La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CODEP 81 - 2006. CODEP 81Slide 2 / 30 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV 2006 Plan du cours 1/ Introduction 2/ Conventions, notations,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CODEP 81 - 2006. CODEP 81Slide 2 / 30 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV 2006 Plan du cours 1/ Introduction 2/ Conventions, notations,"— Transcription de la présentation:

1 CODEP

2 CODEP 81Slide 2 / 30 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV 2006 Plan du cours 1/ Introduction 2/ Conventions, notations, graphiques (Conseils) 3/ Procédures basiques abordées au N2 & N3 (Rappels) 4/ Quelques exercices 5/ Paliers à loxygène pur 6/ Inter-plongée à loxygène pur (introduction) 7/ La plongée en altitude 8/ La plongée aux mélanges (Nitrox) 9/ Éléments de calculs de table 10/ Questions

3 CODEP 81Slide 3 / 30 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV 2006 Plan du cours 1/ Introduction 2/ Conventions, notations, graphiques (Conseils) 3/ Procédures basiques abordées au N2 & N3 (Rappels) 4/ Quelques exercices 5/ Paliers à loxygène pur 6/ Inter-plongée à loxygène pur (introduction) 7/ La plongée en altitude 8/ La plongée aux mélanges (Nitrox) 9/ Éléments de calculs de table 10/ Questions

4 4 / 30 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV 2006 La partie « tables » de la théorie N4 possède un gros coefficient car on demande aux futurs GUIDE de PLONGEE dêtre parfaitement à laise sur ce sujet. Les données sont les suivantes : Règles simples Calculs peu complexes (additions, règles de 3) MAIS Énormément dopérations simples à enchaîner Rapidement Beaucoup de possibilités de commettre des erreurs détourderie Il faut donc Forger les réflexes Connaître les principaux pièges Effectuer de nombreux exercices Le respect et une connaissance sans faille de lutilisation des tables est indispensable que lon soit autonome ou encadré. CODEP 81

5 Slide 5 / 30 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV 2006 Plan du cours 1/ Introduction 2/ Conventions, notations, graphiques (Conseils) 3/ Procédures basiques abordées au N2 & N3 (Rappels) 4/ Quelques exercices 5/ Paliers à loxygène pur 6/ Inter-plongée à loxygène pur (introduction) 7/ La plongée en altitude 8/ La plongée aux mélanges (Nitrox) 9/ Éléments de calculs de table 10/ Questions

6 6 / 30 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV 2006 Sauf mention contraire la vitesse de remontée à utiliser est 15 m/min 30 entre chaque palier et le dernier palier et la surface (6 m/min) Les descentes sont considérées comme instantanées Les arrondis ne se font quà la fin pour le calcul de lheure de sortie Conseils : Faites un schéma très clair et propre Notez tout dessus : profondeur, temps, HS, GPS, intervalles, majo, paliers CODEP 81

7 7 / 30 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV m 6 m 9 m 47 m HD1:09h h HS1:10h03 GPS = K Int = 3h27HD2:13h30 27 m N 2 rés. = 0.97 majo. = HS2:13h53 P1 = 47 m D1 = 22 Paliers = 7 à 6m 30 à 3m P2 = 27 m D2 = = 29 Paliers = 6 à 3m 13h44 CODEP 81 DTR = 41 DTR = 9 GPS = H

8 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV CODEP 818 /

9 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV CODEP 819 /

10 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV CODEP 8110 /

11 CODEP 81Slide 11 / 30 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV 2006 Plan du cours 1/ Introduction 2/ Conventions, notations, graphiques (Conseils) 3/ Procédures basiques abordées au N2 & N3 (Rappels) 4/ Quelques exercices 5/ Paliers à loxygène pur 6/ Inter-plongée à loxygène pur (introduction) 7/ La plongée en altitude 8/ La plongée aux mélanges (Nitrox) 9/ Éléments de calculs de table 10/ Questions

12 12 / 30 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV 2006 Plongée simple (3 calculs de DTR) Lecture des tables pour retrouver temps, profondeur, majoration, intervalle, … Plongée successive (15 min à 12 h) : GPS + IS N 2 résiduel, + profondeur majoration !!!! Plongée consécutive (<15 min) : T total = T 1 + T 2 P = max (P 1,P 2 ) Remontée lente : T plongée = T à prof maxi + T remontée Remontée rapide : < 3 min retour à ½ profondeur pendant 5 min puis fin de plongée et calcul des paliers ( au minimum un palier de 2 mn a 3 mètres) Interruption de palier : < 3 min on reprend à partir du début du palier interrompu Les tables sont conçues pour être utilisées au niveau de la mer et à saturation à ce niveau. Toute autre utilisation entraîne des corrections. CODEP 81

13 Slide 13 / 30 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV 2006 Plan du cours 1/ Introduction 2/ Conventions, notations, graphiques (Conseils) 3/ Procédures basiques abordées au N2 & N3 (Rappels) 4/ Quelques exercices 5/ Paliers à loxygène pur 6/ Inter-plongée à loxygène pur (introduction) 7/ La plongée en altitude 8/ La plongée aux mélanges (Nitrox) 9/ Éléments de calculs de table 10/ Questions

14 14 / 30 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV 2006 Soit une 1 ère plongée de 27 min à 27 m, immersion à 8 h 00, suivi dune 2 nd plongée de 21 min à 29 m, immersion à 15 h. Soit une 1 ère plongée de 20 min à 30 m, immersion à 14 h 00. Après 12 min dintervalle, une deuxième plongée de 25 min à 25 m. CODEP 81

15 15 / 30 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV m 6 m 9 m 29 m HD1:08h h27 HS1:08h36 GPS = H Int = 6h24HD2:15h00 27 m N 2 rés. = 0.85 majo. = , HS2:15h28 P1 = 27m D1 = 27 Paliers = 6 à 3m P2 = 29 m D2 = = 25 Paliers = 4 à 3m 15h21 CODEP 81 DTR = 9 DTR = 7 Soit une 1 ère plongée de 27 min à 27 m, immersion à 8 h 00, suivi dune 2 nd plongée de 21 min à 29 m, immersion à 15 h. 1,7 4 30

16 16 / 30 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV m 6 m 9 m 30 m HD1:14h h20 1, HS1:14h25 GPS = F Int = 12HD2:14h37 25 m 25 HS2:15h37 P1 = 30 m D1 = 20 Paliers = 2 à 3 m P2 = 30 m D2 = = 45 Paliers = 1 à 6m 31 à 3m 15h02 CODEP 81 DTR = 5 DTR = 35 Soit une 1ère plongée de 20 min à 30 m, immersion à 14 h 00. Après 12 min dintervalle, une deuxième plongée de 25 min à 25 m. 1,

17 CODEP 81Slide 17 / 30 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV 2006 Plan du cours 1/ Introduction 2/ Conventions, notations, graphiques (Conseils) 3/ Procédures basiques abordées au N2 & N3 (Rappels) 4/ Quelques exercices 5/ Paliers à loxygène pur 6/ Inter-plongée à loxygène pur (introduction) 7/ La plongée en altitude 8/ La plongée aux mélanges (Nitrox) 9/ Éléments de calculs de table 10/ Questions

18 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV CODEP 8118 /

19 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV Quels paliers se font à lO 2 ? 3 m et 6 m pour une question de danger dhyperoxie car PpO 2 pur toxique = 1.6 bar (cf. chapitre accidents biotoxiques – effet Paul Bert) Paliers de 3m et 6m peuvent être réduits d de leur durée initiale si la durée après réduction reste supérieure à 5 min. Dans le cas contraire on ne les réduit pas, on garde la durée du palier à lair. Diminue temps de palier Diminue risque ADD en favorisant élimination N 2 Efficacité O 2 pur pour favoriser élimination N 2 nest vérifiée quà lissue dun délais minimum de 5 min Le fait d'effectuer des paliers a I' O 2 pur ne change pas le groupe de plongée successive de la plongée effectuée 19 / 30CODEP

20 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV 20 / 30CODEP Exemples 12 min à lair à 3m 8 min si le palier est fait à lO2 – 12*2/3 23 min à lair à 3m 16 min si le palier est fait à lO2 – 23*2/3 = 15,33 9 min à lair à 6m 6 min si le palier est fait à lO2 – 9*2/3 5 min à lair à 6m 5 min si le palier est fait à lO2 - 5*2/3 = 3,33 < 5 6 min à lair à 3m 6 min si le palier est fait à lO2 - 6*2/3 = 4 < 5 12 min à lair à 9m 12 min à lair car lO2 pur est toxique à 9m 1 min à lair à 9m 1 min à lair car lO2 pur est toxique à 9m 6 m 3 m O2O2

21 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV 21 / 30CODEP Palier O2 pur > 6m Interdit - Hypoxie Calcul durée à lO2 = durée à lair x 2/3 < 5 min Durée prévue à lair Sans réduction 5 min Durée calculée réduite GPS inchangé

22 CODEP 81Slide 22 / 30 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV 2006 Plan du cours 1/ Introduction 2/ Conventions, notations, graphiques (Conseils) 3/ Procédures basiques abordées au N2 & N3 (Rappels) 4/ Quelques exercices 5/ Paliers à loxygène pur 6/ Inter-plongée à loxygène pur (introduction) 7/ La plongée en altitude 8/ La plongée aux mélanges (Nitrox) 9/ Éléments de calculs de table 10/ Questions

23 23 / 30 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV Linhalation dO 2 pur entre 2 plongées pendant tout ou partie de lintervalle surface permet une désaturation en N 2 plus rapide quà lair (Pp N2 intra-pulmonaire = 0 b) - Diminue le taux de N 2 résiduel dans lorganisme pour le même intervalle surface (ramène à 0,8 b en 1 à 3 H au lieu de 12 H à lair) - F ait baisser le groupe de plongée successive, - Justifié pour IS court et N2 élevé - Risque d'hyperoxie chronique ou effet de Lorrain Smith réduire la majoration pour une seconde plongée ou minorer lIS pour une seconde immersion avec une majoration identique Résultats différents selon le moment de lIS où inhale lO 2 Doit rester exceptionnel (Inhalation maxi : 3 H 30) CODEP

24 Prenons par exemple une plongée successive réalisée -après un intervalle de 2 H 40 -avec le Groupe de Plongée Successive K -HS 1 ère plongée : 11 H 00 -profondeur 2 ème plongée 53 m -1 er cas : 2 H 40 à lair -2 ème cas : 1 H 40 à l O2 – 1 h à lair -3 ème cas : 0 H 30 à lair - 1 H 40 à l O 2 – 0 H 30 à lair -4 ème cas : 1 H à lair – 1 H 40 à l O2 Calculer pour chaque cas lazote résiduel en fin dIS et la majo Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV CODEP 8124 /

25 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV CODEP 8125 /

26 Prenons par exemple une plongée successive réalisée après un intervalle de 2 H 40 avec le Groupe de Plongée Successive K. Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV CODEP 8126 /

27 CODEP 81Slide 27 / 30 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV 2006 Plan du cours 1/ Introduction 2/ Conventions, notations, graphiques (Conseils) 3/ Procédures basiques abordées au N2 & N3 (Rappels) 4/ Quelques exercices 5/ Paliers à loxygène pur 6/ Inter-plongée à loxygène pur (introduction) 7/ La plongée en altitude 8/ La plongée aux mélanges (Nitrox) 9/ Éléments de calculs de table 10/ Questions

28 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV CODEP 8128 /

29 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV CODEP 8129 /

30 30 / 30 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV En altitude la P atm 1b (< 1 b) les conditions (états de saturation) davant plongée ne sont pas les mêmes quen mer En revanche lévolution de la P hydro est identique, les rapports de pression entre la surface et une profondeur dimmersion identique entre mer et lac ne sont pas les mêmes On ne peut pas remonter de la même manière en mer quen lac Que faire alors ? Posséder autant de tables de plongées adaptées quil existe de Patm différentes ou de lacs daltitude différentes ? Trouver le moyen dutiliser les tables mer standard en les adaptant à laltitude du lac où lon se trouve CODEP

31 31 / 30 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV Les tables mer donnent les paramètres de remontée en fonction de la P atm de surface, soit 1 bar, et de la profondeur à laquelle on a séjourné (entre autres). Il sagit donc dun rapport entre ces deux pressions On va donc lire les tables mer mais en conservant le même ratio que si on plongeait en mer Exemple : Lac théorique de P atm 0.8 bar. Profondeur réelle de plongée 24m, doù P abs = 0,8 + 2,4 = 3,2 bars. Soit 4 fois la pression de surface du lac. Pour reproduire les mêmes conditions de plongée au niveau de la mer où la pression surface est de 1 bar, il faudrait donc plonger à une profondeur fictive mer ? CODEP

32 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV CODEP 8132 /

33 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV CODEP 8133 /

34 Exemple : Lac théorique de Patm 0.8 bar. Profondeur réelle de plongée 24m, doù Pabs = 0,8 + 2,4 = 3,2 bars. Soit 4 fois la pression de surface du lac. Pour reproduire les mêmes conditions de plongée au niveau de la mer où la pression surface est de 1 bar, il faudrait donc plonger à une profondeur fictive mer de 4 bars, soit 30m Exemple : Lac théorique de Patm 0.5 bar. Profondeur réelle de plongée 20m, doù Pabs = = 2.5 bars. Soit 5 fois la pression de surface du lac. Pour reproduire les mêmes conditions de plongée au niveau de la mer où la pression surface est de 1 bar, il faudrait donc plonger à une profondeur fictive mer de 5 bars, soit 40m Principe : On va calculer une profondeur fictive de plongée en mer, à partir de la profondeur réelle de plongée en lac, telle que celle-ci reproduise le même rapport de pression par rapport à la pression surface mer (1 bar) que celui entre la pression de la profondeur réelle de plongée en lac et la pression surface lac On peut donc adapter les conditions de plongée de nimporte quelle étendue deau daltitude, et ainsi calculer la décompression à appliquer à laide des tables MN90 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV CODEP 8134 /

35 La Tension N2 étant proportionnelle à la profondeur atteinte, il faut trouver le rapport P.absolue / P.atmos en mer identique que celui obtenu en altitude. On constate donc que : Prof. fictive PF = Prof.Réelle x P.atm mer/P.atm lac Or comme la pression atmosphérique en mer est sensiblement égale à 1 bar, on simplifie : Prof.Fictive PF = Prof. Réelle/P.atm lac en bars Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV CODEP 8135 /

36 36 / 30 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV On en déduit léquation de conservation du ratio, qui sera la formule de conversion : P atm lac P atm mer Prof. lac (réelle) Prof. mer (fictive) = Marche à suivre Première chose à faire : déterminer le ratio Puis calculer la profondeur fictive Commencer le schéma. On y indique toujours les profondeurs réelles, on marque en bas la profondeur fictive pour entrer dans la table Déterminer la décompression Adapter la profondeur des paliers (3, 6, 9 m sont des profs tables donc fictives !) Adapter la vitesse de remontée - VR : V table x Patm - V plus lente en lac quen mer Procéder à la vérification de bon sens : La prof. tables (fictive) est toujours plus profonde que la prof. réelle La prof. réelle des paliers est toujours moins profonde que celle lue dans la table CODEP

37 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV CODEP 8137 /

38 Calcul de la profondeur réelle des paliers En consultant les tables de plongées, on trouve la profondeur fictive des paliers ; il va donc falloir calculer la profondeur réelle des paliers. Prof. Réelle Palier = Prof. Table x P.atmos en bar Dans notre exemple, avec une pression atmosphérique de 0,8 bar, on trouve la correspondance suivante : Profondeur Paliers MerProfondeur Réelle Paliers avec P.atmos = 0,8 bar 3 m. 2,4 m. 6 m. 4,8 m. 9 m. 7,2 m. Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV CODEP 8138 /

39 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV CODEP 8139 /

40 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV CODEP 8140 /

41 Plongée dans un lac à 10 h Lecture au baromètre : 578 mmHg Profondeur réelle atteinte 15 m pendant 46 min Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV CODEP 8141 /

42 Exemple 1 :Calculs de paliers lors d'une plongée en altitude simple. La pression atmosphérique ambiante est de 684 mmHG. Un plongeur s'immerge à 9 H 00 à une profondeur de 35 mètres et amorce sa remontée à 9 H 25. Quels sont les paliers à effectuer ? L'heure de sortie ? Le groupe de plongée successive ? La vitesse théorique de remontée ? Exemple 2 : Calcul de majoration et de palier en altitude Un plongeur sort d'une plongée en mer à 10 H 00 avec un groupe de plongée successive H. A 12 H 00, il arrive au bord d'un lac d'altitude où la pression atmosphérique est de 0,8 bar. A 14 H 00, il effectue une plongée en lac à une profondeur réelle de 32 mètres pendant 17 min. Quels sont les paliers à effectuer ? L'heure de sortie ? Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV CODEP 8142 /

43 Exemple 1 :Calculs de paliers lors d'une plongée en altitude simple. La pression atmosphérique ambiante est de 684 mmHG. Un plongeur s'immerge à 9 H 00 à une profondeur de 35 mètres et amorce sa remontée à 9 H 25. Quels sont les paliers à effectuer ? L'heure de sortie ? Le groupe de plongée successive ? La vitesse théorique de remontée ? Patm lac = 0,9 b 35 m en lac = 38,8 m en mer soit 40 m pdt 25 min 2 à 6 m en mer (5,4 m réel) et 19 à 3m en mer (2,7 m réel) DTR = 25 min HS = 9 H 50 GPS = J vit. remontée = 13,5 m/min Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV CODEP 8143 /

44 Exemple 2 : Calcul de majoration et de palier en altitude Un plongeur sort d'une plongée en mer à 10 H 00 avec un groupe de plongée successive H. A 12 H 00, il arrive au bord d'un lac d'altitude où la pression atmosphérique est de 0,8 bar. A 14 H 00, il effectue une plongée en lac à une profondeur réelle de 32 mètres pendant 17 min. Quels sont les paliers à effectuer ? L'heure de sortie ? Groupe H correspond à un N2 résiduel de 1,16 bar Après 2 H au niveau de la mer lN2 résiduel est de 0,98 Arrivée (instantanée) au niveau du lac lN2 résiduel est de 0,98/0,8 = 1,225 soit GPS = J Après 2 H au niveau du lac lN2 résiduel est de : 1,02 Prof réelle lac de 32 m = Prof fictive en mer de 40 m Majo = 13 min 4 à 6 m fictif (4,8 m réel) et 28 à 3 m fictif (2,4 m réel) DTR = 36 min HS = 14 h 53 Vit remontée = 12 m/min Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV CODEP 8144 /

45 CODEP 81Slide 45 / 30 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV 2006 Plan du cours 1/ Introduction 2/ Conventions, notations, graphiques (Conseils) 3/ Procédures basiques abordées au N2 & N3 (Rappels) 4/ Quelques exercices 5/ Paliers à loxygène pur 6/ Inter-plongée à loxygène pur (introduction) 7/ La plongée en altitude 8/ La plongée aux mélanges (Nitrox) 9/ Éléments de calculs de table 10/ Questions

46 46 / 30 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV Préambule & Rappels Historiquement les mélanges avaient pour but de repousser les limites de profondeur (plongée tek & spéléo) Pour nous plongeurs loisir le but recherché est plus de réduire les paliers, de plonger avec une décompression moins lourde et donc plus de sécurité On traitera donc à notre niveau les plongées aux mélanges suroxygénés Nitrox Convention : Nitrox X/Y X % dO 2 et Y % de N 2 Attention ! Dès lors que lon commence à jongler avec des pourcentages de gaz différents de ceux de lair, il faut sassurer que lon entre pas dans des profondeurs où les Pp deviendraient toxiques ! Limites de toxicité : O 2 :mini 0.17 b maxi : plusieurs valeurs sont reconnues en mélange, à défaut de précision on utilisera 1.6 b N 2 :maxi 4 b CODEP

47 LES DIFFERENTS MELANGES L'hélium est totalement neutre chimiquement, devient toxique vers 300 mètres de profondeur l'hydrogène est dangereux, car il s'enflamme spontanément si le taux est supérieur à 4 %. Les mélanges utilisés sont : Air O2 en circuit fermé utilisé par les nageurs de combat Mélanges binaires : * O2N2 (Nitrox) * O2He (Héliox) * O2H2 (Hydrox) Mélanges ternaires : * O2N2He (Trimix) utilisé par les corailleurs, permet des incursions au-delà des 60 mètres. * O2H2He (Hydréliox) utilisé par la majorité des professionnels Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV CODEP 8147 /

48 48 / 30 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV 2006 La décompression est basée sur les teneurs de N 2, gaz diluant non consommé par lorganisme qui doit le restituer. Si lon en change les proportions la décompression est modifiée. Comment utiliser des tables prévues pour lair ? On va adapter les tables là aussi à laide dun ratio permettant une passerelle entre les conditions de plongée avec ce mélange et celles de la même plongée à lair. Mais attention ! Ici contrairement aux plongées en altitude on a pas de différence de rapport de pressions absolues entre la surface et le fond mais bien une différence de concentration de gaz dans un mélange. On doit donc partir de la Pp N2 pour déterminer une pression équivalente de laquelle on déduira une profondeur équivalente. CODEP 81

49 Loi de Dalton : PpN2 réelle = Pabs réelle x % N2 du mélange réel (nitrox) PpN2 éq = Pabs éq x % N2 du mélange équivalent (air) Et on a PpN2 réelle = PpN2 éq doù P abs équivalente = P abs réelle x % N 2 du mélange réel (nitrox) % N 2 du mélange équivalent (air) De laquelle on déduira la profondeur équivalente Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV CODEP 8149 /

50 50 / 30 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV 2006 Marche à suivre Vérifier la non toxicité de chacun des composants Calculer le ratio des concentrations et la P abs équivalente En déduire la profondeur équivalente Utiliser les tables MN90 pour résoudre lexercice Attention aux temps de remontée (DTR)! Utiliser la profondeur réelle ! La vitesse de remontée nest pas modifiée. La durée et la profondeur des paliers en mer suite à une plongée au nitrox sont exactement ceux de la plongée à l'air réalisée à la profondeur équivalente. Compléments Le matériel est spécifique Il existe des brevets FFESSM spécifiques nitrox CODEP 81

51 PP 02 > 1,6 b Pensez à lhyperoxie chronique PP N2 > 3,6 b à 6,3 b 35 à 68 m de prof SEUILS DE TOXICITE Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV CODEP 8151 /

52 Par exemple : On a prévu une plongée au Nitrox 40/60 de 16 minutes à 50 mètres. Paliers et HS ? Pression Absolue Fictive = 6 * 60 / 80 = 4,5 bars, ce qui correspond à 35 mètres. ATTENTION : Il faut toujours vérifier que la PP O2 n'engendre pas une hyperoxie. Ici, PP O2 = 6 * 40/100 = 2,4 bars, ce qui est supérieur à 2 bars, limite de toxicité de l'oxygène en mélange ; par conséquent cette plongée est impossible telle qu'elle est envisagée. Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV CODEP 8152 /

53 Exercice 1 : Quelles sont les limites d'utilisation d'un mélange de Nitrox à 32 % d'oxygène et 68 % d'azote? Exercice 2 : On désire utiliser du Nitrox pour une plongée à 55 mètres. Quel est le pourcentage à utiliser pour ne pas avoir de problèmes? Exercice 3 : Un plongeur simmerge à 9 h 00 à une profondeur de 43 mètres pendant 27 minutes. Il respire un mélange suroxygéné contenant 30 % doxygène et 70 % dazote. Indiquez les paliers effectués et lheure de sortie. Exercice 4 : Un plongeur simmerge à 9 h 30 à une profondeur de 30 mètres. Sa plongée dure une heure. Sil veut sortir de leau au plus tard à 10 h 46, quel pourcentage minimal doxygène son mélange O2-N2 devra-t-il contenir ? Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV CODEP 8153 /

54 Exercice 1 : Quelles sont les limites d'utilisation d'un mélange de Nitrox à 32 % d'oxygène et 68 % d'azote? Réponse : 40 mètres Pp 02 = Pabs x % O2 donc Pabs = 1,6 / 0,32 = 5 bars donc 40 m Exercice 2 : On désire utiliser du Nitrox pour une plongée à 55 mètres. Quel est le pourcentage à utiliser pour ne pas avoir de problèmes? Réponse : 24 % 02 et 76 % N2 Pabs à 55 m = 6,5 bars % O2 = 1,6 / 6,5 = 24,6 % Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV CODEP 8154 /

55 Exercice 3 : Un plongeur simmerge à 9 h 00 à une profondeur de 43 mètres pendant 27 minutes. Il respire un mélange suroxygéné contenant 30 % doxygène et 70 % dazote. Indiquez les paliers effectués et lheure de sortie. Réponse : Pabs fictive = Pabs réelle x 70/80 = 5,3 x 70/80 = 4,64 bars Prof fictive = 36,4 m 3 à 6 m et 24 à 3 m DTR = 31 HS = 9 h 58 Exercice 4 : Un plongeur simmerge à 9 h 30 à une profondeur de 30 mètres. Sa plongée dure une heure. Sil veut sortir de leau au plus tard à 10 h 46, quel pourcentage minimal doxygène son mélange O2-N2 devra-t-il contenir ? Réponse : 60 min à 30 m réel et un DTR de 16 min soit 13 min de palier On cherche quelle profondeur fictive correspond à 13 min de palier pour 60 min de plongée, on trouve 20 m Pabs fict = Pabs réelle x %N2 / 80 % N2 = 3 / 4 x 80 = 60 % % O2 = 40 % Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV CODEP 8155 /

56 CODEP 81Slide 56 / 30 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV 2006 Plan du cours 1/ Introduction 2/ Conventions, notations, graphiques (Conseils) 3/ Procédures basiques abordées au N2 & N3 (Rappels) 4/ Quelques exercices 5/ Paliers à loxygène pur 6/ Inter-plongée à loxygène pur (introduction) 7/ La plongée en altitude 8/ La plongée aux mélanges (Nitrox) 9/ Éléments de calculs de table 10/ Questions

57 57 / 30 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV 2006CODEP 81 PRELIMINAIRES Dans le cours sur la loi de Henry vous avez vu ce que représentaient les notions de Saturation, Tension, Tissu, Période et les 3 états de saturation. Rappel de ces notions : SATURATION : cest léquilibre entre la Tension et Pression (Pabs) TENSION : cest la " pression " interne exercée par les gaz dissous par opposition à la pression. TISSUS : cest la représentation des parties du corps possédant la même Période et le même coefficient de Sursaturation Critique. PERIODE : cest le temps mis par un tissu pour atteindre la ½ saturation et ce à chaque période. Autrement dit cest le temps nécessaire pour saturer la moitié du gradient. ETATS : ce sont les différents états de saturation par lesquels passe un tissu lors dune plongée. Le dernier est lui même subdivisé en 3 parties ce qui forme 5 états au total.

58 58 / 30 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV 2006CODEP 81 NOTION DE GRADIENT ET COURBE DE SATURATION DUN TISSU Le gradient représente la différence entre tension Origine (To) et tension Finale (Tf). Tension Origine (To) : cest la tension à partir de laquelle le processus de saturation (ou désaturation) commence ; cest la valeur de départ. Tension Finale (Tf) : cest la tension vers laquelle tend le processus de saturation (ou de désaturation) ; cest la valeur butoir. Lors de la saturation ou de la désaturation, le tissu met plusieurs " périodes " à couvrir toute la valeur du " gradient ". Ce processus ne concerne que lazote dissous dans les tissus (loxygène est consommé par lorganisme)

59 59 / 30 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV 2006CODEP 81 Le " tissu " tend à dissoudre le N2 jusquà atteindre Tf. Au bout de 1 période, il a dissous la moitié du gradient soit : (Tf – To) /2, à laquelle il faut ajouter To qui existe à lorigine (saturation en surface !!). Donc après 1 période (point A), la tension sera To + (Tf – To) x 0,5. Après une seconde période (point B) le tissu va dissoudre 50% de ce qui reste soit 75% du gradient ; la tension sera donc : To+(Tf-To) x 0,75. Donc la TN2 de lazote dissous dans un tissu est : TN2 = To + (Tf-To) x X Avec : TN2 = Tension dazote à un instant donné To = Tension dorigine dazote (PPN2 en surface) Tf = Tension finale dazote (PPN2 à la profondeur max.) X = 0,5 pour 1 période ; 0,75 pour 2P ; 0,875 pour 3P etc.

60 60 / 30 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV 2006CODEP 81 COURBE DE DESATURATION DANS UN TISSU La courbe, est symétrique à la précédente. Elle démarre à la dernière valeur de TN2 du tissu au moment ou lon entame la remontée. On utilise exactement la même formule TN2 = To + (Tf-To) x X avec les valeurs suivantes : TN2 = Tension d'azote à un instant donné To = Tension d'origine d'azote (PPN2 en début de remontée) Tf = Tension finale d'azote (PPN2 régnant en surface) X = 0,5 pour 1 période ; 0,75 pour 2P ; 0,875 pour 3P etc.

61 61 / 30 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV 2006CODEP 81 COURBE DE PLONGEE DUN TISSU Étudions un exemple chiffré avec les conditions suivantes : Avant la plongée le tissu est saturé à la pression régnant en surface (pas de plongée successive). Le tissu est descendu instantanément à 50 m. Au bout de 2 périodes il est remonté instantanément en surface.

62 62 / 30 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV 2006CODEP 81 Saturation (2 périodes à 50 m) To = PPN2 en surface = 1 b x 80 % = 0,8 b Tf = PPN2 à 50m = 6 b x 80 % = 4,86 b A la fin de la 2ème période, la tension du tissu est TN2 = 0,8 +(4,8 - 0,8) x 0,75=3,8 b Désaturation (en surface) Le tissu est remonté brutalement en surface à lissue de la 2ème période. To = TN2 du tissu avant de remonter = 3,8 b Tf = PPN2 en surface = 1 b x 80 % = 0,8 b A la fin de la 1ère période passée en surface est : TN2= 3,8 + (0,8 - 3,8) x 0,5= 2,3 b A la fin de la 2ème période passée en surface est : TN2= 3,8 + (0,8 - 3,8) x 0,75 = 1,55 b On remarque quil faudra un temps très long pour que le tissu revienne à saturation en surface.

63 63 / 30 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV 2006CODEP 81 COEFFICIENT DE SATURATION CRITIQUE : Lorsque lon entame la remontée, nous plaçons nos différents tissus en état de sursaturation. Cest inévitable car la Tension diminue plus lentement que la Pression de leau. Le tout est de ne jamais dépasser la résistance mécanique de chacun des tissus matérialisée par le coefficient de Sursaturation Critique (Sc) au delà duquel le tissu est lésé et le dégazage incontrôlé (bulles de gros diamètre). Pour atteindre ce but, il faut remonter à une vitesse donnée et observer des paliers de décompression si nécessaire Le tableau ci dessus donne les valeurs de Sc pour 4 tissus de période 7, 30, 60, 120 mn. il ne faut pas prendre lavion ou monter rapidement en altitude avant la désaturation suffisante des tissus. PERIODE (T) Sc

64 64 / 30 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV 2006CODEP 81 Maintenant, nous pouvons subdivisé en 3 parties le 3ème état de saturation. Voici donc les 5 états de saturation. 1 er état : T < PabsSous saturation Descente 2 ème état : T = Pabs Saturation Déroulement de la plongée 3 ème état : T > Pabs Sursaturation Remontée à vitesse contrôlée (15 m/mn) 4 ème état : T = Sc x Pabs Palier nécessaire 5 ème état : T > Sc x Pabs Palier non respecté accident de décompression. La saturation = S = TN2/Pabs S ne doit en aucun cas être supérieur à Sc pour un tissu donné. On peut donc écrire que à la profondeur du palier Pabs = TN2/Sc Pabs est la Pression absolue minimale que peut supporter le tissu avant dégazage incontrôlé. TN2 est la Tension dazote initiale du tissu. Sc le coefficient de sursaturation critique de ce même tissu. Si lon veut calculer la durée de ce palier, on utilise la formule : TN2 = To+(Tf-To) x X Et cest X que nous cherchons. On transforme donc la formule pour isoler X soit : X = (TN2- To)/(Tf-To) dans laquelle : TN2 = Tension du tissu à la fin du palier. Elle doit permettre la passage au palier suivant (ou la surface) sans dépasser Sc. To = Tension origine du tissu au début du palier Tf = Tension finale au palier soit PPN2 au palier

65 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV CODEP 8165 /

66 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV CODEP 8166 /

67 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV CODEP 8167 /

68 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV CODEP 8168 /

69 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV CODEP 8169 /

70 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV CODEP 8170 /

71 Exemple : si période = 5 min et Tf = 2,4 b P. Abs mini = 2,4 = 0,88 2,72 (<1 b, pas de palier) Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV CODEP 8171 /

72 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV CODEP 8172 /

73 CODEP 81Slide 73 / 30 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV Plan du cours 1/ Introduction 2/ Conventions, notations, graphiques (Conseils) 3/ Procédures basiques abordées au N2 & N3 (Rappels) 4/ Quelques exercices 5/ Paliers à loxygène pur 6/ Inter-plongée à loxygène pur (introduction) 7/ La plongée en altitude 8/ La plongée aux mélanges (Nitrox) 9/ Éléments de calculs de table 10/ Questions 2006

74 CODEP 8174 / 30 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV 2006CODEP 8174 /


Télécharger ppt "CODEP 81 - 2006. CODEP 81Slide 2 / 30 Notions dutilisation des tables de plongéeNiveau IV 2006 Plan du cours 1/ Introduction 2/ Conventions, notations,"

Présentations similaires


Annonces Google