La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Conception, élaboration et réalisation du projet Élaboration des stratégies de réduction des risques de maladies diarrhéiques pour les populations humaines.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Conception, élaboration et réalisation du projet Élaboration des stratégies de réduction des risques de maladies diarrhéiques pour les populations humaines."— Transcription de la présentation:

1 Conception, élaboration et réalisation du projet Élaboration des stratégies de réduction des risques de maladies diarrhéiques pour les populations humaines dus aux petits barrages en Afrique de lOuest : cas du barrage de Yitenga Par DR S.Yonkeu et Collaborateurs École Inter-États dIngénieurs de lÉquipement Rural, 03 B.P Ouagadougou 03 Burkina Faso International Development Research Centre Centre de Recherche pour le Développement International COURS-ATELIER REGIONAL ECOSANTE COTONOU (Bénin) 14 au 18 Février 2005 Institut des Sciences Biomédicales Appliquées

2 INTRODUCTION Lapproche écosystémique à la santé humaine est une démarche de recherche innovatrices comportant de nombreux challenges. Lélaboration de notre projet de recherche financé par le CRDI et ses partenaires, pour une période de 3 ans, a été un exemple jalonné de ces différents défis. Cette communication tend, dans un esprit de partage dexpériences, dune part, à décrire les principales étapes délaboration de ce projet, dautre part, à présenter les premiers résultats de la recherche.

3 SITUATION DE LA ZONE DÉTUDE

4 EQUIPE AYANT MENE LA RECHERCHE 14 Chercheurs (7 Enseignant-chercheurs de lEIER, 2 CNRST, 1 CREPA, 1 Ministère de la Santé, 1 ONG ACFED, 1 spécialiste épidémiologiste de lOMS) 6 Institutions Techniques et administratives (Agriculture, Environnement, Ressources animales, Santé, Mairies, Haut Commissariat) 7 villages (avec deux associations), 2 villes

5 CONCEPTION DU PROJET DE RECHERCHE La conception de ce projet de recherche a adopté une démarche dapproche écosystémique à la santé humaine qui sarticule autour de trois principes que sont la participation, la transdisciplinarité et les considérations de genre Il sagissait de mettre en place un cadre unifié et global danalyse et de gestion des risques, qui intègre les exigences de la participation des populations et des autres acteurs concernés en tenant compte du genre ainsi que la prise en compte de la différence de vulnérabilité des groupes sociaux. Ce qui impliquait la mobilisation de nombreuses disciplines et compétences complémentaires.

6 CONCEPTION DU PROJET DE RECHERCHE La finalisation de la proposition de recherche soumise au CRDI avait subit plusieurs étapes. Une première étape dadaptation de la proposition de recherche sétait faite avec lensemble des acteurs concernés, au moyen dun séminaire – formation qui sétait tenu en mars 2002 à Tenkodogo, avec le soutien financier et technique de léquipe du programme Ecosanté du CRDI. Ce séminaire avait réuni environ quarante cinq personnes toute catégories dacteurs confondus dont une douzaine de femmes.

7 CONCEPTION DU PROJET DE RECHERCHE Le but de ce séminaire - formation était de mieux orienter les objectifs et les axes de la recherche afin de répondre à la priorité des bénéficiaires de la recherche et ladapter aux exigences de lapproche écosystémique à la santé humaine Il avait donc donné loccasion de redéfinir, par un exercice de Mapping (figure I-1) avec lensemble des chercheurs et des acteurs locaux, lobjectif général et les objectifs spécifiques, de la recherche

8 Pression démographique galopante Développement du commerce à Pouytenga Eau potable chère Figure I-1: Mapping de la compréhension des objectifs de la recherche Pollution puits, forage Rareté des pluies Insuffisance deau pour lagriculture Mise en place du périmètre irrigué Construction du barrage de Yitenga Développement des activités pastorales Développement des cultures irriguées Amélioration du cadre de vie Amélioration des revenus Accroissement taille et du nombre de famille Rejets des déchets Attraction des populations allochtones Besoin accru deau potable Réduction despaces cultivables Faible dispositifs dassainissement et dhygiène Promiscuité Maladie à potentiel épidémique (choléra) Pollution du barrage Pollution du cadre de vie Prélèvement, Traitement, distribution deau du barrage Tarissement précoce de leau du barrage Baisse de la production deau potable Pénurie deau à Pouytenga Surcroît du traitement deau potable Péril fecal Prolifératio n des relais dagents pathogènes Présence des canaux dirrigation Facilité daccès à leau des canaux dirrigation Rapprochement deau du barrage des ménages Consommation deau insalubre Forte dynamique urbaine et rurale Insuffisance, mauvaise répartition des infrastructures et dysfonctionnement dapprovisionnement en eau Maladies diarrhéiqu es Faible entretien/ Surveillance des enfants Augmentation charge de travail des femmes Prévalence de la maladie Production maraîchère Consommation des produits crus Amélioration des menus État général de la santé Contamination de leau et des aliments à domicile Dysfonctionnement des systèmes éducatifs Insuffisanc e dIEC Dysfonctionnement des systèmes sanitaires Recours aux pratiques peu efficientes Prise de décision pour les soins Disponibilité deau en permanence Production deau potable par lONEA

9 CONCEPTION DU PROJET DE RECHERCHE La seconde étape a consisté a définir les différents axes de recherche et les approches méthodologiques à mettre en œuvre. Cette phase sest faite au moyen de trois (3) rencontres de lensemble de léquipe de recherche, de mai à juin 2002, pour saccorder sur les différents choix.

10 CONCEPTION DU PROJET DE RECHERCHE Le troisième étape a consister à la validation du projet de recherche finalisé par lensemble des acteurs locaux ayant pris part au séminaire de Tenkodogo élargie aux populations locales intéressées. Cette phase avait eu lieu au cours dun séminaire dune demi-journée (Photos 1) tenu en milieu paysan à la plaine de Yitenga en Janvier Ce séminaire avait regroupé près de cent cinquante (150) personnes donc 70 femmes. Le projet de recherche finalisé par les chercheurs avait été soumis à lappréciation et aux amendements des acteurs locaux.

11 Léquipe de recherche avec les chefs de villages du bassin versant de Yitenga après le séminaire de validation de la proposition de recherche Janvier 2003 La population à la parole pendant le séminaire de janvier 2003

12 CONCEPTION DU PROJET DE RECHERCHE Le séminaire atelier avait été loccasion dune réelle confrontation de dialogue, en ce qui concerne lapproche Ecosanté, entre léquipe du CRDI, les chercheurs de différentes disciplines concernées par la recherche et les acteurs locaux (administration, commune, institutions étatiques ou privées daction, les associations nationales ou locales de développement et les populations). Ce qui avait permis aux chercheurs de saisir la faiblesse de leur proposition de recherche en matière de prise en compte de lapproche transdisciplinaire, de la participation et de lapproche genre

13 Rappel des objectifs de la recherche OBJECTIF GENERAL DEMARCHE DE REALISATION DE LA RECHERCHE contribuer à latténuation des risques des maladies diarrhéiques pour les êtres humains vivant ou travaillant dans lécosystème du barrage de Yitenga et à en assurer la durabilité par une approche écosystémique à la santé. 6 OBJECTIFS SPECIFIQUES Objectif 1: identifier, évaluer et comprendre les interactions entre les différents facteurs de pollution de lenvironnement en terme de genre, socioculturel, économique et environnement Objectif 2: analyser les interactions entre les différents facteurs de contamination des populations humaines en terme de genre, socioculturel et économique, environnement

14 DEMARCHE DE REALISATION DE LA RECHERCHE Objectif 3: identifier, évaluer et comprendre les interactions entre les différents facteurs de vulnérabilité aux maladies diarrhéiques en terme de genre, socioculturel, économique et environnement Objectif 4: identifier les maladies diarrhéiques et évaluer les taux dincidence et de prévalence de ces maladies dans le bassin versant du barrage de Yitenga Objectif 5: identifier, évaluer et comprendre les interactions entre les différents facteurs de prise en charge des maladies en termes de genre, environnement et contexte socioculturel et économique Objectif 6: documenter le processus de recherche, élaborer et mettre en œuvre des mesures concrètes avec les parties prenantes en vue de réduire la prévalence des maladies diarrhéiques autour du barrage de Yitenga

15 Approches méthodologiques Lapproche globale adoptée a consisté à identifier et explorer les relations qui existent entre les différentes composantes de lécosystème du barrage de Yitenga afin de définir et dévaluer avec les populations (hommes et femmes) de ce milieu les déterminants prioritaires des maladies diarrhéiques en vu de rechercher les solutions pouvant les éradiquer ou les réduire. DEMARCHE DE REALISATION DE LA RECHERCHE Cette approche exige une démarche systémique à la compréhension des problèmes et à leur solution. Ceci implique que la recherche doit être conduite selon un processus de collaboration véritable entre les chercheurs issus de divers domaines complémentaires dune part et limplication des acteurs locaux depuis la quête du savoir jusquà lélaboration des solutions dautre part (démarche transdisciplinaire et participative) (figure I-2).

16 DEMARCHE DE REALISATION DE LA RECHERCHE ECONOMIE ET SOCIOCULTUREL COMMUNAUTES ENVIRONNEMENT SANTE HUMAINE Maladies diarrhéiques -Analyse du cadre de vie -Analyse de la contamination de leau -Analyse de la contamination des aliments Équité Participation Transdisciplinarité Participation - Champs dapprentissage des risques de maladies - Forum de contribution à la recherche de solutions - Atelier déducation à la réduction ou léradication des risques - Évaluer linsuffisance dAEPAH - Analyse du comportement des populations - Analyse du profils de pauvreté - Analyse des profils éducatifs et sanitaires Figure I-2: Cadre conceptuel de lapproche écosystémique à la santé dans le bassin versant de Yitenga

17 Les démarches méthodologiques suivantes ont été utilisées : recherche bibliographique : tout au long de la recherche, elle a consisté a faire le point des connaissances dans les différents domaines concernés par la recherche. Ainsi différentes bibliothèques ont été visitées (EIER, Université de Ouagadougou, différentes institutions techniques étatiques et organismes privés dintervention, etc.) ainsi que des sites web. DEMARCHE DE REALISATION DE LA RECHERCHE séminaire-atelier : Elle a consisté en une rencontre collective (chercheurs et acteurs locaux) de cinq jours dont le but était dimpliquer activement les chercheurs, les populations et les autres acteurs opérant dans lécosystème à la démarche écosystémique à la santé humaine et aux préoccupations de la recherche qui doivent être et demeurer les préoccupations des communautés locales.

18 En effet, nous avons estimé quil était intéressant de commencer nos investigations par lidentification des faits et effets quexpérimentent au quotidien les acteurs locaux et quils pouvaient facilement identifiés comme étant des problèmes prioritaires pouvant perturber la santé humaine dans leur environnement. Pour cela, il était impératif dengager les communautés et les acteurs opérant dans ce milieu dans le processus de compréhension, didentification et de description des différentes maladies sévissant dans la zone détude, des causes et des conséquences des problèmes à lorigine de ces maladies. Enfin, il fallait hiérarchiser avec les populations ces maladies en terme dimportance de leurs impacts sur leur santé et choisir la maladie prioritaire à étudier faute de pouvoir aborder toutes les maladies (manque de moyens et de temps). DEMARCHE DE REALISATION DE LA RECHERCHE

19 démarche écologique : elle a consisté en des observations directes et à la description des composantes de lécosystème (sol, eau, végétation, faune terrestre et aquatique, infrastructures socio-économiques et socio-sanitaires, sources de pollution du milieu naturel, etc.) ainsi que des pratiques sur les lieux dactivités des populations, dans le bassin-versant du barrage de Yitenga y compris la ville de Koupela. DEMARCHE DE REALISATION DE LA RECHERCHE

20 démarche socio-économiques : elle a consisté en une méthode active de recherche participative (MARP) aux moyens denquêtes individuelles, denquêtes semi-structurées de groupes mixtes et/ou de groupes cibles (focus group) auprès des populations de la zone détude et denquêtes avec les personnes ressources des différents services impliqués dans cette zone. Ce volet a permis de connaître les ethnies occupant la zone du bassin-versant, la composition de la famille et la répartition des taches, les activités menées, les pratiques socio-culturelles. Elle a également permis de recueillir les croyances, les us et les idées des différents acteurs. DEMARCHE DE REALISATION DE LA RECHERCHE

21 démarche géomatique : elle a consisté à utiliser la photo- interprétation et la géomatique pour délimiter la zone détude, identifier et positionner les différentes composantes de lenvironnement physique et social du bassin-versant sur des cartes de différentes périodes (avant la construction du barrage, six ans après sa mise en place et à lépoque actuelle), évaluer à laide de la méthode SIG (Système dinformation Géographique) limportance de loccupation de lespace (superficies) par les différentes composantes de lécosystème et aborder la dynamique des modifications du milieu avant et après linstallation du barrage par une analyse diachronique, afin détablir les impacts potentiels de ces changements sur lécosystème et la santé humaine. DEMARCHE DE REALISATION DE LA RECHERCHE

22 démarche chimique et microbiologique : elle a consisté à utiliser les techniques déchantillonnage et danalyse pour évaluer la qualité de leau : eau des différentes sources dans le bassin-versant, eau conservée à domicile chez les populations impliquées, eaux usées, mais aussi pour évaluer la qualité des sédiments du barrage, de quelques produits maraîchers et aliments consommés par les populations de la zone détude. DEMARCHE DE REALISATION DE LA RECHERCHE

23 démarche épidémiologique : elle a consisté, aux moyens des enquêtes auprès des femmes et des hommes habitant la zone détude et du personnel de santé, à recenser, les maladies sévissant dans la zone détude, à évaluer les différents taux de prévalence et dincidence des maladies diarrhéiques sur les enfants de la zone dinfluence du barrage de Yitenga et celles hors de cette zone. Elle a également permis de caractériser les individus des différents groupes cibles (ruraux, urbains), suivant les critères de standing de vie (socio-économiques) et de variables sanitaires (diarrhée) et voir quelle association significative et plausible peut être établi entre ses deux catégories de variables. DEMARCHE DE REALISATION DE LA RECHERCHE A ces démarches méthodologiques, rattachées aux différentes activités de recherche, ont été associées des techniques et des outils

24 OBJECTIF 2 : Analyser les interactions entre les différents facteurs de contamination des populations humaines en terme de genre, socioculturel et économique, environnement REALISATION DE LA RECHERCHE ET QUELQUES RESULTATS ANALYSE DUN EXEMPLE

25 AXE DE RECHERCHE / ACTIONS A MENER / ACTIONS REALISEES 1. Étude de la contamination humaine par consommation directe de leau polluée et des produits maraîchers souillés Faire l é tat des lieux sur la consommation des eaux du barrage, puits, forages, mares É tudier l'approvisionnement et les usages d eau pollu é e, É tudier la consommation des produits mara î chers souill é s

26 AXE DE RECHERCHE / ACTIONS A MENER / ACTIONS REALISEES 2. Étude de la contamination humaine par le mode de vie et le comportement des populations habitant et fréquentant la zone détude Analyser le mode de vie et le comportement des individus habitant et fr é quentant la zone d é tude en mati è re de consommation d eau et des produits mara î chers Analyser les attitudes et pratiques des autochtones en mati è re d approvisionnement, de stockage d eau ainsi que de conservation et pr é paration des produits mara î chers

27 AXE DE RECHERCHE / ACTIONS A MENER / ACTIONS REALISEES 3. É tude de la contamination humaine par une insuffisance d approvisionnement en eau potable et d assainissement Faire l é tat des lieux sur l inventaire et la cartographie des points d eau potable et des ouvrages d assainissement Analyser l hygi è ne et la salubrit é du milieu, les types d ouvrages d assainissement utilis é s et leur é tat É tudier la disponibilit é en eau potable dans le bassin versant

28 DEMARCHES / OUTILS Revue bibliographique Approches qualitative et quantitative Approche par entretiens et enquêtes Donn é es documentaires Questionnaires (enquêtes individuelles) Guides d entretien (focus group) Guides d observation (observation de terrain) Analyse de laboratoire

29 ECHANTILLONS 273 ménages enquêtés dont 98 à Koupéla, 166 à Pouytenga et 9 dans les villages ; 7 focus-group réalisés réunissant des populations de 11 villages ; 1 entretien avec des exploitants agricoles.

30 Pouytenga 1% 8% 1% 4% 1% 5% 11% 5% 62% BF et Puits Forage Forage et Barrage Barrage et BF BF BF et Barrage BF et BP BF et Forage BP BP et Puits Forage et BF Puits Puits et BF Koupéla 76% 1% 2% 18% 2% 1% BF et Puits Forage Forage et Barrage Barrage et BF BF BF et Barrage BF et BP BF et Forage BP BP et Puits Forage et BF Puits Puits et BF REPARTITION DES MENAGES SELON AEP

31 REPARTITION DES MENAGES SELON LE MODE DE TRANSPORT DEAU DE CONSOMMATION

32 MODE DE STOCKAGE / EAU DE CONSOMMATION

33 DUREE DE STOCKAGE DE LEAU DE CONSOMMATION

34 MODE DASSAINISSEMENT PAR LOCALITE Koupéla 0% 21% 6% 7% 66% Latrine améliorée Nature Non précisé WC moderne Latrine à fond perdu Pouytenga 1% 24% 31% 39% 5% Villages 67% 33% zone d'étude 49% 21% 25% 5%

35 Carte des exutoires deaux usées dans la ville de Pouytenga

36 FACTEURS DÉCHEC OU DE SUCCES FACTEURS DÉCHEC Barrière de la vision thématique Forte difficulté de mobiliser ensemble régulièrement une équipe de recherche Difficulté de construire un langage commun entre les chercheurs autour des différentes problématiques à aborder et le conduire sur le terrain avec les acteurs locaux Fort investissement en temps pour mener à bien la recherche Désir urgent des populations davoir des réalisations concrètes

37 FACTEURS DÉCHEC OU DE SUCCES FACTEURS DE SUCCES Découverte dune approche innovante de la recherche Apprentissage du travail de recherche en groupe Appropriation de lapproche systémique de lenvironnement et la santé humaine Appropriation de la démarche Recherche-Action Satisfaction dapporter des solutions concrètes aux préoccupations des populations nécessiteuses


Télécharger ppt "Conception, élaboration et réalisation du projet Élaboration des stratégies de réduction des risques de maladies diarrhéiques pour les populations humaines."

Présentations similaires


Annonces Google