urgence liée à l'architecture mondiale de la gouvernance.

6 Commission européenneDG Développement Communication sur la s é curit é alimentaire Titre : « Un cadre stratégique de l'UE pour aider les pays en développement à relever les défis liés à la sécurité alimentaire » Adoptée par la Commission le 31 mars 2010 (COM(2010) 127) Accord des ministres de l'UE : mai 2011 Approche détaillée, envisageant toutes les dimensions de la sécurité alimentaire Focalisation sur les pays les plus en retard vers l'OMD1, surtout en Afrique. Pays en situation fragile. L'agriculture à petite échelle est importante -> investir dans une intensification durable et « efficace d'un point de vue écologique ».

7 Commission européenneDG Développement Pr é vention et gestion des crises dans le d é veloppement Développer la résistance des communautés (rurales), notamment via : l'investissement dans des capacités de production la recherche et l'extension orientées vers les petits agriculteurs le développement de filets de sécurité (flexibles) l'extension de mécanismes d'assurance

8 Commission européenneDG Développement Pr é vention et gestion des crises dans le d é veloppement Renforcement de la préparation aux crises Améliorer le système d'information sur la sécurité alimentaire (orienté vers les décisions, incorporant les informations locales) Développer les capacités de gestion des crises Intégration régionale Réduire la volatilité des prix Renforcer les stocks alimentaires et leur gestion (y compris au niveau local, via des systèmes de récépissés d'entrepôts et la réduction des pertes post-culture) Améliorer le fonctionnement et la transparence des marchés au niveau national et régional

9 Commission européenneDG Développement LARD en action Gestion de la sécheresse au Kenya Initiative de gestion de la sécheresse du FED {IXème FED (17,7M EUR) 2007/2013} et Programme de préparation aux sécheresses de l'ECHO et activités d'intervention d'urgence

10 Commission européenneDG DéveloppementContexte Impact socio-économique dévastateur des sécheresses récurrentes (+ 100M USD de pertes/année sèche) Affaiblissement des avoirs des communautés Volonté politique du gouvernement de faire face au problème Mais difficultés à mettre en place une réponse efficace et opportune en situation de crise. Les acteurs de l'ECHO et humanitaires sont donc nécessaires.

11 Commission européenneDG Développement CE : Partenariat pour la gestion des s é cheresses au Kenya Soutien à un Fonds de contingence des sécheresses (FCS) géré par la BM. Soutien au renforcement des capacités des organes impliqués dans la formulation des politiques et dans la planification de la gestion des sécheresses (+ sensibilisation + travail sur les législations concernées). Soutien à des projets mis en œuvre par les partenaires humanitaires, flexibles et axés sur les communautés.

12 Commission européenneDG Développement Activit é s du FCS Focalisation sur les zones les plus arides et marginalisées du Kenya. Les groupes directeurs de district reçoivent de l'argent pour la mise en œuvre de leurs plans de contingence. Les projets financés peuvent comporter divers types d'investissements : Achat de bétail, abattage et distribution de viande en urgence Nourriture et fonds pour les programmes de travail Interventions vétérinaires Santé humaine Approvisionnement en eau Éducation (scolarisation des enfants) Intervention rapide en cas de conflit Parcs nationaux et réserves pour le pâturage Distribution de semences Stockage des céréales Compléments alimentaires pour le bétail Planter des arbres Évaluation rapide des besoins

13 Commission européenneDG Développement Coordination et d é veloppement des capacit é s Mécanisme de coordination étroite entre l'ensemble des institutions de gestion de la sécheresse Financement FCS Soutien aux groupes directeurs de district Soutien à la formulation et à l'adoption de plans de contingence et de documents politiques Financement ECHO Développement des capacités locales d'information des comités directeurs de district et des plans de contingence et capacités supplémentaires de mise en œuvre

14 Commission européenneDG Développement Garantie de l'aspect continu et contigu des LARD Dotations FCS et ECHO pour projets H+ (préparation, résistance, réduction des risques) via des agences humanitaires locales de mise en œuvre : Garantir la flexibilité entre prévention, préparation, intervention d'urgence et reconstruction selon la situation. Orienter des approches novatrices pouvant être reproduites/renforcées par les acteurs du développement une fois leur efficience et leur efficacité démontrées.

15 Commission européenneDG Développement Am é lioration du partenariat humanitaire et de d é veloppement L'ECHO a financé la préparation et l'intervention d'urgence face à la sécheresse de 2009, en coordination étroite avec le Fonds de contingence de la sécheresse. Dialogue constructif avec les acteurs humanitaires sur l'utilisation des instruments de développement disponibles pour assurer la continuité et la complémentarité : a) Dispositif alimentaire : reprend des projets financés par l'ECHO b) Discussion en cours sur le dispositif pour l'eau c) Appel à propositions pour les acteurs non étatiques


Télécharger ppt "Commission européenneDG Développement Faire le lien entre l'aide et la reconstruction et le développement pour la sécurité alimentaire Politiques et pratiques."

Présentations similaires


Annonces Google