La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Module 3: impacts des espèces envahissantes et voies de les aborder analyse economique des espèces envahissantes.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Module 3: impacts des espèces envahissantes et voies de les aborder analyse economique des espèces envahissantes."— Transcription de la présentation:

1 Module 3: impacts des espèces envahissantes et voies de les aborder analyse economique des espèces envahissantes

2 contenu de ce module 1.Compréhension des impacts des espèces envahissantes 2.Types dimpacts des envahissements par les espèces 3.Prévention des envahissements biologiques 4.Gestion des envahissements 5.Restauration de lécosystème après envahissement évaluation des impacts sur les écosystèmes informations pour les actions nécessaires au traitement des espèces envahissantes à propos des espèces envahissantes compréhension des causes économiques des envahissements impacts des espèces envahissantes et voies de les aborder définition des coûts et bénéfices relatifs aux envahissements Module 1 Module 2 Module 3 Module 4 Module 5 Module 6

3 Les espèces envahissantes menacent les écosystèmes -terrestres, -des eaux douces et marines par des impacts croissants ou continuels Les espèces envahissantes auront des impacts accrus avec laugmentation du changement climatique Impacts des espèces envahissantes sur les écosystèmes

4 Les impacts généraux des EEE Les espèces en train denvahir affectent les écosystèmes en changeant ou en remplaçant les systèmes naturels à travers: compétition, exclusion, prédation, parasitisme, pathogénie, Altération de: micro-climat, disponibilité déléments nutritifs, cycles naturels des écosystèmes (énergie, eau, minéraux, matières organiques) – affectant: Fonctionnement, santé, biens et services de lécosystème moyens dexistence, bien-être, santé, développement

5 Un exemple des impacts de la propagation et de lenvahissement En 1974, il y eut une plante occasionnelle: Mimosa pigra sur les rives de la rivière Kafue Plaine inondable de Kafue, Zambie, aride Plaine inondable de Kafue en pleine inondation 1974 La plaine inondable de Kafue était lhabitat pour beaucoup d animaux et de plantes sauvages + pâturages pour bétail, pêche, conservation et tourisme

6 Mimosa pigra (suite) En 1981/82, une inondation majeure a apporté quelques plantes de lespèce Mimosa pigra dans la plaine ( qui représentait un nouvel écosystème changé par un barrage en amont) 1982

7 Mimosa pigra (suite) Après un début lent, vers la fin des années 1980s, M. pigra commença à se propager Vers 2000, elle couvrait quelques centaines dhectares 2001

8 Mimosa pigra (suite) Autour de 2007, elle atteignait les 4 m de hauteur et couvrait hectares …. excluant pratiquement presque toute autre plante et la plupart des animaux …. 2007

9 Mimosa pigra (suite) Aujourdhui: Pas de bétail Pas de pêche Pas de tourisme Sur cette partie de la plaine inondable de Kafue Coûts aux moyens dexistence et à la production ha dune aire de ha sont maintenant couverts

10 exemples dimpacts de lenvahissement Fougère grimpante du Vieux Monde (Lygodium microphyllum), recouvrant le cyprès pelé en Floride Impacts terrestres

11 exemples dimpacts de lenvahissement Le corbeau domestique indien (Corvus splendens) a envahi la plupart des villes côtières de lAfrique Orientale tue oiseaux domestiques et sauvages, propage les maladies humaines, razzie la nourriture, détruit les antennes de radio, etc. terrestre

12 Eaux douces Les plantes aquatiques envahissantes vicient leau potable, réduisent les pêcheries, excluent les autres éléments de la biodiversité, bloquent les voies et tuyaux deau, dimunuent loxygène, réduisent la lumière, etc… La fougère aquatique rouge, Azolla filiculoides de lAmérique du Sud – en expansion en Afrique

13 Eaux douces Le poisson deau douce introduit pour laquaculture, séchappe vers les systèmes aquatiques sauvages, détruit la végétation et la faune ichthyologique et shybride avec les espèces locales - mais bénéficie à dautres Tilapia du Nil, Oreochromis niloticus, loin du Nil en Zambie

14 impacts sur les (éco)systèmes de la production Des écosystèmes, naturels ou secondairement modifés, utilisés pour la production de nourriture et de produits pour le marché peuvent aussi être envahis par des espèces exotiques. Sylviculture, pêcheries, agriculture, acquaculture, Parasitisme, pathogénie, prédation, compétition, exclusion et destruction des systèmes productifs sont tous rapportés – plus connus de lagriculture, lhorticulture et la production animale (bétail). De hauts arbres de Senna spectabilis en provenance de lAmerique du Sud remplaçant la fotêt naturelle en Ouganda

15 Impacts sur les systèmes marins Tels que: poissons crabes Hûitres Crevettes Bernacles Moules Cténophores Algues plancton compétition, exclusion, prédation, encrassement Une algue (Caulerpa taxifolia) envahissant un nouveau site dans la Méditerrannée – D. Luguet, France

16 Impacts denvahissement – développement humain Jacinthe deau affectant le barrage de Kafue et une station hydoélectrique, Zambie ( photo M. Mumba )lL

17 Impacts denvahissement– développement humain e.g. jacinthe deau: augmente la perte deau dans les barrages bloque lécoulement de leau bloque les générateurs des stations hydroélectriques obstrue les voies du traffic aquatique attire les serpents, crocodiles, etc. empêche les pêcheries et laquaculture abrite les vecteurs des maladies humaines Et il y a des envahisseurs qui sont eux-mêmes des éléments pathogènes pour lhomme – ex. ebola, SARS, H5N1, etc.

18 Gestion des envahissements Pour éviter ou diminuer les impacts de lenvahissement, il est raisonnable dentreprendre une des actions suivantes: 1.prévenir leur introduction 2.éradiquer le plus tôt possible un nouvel envahissement 3.retenir un petit envahissement en train de se répandre 4.gérer les impacts et la présence dun envahissement déjà établi La CBD nous dit que le point 1 est le meilleur et le moins cher, le point 4 le dernier recours – tous ont leurs coûts

19 prévention des envahissements La prévention est bien faite en stoppant lintroduction despèces envahissantes probables – au bout dune piste ( module 1 et types de pistes ) Ceci exige les moyens pour stopper l introduction, e.g. inspections frontalières, quarantaines et méthodes dévaluation de la possibilité denvahissement Lévaluation rigoureuse des risques peut identifier des espèces qui pourraient devenir envahissantes dans la région ou lécosystèmes ciblés - ainsi, elles peuvent être stoppés. La prévention de l établissement, de la naturalisation et de la propagation, une fois que lespèce introduite, est quelque fois possible, mais plus coûteuse, nécessitant la capacité d«une réponse rapide »

20 Gestion/contrôle des envahissements «La gestion» est requise une fois quune espèce a provoqué un envahissement et que les impacts sont évidents et ont besoins dêtre réduits ou anéantis = contrôlés Il existe 4 principaux types de contrôle des EEE : Mécanique Chimique Contrôle biologique (bio-contrôle) Contrôle intégré impliquant deux ou trois types La gestion nécessite quil y ait des objectifs convenus par les intervenants pour garantir des résultats réussis

21 Contrôle mécanique éclaircir, couper, attraper, tendre des pièges mécaniquement - à la main ou avec outils et pièges, ou, quelques fois, avec des machines lourdes et sophistiquées Petit impact, non ciblé et souvent non durable– spécialement pour les plantes possédant de grands réservoirs de semences Dégagement mécanique à la main de Lantana camara

22 Contrôle chimique Comme le nom linvoque, ceci implique des herbicides, poisons, produits pharmaceutiques, hormones (et phéromones), ou nimporte quel autre produit chimique qui peut réduire la population ou la vitalité des micro-organiques, plantes ou animaux envahisseurs. Le contrôle chimique doit être fait avec prudence pour réduire le risque datteindre des organismes non ciblés et doccasionner la pollution de lenvironnement - mais il peut être très efficace dans certains cas. Pendant que léradication complète de petits animaux envahisseurs dans les îles a été réussie au moyen de poisons, cette méthode a des inconvenients relatifs aux dosages et aux applications sur terrain - spécialement sur les organismes qui ne sont pas encore bien connus

23 Contrôle biologique Beaucoup despèces envahissantes sont capables denvahir parce quelles sont venues dans un nouvel écosystème sans leurs organismes naturels de contrôle tels que les parasites, éléments pathogènes et prédateurs Le biocontrôle cherche à combler ce vide en utilisant les organismes venant du lieu original des envahisseurs où ils étaient tenus sous contrôle Ces organismes sont testés pour la spécificité de lespèce, introduits en passant par la quarantaine, produits en grands nombres, relachés sur ou près de lespèce envahissante concernée …. …et ainsi laissés pour exécuter le contrôle (avec monitoring pour mesurer la survie, la propagation et le succès) Le biocontrôle des envahisseurs agricoles est le mieux connu - comme le sont les agents insectes contrôleurs de lespèce envahissante jacinthe deau

24 Contrôle intégré Cest une combinaison de mesures de contrôle conçue pour atteindre le meilleur des bénéfices de chaque méthode Par ex. Un biocontrôle effectif peut affaiblir la capacité dune espèce envahissante donnée. Si cela est combiné avec un contrôle chimique et mécanique pour stopper lexpansion, ou gérer les habitats sensibles, le résultt général peut être bénéfique pour lécosystème envahi- qui aussi peut se soutenir lui-même par après

25 Mais, tout contrôle a son coût : Photos par Griffin Shanungu, le site pilote du coordinateur, projet des Barrières, Zambie Le défrichement et brûlis mécaniques de Mimosa pigra dans la plaine inondable de Kafue (voir ci-haut) 40 manoeuvres ont travaillé pendant 17 semaines pour dégager 31 ha de Mimosa pour un coût total de $ – lenvahissement est de ha

26 Bénéfices des espèces envahissantes Quelques envahissements biologiques apportent des intérêts, en même temps quils coûtent, - à la population locale et au développement, par.ex: la jacinthe deau peut être utilisée pour le biogaz, le compost, le fourrage, les meubles le Mesquite peut réduire lérosion, produire du bois et du charbon les tiges de Lantana sont utilisés pour fabriquer des cages de poules le lapin australien peut être consommé - aussi que les porcs et chèvres féraux Mais, il reste rare que les bénéfices dépassent les coûts ou peuvent payer le contrôle nécessaire

27 Restauration de lécosystème Parmi les objectifs de la gestion des espèces envahissantes, il y a souvent le souhait de ramener lécosystème affecté à son état original Cela demande une série dactions, auxquelles on fait référence en tant que restauration de lécosystème – elles comprennent:- ramener les espèces disparues, compréhension de la succession biologique, et, traiter les besoins des intervenants Lusage dautres espèces potentiellement envahissantes ne devrait pas être considéré - même sil peut accélerer la restauration!

28 MERCI DE NOUS AVOIR ECOUTE


Télécharger ppt "Module 3: impacts des espèces envahissantes et voies de les aborder analyse economique des espèces envahissantes."

Présentations similaires


Annonces Google