La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Jaime, donc je suis L AMOUR ET LES GRANDS BUTS DE LA VIE Espace Culture et Paix 27 rue de Domrémy 75013 Paris www.culture-et-paix.org.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Jaime, donc je suis L AMOUR ET LES GRANDS BUTS DE LA VIE Espace Culture et Paix 27 rue de Domrémy 75013 Paris www.culture-et-paix.org."— Transcription de la présentation:

1 Jaime, donc je suis L AMOUR ET LES GRANDS BUTS DE LA VIE Espace Culture et Paix 27 rue de Domrémy Paris

2 être humain : être de pulsion (Freud), être de raison (Descartes) être de cœur (Pascal). Lamour : propre de lhomme, mobile premier de sa vie, moteur pour toucher au but ? lêtre vivant a-t-il un but ? lêtre humain a-t-il un but particulier ? Que nous apprend ce but particulier sur la nature humaine? « le cœur est le médiateur entre les mains et le cerveau » (Réplique de Métropolis)

3 J'aime, donc je suis. Dès que je cesse d'aimer, je cesse d'être. Gilbert Cesbron

4 DOOUS ThèseAntithèse

5 « Depuis […] le début des années 60, le monde animal semble avoir bien changé. À un monde dans lequel prédominait une compétition assez sévère, voire la lutte de tous contre tous, se substitue une nature qui semble vouloir éviter la violence, et apparaît organisée sous le signe des alliances et de la coopération. » (Laltruisme, une loi de la jungle) Vinciane Despret « Je ny ai vu que preuves de soutien mutuel, de solidarité : nourrir létranger, adopter lorphelin, aider lautre en difficulté parfois au péril de leur vie, voilà le comportement des animaux. En majorité, les espèces vivent en sociétés. Elles trouvent dans lassociation la meilleure arme de lutte pour la vie. Les espèces où la lutte individuelle a été réduite, où la pratique de laide mutuelle a atteint le plus grand développement, sont les plus nombreuses, les plus prospères, les plus susceptibles de progresser. Les espèces asociales sont vouées au déclin. » (1902, dans Lentraide, un facteur de lévolution. Kropotkine

6 Être humain Animaux ? Pt At Mol Plantes

7 Pour soi En soi minéral En soi Pour soi végétal En soi Pour soi animal Être humain

8 SINGULARI TÉ DE LÊTRE HUMAIN Principes EspritIntellect Libre- arbitre Émotion Libre- action Désir Besoin, instinct, appétit : Se nourrir, se vêtir, se défendre Se loger, se reproduire Un être pour la maison, la table et le lit

9 LIBRE, POUR DES VALEURS Cœur intellectémotionvolonté véritébien beauté

10 LA POSITION SINGULIÈRE DE LÊTRE HUMAIN DANS LUNIVERS Il y a une passion de comprendre, comme il y a une passion pour la musique. Sans cette passion, il ny aurait ni mathématiques ni sciences naturelles (Albert Einstein). Au départ, il y a le désir, la soif daller au cœur du sujet, dans sa structure intime, de passer dune approche imprécise et médiocre à un rapport clair, franc et sans détour, directement du cœur du penseur au cœur de sont objet. (Wertheimer) Jopte pour un univers intelligible plutôt quun univers absurde – non que cela me convienne davantage, mais cest la lecture que jai des faits scientifiques disponibles. Pour moi, ce sens est à trouver dans la structure de lunivers, qui savère tel quil produit de la pensée par le biais de la vie et de lesprit. La pensée, à son tour, est une faculté par laquelle lunivers peut réfléchir sur lui-même, découvrir sa propre structure, et saisir des entités immanentes comme le vrai, le beau, le bien et lamour. (Christian de Duve)

11 Chercher les satisfactions matérielles pour soi donner aux autres des satisfactions matérielles Chercher les valeurs spirituelles pour sa propre joie donner des valeurs spirituelles pour la joie des autres Pour autrui Pour soi Pour autrui

12 J OIE ET CRÉATION Les philosophes qui ont spéculé sur la signification de la vie et sur la destinée de l'homme n'ont pas assez remarqué que la nature a pris la peine de nous renseigner là- dessus Elle nous avertit par un signe précis que notre destination est atteinte. Ce signe est la joie. Je dis la joie, je ne dis pas le plaisir. Le plaisir n'est qu'un artifice imaginé par la nature pour obtenir de l'être vivant la conservation de la vie ; il n'indique pas la direction où la vie est lancée. Mais la joie annonce toujours que la vie a réussi, qu'elle a remporté une victoire : toute grande joie a un accent triomphal. Or partout où il y a joie, il y a création : plus riche est la création, plus profonde est la joie. La mère qui regarde son enfant est joyeuse, parce qu'elle a conscience de l'avoir créé, physiquement et moralement. [...] celui qui est sûr d'avoir produit une œuvre viable et durable, celui-là n'a plus que faire de l'éloge et se sent au-dessus de la gloire, parce qu'il est créateur, et parce que la joie qu'il éprouve est une joie divine. Henri BERGSON (L'Energie spirituelle, 1e Partie ("la conscience & la vie")

13 (objet) Être humain (sujet) Absolu Toutes les choses Cherche les valeurs pour sa propre joie incarne les valeurs pour la joie des autres

14 Aimer Faire Être Cœur Le cœur, médiateur entre le cerveau et la main, un des thèmes de « Métropolis » (Fritz Lang)

15 P ARFAIRE SA PERSONNALITÉ, CULTIVER SA CONSCIENCE, ÉTABLIR SON AUTORITÉ Amour Vrai But Corps (Objet) Personne de caractère Esprit (Sujet) Ressemblant à lesprit, le corps vit au rythme de ses instructions, assurant ainsi le maintien de lexistence tout en soutenant les objectifs de lesprit.

16 On entend par capital humain les talents, léducation, la santé,et la formation des individus. On parle de capital parce que les talents ou léducation font partie intégrante de nous et durent longtemps. Il ny a pas de croissance sans une bonne base de capital humain. Bien se servir du capital de sa population, cest ce qui fait la réussite dune nation. Gary Becker – Prix Nobel déconomie, 1992

17 Amour Vrai But FemmeEnfantsHomme Réussite affective Vraie source du pouvoir famille société Nation Monde

18 P OSITIONS DANS LA FAMILLE Femme Amour vrai Aînés Enfants et petits-enfants Enfants et petits-enfants Cadets Grands-parents et parents Mari

19 L ES QUATRE SPHÈRES DU CŒUR La sphère du cœur de lenfant La sphère du cœur des frères et sœurs La sphère du cœur des époux La sphère du cœur des parents

20 Monde Nation Société Famille Individu Quand on cesse daimer ses parents parce qu'ils ne nous sont plus nécessaires, on cesse daimer sa patrie.

21 Q UAND LA FAMILLE DEVIENT ÉTOUFFANTE La structure familiale réduit parfois chaque membre à une simple fonction dans le groupe. La personne veut alors fuir le carcan familial pour donner un sens ou un but personnels à sa vie.

22 L ORDRE NATUREL DANS L UNIVERS MarsMars JupiterJupiter Ordre horizontal MercureMercure VénusVénus OrdreverticalOrdrevertical Centre de la galaxie Soleil Soleil TerreTerre Ordre individuel

23 O RDRE NATUREL DANS LA FAMILLE OrdreverticalOrdrevertical grands-parentsgrands-parents parentsparents frère frère sœur sœur frère frère sœursœur Enfants Ordre horizontal OrdreindividuelOrdreindividuel

24 Amour Vrai But naturevaleurs Être humain Créativité dans les sciences, lart, la technique, le sport etc … Faire La créativité comporte un aspect extérieur ou technique, mais le plus important est laspect intérieur (le cœur)

25 É DUQUER DANS L AMOUR VRAI POUR LES TROIS BUTS Education académiqueEducation familiale Éducation du caractère et de la conscience


Télécharger ppt "Jaime, donc je suis L AMOUR ET LES GRANDS BUTS DE LA VIE Espace Culture et Paix 27 rue de Domrémy 75013 Paris www.culture-et-paix.org."

Présentations similaires


Annonces Google