La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le management des risques comme culture dentreprise Xavier RICHOMME Direction des Risques Générale de Santé Table Ronde 1 Gestion des risques et management.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le management des risques comme culture dentreprise Xavier RICHOMME Direction des Risques Générale de Santé Table Ronde 1 Gestion des risques et management."— Transcription de la présentation:

1 Le management des risques comme culture dentreprise Xavier RICHOMME Direction des Risques Générale de Santé Table Ronde 1 Gestion des risques et management

2 Une obligation et une nécessité pour tous les établissements Certification HAS Circulaire DHOS-E2-E4 du 29 mars 2004 … Etablissements privés: Des tailles, des organisations et des moyens très disparates Des praticiens libéraux « partenaires » quil faut convaincre La Gestion des risques

3 180 établissements MCO, SSR, S Mentale, Radiothérapie, LABM, Dialyse,… Soit lits et places salariés et praticiens libéraux Près d1 million de séjours Dont accouchements (21 maternités) passages aux urgences (29 ES) 17 % de lhospitalisation privée en France Générale de Santé Un groupe multi sites et multi activités

4 Le LABEL Générale de Santé CRÉER UNE IDENTITE COMMUNE POLITIQUE QUALITE ORIENTEE VERS LE PATIENT/CLIENT 5 engagements contrôlés annuellement par lAFAQ/AFNOR pour lobtention dune certification engagement de service « Mettre laccent sur les critères de qualité orientés vers le patient… » Veiller à la sécurité du séjour de du séjour de nos patients nos patients et de leur entourageVeiller à la sécurité du séjour de du séjour de nos patients nos patients et de leur entourageVeiller au confort du patient Veiller au confort du patient Informeretéduquer le patient sur sa santé Informeretéduquer le patient sur sa santé Assurer la continuité de prise en charge du patient Assurer la continuité de prise en charge du patient Agirensemblecontre la douleur Agirensemblecontre

5 Des outils communs Un référentiel propre au Groupe construit avec le terrain (dont les médecins) Un scoring sur 4 niveaux avec un niveau 3 qui correspond à 100% de conformité et un niveau 4 qui dépasse les exigences (émulation+++) Un outil informatique commun centralisé Une nomenclature commune des évènements indésirables Une méthode danalyse des causes racines des EI commune (ACRES) Des règlements intérieurs communs (COVIR, RMM, …) Des formations internes « homogènes » sur le management des risques – Obligatoires pour les directeurs et lencadrement ainsi que certains médecins aux fonctions transversales (vigilants, CME, …) – Objectif : harmonisation des savoirs et des pratiques

6 Une organisation en cellules transversales SIEGE Savoirs faire terrain ETABLISSEMENTS Mutualisation Expertise KM Au niveau établissement : –Un directeur responsable du LABEL –Un gestionnaire des risques et de la qualité –Un Comité des vigilances et des risques (avec des médecins) –Des référents dans les secteurs dactivité (cadres) Au niveau régional : –Un RAQ région (animation du réseau) –Un directeur régional Au niveau siège : –Une cellule sécurité sanitaire 24h/24, 7J/7 (crise) directement rattachée à la direction –Un comité national Risques et Qualité présidé par le président du directoire –Des conférences téléphoniques régulières avec tous les ES

7 Une politique de management des risques Dabord volontaire, maintenant Obligatoire pour tous les ES du groupe: Objectif 100% des ES labellisés Une volonté très forte de la direction de GDS –Le même PDG pendant 17 ans (initiateur) –Une direction actuelle issue de lindustrie (démarche qualité/sécurité+++) –Des indicateurs mensuels Un siège solidaire puisque lui aussi certifié Un plan annuel de prévention des risques pour le groupe Une logique déchanges : mutualisation des savoir-faire, des expériences et des compétences

8 Des résultats après 10 ans Une démarche acceptée : évolution en 2009 avec un 2 ème référentiel plus ambitieux EI signalés annuellement au sein du groupe –Toutes les catégories socioprofessionnelles signalent –Homogénéité des signalements à obtenir (charte de signalement, formation) –Niveaux de gravité à harmoniser (échelles nationales en cours délaboration) –De plus en plus sur le signalement des EI précurseurs Des médecins parfois réticents pour le signalement des « EI médicaux » –Axe damélioration: lanalyse des causes racines grâce à un outil GDS –Nécessité dune formation/sensibilisation +++

9 Conclusion Le LABEL GDS: un véritable outil de management, intimement intriqué à la culture dentreprise de GDS, accepté par tous car au cœur de leur métier (management des risques intégré) Un repère pour les nouveaux arrivants LABELLABEL Le siège comme premier de cordée


Télécharger ppt "Le management des risques comme culture dentreprise Xavier RICHOMME Direction des Risques Générale de Santé Table Ronde 1 Gestion des risques et management."

Présentations similaires


Annonces Google