La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Une lecture économique de la Bourgogne Schéma Régional de Développement Economique 2011-2014 Réunion du 19 mai 2011 Pierre Bordat, administrateur du C2R.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Une lecture économique de la Bourgogne Schéma Régional de Développement Economique 2011-2014 Réunion du 19 mai 2011 Pierre Bordat, administrateur du C2R."— Transcription de la présentation:

1 Une lecture économique de la Bourgogne Schéma Régional de Développement Economique 2011-2014 Réunion du 19 mai 2011 Pierre Bordat, administrateur du C2R Bourgogne

2 Les mutations économiques en Bourgogne Des territoires ruraux structurés par lemploi industriel La crise souligne à nouveau la structure fragile de certains territoires Une des régions les plus touchées par la crise

3 La dernière décennie de lemploi en Bourgogne Emploi du secteur marchand (milliers) Source : Urssaf La crise fait chuter lemploi en dessous de son niveau de lannée 2000 : - 1,4 %, - 5 650 emplois Stabilité + 0,3 %, + 1 150 emplois Croissance + 2,8 %, + 11 700 Crise - 4,4 %, - 18 900 Stabilité + 0,1 %, + 400

4 La désindustrialisation saccélère Elle a commencé dès les années 1980 Elle continue durant la dernière période de croissance de lemploi (2000 à 2007), la hausse de la construction et des services de 2000 à 2007 ayant masqué le phénomène Elle saccentue avec la crise Au total, lindustrie a perdu 33 100 emplois (dont 4 400 en intérim) de 2000 à 2010 Demeure marquée même lorsque lon ajoute à lindustrie tous les secteurs externalisés (transport, commerce de gros, R&D…) => sphère productive La part des emplois industriels (y compris intérim) dans le secteur marchand baisse de 8 points en 10 ans Lintérim a été réaffecté dans les branches utilisatrices selon la répartition Unedic (sauf pour le secteur agricole) Sources : Urssaf et estimations demploi Insee pour lagriculture

5 Les facteurs de la désindustrialisation Principalement la recherche de gains de productivité Limpact des échanges internationaux (concurrence étrangère, délocalisations) Lexternalisation dune partie des activités industrielles vers le secteur des services (informatique, conseil, location de matériel…) Le tassement de la demande (crise) La baisse des dépenses des ménages en produits industriels au profit des services (la part baisse de 70 à 45% de 1949 à 2009, Insee) Source : A. Chatillon - Rapport dinformation du Sénat avril 2011 « Mission commune dinformation sur la désindustrialisation des territoires »

6 Industrie : les secteurs en déclin, les secteurs en progrès De 2000 à 2010, tous les grands secteurs industriels sont en forte baisse dont : Métallurgie et fabrication produits métalliques : -5 000 emplois soit - 19 % Industrie caoutchouc plastiques : - 4 600 emplois soit - 25 % Chimie : - 4 200 emplois soit - 64 % Fabrication d'équipements électriques : - 3 400 emplois soit -32 % Réparation et installation de machines et d'équipements : -3 100 emplois soit -25 % Travail du bois, ind. du papier et de limprimerie : - 2 600 emplois soit -26 % Fabrication de produits informatiques, électroniques et optiques : - 2 500 emplois soit - 60 % Meilleure résistance des Industries agro-alimentaires : - 1 600 emplois soit -10 % des effectifs Deux secteurs en progrès : lindustrie pharmaceutique avec + 400 emplois (soit + 18 %) et le secteur de leau, de lassainissement et de la gestion des déchets avec + 700 emplois (soit + 20 %)

7 La construction et les services, moteurs de lactivité Malgré la crise, la construction progresse de 14 % en dix ans (+ 4 900 emplois). La construction (y compris intérim) a connu de 2004 à 2007 une croissance soutenue. Depuis 2000, les services ont augmenté de 12 % (+ 19 900 emplois). Laction sociale (+ 41%, + 9 200 emplois) Les arts, spectacles, activités récréatives (+ 26%, + 1 050 emplois). Ces secteurs ont amorti les pertes demplois enregistrées dans dautres secteurs notamment industriels mais il faut souligner la nature bien différente des postes (durée de travail, rémunération) ainsi que leur dépendance aux financements publics Le commerce augmente légèrement de 2000 à 2010 (+ 4 %, + 2 600 emplois) Bon cru pour lhôtellerie de tourisme en 2010 : sa fréquentation (nombre de nuitées) augmente de 5,2 % par rapport à 2009 et retour des touristes étrangers (+7,7 %).

8 Des mutations économiques qui impactent les territoires Source : Urssaf

9 Des enjeux, des stratégies Développement des compétences Développement économique

10 Des contraintes bourguignonnes Les départs à la retraite Les départs de jeunes diplômés Les départs de jeunes diplômés

11 La Bourgogne : troisième région la plus touchée par les départs massifs à la retraite De 2006 à 2020, 227 000 bourguignons devraient partir à la retraite soit plus du tiers des emplois actuels (environ 15 000 départs / an) La sphère publique est la plus concernée avec des départs massifs dagents de la fonction publique (42 500 départs), denseignants (28 830 départs) et dagents dentretien (12 500 départs) principalement dans les secteurs de ladministration, de la santé-action sociale et de léducation Départs également élevés dans lagriculture (15 100 départs) Dans certains secteurs industriels comme la métallurgie-travail des métaux La construction et les services : moins concernés

12 39 900 jeunes ont quitté la Bourgogne entre 2001 et 2006 dont 20 200 avaient au minimum un Bac + 2 12

13 Le développement des compétences dans les territoires Développer les compétences des individus dans les territoires : Sur les métiers émergents, en croissance Sur les métiers fortement concernés par les départs à la retraite Sur les compétences « rares » de secteurs spécifiques à la région Sappuyer sur les compétences des individus dans les territoires Privilégier lacquisition de compétences transversales Accompagner les mobilités professionnelles (utilisation de la formation continue…) Développer des démarches innovantes

14 Exemple de métiers émergents : les métiers de la « croissance verte » Environ 3 000 emplois en Bourgogne (RP 2007 / Insee) : Ingénieurs et cadres dans l'énergie, eau Ingénieurs cadres techniciens de lenvironnement Techniciens environnement pollution Agents de maîtrise énergie eau chauffage Agents techniques forestiers Ouvriers de lassainissement et du traitement des déchets

15 Le développement économique Seulement 2 269 chercheurs en Bourgogne en 2007, soit 1% des chercheurs français En 2010, 11 724 entreprises sont créées en Bourgogne, soit une baisse de 0,8 % par rapport à 2009 (+ 7,2 % au niveau national) : +10,3 % dans la construction et + 7,1 % dans le secteur hébergement-restauration. La région Bourgogne plus exportatrice que la moyenne française avec un tissu dexportateurs majoritairement industriels et agro-alimentaires et des exportations tournées vers lEurope Des démarches innovantes pour que les entreprises bourguignonnes restent compétitives Réalisation de nouveaux produits : innovation produits pouvant mobiliser plusieurs secteurs Travaux portés par plusieurs branches comme la Filière automobile (métallurgie, plasturgie et commerce et réparation automobile)

16 Merci de votre attention 16


Télécharger ppt "Une lecture économique de la Bourgogne Schéma Régional de Développement Economique 2011-2014 Réunion du 19 mai 2011 Pierre Bordat, administrateur du C2R."

Présentations similaires


Annonces Google