La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion Assemblée Générale Extraordinaire Association des Centraliens 12 Juin 2006 18:00 : Accueil 18:05 : Orientations proposées.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion Assemblée Générale Extraordinaire Association des Centraliens 12 Juin 2006 18:00 : Accueil 18:05 : Orientations proposées."— Transcription de la présentation:

1 1 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion Assemblée Générale Extraordinaire Association des Centraliens 12 Juin :00 : Accueil 18:05 : Orientations proposées par le CA de lAECP 18:30 : Discussion et échanges 19:30 : Clôture de lAGE 19:45 : Diner débat en présence de Monsieur François Goulard (76), Ministre délégué à lEnseignement supérieur et à la recherche

2 2 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion La réforme des statuts AECP Les axes dévolution retenus par le Conseil dadministration du 30 mai proposés à lAGE du 12 juin

3 3 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion Le cadre de cette AGE Cest une première AG extraordinaire –Elle ne réunit pas le quorum pour pouvoir modifier les statuts –Elle nest dailleurs pas saisie de propositions formelles de rédactions Mais elle constitue une étape importante –Elle a été largement convoquée –Elle réunit un grand nombre des centraliens engagés et partie prenante de la vie de lassociation

4 4 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion Son objet Soumettre à débat les options de principe retenues par le CA –Le choix des 6 chantiers –Les options prises pour chacun des chantiers Recueillir vos réactions –Vérifier adhésion et pertinence –Adapter en clarifiant et intégrant vos propositions Pouvoir ainsi engager, avec le feu vert de lAGE, la mise au point de la rédaction, à négocier avec les tutelles

5 5 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion Après cette AGE Deux autres assemblées extraordinaires, au moins, seront encore convoquées La première présentera la proposition finale, vérifiée par les conseils juridiques et fiscaux et la tutelle, de modification statutaire : nouveaux statuts et nouveau règlement intérieur La seconde, convoquée sur le même ordre du jour, aura pouvoir de délibérer valablement, même sans le quorum dun membre sur trois.

6 6 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion Rappel global des objectifs Définir le projet par le dialogue et lécoute Lancer une dynamique Inventer une alternative de leadership face aux menaces dévolutions centrifuges qui se multiplient S'ouvrir à de nouvelles catégories de membres : –docteurs –acteurs du campus –masters ? autres ?? Recueillir des idées nouvelles au fil des « forums » –accueillir les forces vives du campus : enseignants et chercheurs –statuts et R intérieur : gagner en adaptativité –repenser l'articulation avec le groupe de Paris et la Maison des centraliens

7 7 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion Il y avait des solutions à trouver –sur l'essor international –sur les liens avec la Maison des centraliens –sur le resserrement des liens avec l'Ecole –sur l'organisation de lIntergroupe des Ecoles centrales 6 chantiers structurants ont arrêtés par le bureau et le CA au vu de ces échanges et de ces consultations préparatoires

8 8 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion 6 chantiers structurants réorganiser la gouvernance de lassociation élargir les catégories de membres définir un statut de "composante affiliée" instaurer de nouvelles relations avec les groupements à l'étranger organiser un échelon fédéral exécutif et un échelon confédéral intergroupe

9 9 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion 1 - réorganiser la gouvernance de l'association

10 10 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion Enjeu répond à une attente mainte fois exprimée excellent accueil constaté dans les réunions préparatoires rapprochera les instances dirigeantes des composantes actives de l'association, en intégrant des leaders remarqués de ces "piliers" permettra un pilotage au plus proche de la diversité de la Communauté

11 11 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion Les modalités garder 30 administrateurs : 24+6 (sous réserve de pouvoir élargir sa composition) Répartir les 24 postes soumis au vote de lAG annuelle –12 membres cooptés par le CA sortant –12 membres issus de l'élection par les piliers

12 12 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion 12 membres issus de lélection par les piliers (répartition réglée par le R Int) 3 élus par les délégués de promo 3 élus parmi les présidents de groupements professionnels, par les membres de ces groupements 1 élu par les groupes régionaux le Président du Groupe de Paris, es qualité 2 présidents de groupe hors de France, élus par les "centraliens de l'étranger" 1 élu parmi les docteurs ECP par les membres de la composante Docteurs 1 élu parmi les masters ECP par les membres de la composante Master

13 13 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion 2 - élargir les catégories de membres

14 14 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion Enjeu élargir notre base et relancer une croissance significative des effectifs par rapport aux diplômes délivrés par l'Ecole –une nécessité dont l'évidence s'est imposée au fil des réunions et à la demande de l'Ecole –répond à une forte demande des docteurs de l'ECP, déjà constitués en association de fait et soutenus par l'Ecole –Les TIME ont aussi la volonté de s'organiser et seront heureux den trouver le support via l'AECP –aujourd'hui, le périmètre ne fait pas consensus –il doit normalement rester évolutif

15 15 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion pour faire coller le droit au fait: –les groupements du 3ème type font partie du paysage –d'autres catégories veulent s'associer et sont prêtes à payer cotisation (ce sera sur une base réduite) conjoints collaborateurs de l'Ecole participants externes aux travaux des groupements

16 16 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion Définir trois catégories les membres actifs –ingénieurs des Arts et Manufactures –les autres diplômes délivrés par l'ECP selon une liste limitative docteurs de l'ECP masters de l'ECP les membres associés –catégorie ouverte à ceux qui veulent "s'associer" aux travaux de l'association –collaborateurs, enseignants et chercheurs du campus –divers participants aux activités des composantes (groupements professionnels du "3ème type", groupes projet, conjoints,...) –leur cotisation est fixée à la moitié ou au tiers de la cotisation d'un membre actif les élèves deviendraient "membres juniors" et non plus membres associés

17 17 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion 3 - définir un statut de composante affiliée

18 18 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion Les principes Cette notion nouvelle a pour but de favoriser le dynamisme de lassociation et de lui permettre de tirer pleinement partie des facilités de lInternet une activité associative qui revendique la marque central*, en référence à l'ECP et ses anciens élèves, devra être "affiliée" pour avoir droit à cette dénomination cette affiliation ouvrira des droits –l'appui des services de l'association –l'accès le plus large aux services internet –la possibilité de devenir une "composante" statutaire –l'accès à des fils d'information –la possibilité de diffuser des informations dans la communauté –le bénéfice de la solidarité centralienne

19 19 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion Elle emporte des devoirs –le devoir de la solidarité centralienne –la disponibilité au soutien des initiatives de l'Ecole ; de ses élèves et anciens élèves –le respect de règles élémentaires de gouvernance : élection des dirigeants, transparence des comptes, de la liste de ses membres,... –information et entraide réciproques –le respect de règles de conformité dont l'exigence sera proportionnée à l'emploi des services de l'association : tenue comptable, adossement budgétaire, usage de nos canaux de publication,... –le respect de règles de responsabilité héritage des devoirs de neutralité politique, confessionnelle, syndicale qui s'imposent à notre association elle s'interdit les comportements "centrifuges", contraires à un esprit de bonne camaraderie entre centraliens, polémique ou conflictuel,... responsabilité de publication, respect de la personne,... les difficultés seront soumises à l'arbitrage du CA de l'AECP

20 20 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion Lenjeu ce dispositif facilite la gestion d'une composante aussi bien que l'articulation de cette composante avec le fonctionnement de l'association (comptabilité, fiscalité, conformité...) il facilite "l'engagement efficace" des centraliens au sein de leur association il permet une gestion transparente des flux et moyens d'actions –en interne: le budget de la composante s'intègre dans une unité budgétaire à part (IPS), il se consolide dans le budget de l'association, l'activité en devient ainsi lisible dans les éléments publiés à l'AG –en externe puisqu'ainsi intégré dans nos mécaniques, ce budget bénéficie de la simplicité et sécurité de gestion (comptable, fiscale,...) acquise par nos services permanents –les efforts de mise en conformité déployés depuis plusieurs années deviennent ainsi un capital mis au service de nos membres

21 21 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion ce schéma ouvre la porte à l'appel par les composantes de participations aux frais, voire de cotisations spéciales complémentaires –de manière simple et sûre –en pouvant ouvrir droit à déductibilité fiscale, le cas échéant en fonction de l'objet, dont le respect sera garanti et retracé par l'outil budgétaire IPS –en facilitant ainsi grandement leur développement dynamique, dans la transparence –à terme, via des interfaces de gestion internet, en accès sécurisé

22 22 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion Les modalités la notion de "composante" correspond à une catégorie ou groupement qui souhaite se doter d'une certaine autonomie –cette autonomie est voulue par la composante et acceptée par tous ( en pratique autorisation du CA de l'AECP ) –chaque composante signe la "charte d'affiliation" –si elle se dote en propre d'une personnalité, elle adopte des statuts types qui intègrent les "droits et devoirs" de la charte d'affiliation

23 23 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion si nécessaire (adossement aux services de l'association, besoin de soutien particulier), ses relations avec l'AECP sont précisées par une convention particulière –une composante choisit son degré d'autonomie : simple entité identifiée, groupement constitué, avec un compte particulier, une cotisation spéciale, voire la personnalité morale –si elle dispose seulement d'un compte propre, elle tient une comptabilité (IPS et section comptable) intégrée à la comptabilité de l'association

24 24 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion le statut de composante va permettre à certaines catégories de membres de se fédérer et de développer camaraderie et activités propres de manière simple ; e.g. : les docteurs, les TIME, ce statut va permettre une coordination et coopération simplifiée et organisée, avec les entités créées de manière autonome (Groupe de Paris, groupements professionnels ou régionaux, nouvelles structures montées autour d'un projet,...) il ouvre également un cadre adapté à l'organisation de nos relations avec les associations créées à l'étranger, restées en général très "loin" de l'association

25 25 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion 4 - changer les relations avec les groupements à l'étranger

26 26 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion L'ambition une des principales ambitions de cette réforme est de rendre l'association pleinement internationale il faut saisir la chance offerte aujourd'hui de tirer tout le parti des possibilités et habitudes nouvelles apportées par les outils et manières de l'Internet A terme, le taux d'adhésion des centraliens hors de France, aujourd'hui de l'ordre de 30%, devrait dépasser le taux d'adhésion moyen (2/3) : si l'association sait adapter son offre et sa manière de penser, elle doit pouvoir offrir des réponses uniques à des besoins que l'éloignement, en réalité, renforce

27 27 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion L'enje u objectivement, le modèle "expatrié et adhérent à Paris" est de plus en plus inadapté au fur et à mesure des évolutions : doubles diplômés, centraliens étrangers, communautés centraliennes actives hors de France il faut tirer toutes les conséquences de l'échec de ce modèle l'idée de base adoptée par le CA en mars dernier, c'est "d'inverser la logique : le centralien membre d'un groupe local constitué à l'étranger est compté membre de l'AECP, et bénéficie en particulier des services en ligne, en contrepartie du versement par l'association ou le groupe étranger d'une quote part de la cotisation locale cela ouvre des perspectives de rayonnement et de structuration dynamique des centraliens dans divers Pays

28 28 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion Les modalités l'idée a été testée avec les principaux groupements pays qui ont été séduits par l'idée mais il y a en fait deux catégories bien distinctes –les pays où fonctionne une association centralienne locale puissante et bien organisée (typiquement les pays du Maghreb) –les pays où vivent des centraliens adhérents à l'AECP, désireux de mieux se retrouver et de développer activité et services dans leur pays de résidence mais toujours demandeurs de soutien logistique par l'AECP et de façon permanente –chaque catégorie exprime des besoins différents auxquels il convient de répondre de manière différenciée, évolutive au fil du temps

29 29 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion pour les pays « auto organisés », la perspective porteuse est une logique d'affiliation de l'association locale –ces associations doivent être logiquement affiliées –la contribution à l'AECP sera minimale (10% ?) –Laffiliation doit emporter des droits (accès à l'adresse à vie, participation et éligibilité aux services d'entraide, liaison avec l'Ecole,...) –il sera intéressant d'identifier les services d'intérêt commun, qui pourront être progressivement étendus au bénéfice des adhérents de l'association locale, leur coût d'adaptation et d'entretien spécifique étant assuré dans le cadre d'une convention ad hoc, établissant le niveau de reversement en contrepartie des services particuliers offerts –une condition nécessaire doit être de réunir un nombre et pourcentage minimal de membres centraliens (par ex au moins 30 membres et 50% des centraliens du pays )

30 30 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion pour les groupements "classiques", le besoin d'une logistique commune portée par Paris reste dominant –mais il faut organiser la "boucle de feed back" qui va permettre de faire converger les services offerts pour répondre aussi ou spécialement aux besoins particuliers de ces membres lointains –il faut aussi encourager et développer le reversement "retour" d'une part des cotisations vers le pays, inauguré il y a deux ans –ce fond d'amorçage doit aider les associations locales à exister, développer leurs activités et offres de services –et ainsi à devenir plus attractives

31 31 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion Le calendrier Maurice Hazan a engagé des discussions avec les principaux groupements pays qui sont prêts à inaugurer le dispositif A plus long terme –une offre spécifique internet doit être mise au point et offerte –le niveau adéquat de reversement doit être négocié avec les groupements pilotes –ces expériences pilotes doivent faire tâche d'huile –les services de l'association doivent inventer des offres adaptées à l'international –par exemple, la disponibilité d'un "bureau de passage", des services carrière spécifiques, une adaptation de notre dispositif solidarité,... ne faut-il pas admettre une cotisation réduite pour les adhérents résidents à l'étranger de certains pays ?

32 32 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion 5 - organiser un échelon fédéral exécutif

33 33 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion L'enjeu c'est la conséquence logique de cette évolution de type "fédéral", à l'image de lévolution choisie par d'autres associations Une structure fédérale regroupant autour de lassociation, la Maison des centraliens et le Groupe de Paris doit permettre une recherche efficace de synergie, une gestion simplifiée et transparente du patrimoine rare et commun que sont les locaux, une unité plus grande de la communauté Dans l'objectif de transparence, à terme, il sera nécessaire de dégager une vision budgétaire commune, au moins consolidée, qui contribuera à l'acceptabilité des cotisations comme à la sécurité de nos finances

34 34 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion En pratique, la proposition est de créer dans notre organisation une structure exécutive fédérale ce bureau exécutif fédéral sera une composition adjointe au Bureau, réunissant Président et vice présidents, Trésorier et membres choisis par le Bureau en son sein, avec le Président de la Maison des centraliens, celui du Groupe de Paris et des représentants de l'Ecole

35 35 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion le rythme de réunion pourrait en être au moins de trois fois par an les Présidents du Groupe de Paris et de la Maison, ont vocation à être de droit Vice Président de ce Bureau exécutif fédéral En fonction de la force de la dynamique internationale enclenchée, des présidents de groupements pays pourraient y être associés les sujets Groupe de Paris et Maison des centraliens sont traités en consensus avec ces entités

36 36 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion Perspectives d'évolution creuser l'idée de cotisations "à tiroir" ou "à la carte" –rendant les cotisations plus lisibles pour les membres –avec le choix d'activités, d'appartenance à des groupements, en fonction de l'intérêt du membre –des moyens pourront ensuite alloués aux groupements et composantes en fonction du nombre d'inscriptions ainsi recueillies –une analyse budgétaire et fiscale fine doit être réalisée concevoir un cadre budgétaire traduisant cette organisation fédérale –c'est une extension naturelle du système des "IPS" (comptes budgétaires en emplois/ressources, par projet) –offrant aux composantes facilité, autonomie et sécurité –clarifiant les coûts communs avec MdC et Groupe de Paris –sécurisant fiscalement nos flux budgétaires

37 37 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion 6 - proposer à l'intergroupe un cadre confédéral

38 38 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion L'enjeu ce chantier a été rajouté par le CA du 15 mars 2006 il s'inscrit dans la continuité des efforts réalisés pour constituer et renforcer l'intergroupe il vient à point quand se créent Centrale Marseille et Centrale Pékin

39 39 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion JP Poitevin a pris la charge de ce chantier & il a rencontré les présidents et délégués généraux des associations centraliennes Tous confirment leur grande attente de la création d'une « confédération centralienne », aboutissement de nombreuses années de prise de conscience ; ils expriment que cette finalisation est urgente et que le moment est très favorable Ils rappellent l'exigence de respect de l'autonomie et des spécificités de chaque association Tous s'accordent sur la mission commune de défendre et promouvoir la marque « centrale » et « centraliens » partagée par les « centraliens de Lille », « de Lyon », « de Nantes » « de Paris » et bientôt de Marseille ou Pékin.

40 40 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion Les propositions concrètes issues de cet échange Organiser 2 réunions par an de ce comité confédéral Prévoir dans chaque association que les groupements territoriaux et professionnels sont ouverts aux centraliens issus de toutes les écoles centrale Développer les mises en commun de moyens dans le domaine de l'emploi Réfléchir à des outils et produits communs : un outil de communication collectif, portail, annuaire, revue...

41 41 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion Mettre en place des actions de lobbying et publicité concernant la marque centralienne Un premier budget pourrait être constitué par des participations à part égales de chacune des associations, de l'ordre de 2000 mises dans un pot commun par chaque association L'association des centraliens de Lille se porte volontaire pour faire assurer par un de ses membres une fonction de secrétariat permanent La question de la participation des écoles doit être vue avec les écoles

42 42 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion Le calendrier A lissue de ce débat en AGE –Élaboration dune préversion de statuts révisés –Examen et vérifications par les conseils et les tutelles –Suivi en comité dorganisation –Diffusion, consultation et recueil de réactions par le site centraliens.net –Préparation des AGE fin 2006 ou début 2007

43 43 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion DISCUSSION SUR LES 6 CHANTIERS 1 Réorganiser la gouvernance de l'AssociationRéorganiser la gouvernance de l'Association 2 Elargir les catégories de membresElargir les catégories de membres 3 Définir un statut de composante affiliéeDéfinir un statut de composante affiliée 4 Instaurer de nouvelles relations avec les groupements étrangerInstaurer de nouvelles relations avec les groupements étranger 5 Organiser un échelon fédéral éxécutifOrganiser un échelon fédéral éxécutif 6 Organiser un échelon confédéral intergroupeOrganiser un échelon confédéral intergroupe

44 44 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion Chantier 1 Réorganiser la gouvernance de lassociation AH Détail Chantier 1

45 45 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion Chantier 2 Elargir les catégories de membres BTO Détail Chantier 2

46 46 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion Chantier 3 Définir un statut de "composante affiliée BPR Site de communauté v2.5 Détail Chantier 3

47 47 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion Chantier 4 Instaurer de nouvelles relations avec les groupements à l'étranger MHA Détail Chantier 4

48 48 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion Chantier 5 Organiser un échelon fédéral exécutif PAD Détail Chantier 5

49 49 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion Chantier 6 Organiser un échelon confédéral intergroupe JPP Détail Chantier 6

50 50 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion Merci de votre participation


Télécharger ppt "1 AECP – AGE du 12/06/2006 Discussion Assemblée Générale Extraordinaire Association des Centraliens 12 Juin 2006 18:00 : Accueil 18:05 : Orientations proposées."

Présentations similaires


Annonces Google