La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LA POLITIQUE DE COOPERATION FRANCAISE EN SANTE INSTRUMENTS DE COOPERATION Florence VEBER ESTHER mars 2010.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LA POLITIQUE DE COOPERATION FRANCAISE EN SANTE INSTRUMENTS DE COOPERATION Florence VEBER ESTHER mars 2010."— Transcription de la présentation:

1 LA POLITIQUE DE COOPERATION FRANCAISE EN SANTE INSTRUMENTS DE COOPERATION Florence VEBER ESTHER mars 2010

2 SOMMAIRE HISTOIRE de la COOPERATION FRANCAISE EN SANTE LES GRANDS ENJEUX LE MAEE - les SCAC – lAFD LES GRANDS OPERATEURS PRESENTS SUR LE TERRAIN

3 Historique La période post-coloniale : La fin de la guerre froide : La mondialisation : à partir de 2000

4 période post-coloniale 1958 : De Gaulle propose aux TOM la communauté des états africains et malgache 1961 : création du ministère de la coopération et définition de lassistance technique ; 1964 utilisation du terme le tiers monde pour désigner les PVD Les années 80 : 2 phénomènes : –Lajustement structurel ( BM –FMI) –La création du mouvement sans frontières

5 Les années 90 La fin de lendettement continu : le recours aux dons contre démocratisation et avec accord du FMI Les années droits de lhomme : –Conférence ONU sur les droits de lenfant 1990 –Conférence sur les droits de lhomme 1993 –Conférence du Caire sur la démographie 1994 –Conférence de Pékin sur les femmes 1995 –Prix Nobel de la paix à MSF 1999 La fin de lAT et de la substitution La vague du SIDA en Afrique

6 Les années 2000 : la mondialisation Les grandes dates : –1 er conférence de lOMC Singapour DOHA 2001 –La conférence sur les techniques de linformation Genève 1998 –2000 : les 8 OMD Les grands enjeux : –Lapparition de biens publics mondiaux : le climat, les pandémies, les ressources naturelles –La gouvernance mondiale : le rôle de lONU; il faut taxer la mondialisation (rapport Landau 2004) –La déclaration de Paris 2005 sur lefficacité de laide et le programme daction dACCRA –Lexplosion du groupe des 77

7 La SANTE La santé par le service de santé des armées La santé par lAT, les VP, le service militaire La santé par les ONG humanitaires La santé rattrapée par le SIDA: –Léchec de lOMS ONU SIDA –Léchec de la prévention les Trithérapies –Lappel de 1997 par Chirac et Kouchner : laction dAIDES- le FSTI – le FMSTP (2001)

8 La santé et le développement La santé condition du développement et non conséquence La santé relevant de la lutte contre la pauvreté : les 3 OMD La santé, grande gagnante des engagements financiers du multilatéral ( 0,7% de lAPD) : –lenvol du Fonds mondial –GAVI –Lapparition dUNITAID en 2006

9 le positionnement de la France Soutien aux fonds multilatéraux Soutien à lOMS Transfert du bilatéral à lAFD Création du CICID Une expertise éclatée dans de nombreux opérateurs : public ( IRD- ANRS- ESTHER) para-public ( PASTEUR – CRF) – ONG – coopération décentralisée…

10 Lévolution du ministère des affaires étrangères et européennes 1998 : la suppression du ministère de la coopération et la création de la DGCID - la caisse française de développement devient lAFD : transferts effectifs à lAFD de la coopération bilatérale en santé création de la division santé 17 mars 2009 : création de la DGM – enjeux stratégiques – suivi du multilatéral – diminution des moyens (- 50%) RGPP

11 La santé à la DGM Au sein de la direction des BPM et avec les enjeux sociaux Le suivi du multilatéral et des grands RDV Le suivi de lOMS avec le ministère de la santé Lanimation du réseau ( 50 AT - 12 CSR – 9 experts auprès de lOMS afro – 20 experts à Genève )

12 contributions françaises

13 bilatéral - multilatéral

14 répartition de laide française

15 Le réseau du MAEE : les postes Lambassade : –La chancellerie : équipe de diplomates pour Suivre la situation intérieure du pays Représenter la France Mettre en œuvre la politique étrangère de la France –Premier conseiller –Deuxième conseiller –Attaché de défense –Premier secrétaire

16 Lambassade Le service de coopération et daction culturelle ( SCAC) gère laction culturelle y compris la gestion des instituts culturels et des écoles françaises, sadjoint des attachés de coopération pour lenseignement, laction artistique, laudiovisuel, la coopération scientifique, technique et administrative. Le service de presse et de communication La mission économique Les autres institutions : –Loffice français de limmigration –Lagence française de développement –Les instituts de recherche –Les forces françaises

17 LAFD : historique 1941 : création par le Général de Gaulle de la Caisse Centrale de la France libre : joue le rôle dinstitut démission monétaire et de Trésor public 1944 : devient la Caisse Centrale de la France doutre-mer : est chargée de financer de nouvelles infrastructures dans ces territoires 1958 : devient la Caisse Centrale de Coopération Economique avec pour mission de soutenir le développement des pays ayant acquis leur indépendance : devient la Caisse française de Développement. Ses instruments se diversifient, incluant des prêts, des prises de participation et des subventions 1998 : devient lAgence française de Développement : rôle dopérateur pivot de laide bilatérale française. Les CICID suivants ont confirmé lextension sectorielle et géographique des interventions de lAFD

18 Ressources de lAFD

19 Répartition de lactivité

20 Des engagements au service du développement économique et social de nos partenaires

21 pour mémoire La coopération française en santé est pilotée par le MAEE mais mise en œuvre par de nombreux opérateurs LAFD est un opérateur de financement du développement et une banque La multiplicité des intervenants dans le champ de la santé au niveau mondial est un problème pour les pays concernés LOMD 6 est une priorité pour la France


Télécharger ppt "LA POLITIQUE DE COOPERATION FRANCAISE EN SANTE INSTRUMENTS DE COOPERATION Florence VEBER ESTHER mars 2010."

Présentations similaires


Annonces Google