La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PROMODEV / CTA Briefing sur le développement en Haïti Une agriculture résiliente face aux crises et aux chocs en Haïti 27 février 2013

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PROMODEV / CTA Briefing sur le développement en Haïti Une agriculture résiliente face aux crises et aux chocs en Haïti 27 février 2013"— Transcription de la présentation:

1 PROMODEV / CTA Briefing sur le développement en Haïti Une agriculture résiliente face aux crises et aux chocs en Haïti 27 février Changement climatique, politique agricole et réduction de la pauvreté Agr. Vernet Joseph, Msc, Secrétaire dEtat à la Relance Agricole du MARNDR

2

3 Plan de présentation 1. Contexte actuel dHaïti face aux impacts des changements climatiques 2. Grandes lignes de la politique agricole nationale 3. Un exemple de programme dadaptation aux changements climatiques

4 1. Contexte actuel dHaïti face aux impacts des changements climatiques Haïti: parmi les pays les plus vulnérables aux changements climatiques Forte exposition aux désastres naturels (tempêtes, cyclones, sécheresse, inondations, etc..) Faible capacité dadaptation à cause des problèmes environnementaux;

5 1. Contexte actuel dHaïti face aux impacts des changements climatiques Haut niveau de dégradation des ressources naturelles Possibilités davoir de fortes conséquences sur lenvironnement Impacts négatifs sur les activités agricoles, secteur le plus important du pays

6 1. Contexte actuel dHaïti face aux impacts des changements climatiques Impacts négatifs sur la sécurité alimentaire, la réduction de la pauvreté et le développement socio-économique Haïti occupe la sixième place en terme dindex global de risques aux changements climatiques 96% de la population haïtienne vit en danger constant avec un niveau de risque égal à 2 ou plus

7 1. Contexte actuel dHaïti face aux impacts des changements climatiques Prédictions pour Haïti Augmentation de la variation des précipitations avec une diminution comprise entre -5.9% et - 20% dici 2030 Augmentation du niveau de la mer de 10.9 cm dici 2030 et de plus de 60cm dici 2060 ·Augmentation de la température de 0.8°C à 1°C dici 2030 et entre 1.5°C et 1.7°C dici 2060 Augmentation de la fréquence des désastres naturels (cyclones, sécheresse, épisodes de pluies torrentielles, inondations et événements sismiques)

8 En conséquence, Nécessité urgente dadopter des mesures dadaptation aux impacts des changements climatiques à travers les programmes et projets à implémenter à travers le pays

9 2. Grandes lignes de la politique agricole nationale La situation actuelle du secteur Vision du MARNDR Le cadre de référence gouvernementale Approches stratégiques Les leviers de la relance du secteur agricole Les priorisations actuelles

10 Situation actuelle du secteur agricole Difficultés du secteur agricole à remplir sa triple fonction : nourrir la population, générer des devises et protéger lenvironnement Représente le quart du Produit intérieur brut du pays (25% PIB) Principale source de revenus et demplois du milieu rural Plus de un (1) million dexploitations agricoles recensées Faible cohérence des interventions Insuffisance des investissements == >Problèmes de productivité, de compétitivité =>Performance insuffisante Nécessité dintégrer les efforts et dharmoniser les interventions dans le secteur

11 La Vision du MARNDR Doter le pays dune agriculture Moderne, Productive, Compétitive, Répondre aux besoins de la population Créer des emplois Générer des devises. En d'autres termes, une agriculture capable de contribuer durablement à la croissance de léconomie haïtienne.

12 Le Cadre de Référence Gouvernementale Objectifs quinquennaux du Gouvernement ( ) Augmenter de 50% le revenu per capita dans le milieu rural; Favoriser la création de emplois durables dans le secteur agricole. Réduire de 25% la dépendance alimentaire pour atteindre un taux dautosuffisance de lordre de 60%; Doubler les exportations de produits agricoles; Augmenter de 5% la couverture végétale.

13 Une approche territoriale modulée en fonction des potentialités et des spécificités des différentes zones agro-écologiques du pays. Une approche bassin versant allant du sommet jusqu'à la mer et prônant une interaction intelligente entre l'aval et l'amont. Une approche filière recherchant la concertation active et constructive entre les différents acteurs en vue de la création de richesse Approches stratégiques

14 Un partenariat public/privé Etat, Secteur privé, Organisations de Producteurs, quelque soit la destination du produit considéré (marché intérieur ou exportation). Une orientation vers le marché : les besoins et les demandes du marché (intérieur et extérieur). Approches stratégiques

15 Les Leviers de la relance de la production Développement des infrastructures hydro- agricoles Développement des filières productives axé principalement sur les cultures stratégiques: Riz, maïs, sorgho, haricot, banane et tubercules et les créneaux de production animale, Aménagement des bassins versants avec un accent particulier sur le développement de l'arboriculture fruitière Développement de la pêche et de l'aquaculture. Gouvernance sectorielle (Restructuration du MARNDR)

16 Les Priorisations Programme de Relance de filières spécifiques Filière des Céréales : Riz, Maïs, Sorgho Filière du haricot et des maraichers Filière des tubercules (patate douce, ignames) et de la banane Filières animales (avicole, caprine, bovine et laitière) Filière de larboriculture fruitière

17 3. Un exemple de programme dadaptation aux changements climatiques Augmentation de la sécurité alimentaire par une amélioration de la résilience côtière Aires dexécution Baradères, transect Miragoâne - Petit Trou de Nippes ; la Baie de limonade, Fort-Liberté et axe les Anglais-Tiburon.

18 Objectifs Objectif général Contribuer à l'amélioration de la sécurité alimentaire, à l'augmentation des revenus des communautés vivant dans les zones côtières vulnérables grâce à une exploitation plus durable de la production halieutique à travers laménagement des peuplements de mangroves.

19 Objectifs spécifiques (1) Restaurer et valoriser des écosystèmes côtiers de types mangroves Mettre en place des activités économiques alternatives durables par la mise en place des pépinières Sensibiliser et éduquer les populations côtières sur la protection de lenvironnement Protéger des terres agricoles par une réduction des impacts des marées de tempête et des ouragans

20 Objectifs spécifiques (2) Réduire les risques de salinisation des aquifères côtiers Maintenir les moyens de subsistance (activités de pêche, matériaux de construction notamment) de certaines communautés côtières Protéger la biodiversité Atténuer les impacts des changements climatiques à travers la séquestration du carbone.

21 Principales activités (1) Sensibilisation sur limportance biophysique et économique des mangroves Mise en place de comités de gestion des sites de restauration privilégiés Formation associée et éducation à lenvironnement Etablissement de pépinières de mangroves Transplantation des mangroves

22 Principales activités (2) Suivi et évaluation de lévolution des peuplements des mangroves Evaluation des impacts des mangroves sur les moyens de subsistance et sur la sécurité alimentaire des communautés concernées Evaluation de la quantité de CO2 stockée par les peuplements de mangroves.

23 Produits et résultats attendus (1) Lécosystème marin et côtier au niveau des zones priorisées est protégé de façon durable en réduisant la vulnérabilité des populations locales des inondations, des vagues et de lintrusion marine ; La végétation de mangroves est augmentée progressivement et contribue valablement à la restauration des écosystèmes marins et à laménagement du territoire. Linvestissement est territorialisé pour une meilleure appropriation de lintervention par les bénéficiaires en impliquant des structures sociales organisées,

24 Produits et résultats attendus (2) Plusieurs sites de plage sont aménagés à travers le pays. La restauration et la protection des mangroves constituent une source demplois pour plusieurs dizaines de gens. Un système de paiements pour les services agro-environnementaux pourrait être également envisagé avec les peuplements de mangroves restaurés.

25 Stratégie de mise en œuvre Lapproche dintervention sera basée sur la participation active de différents groupes dacteurs au niveau local sous le leadership des Directions départementales, des Bureaux Agricoles Communaux, des Collectivités territoriales (Mairies, CASEC) et les communautés locales qui participeront à limplantation des activités de terrain.

26 Retombées socio économiques Création immédiate demplois au bénéfice des communautés locales Augmentation de la sécurité alimentaire Réduction des risques aux désastres naturels Réduction de la pauvreté dans les zones dintervention Rehaussement de la visibilité des actions du MARNDR et de ses partenaires

27 Financement Le MARNDR à hauteur de 150,000,000 gourdes et le projet LDCF du MDE- PNUD sur les changements climatiques et les zones côtières. Durée: Trois (3) années

28 Merci à vous tous


Télécharger ppt "PROMODEV / CTA Briefing sur le développement en Haïti Une agriculture résiliente face aux crises et aux chocs en Haïti 27 février 2013"

Présentations similaires


Annonces Google