La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LE MARCHE ILLICITE DE MEDICAMENTS EN COTE DIVOIRE LE MARCHE ILLICITE DE MEDICAMENTS EN COTE DIVOIRE Présentation : Dr. KOUASSI Parfait Président du Conseil.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LE MARCHE ILLICITE DE MEDICAMENTS EN COTE DIVOIRE LE MARCHE ILLICITE DE MEDICAMENTS EN COTE DIVOIRE Présentation : Dr. KOUASSI Parfait Président du Conseil."— Transcription de la présentation:

1 LE MARCHE ILLICITE DE MEDICAMENTS EN COTE DIVOIRE LE MARCHE ILLICITE DE MEDICAMENTS EN COTE DIVOIRE Présentation : Dr. KOUASSI Parfait Président du Conseil National de lOrdre des Pharmaciens de Côte dIvoire

2 PLAN I.INTRODUCTION II.PLAN DACTION 1.DPM, Police Sanitaire et Douanes; 2.Couper les sources dapprovisionnement internes; 3.Sensibilisation; 4.Répression

3 I.INTRODUCTION Phénomène en progression constante et rapide, aggravé par la crise socio - politique, la partition du pays, leffritement de lautorité de létat, et la porosité des frontières nord et ouest sous contrôle rebelle.

4 I.INTRODUCTION Deux cas de figures : Zone C N O (Rebelle); Contrebande et contrefaçon prédominent (+70%) ; Pratiqué par des non - pharmaciens (boutiques et étalages dans les rues et les marchés);

5 I.INTRODUCTION Le secteur pharmaceutique ne réalise que 20% de son activité davant la partition ; Zone toujours soustraite de lautorité républicaine, donc pas de données précises et fiables.

6 I.INTRODUCTION Zone Gouvernementale Le marché illicite absorbe 30% du marché pharmaceutique national.

7 I.INTRODUCTION Deux (2) caractéristiques essentielles : 1. Prédominance des médicaments légaux 80% (20% de contrefaçons); Pharmaciens officinaux et grossistes revendent au prix de gros à des vendeurs de rues et marchés ;

8 I.INTRODUCTION Médecins et auxiliaires hospitaliers, revendent les dotations hospitalières ; Les délégués médicaux qui revendent les stocks déchantillons ; Les ONG caritatives qui déversent tout ou partie des dons reçus.

9 I.INTRODUCTION 2. Limplication des pharmaciens complices (Grossistes et officinaux) Cest la prépondérance (pour le moment) des médicaments légaux qui fait que nous avons adopté le vocable de médicament de rue, plutôt que contrefaçon.

10 I.INTRODUCTION Limplication importante de professionnels pharmaciens a motivé l axe sous lequel le Conseil National de lOrdre des Pharmaciens de Côte dIvoire (CNOP-CI) a engagé sa lutte.

11 II.PLAN DACTION Le plan daction sarticule autour de 4 volets : 1.DPM, Police Sanitaire et Douanes Création dune cellule de lutte, chargée de surveiller les autorisations dimportations formulées par les ONG, et suivi du devenir des dons.

12 II.PLAN DACTION Formation des agents de la police sanitaire sur le médicament et les textes réglementant lexercice de la pharmacie ; Sensibilisation et formation des agents douaniers.

13 II.PLAN DACTION 2.Couper les sources dapprovisionnements internes Surveillance des achats faits chez les grossistes; Inspection des officines et autres structures délivrant des médicaments; Sanctions disciplinaires contre des pharmaciens et les sociétés pharmaceutiques impliquées.

14 II.PLAN DACTION 2.Couper les sources dapprovisionnements internes Surveillance de la gestion des unités gratuites (UG) et des échantillons médicaux; Suppression des achats comptant sur comptes spéciaux;

15 II.PLAN DACTION 2.Couper les sources dapprovisionnements internes Linterdiction des comptes multiples chez les grossistes; Linterdiction dapprovisionnement des structures nayant pas de pharmaciens responsables ;

16 II.PLAN DACTION 3.Sensibilisation Grand public et autorités Objectifs : Montrer les méfaits et les dangers des médicaments de rue : * Mauvaise conservation; * Péremption trafiquée ; * Contrefaçon; * Absence de conseil dutilisation

17 II.PLAN DACTION 3.Sensibilisation Grand public et autorités Objectifs : Promotion des solutions alternatives en officine : * Coût Générique et substitution * Détail déconditionnement Promotion du rôle et de limage du pharmacien dofficine.

18 II.PLAN DACTION 3.Sensibilisation Grand public et autorités Objectifs : Lobbying auprès des autorités (nationales et locales), pour les alerter sur les graves risques sanitaires de ce phénomène.

19 II.PLAN DACTION Moyens: Campagne Radio Télé Affichage (création dun logo identifiant de la lutte) Messages sur divers supports : ordonnances- sachets pharmacie, etc…

20 II.PLAN DACTION 4.Répression Application de la loi sur le monopole Saisie et destructions des médicaments vendus dans les rues et les marchés; Destruction des marchés connus (Roxy, Abobo...) par des opérations de grandes envergures médiatisées (Police sanitaire, FDS) ;

21 II.PLAN DACTION 4.Répression Traduction en justice de tous les non pharmaciens exerçant la pharmacie, ainsi que leurs complices pharmaciens.

22


Télécharger ppt "LE MARCHE ILLICITE DE MEDICAMENTS EN COTE DIVOIRE LE MARCHE ILLICITE DE MEDICAMENTS EN COTE DIVOIRE Présentation : Dr. KOUASSI Parfait Président du Conseil."

Présentations similaires


Annonces Google