La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PROBLEMATIQUE DE FINANCEMENT DU MONDE RURAL PAR LA MICROFINANCE CREDIT Présenté par M. Nazaire SADO, Consultant International.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PROBLEMATIQUE DE FINANCEMENT DU MONDE RURAL PAR LA MICROFINANCE CREDIT Présenté par M. Nazaire SADO, Consultant International."— Transcription de la présentation:

1 PROBLEMATIQUE DE FINANCEMENT DU MONDE RURAL PAR LA MICROFINANCE CREDIT Présenté par M. Nazaire SADO, Consultant International

2 Plan de Présentation I. INTRODUCTION II. CONTEXTE GENERAL III. POIDS DU SECTEUR DE LA MICROFINANCE DANS LECONOMIE IV. PRINCIPAUX ÉLÉMENTS DE LA PROBLÉMATIQUE DE FINANCEMENT DU MONDE RURAL PAR LE MICROFINANCE V. PROPOSITIONS DE STRATEGIES

3 INTRODUCTION (PRÉCISIONS TERMINOLOGIQUES) Qu'est-ce que la microfinance ? Pour le commun des mortels, la microfinance désigne loffre de très petits crédits (« microcrédit ») aux pauvres pour le financement des AGR

4 INTRODUCTION (PRÉCISIONS TERMINOLOGIQUES) Avec le temps, la microfinance sest élargie pour inclure désormais une gamme de services plus large (crédit, épargne, assurance, transfert dargent etc.)

5 INTRODUCTION (PRECISIONS METHODOLOGIQUES) La problématique de financement du monde rural ne peut aborder la microfinance sans le crédit dinvestissement La présente communication a été traitée en abordant de façon globale la problématique de financement rural par la microfinance et le crédit.

6 I. CONTEXTE GENERAL La population rurale constitue en moyenne deux tiers de la population Le secteur agricole est le principal pourvoyeur demplois et occupe 70% de la population active. Malgré son importance, le financement de lAgriculture demeure toujours une problématique majeure.

7 I. CONTEXTE GENERAL Lagriculture contribue pour environ 25 % du PIB et regroupe 70% de la population active. Elle ne reçoit que 6% du total du crédit de court terme, 4% des crédits moyens terme et les crédits à long terme sont inexistants

8 I. CONTEXTE GENERAL Ces 2 dernières années le CGGC appuie le développement de ce type de crédit.

9 ENVIRONNEMENT DE LA MICROFINANCE Les risques exceptionnels (sécheresse, inondation, invasion dinsectes, épizootie grave, grippe aviaires etc.) ne sont pas couverts par des fonds de calamités ni compensés par lEtat ; Les risques classiques (maladie de lemprunteur, accident, invalidité, décès)

10 ENVIRONNEMENT DE LA MICROFINANCE Les risques qui devraient être couverts par des assurances ne le sont pas du fait de labsence de compagnie dassurances intervenant en milieu rural; Il ny a pas de possibilité de sûreté réelle (foncière)

11 ENVIRONNEMENT DE LA MICROFINANCE La pression sociale et le dysfonctionnement du système judiciaire gênent les opérations de recouvrement contentieux. la réglementation bancaire ne prévoit plus de taux préférentiels pour les investissements dans le secteur agricole;

12 POIDS DU SECTEUR DE LA MICROFINANCE DANS LECONOMIE Le secteur de la microfinance est le principal acteur de proximité avec le monde rural La microfinance a un poids de plus en plus important dans le financement de léconomie La clientèle est estimée à dont 54% de femmes (les femmes se comportent mieux vis-à-vis du crédit)

13 POIDS DU SECTEUR DE LA MICROFINANCE DANS LECONOMIE Nombres demprunteurs et dépargnants personnes 316 points de services sur toute létendue du territoire ; Emplois et ressources (100 milliards décaissés en 2005 – 200 milliards dépargne)

14 ELÉMENTS DE LA PROBLÉMATIQUE DE FINANCEMENT DU MONDE RURAL La microfinance surbanise de plus en plus mais a pourtant ses origines dans le monde rural Celle-ci sous leffet de la recherche de la viabilité financière Car les petits salariés des villes offrent des garanties plus sûres

15 ÉLÉMENTS DE LA PROBLÉMATIQUE DE FINANCEMENT DU MONDE RURAL Il est plus facile datteindre léquilibre financier dune caisse urbaine Encours de crédit (85% pour les banque contre 15% pour les IMF) Les banques sont concentrées à Cotonou donc loin du milieu rural

16 ÉLÉMENTS DE LA PROBLÉMATIQUE DE FINANCEMENT DU MONDE RURAL Les banques collectent 92%des dépôts contre 8% pour les IMF Les IMF ont mobilisé en 2005 plus de 200 milliards alors quelles ont placé 100 milliards de crédit.

17 ÉLÉMENTS DE LA PROBLÉMATIQUE DE FINANCEMENT DU MONDE RURAL Mais celle-ci reçoit très peu de refinancement bancaire qui natteint pas 10% des ressources des IMF Cette situation sexplique par les faits suivants : Les risques portés sur une IMF sont considérés comme importants et les banques connaissent mal le secteur

18 ÉLÉMENTS DE LA PROBLÉMATIQUE DE FINANCEMENT DU MONDE RURAL Les opérations de refinancement sont assujetties à la TVA (coût élevé) contrairement aux opérations de crédit entre lIMF et ses membres La rupture entre 2 cycles de refinancement (1 à 2 mois) liée aux procédures des banques entraîne un décalage nuisible au calendrier agricole

19 ÉLÉMENTS DE LA PROBLÉMATIQUE DE FINANCEMENT DU MONDE RURAL Un argument de poids au moins en faveur de lintervention des banques dans le refinancement des IMF professionnelles Le risque pris sur une IMF est « reparti » sur une multitude de petits emprunteurs

20 ÉLÉMENTS DE LA PROBLÉMATIQUE DE FINANCEMENT DU MONDE RURAL IMF et banques financent des opérations à moins de risque risques (72% de lencours de crédit sont à court terme) ; Selon les statistiques du Consortium Alafia lagriculture ne reçoit quà peine 15% de crédit des IMF

21 ÉLÉMENTS DE LA PROBLÉMATIQUE DE FINANCEMENT DU MONDE RURAL Les banques appliquent jusquà un taux de 18,5% par an et les IMF 24%; Le financement de l'investissement productif rural ne peut supporter untel niveau de taux.

22 ÉLÉMENTS DE LA PROBLÉMATIQUE DE FINANCEMENT DU MONDE RURAL Selon les statistiques du Consortium Alafia, le ratio de perte sur créance est de 3,01% en 2005 alors que la norme BCEAO prescrit < 1%

23 PROPOSITIONS DE STRATEGIES 1- Intégration du secteur de la microfinance avec le secteur financier classique Méthodologie: actions de communication pour accroître la connaissance réciproque entre banques et IMF

24 PROPOSITIONS DE STRATEGIES 2- Mise en place dun mécanisme de garantie et de réassurance pour accompagner les banques souhaitant refinancer les IMF 3- Aménagement de la fiscalité des opérations de refinancement

25 PROPOSITIONS DE STRATEGIES 4- Limitation des distorsions de concurrence (lignes de crédit à taux préférentiels avec ingérence dans les conditions de crédit internes des IMF) 5- Organisation des rencontres de sensibilisation de lEtat sur les politiques dappui au secteur (meilleures pratiques)

26 PROPOSITIONS DE STRATEGIES 6- Formation du personnel des banques à la microfinance (analyse du risque dune IMF) 7- Accompagnement des IMF à sinstaller en zones rurales en subventionnant dans des limites négociées compatibles avec un objectif de pérennisation

27 ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? Période des Échanges


Télécharger ppt "PROBLEMATIQUE DE FINANCEMENT DU MONDE RURAL PAR LA MICROFINANCE CREDIT Présenté par M. Nazaire SADO, Consultant International."

Présentations similaires


Annonces Google