La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Les Réseaux Locaux LES RESEAUX LOCAUX INDUSTRIELS Dr. Mohamad KHALIL Université Libanaise Faculté de génie - Branche 1 5 eme année Informatique Industrielle.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Les Réseaux Locaux LES RESEAUX LOCAUX INDUSTRIELS Dr. Mohamad KHALIL Université Libanaise Faculté de génie - Branche 1 5 eme année Informatique Industrielle."— Transcription de la présentation:

1

2 1 Les Réseaux Locaux LES RESEAUX LOCAUX INDUSTRIELS Dr. Mohamad KHALIL Université Libanaise Faculté de génie - Branche 1 5 eme année Informatique Industrielle

3 2 Les Réseaux Locaux LES RESEAUX LOCAUX 1 - Introduction 2 – Le modèle OSI 3 – La couche physique 4 – La sous couche MAC 5 – La sous couche LLC 6 – Les stations dinterconnections 8 – La couche transport 7 – La couche réseau

4 3 Les Réseaux Locaux La pyramide C.I.M.

5 4 Les Réseaux Locaux Classification des réseaux EmploisAppellation Appellation Française. Offre commerciale. InformatiqueDatabusbus informatiqueEthernet,... Fieldbus bus inter unité de traitement WorldFIP, Profibus, Modbus+... AutomatiqueDevicebus bus de périphérie d'automatisme DeviceNet, WorldFIP, Profitbus, modbus+... Sensorbus bus de capteur actionneur ASi, bitbus, batibus,

6 5 Les Réseaux Locaux Le Modèle OSI N°NomFonctions de la couche 3 Réseau Elle réalise l'acheminement et le routage (choix d'un chemin) des informations au travers du réseau. 2 Liaison Elle permet le transfert fiable de données entre systèmes adjacents (directement connectés). Elle détecte et corrige des erreurs de transmission. Elle contrôle et régule le flux d'information sur la liaison. 1 Physique Elle décrit les interfaces mécaniques et électriques et les protocoles d'échange des bits. Par exemple elle définit les modalités de transmission (half ou full duplex), le type de liaison (parallèle ou série), le codage des informations, le fonctionnement des interfaces électriques, etc.

7 6 Les Réseaux Locaux Le Modèle OSI N°NomFonctions de la couche 7 Application Elle définit les mécanismes communs aux applications et la signification des informations échangées. 6 PrésentationElle se préoccupe de la syntaxe, compression, cryptage. 5 Session Elle fournit les outils de synchronisation et de gestion du dialogue entre les entités communicantes. 4 Transport Elle fournit les moyens de transport d'information d'un bout à l'autre d'un réseau entre deux utilisateurs situés dans des systèmes différents, indépendamment des caractéristiques du réseau réellement utilisé et de la présentation des données.

8 7 Les Réseaux Locaux I.S.O. et BUS DE TERRAIN Le Modèle I.S.O. Le modèle d Interconnexion des Systèmes Ouverts (I.S.O) de l Organisation de Standardisation Internationale (O.S.I)sert de référence à tous les systèmes de communication. APPLICATION PRESENTATION SESSION TRANSPORT RESEAU LIAISON PHYSIQUE Interface avec l application Représentation des données Synchronisation du dialogue Connexion entre les 2 hôtes distants Routage=Acheminement des paquets Construction des trames + Détection des erreurs Codage des bits + Caractéristiques électriques

9 8 Les Réseaux LocauxEncapsulation

10 9 I.S.O. et BUS DE TERRAIN Le Modèle I.S.O. possède 7 couches –Couches de 1 à 4: couches basses chargées d assurer un transport optimal des données –Couches 5 à 7: couches hautes chargées du traitement des données APPLICATION PRESENTATION SESSION TRANSPORT RESEAU LIAISON PHYSIQUE APPLICATION PRESENTATION SESSION TRANSPORT RESEAU LIAISON PHYSIQUE SUPPORT PHYSIQUE BITS TRAMES PAQUETS MESSAGES PROTOCOLE SERVICE

11 10 Les Réseaux Locaux I.S.O. et BUS DE TERRAIN I.S.O. et BUS DE TERRAIN Le Bus de Terrain Le bus de Terrain est basé sur la restriction du modèle I.S.O. à 3 couches. APPLICATION LIAISON PHYSIQUE Les couches 3 à 6 sont vides: Pas d interconnexion avec un autre réseau Couche Liaison = L..L.C. : Logical Link Control M.A.C. : Medium Access Control

12 11 Les Réseaux Locaux I.S.O. et BUS DE TERRAIN APPLICATION PHYSIQUE L.L.C. : Logical Link Control Filtrage des messages Recouvrement des erreurs bit/trame Notification de surcharge M.A.C. : Medium Access Control Mise en trame: émission/réception Détection et signalisation du bit erreur Arbitrage: gestion de l accès au médium COUCHE LIAISON : LLC MAC

13 12 Les Réseaux Locaux Voie de transmission Capacité dun canal Débit binaire Capacité maximale dun canal Rapidité de modulation Rapidité maximale de modulation

14 13 Les Réseaux Locaux Les Supports des voies de transmission Conducteur métalliques Fibre optiques Hertzien

15 14 Les Réseaux Locaux Conducteur métalliques Paires torsadées Des paires torsadées non blindées (UTP :Unshielded Twisted Pair) Des paires torsadées blindées (STP: Shielded Twisted Pair) Des paires torsadées avec écran.

16 15 Les Réseaux Locaux Conducteur métalliques Paires torsadées Catégorie 1 et 2 voix et données à vitesses réduites. Catégorie 3 voix/données jusquà 10 Mbits/s. Catégorie 4 voix/données jusqu'à 16 Mbits/s. Catégorie 5 voix/données jusqu'à 100 Mbits/s ou 155 Mbits/s Catégorie Mbits/s Catégorie Mbits/s

17 16 Les Réseaux Locaux Conducteur métalliques câbles coaxiaux

18 17 Les Réseaux Locaux câble RG58

19 18 Les Réseaux Locaux Conducteur métalliques câbles coaxiaux

20 19 Les Réseaux Locaux Conducteur métalliques câbles coaxiaux

21 20 Les Réseaux Locaux F.O. La Réfraction

22 21 Les Réseaux Locaux Fibres optiques multimodes Gaine 125 m Cœur 50 m Largeur de bande 50MHz.km Atténuation 3 dB/km Portée max. 10 km

23 22 Les Réseaux Locaux Fibres optiques à gradient dindice Gaine 125 m Cœur 50 m Largeur de bande 1GHz.km Atténuation 0,7 dB/km Portée max. 30 km

24 23 Les Réseaux Locaux Fibres optiques monomode Gaine 125 m Cœur 5 à 8 m Largeur de bande 50 GHz.km Atténuation 0,4 dB/km Portée max. 50 km

25 24 Les Réseaux Locaux Composants FO

26 25 Les Réseaux Locaux Composants FO

27 26 Les Réseaux Locaux Topologie des réseaux

28 27 Les Réseaux Locaux Topologie - ETOILE

29 28 Les Réseaux Locaux Topologie BUS

30 29 Les Réseaux Locaux Topologie BUS

31 30 Les Réseaux Locaux Topologie Anneau ou Boucle

32 31 Les Réseaux Locaux Topologie Arbre (Bus)

33 32 Les Réseaux Locaux LES RESEAUX LOCAUX La sous couche MAC

34 33 Les Réseaux Locaux Classification des méthodes daccès Compétition. –Accès aléatoire (Type CSMA: Carrier sense multiple access ) Multiplexage. –Temporel. Synchrone. Asynchrone. Consultation. –Gestion centralisée (du type Maître Esclave) –Scrutation centralisée. –Scrutation décentralisée. –Gestion décentralisée (Circulation dun Jeton)

35 34 Les Réseaux Locaux Time Division Multiple Access TDMA

36 35 Les Réseaux Locaux Accès aléatoires Collision sur un BUS

37 36 Les Réseaux Locaux Format des trames ChampsPRESFDDASALENLLC DATAPADFCS Taille (octets) 71662< 1519< 644

38 37 Les Réseaux Locaux Format des trames PRE :Préambule : Séquence pour lauto synchronisation des récepteurs. SFD :Start Frame Delimiter (délimiteur de début) DA :Destination Adress - adresse du destinataire de la trame. SA :Source Adress - adresse de lémetteur. LEN :Longueur des données. LLC DATA :Données échangées entre entités du sous niveau LLC. PAD :Bourrage - données sans signification, insérées uniquement si le champ de données a une longueur insuffisante. FCS :Frame Check Sequence - séquence de vérification de la trame, obtenu par un CRC de degré 32.[1] [1]

39 38 Les Réseaux Locaux Format des adresses 16 bitsI / GAdresse (15 bits) 48 bitsI / GU / LAdresse (46 bits) I / G0Adresse Individuelle. 1Adresse de Groupe. U / L0Adresse Universelle créée à la fabrication. 1Adresse Locale propre au réseau

40 39 Les Réseaux Locaux Les accès contrôlés La gestion centralisée : –Maître Esclaves La gestion décentralisée : –Jeton sur bus –Jeton sur boucle

41 40 Les Réseaux Locaux Jeton sur BUS: Format des trames ChampsPRESFDFCDASALLC DATAFCSED Taille (octets) 1 ou +112 ou 6 0 à

42 41 Les Réseaux Locaux Format des trames PRE :Préambule au moins 1 octet pour lauto synchronisation des récepteurs durée mini 2 s SFD :Start Frame Delimiter (délimiteur de début) NN0NN000 (N=Non Data) FC :Frame Control - Type de trame. DA :Destination Adress - adresse du destinataire de la trame. SA :Source Adress - adresse de lémetteur. LLC DATA :Données échangées entre entités du sous-niveau LLC. FCS :Frame Check Sequence - séquence de vérification de la trame, obtenu par un CRC de degré 32. ED :Délimiteur de fin NN1NN1IE - N Non data - I est un indicateur pour indiquer si cette trame est la dernière (I=0) ou bien quune autre va suivre (I=1). E est un indicateur derreur dont la valeur du bit peut être modifiée par un répéteur.

43 42 Les Réseaux Locaux Jeton sur anneau

44 43 Les Réseaux Locaux Format des trames ChampsSDACFCDASA LLC DATA FCSEDFS Taille (octets) 1112 ou 6 0 à

45 44 Les Réseaux Locaux Format des trames SD :Start Delimiter (délimiteur de début) JK0JK000 AC :Access Control - contrôle daccès - PPPTMRRR FC :Frame Control - Type de trame. DA :Destination Adress - adresse du destinataire de la trame. SA :Source Adress - adresse de lémetteur. LLC DATA :Données échangées entre entités du sous niveau LLC FCS :Frame Check Sequence - séquence de vérification de la trame. Obtenu par un CRC de degré 32. ED :Délimiteur de fin JK1JK1IE - N Non data I est un indicateur de dernière trame (I=0) E est un indicateur derreur. FS :Frame Status (état de la trame) ACRRACRR où A = adresse reconnue, C = Copié, R = bit réservé, non affecté

46 45 Les Réseaux Locaux Le champ AC PPPPriorité du jeton 111 la plus élevée 000 la plus faible TJeton (token) 0=libre - 1=occupé Mmoniteur : mis à 0 par lémetteur, et à 1 par le moniteur RRR réservation : permet de demander laccroissement de la priorité

47 46 Les Réseaux Locaux Les trames Trame jeton – (3 octets) SD AC ED Trame de données. Trame de supervision de la boucle : Test dadresse, Alarme, Demande du jeton, Purge, Moniteur présent, Moniteur potentiel.

48 47 Les Réseaux Locaux LES RESEAUX LOCAUX Les Stations dinterconnexion

49 48 Les Réseaux Locaux Les Stations d'interconnexion Le répéteur Les ponts Les routeurs Les passerelles

50 49 Les Réseaux Locaux Le répeteur

51 50 Les Réseaux Locaux Le pont

52 51 Les Réseaux Locaux Le pont simple Conversion du format des trames Filtrage d'adresse Gestion des bits de contrôle des trames

53 52 Les Réseaux Locaux Le pont routeur Construction des tables de routage Contrôle de flux Filtrage du trafic local

54 53 Les Réseaux Locaux Le routeur

55 54 Les Réseaux Locaux La passerelle


Télécharger ppt "1 Les Réseaux Locaux LES RESEAUX LOCAUX INDUSTRIELS Dr. Mohamad KHALIL Université Libanaise Faculté de génie - Branche 1 5 eme année Informatique Industrielle."

Présentations similaires


Annonces Google