La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

IMPACT DE LA RIZICULTURE DE BAS-FOND SUR LA REDUCTION DE LA PAUVRETE DES FEMMES RURALES DE LA REGION DE SIKASSO : Cas des Villages de Sola (Cercle de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "IMPACT DE LA RIZICULTURE DE BAS-FOND SUR LA REDUCTION DE LA PAUVRETE DES FEMMES RURALES DE LA REGION DE SIKASSO : Cas des Villages de Sola (Cercle de."— Transcription de la présentation:

1

2 IMPACT DE LA RIZICULTURE DE BAS-FOND SUR LA REDUCTION DE LA PAUVRETE DES FEMMES RURALES DE LA REGION DE SIKASSO : Cas des Villages de Sola (Cercle de Bougouni) et de Ouatialy (Cercle de Kadiolo) Présenté par : Mme SIDIBE Aminata.S. SIDIBE

3 2 PLAN -INTRODUCTION -OBJECTIFS -METHODOLOGIE -RESULTATS ET DISCUSSIONS -CONCLUSION ET RECOMMANDATIONS

4 3 INTRODUCTION La pauvreté de conditions de vie qui se traduit par une situation de manque dans les domaines relatifs à lalimentation, léducation, la santé, le logement etc. ; La pauvreté monétaire ou de revenu qui exprime une insuffisance de ressources engendrant une consommation insuffisante ;

5 4 INTRODUCTION (suite) La pauvreté de potentialité caractérisée par le manque de capital (accès à la terre, aux équipements, au crédit, à lemploi, etc.). Au Mali, la pauvreté touche 2/3 soit (63,8 %) de la population totale. Près dun tiers de la population vit dans lextrême pauvreté ;

6 5 INTRODUCTION (suite) 88 % de la population pauvre vit en milieu rural ; Près de 90 % des emplois des pauvres relèvent du secteur agricole.

7 6 INTRODUCTION (suite) Or, en milieu rural, la femme est le pivot entre la production et la consommation (Longhurst, 1983) ; Le rôle de la femme dans la génération du revenu familial est souvent triple : - elle permet dépargner du temps aux autres membres de la famille ;

8 7 INTRODUCTION (suite) -elle participe directement aux dépenses familiales à travers ses activités génératrices de revenu monétaire : CENUA (70 % de la production alimentaire) ; -les soins de santé des membres de la famille (enfants, aux personnes âgées) incombent aux femmes (Guire et Popkin, 1990).

9 8 INTRODUCTION (suite) Malgré ce triple rôle de la femme, le nombre de femmes pauvres dans les zones rurales des pays en voie de développement a augmenté de 48 % contre 3 % chez les hommes au cours des vingt dernières années (Rachel, 1995 cité par Coulibaly et al, 2001).

10 9 IMPORTANCE DES BAS-FONDS ET DU RIZ Bas-fonds = 8 % des superficies rizicoles (PRBF, 2001). et soit plus de 17 % des terres arables (Bariau, 1992) Rendement moyen = 1,5 t/ha (PRBF, 2001).

11 10 IMPORTANCE DES BAS-FONDS ET DU RIZ (suite) Production annuelle > 50 % de la consommation nationale ; Production riz = 20 % de la production brute en céréales (PRBF, 2001).

12 11 OBJECTIFS analyser les contraintes de production de la riziculture de bas- fond ; analyser limpact de la riziculture de bas-fond sur le revenu ; et sur les différents indicateurs de pauvreté des femmes.

13 12 METHODOLOGIE SITES DE LÉTUDE

14 Critères de choix Zones : Diversités Socio-culturelle Villages : présence de bas-fonds, Villages de recherche ESPGRN-S Disponibles pour lenquête Zones Villages Ethnies Eploitant le BF Nexploitant pas le BF Kadiolo Ouatialy Ethnie sénoufo 20 femmes Bougouni Sola Ethnie Bambara 20 femmes CHOIX DES SITES

15 RESULTAS ET DISCUSSIONS. Contraintes de production. Impact de la riziculture de bas-fonds sur le revenu des femmes;. Impact de la riziculture de bas-fonds sur les indicateurs de pauvreté des femmes.

16 15 CONTRAINTES DE PRODUCTION Enherbement excessif dû au manque de crédit pour intrants agricoles(semences améliorées, engrais chimiques, herbicide et insecticide), manque d équipements agricoles; Manque deau dans les bas-fonds;

17 16 CONTRAINTES DE PRODUCTION (suite) Pauvreté des terres de bas-fonds; Ignorance de techniques adéquates de production de riz;

18 17 IMPACT DU RIZ DE BAS-FOND SUR LE REVENU ET INDICATEURS DE PAUVRETE MARGE BRUTE INDICATEURS DE PAUVRETE

19 18 Marge brute des femmes par culture selon le village en (F CFA)

20 19 INDICATEURS DE PAUVRETE

21 20 INDICATEURS DE PAUVRETE (suite) Indice numérique ou incidence de la pauvreté (P0) pour =0 ; correspond à un pourcentage de pauvres qui est au dessous du seuil de pauvreté.

22 21 INDICATEURS DE PAUVRETE (suite) Indice volumétrique ou profondeur de la pauvreté (P1) pour =1; illustre le déficit global.

23 22 INDICATEURS DE PAUVRETE (suite et fin) Indice de sévérité de la pauvreté (P2) >1. Il donne un poids proportionnellement plus élevé aux déficits les plus forts.

24 23 Indicateurs de pauvreté selon la culture et le village VillagesIndicateurs de pauvretéBas-fond et terres exondées n=20 Terres exondées n=20 SolaP0100 %95 % P185 %83 % P274 % OuatialyP085 %100 % P152 %74 % P235 %56 % Ensemble n=40P093 %98 % P163 %79 % P255 %65 %

25 24 CONCLUSION -La riziculture de bas-fonds nest pas une activité de lutte contre la pauvreté pour les femmes rurales de Sola et de Ouatialy; -les femmes quelles exploitent le bas- fond où les terres exondées sont pauvres (car elles ont des marges brutes inférieures au seuil de pauvreté);

26 25 CONCLUSION (suite) -La marge brute du riz de bas-fond des femmes de Kadolio (Ouatialy) est supérieure à celle des femmes de Bougouni (Sola)( figure1), -Les femmes de Ouatialy sont moins pauvres que celles de Sola (tableau 1).

27 26 RECOMMANDATIONS Pour réduire la pauvreté des femmes rurales, il faut améliorer le revenu des bas-fonds par :

28 27 RECOMMANDATIONS (suite) La mise en place dun système de crédit pour les intrants et équipements agricoles; la formation des femmes en techniques modernes de culture de bas-fonds.

29 MERCI Pour votre attention


Télécharger ppt "IMPACT DE LA RIZICULTURE DE BAS-FOND SUR LA REDUCTION DE LA PAUVRETE DES FEMMES RURALES DE LA REGION DE SIKASSO : Cas des Villages de Sola (Cercle de."

Présentations similaires


Annonces Google