La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PROGRAMMES REGIONAUX COMMUNAUTAIRES ET POLITIQUE DINFORMATION ET DE PUBLICITE Lexemple de lObjectif 2 en région de Haute-Normandie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PROGRAMMES REGIONAUX COMMUNAUTAIRES ET POLITIQUE DINFORMATION ET DE PUBLICITE Lexemple de lObjectif 2 en région de Haute-Normandie."— Transcription de la présentation:

1 PROGRAMMES REGIONAUX COMMUNAUTAIRES ET POLITIQUE DINFORMATION ET DE PUBLICITE Lexemple de lObjectif 2 en région de Haute-Normandie

2 Préambule : Une des 22 régions françaises Nord-ouest de Paris (Le Havre/Rouen) 1,780 Million dhabitants LObjectif en Haute-Normandie, cest : Le plus important programme 75,5 % de la population est concernée 323 Millions deuros de lEurope (FEDER, FSE, FEOGA-G) Au 1er septembre 2004, 63% des crédits européens sont décidés

3 La communication et son évaluation : une histoire ancienne Un premier plan pluriannuel (98/99) et plurifonds (FEDER-FSE) avec 1 marché public ( euros) Evaluation expost (fin 1999) : »une nécessité »Une communication globale lisible, de terrain »Relais à conforter »Communiquer avant plutôt quaprès pour plus de réactivité

4 Une communication et une évaluation amplifiée Une période transitoire ( ) Une stratégie pluriannuelle, diversifiée, innovante et concertée ( ) 4 cibles : acteurs, opérateurs, relais, grand public Des principes 4 axes : –Activer les réseaux –Accroître la prise de conscience du grand public –Améliorer les outils de communication –Mobiliser les médias

5 La mise en oeuvre Un marché public communautaire (appel doffre sur performances, procédure de 10 mois) Durée 3 ans (notifié en septembre 2002) avec 2 phases et un bilan à mi-parcours fin 2003 Un budget de euros Financement 100 % FEDER avec des contreparties dans la mesure Maîtrise douvrage : Préfet (Etat) cellule communication : 2 personnes Un prestataire Un pilotage partenarial

6 Réalisations Bilan 1ère phase septembre fin 2003 Bilan dactivité : 94,1% de taux de réalisation

7 Activer les réseaux Fichier relais / porteurs : 6000 noms Europe Info Mail : 4500 adresses électroniques 4 réunions thématiques de sensibilisation au total : 2500 invités – 610 présents 30% du temps consacré au débat 3 réunions « de terrain » avec les porteurs de projet 1320 invités – 240 présents 3 ateliers (questions-réponses)

8 Informer le grand public Diffusion daffiches (5100 exemplaires) et de cartes postales ( exemplaires) dans 1052 lieux publics Stand Europe à lArmada de Rouen du 28 juin au 6 juillet visiteurs sur le stand

9 Améliorer les outils de communications Identité visuelle Une exposition itinérante de 12 panneaux 7 numéros dEurope Express Un fonds photographique régulièrement enrichi Une vidéo de 4 minutes Un dépliant ( exemplaires)

10 Mobiliser les médias 2 conférences de presse 9 communiqués de presse aucune action avec les journalistes revues de presse trimestrielles

11 Pilotage / suivi / évaluation Un pilotage permanent et partenarial (Etat/Région/Départements) Une réunion mensuelle avec compte-rendu Un suivi permanent (20 réunions) Évaluation : 2 sondages - le 1 er en 2002 avec 25 questions et une cible de 400 relais - le 2 nd plus dun an après avec 32 questions et le même échantillonnage Résultats : - rôle principaux acteurs - progrès pour mobiliser les relais - bénéficiaires mieux informés - bon impact des numéros Europe express et des réunions thématiques - cohérence avec lévaluation du programme à mi-parcours

12 Deuxième phase Quels progrès à réaliser ? Débat au sein du comité de pilotage – Une page tournée ; montrer lutilité concrète des fonds européens plutôt que de les vendre – Pédagogie par lexemple – Une animation sur mesure (ateliers ciblés y compris zones transitoires) – Une action presse plus abondante et mieux cadencée

13 Conclusion Quelques enseignements Un cadre stratégique (objectifs quantifiés et évaluation) Utilité dun prestataire compétent Des moyens financiers dassistance technique conséquents Des ressources humaines impliquées dans la mise en œuvre Un dispositif de pilotage partenarial

14 Ne pas hésiter à sadapter en permanence et ne pas croire que la communication prend fin lorsque tous les fonds sont octroyés Parler concret, favoriser le terrain et le dialogue pour éviter les tensions Communiquer par des exemples de proximité qui touchent les gens Faire de la communication un acte à part entière et indispensable à la vie dune politique publique… Conclusion Quelques enseignements (suite)

15 Préfecture de Région Haute-Normandie SGAR – Mission Europe Danièle Lamalle & Séverine Coffinier Vendredi 10 septembre 2004


Télécharger ppt "PROGRAMMES REGIONAUX COMMUNAUTAIRES ET POLITIQUE DINFORMATION ET DE PUBLICITE Lexemple de lObjectif 2 en région de Haute-Normandie."

Présentations similaires


Annonces Google