La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

OMD et Sommet Mondial sur lalimentation, Rome 1996 Enquête Permanente Agricole 2006-2007 Suivi des engagements internationaux État de la sous alimentation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "OMD et Sommet Mondial sur lalimentation, Rome 1996 Enquête Permanente Agricole 2006-2007 Suivi des engagements internationaux État de la sous alimentation."— Transcription de la présentation:

1 OMD et Sommet Mondial sur lalimentation, Rome 1996 Enquête Permanente Agricole Suivi des engagements internationaux État de la sous alimentation au Burkina Faso en 2006 MINISTERE DE LAGRICULTURE DE LHYDRAULIQUE ET DES RESSOURCES HALIEUTIQUES BURKINA FASO Unité – Progrès - Justice

2 Contexte Suivi des politiques liées aux OMD, SNSA OMD1 (objectif1,cible2): réduire de moitié dici à lhorizon 2015 le nombre (vs %) de personnes souffrant de faim et de malnutrition; Deux indicateurs de suivi: le nombre (vs %) de personnes souffrant faim et la proportion des enfants de 0 à 5 ans souffrant de malnutrition;

3 Lenquête agricole Conduite dune enquête transversale (descriptive analytique) couvrant le milieu rurral de Burkina Faso deux fois par an Enquête par sondage à deux degrés Premier degré : 706 villages recensés Deuxième degré : 4447 ménage agricoles Introduction dun questionnaire individu sur : –les revenus agricoles et non agricoles –lutilisation des produits et lexploitations des produits agro-sylvo-pastoraux

4 Etablissement de lincidence de la sous-alimentation Application de la fonction de pauvreté à des agrégats physiques alimentaires Deux types dindicateurs de pauvreté alimentaire: la pauvreté céréalière et la pauvreté énergétique pauvreté céréalière: compare le disponible céréalier (en Kg) du ménage aux besoins de consommation céréalière de ses membres (190 Kg/pers/an); pauvreté énergétique: compare le disponible énergétique (en Kcal) issu des principaux aliments aux besoins de consommation calorifique des membres du ménage (besoins/tranche dâge/sexe)

5 Pauvreté céréalière/Autonomie de couverture des besoins Caractère exceptionnel de la campagne agricole : 35,20% des populations ne couvrent pas les besoins à partir de leur propre production contre 42,36% en 2003 ; 47,60% en 2004 et 55,60% en 2005 R égions de grande production céréalière: Hauts Bassins (12,10%), des Cascades (18,70%) et de la Boucle du Mouhoun (23,19%

6 Pauvreté céréalière/ Incidence de pauvreté céréalière apparente rôle important du marché dans lalimentation des populations: passage de lincidence de pauvreté de 35,20% à 29,64%. 19,65% des populations non autonomes compensent le gap des besoins grâce au marché contribution du marché plus perceptible dans les régions du sahel et du Nord où lincidence passe respectivement de 49,84% à 32,67% et de 44% à 30,26%.

7 Incidence de pauvreté énergétique confirmation du caractère excédentaire de la campagne agricole: 32,82% de populations pauvres énergétiques contre 48,61% et 46,50% respectivement en 2003 et 2004

8 Rôle des céréales dans lalimentation des populations Céréales: base de lalimentation des populations. contribuent pour 76,64% au disponibilité énergétique total. Contribution de 80,03% et 80,66% respectivement en 2003 et 2004

9 Revenus monétaires agricoles des ménages Revenu monétaire agricole moyen par ménage: F CFA Revenu composé principalement de la vente de cultures de rente (44,51%) et de la vente de bétail et produits animaux (34,42%). Régions de la Boucle du Mouhoun, des Hauts Bassins et des Cascades: revenu monétaire moyen de la vente de cultures de rente varie entre et F CFA/ ménage; Régions du Centre-Nord, de lEst et du Sahel: revenu monétaire moyen de la vente de bétail et de produits animaux varie entre et F CFA/ ménage

10 Revenus monétaires non agricoles Revenu monétaire moyen non agricole: F CFA / ménage; Revenu composé principalement du revenu du commerce et de lartisanat:87,6%; Revenu du commerce plus important au Plateau Central, Hauts Bassins et Centre-Sud: entre et F CFA par ménage; Revenu de lartisanat plus important au Plateau Central, Hauts Bassins et Nord: entre et F CFA par ménage.

11 Revenus monétaires global des ménages agricoles

12 Sources de revenu et sécurité alimentaire des ménages Revenus monétaires agricoles et non agricoles plus importants chez les ménages non pauvres énergétiques, mais proportion respective affectée à lachat daliments plus faible

13

14

15 Pratique du coton et sécurité alimentaire des ménages Réduction de la vulnérabilité alimentaire des populations à travers la culture du coton: incidence de pauvreté céréalière apparente: 17,55% chez les cotonculteurs contre 32,01% chez les non pratiquants.

16 Publication dun rapport national sur létat de la sécurité alimentaire

17 Merci pour votre aimable attention Direction Générale des Prévisions et des Statistiques Agricoles (DGPSA) 03 BP: 7010 Ouagadougou 03 -Tél. : /80 Site Web: BURKINA FASO


Télécharger ppt "OMD et Sommet Mondial sur lalimentation, Rome 1996 Enquête Permanente Agricole 2006-2007 Suivi des engagements internationaux État de la sous alimentation."

Présentations similaires


Annonces Google