La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 1 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 1 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0."— Transcription de la présentation:

1 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 1 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0

2 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 2 Formation Méthodologie Vijeo Look Supervision de procédés p Découverte de Vijeo Look p Conception évoluée /optimisée d une application p.56

3 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 3 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 Démarche pédagogique 1/ Supervision de procédés (concepts de base) 2/ Découverte de Vijeo Look 3/ Conception évoluée / optimisée d une application

4 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 4 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 Supervision de procédés

5 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 5 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 qIntroduction à la supervision Dans une architecture d automatisme, le terme « supervision » désigne la fonctionnalité qui consiste à mettre à la disposition d un opérateur une interface graphique, généralement de type « écran/clavier », lui permettant de suivre et de contrôler à distance une installation automatisée. Supervision de procédés SUPERVISION INSTALLATION AUTOMATISEE AUTOMATISME Suivre et contrôler

6 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 6 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 qRôle et limite de la supervision La supervision ne doit en aucun cas intervenir dans le traitement de l automatisme. Son rôle doit se limiter à : Supervision de procédés SUPERVISION AUTOMATISME chercher des informations dans lautomatisme pour renseigner l opérateur envoyer des informations à l automatisme à partir des ordres donnés par l opérateur envoyer des informations à l automatisme à partir des ordres donnés par l opérateur Communiquer avec l automatisme

7 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 7 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 qLe logiciel de supervision Un logiciel de supervision est souvent désigné par le terme SCADA (Supervisory Control And Data Acquisition) Supervision de procédés Un SCADA sinstalle et sutilise sur un micro-ordinateur de type PC Windows. Ses outils graphiques permettent de définir une interface utilisateur à partir dobjets graphiques qui sont une représentation graphique dun procédé. Un SCADA met à disposition des outils et des fonctionnalités intrinsèques au logiciel. Un SCADA permet de créer une application graphique qui reproduit à lécran le procédé à automatiser. Un SCADA permet de créer une application par simple paramétrage. Il permet d utiliser des langages de programmation.Mais attention, ce nest pas un langage de programmation. Un SCADA permet de créer une application par simple paramétrage. Il permet d utiliser des langages de programmation.Mais attention, ce nest pas un langage de programmation. Un SCADA gère également les fonctionnalités telles que les alarmes, les consignations, les tendances ( courbes temps réel ou historiques), le stockage de données, … Un SCADA communique avec l automatisme via des réseaux ou des bus

8 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 8 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 qLes liens entre le procédé et la supervision Supervision de procédés Dans lordinateur PC Zone production Zone armoires électriques ou boîtiers Réparti sur le site Les organes du procédé : transporteurs, ventilateurs, vannes/tuyauteries, cuves,... Les actionneurs et capteurs du procédé : moteurs, fin de course, capteurs vitesse / température / pression, Les équipements de contrôle/interface avec le procédé : automates, entrées/sorties déportées et leur coupleurs de communication Les équipements électriques de puissance : départ moteurs, commutateurs, variateurs,... Les moyens de transport de la communication entre léquipement et le PC : chemin de câbles de type paires torsadées ou coaxial Le logiciel de supervision SCADA Les interfaces de communication : port COM (liaisons série), cartes ou interfaces réseaux Les logiciels de communication : protocoles / drivers Le procédé Les moyens de communication

9 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 9 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 qTermes et concepts de base Supervision de procédés Surveillance et enregistrement de valeurs Tendances Signalement dévénements exceptionnels Alarmes Surveillance et enregistrement dévénements Consignations Le procédé L automatisme Informations traitées par l automatisme Moteur à l arrêt ( bit %M100 ) Moteur en marche ( bit %M101 ) Moteur en défaut ( bit %M102 ) Mise en marche du moteur ( bit %M103 ) Arrêt du moteur ( bit %M104 ) Vitesse de défilement à atteindre ( mot %mw100 ) Vitesse de défilement en cours ( mot %mw101 ) Synoptique principal Enregistrement des tendances Liste des consignations 14h10 : Mise en marche moteur 15h12 : Apparition défaut moteur 15h20 : Arrêt du moteur 15h30 : Disparition défaut moteur 15h40 : Mise en marche moteur Procédé Liste des alarmes 15h12 : Apparition défaut moteur 15h18 : Défaut moteur acquitté 15h30 : Disparition défaut moteur Procédé Courbes Tendance vitesse Procédé Alarmes Communication Enregistrement des consignations Marche Arrêt Moteur en marche Moteur à l arrêt Moteur en défaut Vitesse à atteindre : Vitesse en cours : Procédé Alarmes Courbes Consignation

10 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 10 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 qTermes et concepts de base - Télé-commande ou Télé-réglage : pour envoyer une information vers l automatisme - Télé-signalisation ou Télé-mesure : pour obtenir une information de l automatisme A chaque objet graphique est associé un type d animation et une variable de l automatisme Supervision de procédés Télé-Commande (TC) - commander une action de type tout ou rien (TOR) - associé à un bit de l automatisme Ex : action opérateur pour mettre en marche ou en arrêt un moteur Marche Arrêt Moteur en marche Moteur à l arrêt Moteur en défaut Vitesse à atteindre : Vitesse en cours : Procédé Alarmes Courbes Consignation Télé-Signalisation (TS) - visualiser un état de type tout ou rien (TOR) - associé à un bit de l automatisme Ex : savoir si le moteur est en marche ou à l arrêt Ex : être informé d un défaut moteur Télé-Réglage (TR ) - envoyer une valeur de type analogique (ANA) - associé à un mot de l automatisme Ex : saisie opérateur d une consigne de vitesse à atteindre Télé-Mesure (TM ) - visualiser une valeur de type analogique (ANA) - associé à un mot de l automatisme Ex : connaître la vitesse en cours Bit %M100 Bit %M103 Mot %MW101 Mot %MW100

11 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 11 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 qTermes et concepts de base Types d animation utilisés Supervision de procédés Marche Arrêt Moteur en marche Moteur à l arrêt Moteur en défaut Vitesse à atteindre : Vitesse en cours : Procédé Alarmes Courbes Consignation Bit %M100 Bit %M103 Télé-Signalisation (TS) Changement de couleur en fonction de l état du bit lu dans l automatisme. Ex : - Bit %M100 = 0 - Bit %m100 = 1 Télé-Commande (TC) Changement de l état d un bit dans l automatisme en fonction de l action opérateur sur un « bouton » Ex : - action clic souris sur : %M103 - action clic souris sur : %M104 Marche Arrêt Télé-Mesure (TM ) Affichage de la valeur d un mot lu dans l automatisme, sous forme numérique. Ex : - à T0 affichage de %MW101 : - à T0 + 5 sec affichage de %MW101 : Mot %MW101 Télé-Réglage (TR ) Changement de la valeur d un mot dans l automatisme en fonction d une saisie opérateur. Ex : - à T0 saisie de : %MW100 = à T0+10 mn saisie de : %MW100 = Mot %MW T0 T0 + 5sec T0 T mn

12 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 12 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 qTermes et concepts de base Types d animation utilisés Supervision de procédés Liste des consignations 14h10 : Mise en marche moteur 15h12 : Apparition défaut moteur 15h20 : Arrêt du moteur 15h30 : Disparition défaut moteur 15h40 : Mise en marche moteur Liste des alarmes 15h12 : Apparition défaut moteur 15h18 : Défaut moteur acquitté 15h30 : Disparition défaut moteur Tendance vitesse Chaînage des synoptiques La navigation entre les synoptiques s effectue à partir de « boutons » paramétrés avec l animation « Chaînage ». Marche Arrêt Moteur en marche Moteur à l arrêt Moteur en défaut Vitesse à atteindre : Vitesse en cours : Procédé Alarmes Courbes Consignation Visualisation sous forme de courbes L animation « Courbes temps réel » permet de visualiser une valeur sous forme de courbes. Enregistrement périodique La fonction « Tendance » permet d enregistrer une valeur dans une base de données pour la visualiser ultérieurement sous forme de courbes. Enregistrement des changements d état L animation « Consignation » permet d enregistrer tout changement d état ou de valeur dans une base de données pour la visualiser ultérieurement sous forme de liste. Visualisation des messages d alarmes L animation « Liste des alarmes » permet de visualiser les alarmes sous forme de messages Visualisation des changements d états L animation « Liste des consignations » permet de visualiser la liste des changements d états qui ont été enregistrés dans la base de données.

13 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 13 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0

14 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 14 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 Découverte de Vijeo Look

15 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 15 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 Découverte de Vijeo Look qLes étapes Ce chapitre est destiné à décrire les étapes à suivre pour développer une application Vijeo Look. Le sujet applicatif est volontairement simple et limité au stricte nécessaire. - Lecture du cahier des charges - Analyse du cahier des charges / Analyses fonctionnelle et organique / Synthèse PL7: Organisation des données dans l automate OFS : Configuration de la communication / Test de la communication Vijeo Look : représentation graphique du procédé / animation et affectation des variables Vijeo Look : test des animations Vijeo Look : les alarmes Vijeo Look : les consignations Vijeo Look : les courbes de tendances « temps réels / historiques » Vijeo Look : les courbes de tendances historisées Vijeo Look : paramétrage des périodes d échantillonnage et principe d enregistrement des variables Vijeo Look : préparation à l exploitation Etapes fondamentales avant de débuter la conception Vijeo Look : gestion de la base de donnée Vijeo Look : gestion des recettes

16 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 16 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 Découverte de Vijeo Look qLecture du cahier des charges âdescription du procédé Un « réservoir » est alimenté en effluent par l intermédiaire d une vanne V1. Une navette est alimentée à partir de ce réservoir par l intermédiaire d une pompe P1. Un opérateur placé à proximité de la navette doit contrôler visuellement son remplissage avant son évacuation. Pour cela il dispose d un système de commande composé d un automate de type PREMIUM et d un poste de supervision à base de PC.

17 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 17 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 Découverte de Vijeo Look qLecture du cahier des charges âPartie automate / traitement du procédé L automate gère le procédé et dispose des entrées / sorties suivantes : - pour V1 : commande d ouverture, commande de fermeture, défaut vanne - pour P1 : commande de marche, commande d arrêt, défaut pompe - pour le réservoir : indicateurs niveaux haut/bas atteints et capteur de niveau analogique âPartie PC / supervision Vijeo Look Le PC communiquera avec l automate PREMIUM en bus Unitelway (prise Terminal). L opérateur devra pouvoir : - surveiller l état de V1, P1 et le niveau du réservoir. - commander l ouverture/fermeture de V1 et l arrêt/marche de P1. - visualiser la liste des défauts apparus. - visualiser le niveau du réservoir sous forme de courbe. Toutes les commandes, changements d états et alarmes seront consignés sur le disque dur du PC et visualisables. Le niveau du réservoir sera historisé sur le disque dur du PC.

18 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 18 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 Découverte de Vijeo Look qAnalyse du cahier des charges L analyse du cahier des charges permet d identifier les points qui seront discriminants pour le développement de l application : 1/ comment s effectuera la communication entre le PC et l automate : - le type de liaison utilisée : bus Unitelway sur la prise TER de l automate / sortie COM1 du PC - le type et le nombre d objets automate nécessaires au pilotage du procédé à partir du PC : 12 bits pour les commandes/états/défauts/niveaux haut/niveau bas et 1 mot pour le niveau du réservoir 2/ comment sera représenté et comment sera suivi le procédé : - un synoptique représentant la vue d ensemble du procédé - un synoptique visualisant les alarmes en cours - un synoptique visualisant tous les changements d états et alarmes apparus - un synoptique visualisant l historique du niveau du réservoir - les actions opérateur nécessaires à la navigation inter-synoptiques 3/ comment s effectuera la surveillance et la commande des organes du procédé : - voyants permettant de visualiser les 3 états de V1, les 3 états de P1 et les niveaux haut/bas réservoir. - animation permettant de visualiser l évolution de niveau du réservoir. - actions opérateur permettant de commander l ouverture/fermeture de V1 et l arrêt/marche de P1. 4/ quels sont les états ou valeurs à enregistrer : - consignation de tous les changements d états et des alarmes - historisation du niveau du réservoir

19 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 19 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 Découverte de Vijeo Look qAnalyses fonctionnelle et organique Cette étape est primordiale Ces deux analyses permettent de définir de quelle manière seront résolus les points identifiés lors de l analyse du cahier des charges et de se synchroniser avec la personne qui développe le programme automate. A ce stade la connaissance des fonctionnalités de Vijeo Look est nécessaire. 1/ Communication entre le PC et l automate : - Prévoir une communication Unitelway installer le driver sur le PC - Affecter les zones d adresses des objets automate nécessaires au pilotage du procédé : Les 8 TS de %M100 à %M107, les 4 TC de %M110 à %M113, la TM %MW100 2/ Représentation et suivi du procédé : - 4 synoptiques : Procédé, Liste des alarmes, Liste des consignations et Evolution du niveau réservoir - Le synoptique Procédé sera le synoptique d accueil et permettra d accéder aux trois autres 3/ Surveillance et commande des organes du procédé : - 3 voyants pour V1, 3 voyants pour P1, 2 voyants pour le niveaux haut atteint et bas atteint du réservoir. - réservoir sous forme de barregraphe permettant de visualiser l évolution de niveau du réservoir. - 2 boutons pour V1 et 2 boutons pour P1. 4/ Etats et valeurs à enregister : - consignation des TS, TC et alarmes (table « consignation » de la base de données) - historisation (tendance) du niveau du réservoir (table « tendance » de la base de données)

20 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 20 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 Découverte de Vijeo Look qSynthèse des analyses Synthèse sous forme de représentation symbolique Vanne ouverte : %M100 Vanne fermée : %M101 Vanne défaut : %M102 Ouverture vanne : %M110 Fermeture vanne : %M111 Pompe en marche : %M103 Pompe en arrêt : %M104 Pompe en défaut : %M105 Marche pompe : %M112 Arrêt pompe : %M113 Cuve niveau haut : %M106 Cuve niveau bas : %M107 Niveau cuve : %MW100 Procédé Alarmes Consignation Tendances Consignations Tendances Communication OFS Unitelway Communication entre le PC et l automate Représentation et suivi du procédé Surveillance et commande des organes du procédé Etats et valeurs à enregister

21 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 21 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 Découverte de Vijeo Look qPL7 / Organisation des données dans l automate âLe traitement du procédé (programme automate) est supposé être déjà en partie réalisé. âRecommandation : réservation d une zone de bits et de mots spécifiques à la supervision. 1/ le programme automate doit recopier les entrées/sorties utilisées pour la conduite du procédé dans une zone d adresses consécutives réservée à la supervision. 2/ Sous PL7, chaque objet est « nommé » par un symbole qui sera utilisé par la suite dans Vijeo Look. Puis les variables doivent être exportées dans un fichier Api.scy. Symbole des objets automates Export des variables Export des variables Fichier api.scy Zone réservée à la supervision Zone réservée à la supervision Fichier api.stx

22 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 22 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 Découverte de Vijeo Look qOFS / Configuration de la communication Indiquer un nom dalias Paramétrer la communication Indiquer le chemin du fichier SCY Ajuster la Période groupe min Choisir le mode Diagnostic

23 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 23 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 Découverte de Vijeo Look qOFS / Test de la communication Lancer le client de test et vérifier la présence des variables nommées dans lautomate Lancer le client de test et vérifier la présence des variables nommées dans lautomate Sélectionner une variable ( Item) et vérifier son comportement en correspondance avec une table danimation PL7 Sélectionner une variable ( Item) et vérifier son comportement en correspondance avec une table danimation PL7

24 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 24 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 Découverte de Vijeo Look qVijeo Look / représentation graphique du procédé - Créer un nouveau projet, par exemple : « Bases » - Créer un nouveau synoptique « Procédé » et utiliser les outils graphiques pour : Représenter le procédé Représenter la surveillance et la commande des organes du procédé Représenter la surveillance et la commande des organes du procédé Identifier le synoptique dans la barre de titre Afficher ou non la grille Modifier la couleur de fond Voyant rond Réservoir rectangle

25 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 25 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 Découverte de Vijeo Look qVijeo Look / animation et affectation des variables (1) Utiliser les outils d animation : 3/ Définir lanimation 2/ Affecter la variable correspondante : Vanne_ouverte 1/ Choisir le type danimation Ex : pour la TSVanne ouverte Animation : Couleur état Idée : Pourquoi ne pas animer les tuyaux en fonction de létat de la vanne V1 !!! Soit par le menu Animation Soit par le menu Animation Soit par le menu contextuel. Clic droit sur lobjet Soit par le menu contextuel. Clic droit sur lobjet Mais attention trop danimations peut nuire à la visibilité du synoptique et aux performances

26 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 26 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 Découverte de Vijeo Look qVijeo Look / animation et affectation des variables (2) Utiliser les outils d animation : 3/ Définir lanimation 2/ Affecter la variable correspondante : Ouverture_vanne 1/ Choisir le type danimation Ex : pour la TC Ouverture vanne Commande état

27 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 27 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 Découverte de Vijeo Look qVijeo look / animation et affectation des variables (3) Utiliser les outils d animation : 3/ Définir lanimation 2/ Affecter la variable correspondante : Niveau_cuve 1/ Choisir le type danimation Idée : Mais aussi sous forme numérique Affichage mesure Idée : Paramétrer les changements de couleurs pour les seuils haut et bas Ex : pour la TM Niveau_cuve Barre-graphe Avec un format daffichage personnalisé Avec un format daffichage personnalisé

28 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 28 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 Découverte de Vijeo Look qVijeo Look / Test des animations Si l automate n est pas connecté utiliser le mode simulation de OFS Mode simulation Paramétrage du simulateur Variables à 0 Variables à 1

29 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 29 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 Découverte de Vijeo Look qVijeo Look / Test des animations Si l automate est connecté utiliser PL7 : 1/ Soit en forçant directement les entrées/sorties des coupleurs (automate en RUN) 2/ Soit à partir dune table danimation (lautomate en STOP) Vérifier la correspondance Etat / Valeurs Animations

30 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 30 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 Découverte de Vijeo Look qVijeo Look / Les alarmes Caractéristiques d une alarme : Les alarmes sont destinées à informer l opérateur d un danger susceptible d occasionner des dégâts d ordre matériel (sécurité des machines) ou corporel ( sécurité des personnes). Les événements liés aux alarmes sont de caractère « exceptionnel ». En règle générale : - l apparition d une alarme nécessite une action d acquittement par l opérateur ( prise en compte du danger ). - les alarmes sont également consignées, c est à dire enregistrées sur disque dur ( traçabilité des défauts ). Toutes les variables du procédé concernées par ce cas seront déclarées « Alarmes » et « Consignations » Rappel : une variable déclarée « Alarme » prend systématiquement 8 états par défaut Rappel : une variable déclarée « Alarme » prend systématiquement 8 états par défaut A chaque état est associé une couleur par défaut A chaque état est associé une couleur par défaut Dans notre exemple 4 variables seront déclarées alarme et consignation : - Vanne_defaut - Pompe_en_defaut - Cuve_niv_haut - Cuve_niv_bas Dans notre exemple 4 variables seront déclarées alarme et consignation : - Vanne_defaut - Pompe_en_defaut - Cuve_niv_haut - Cuve_niv_bas

31 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 31 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 Découverte de Vijeo Look qVijeo Look / Les alarmes Les alarmes peuvent être visualisées de deux manières différentes : Sous forme graphique (outils d animation) Sous forme de liste objet « Alarm Viewer Control » Sous forme de liste objet « Alarm Viewer Control » Couleur alarme - Texte libellé - Texte libellé sur alarme - Texte libellé - Texte libellé sur alarme 1/ créer un nouveau synoptique Alarme 2/ insérer l objet Alarm Viewer Control 3/ paramétrer la présentation 4/ prévoir les boutons de chaînage des synoptiques 1/ créer un nouveau synoptique Alarme 2/ insérer l objet Alarm Viewer Control 3/ paramétrer la présentation 4/ prévoir les boutons de chaînage des synoptiques Les messages proviennent des libellés associés définis par défaut dans Paramètre généraux / Onglet « libellés associés » Les messages proviennent des libellés associés définis par défaut dans Paramètre généraux / Onglet « libellés associés » Acquittement

32 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 32 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 Découverte de Vijeo Look qVijeo Look / Les consignations Caractéristiques d une consignation : Les consignations sont destinées à dater et enregistrer sur le disque dur les changements d état ou de valeur des variables de l application à des fins de traçabilité. En règle générale la consignation concerne : - les alarmes : apparition, acquittement, disparition - certaines actions opérateur : - commande d un organe : « ouverture vanne », « fermeture vanne » - modification d une consigne : « valeur de remplissage à atteindre » - accès à un synoptique - les états d un organe : « moteur en marche », « moteur à l arrêt » Toutes les variables du procédé concernées par ce cas seront déclarées « Consignations ». Dans notre exemple 8 variables en suppléments des alarmes seront déclarées consignation : - Vanne_ouverte, Vanne_fermée - Pompe_en_marche, Pompe_en_arret - Ouverture_vanne, Fermeture_vanne - Marche_pompe, Arret_pompe Dans notre exemple 8 variables en suppléments des alarmes seront déclarées consignation : - Vanne_ouverte, Vanne_fermée - Pompe_en_marche, Pompe_en_arret - Ouverture_vanne, Fermeture_vanne - Marche_pompe, Arret_pompe

33 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 33 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 Découverte de Vijeo Look qVijeo Look / Les consignations Fichier « Bases_DefaultDB.mdf » Table « LogTable » Les consignations sont enregistrées par défaut dans la table LogTable de la base de données « DefaultDB » ( format SQL ) : fichier Vijeo/Databases/« nom_du_projet »_DéfaultDB.mdf Les enregistrements de ce fichier peuvent être consultés avec un logiciel externe à Vijeo, de type Enterprise Manager par exemple.

34 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 34 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 Découverte de Vijeo Look qVijeo Look / Les consignations Dans le contexte Vijeo Look les consignations sont visualisées sous forme de liste en utilisant l objet « Log Viewer Control ». 1/ créer un nouveau synoptique Consignation 2/ insérer l objet Log Viewer Control 3/ paramétrer la présentation 4/ prévoir les boutons de chaînage des synoptiques 1/ créer un nouveau synoptique Consignation 2/ insérer l objet Log Viewer Control 3/ paramétrer la présentation 4/ prévoir les boutons de chaînage des synoptiques Les messages proviennent des libellés associés définis par défaut dans Paramètre généraux / Onglet « libellés associés » Les messages proviennent des libellés associés définis par défaut dans Paramètre généraux / Onglet « libellés associés » Sélection du type de consignations visualisées Consultations des historiques Sélection des consignations enregistrées entre une date de début et une date de fin Consultations des historiques Sélection des consignations enregistrées entre une date de début et une date de fin

35 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 35 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 Découverte de Vijeo Look qVijeo Look / Courbes de tendance « temps réels / historiques » La visualisation sous forme de courbes d une valeur analogique peut être traitée de deux manières différentes : Mode temps réel : - Visualisation de l évolution d une variable à l instant T. - C est à dire sans enregistrement sur le disque dur. - Les valeurs « passées » sont perdues. - L animation est uniquement graphique : objet « courbes de tendances » Rappel : propriété fenêtre en mode « cache » - Aucun paramétrage de base de données. Mode temps réel : - Visualisation de l évolution d une variable à l instant T. - C est à dire sans enregistrement sur le disque dur. - Les valeurs « passées » sont perdues. - L animation est uniquement graphique : objet « courbes de tendances » Rappel : propriété fenêtre en mode « cache » - Aucun paramétrage de base de données. Mode historique : - Visualisation de l évolution d une variable à l instant T, et depuis le démarrage de l application. - C est à dire avec enregistrement sur le disque dur. - Les valeurs « passées » ne sont pas perdues. - L animation est identique au mode temps réel : objet « courbes de tendances » - Nécessité d utiliser et de paramétrer une base de données. Mode historique : - Visualisation de l évolution d une variable à l instant T, et depuis le démarrage de l application. - C est à dire avec enregistrement sur le disque dur. - Les valeurs « passées » ne sont pas perdues. - L animation est identique au mode temps réel : objet « courbes de tendances » - Nécessité d utiliser et de paramétrer une base de données. Valeurs perdues Valeurs visualisées à l instant T Valeurs enregistrées sur le disque dur Possibilité de re-visualiser les valeurs « passées »

36 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 36 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 Découverte de Vijeo Look qVijeo look / Les courbes de tendances historisées Caractéristiques d une tendance : Les tendances sont destinées à dater et enregistrer sur le disque dur les évolutions d état ou de valeur des variables de l application de manière périodique. En règle générale les tendances concernent les valeurs analogiques de type « Niveau de fluide », « Température de four », « Débits de pompe »,... Toutes les variables du procédé concernées par ce cas seront déclarées « Tendances » Dans notre exemple : - aucune variable n est utilisée en mode temps réel. - une variable est utilisée en mode historisée : Niveau_cuve Elle sera déclarée tendance : Dans notre exemple : - aucune variable n est utilisée en mode temps réel. - une variable est utilisée en mode historisée : Niveau_cuve Elle sera déclarée tendance : La période d enregistrement est définie par défaut à 10 Secondes

37 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 37 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 Découverte de Vijeo Look qVijeo Look / Les courbes de tendances historisées Datation Nom de la variable Valeur de la variable Fichier « Bases_DefaultDB.mdf » Table « TrendTable » Les tendances sont enregistrées par défaut dans la table TrendTable de la base de donnée DefaultDB ( format SQL ) : fichier Vijeo/Databases/« nom_du_projet »_DéfaultDB.mdf Les enregistrements de ce fichier peuvent être consultés avec un logiciel externe à Vijeo, de type Enterprise Manager par exemple.

38 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 38 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 Découverte de Vijeo Look qVijeo Look / Les courbes de tendances historisées Dans le contexte Vijeo Look les tendances sont visualisées sous forme de courbes en utilisant l objet « Courbe de tendance ». 1/ créer un nouveau synoptique Tendances 2/ insérer l objet Courbe de tendance 3/ paramétrer la présentation 4/ prévoir les boutons de chaînage des synoptiques 1/ créer un nouveau synoptique Tendances 2/ insérer l objet Courbe de tendance 3/ paramétrer la présentation 4/ prévoir les boutons de chaînage des synoptiques Consultations des historiques Sélection des enregistrements entre une date de début et une date de fin Consultations des historiques Sélection des enregistrements entre une date de début et une date de fin Possibilité d alterner Temps réel / Historique

39 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 39 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 Découverte de Vijeo Look qVijeo Look / Paramétrage des périodes d échantillonnage N oubliez pas de paramétrer les fréquences de mise à jour Attention : Les différentes fréquences de mise à jour paramétrées dans Vijeo Look déterminent les périodes de scrutation dans l automate et donc les fréquences auxquelles les variables seront « surveillées ». Par exemple, si une variable automate est capable de changer de valeur en 3 secondes il est conseillé de prévoir une fréquence de mise à jour du 1/3, c est à dire 1 seconde. Attention : Les différentes fréquences de mise à jour paramétrées dans Vijeo Look déterminent les périodes de scrutation dans l automate et donc les fréquences auxquelles les variables seront « surveillées ». Par exemple, si une variable automate est capable de changer de valeur en 3 secondes il est conseillé de prévoir une fréquence de mise à jour du 1/3, c est à dire 1 seconde. 3 sec Automate scruté toutes les secondes par OFS Variable automate Attention : Aucune fréquence de mise à jour ne pourra être inférieure à la Période Groupe Min. paramétrée dans la configuration d OFS Attention : Aucune fréquence de mise à jour ne pourra être inférieure à la Période Groupe Min. paramétrée dans la configuration d OFS Recommandation : Si une information est de nature « fugitive » elle doit être mémorisée par le programme automate. Recommandation : Si une information est de nature « fugitive » elle doit être mémorisée par le programme automate.

40 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 40 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 Découverte de Vijeo Look qVijeo Look / principe d enregistrement des variables Pour les consignations : les variables paramétrées en consignations sont scrutées périodiquement mais sont enregistrées dans la base de données uniquement si la valeur a changée depuis la dernière scrutation. Pour les consignations : les variables paramétrées en consignations sont scrutées périodiquement mais sont enregistrées dans la base de données uniquement si la valeur a changée depuis la dernière scrutation. Pour les tendances : 2 possibilités sont offertes : Pour les tendances : 2 possibilités sont offertes : 1/ Scrutation périodique et enregistrement des variables uniquement sur changement de valeur. 2/ Scrutation périodique et enregistrement systématique même si la valeur n a pas évoluée depuis la dernière scrutation. Synchronisation : Définition d une base de temps commune pour faciliter les comparaisons 1 2

41 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 41 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 Découverte de Vijeo Look qVijeo Look / gestion de la base de donnée Consignations Tendances Par defaut les variables paramétrées en consignations ou tendances sont enregistrées : ==> en utilisant la technologie ADO ( Active X Data Objects ) ==> dans une base de donnée de type MSDE ( MicroSoft Data Engine ) ==> au format compatible avec SQL 7.0 ( Standard Query Language ) Autres choix possibles : Microsoft Jet compatible Access 2000 ou personnalisé ( Ex : Access 97 ) Par defaut les variables paramétrées en consignations ou tendances sont enregistrées : ==> en utilisant la technologie ADO ( Active X Data Objects ) ==> dans une base de donnée de type MSDE ( MicroSoft Data Engine ) ==> au format compatible avec SQL 7.0 ( Standard Query Language ) Autres choix possibles : Microsoft Jet compatible Access 2000 ou personnalisé ( Ex : Access 97 ) Contexte VIJEO Enregistrement Visualisation ADO / MSDE Hors contexte VIJEO Outils d administration SQL 7.0 Enterprise Manager

42 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 42 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 Découverte de Vijeo Look qVijeo Look / gestion de la base de donnée Paramétrage de la Base de donnée par défaut Nom de la BDD : DefautDB Type de la BDD : Microsoft SQL Server Nom de la table des tendances : TrendTable Nom de la table des tendances : TrendTable Nom de la table des consignations : LogTable Nom de la table des consignations : LogTable Répertoire et fichiers créés sur le disque dur : C:\Program Files\Modicon Telemecanique\Vijeo Look\Databases\«Nom_du_projet»_DefaultDB.mdf C:\Program Files\Modicon Telemecanique\Vijeo Look\Databases\«Nom_du_projet»_DefaultDB_log.LDF Répertoire et fichiers créés sur le disque dur : C:\Program Files\Modicon Telemecanique\Vijeo Look\Databases\«Nom_du_projet»_DefaultDB.mdf C:\Program Files\Modicon Telemecanique\Vijeo Look\Databases\«Nom_du_projet»_DefaultDB_log.LDF

43 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 43 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 Découverte de Vijeo Look qVijeo Look / gestion de la base de donnée Consignations Tendances Taille (Mo) Temps Une base de donnée est destinée à grossir dans le temps. - diminution des performances ( temps d accès ) - risque d atteindre la capacité maximale du disque dur, ==>il faut limiter la dimension de la base de donnée. Une base de donnée est destinée à grossir dans le temps. - diminution des performances ( temps d accès ) - risque d atteindre la capacité maximale du disque dur, ==>il faut limiter la dimension de la base de donnée. Vijeo Look propose pour la maintenance d une base de donnée de type MSDE (SQL) : - une limitation basée sur l age des données enregistrées, - une limitation basée sur la taille de la base, - une purge ponctuelle ou périodique ( suppression de données de la BDD ), - un export des données dans un fichier externe à Vijeo ( archivage ). Vijeo Look propose pour la maintenance d une base de donnée de type MSDE (SQL) : - une limitation basée sur l age des données enregistrées, - une limitation basée sur la taille de la base, - une purge ponctuelle ou périodique ( suppression de données de la BDD ), - un export des données dans un fichier externe à Vijeo ( archivage ). Attention : une base de donnée de type Jet (Access 2000) ne permet pas toutes ces possibilités Stop ( Limite taille) Stop (Limite age) Fichiers : - DefaultDB.mdf - DefaultDB_log.LDF Fichiers : - DefaultDB.mdf - DefaultDB_log.LDF

44 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 44 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 Découverte de Vijeo Look qVijeo Look / gestion de la base de donnée / limite age Limitation sur l age des données ( sélectionné par défaut ) 1/ Indiquer l age limite des variables à conserver 2/ Planifier la purge à l aide du séquenceur Le séquenceur de purge indique : - la date du jour - les jours et heures de purge Le séquenceur de purge indique : - la date du jour - les jours et heures de purge Dans cet exemple, tous les dimanches à 0h00, toutes les données supérieures à 3 mois seront supprimées puis un compactage sera effectué. Dans cet exemple, tous les dimanches à 0h00, toutes les données supérieures à 3 mois seront supprimées puis un compactage sera effectué. 3/ Demander un compactage (réorganisation physique des données qui, suite à une opération de purge contiennent des espaces vides) Améliore les temps d accès (mais consommateur de temps) 3/ Demander un compactage (réorganisation physique des données qui, suite à une opération de purge contiennent des espaces vides) Améliore les temps d accès (mais consommateur de temps) Attention : les tables doivent avoir l autorisation de purge. Attention : les tables doivent avoir l autorisation de purge. Edition des déclencheurs 1 2 3

45 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 45 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 Découverte de Vijeo Look qVijeo Look / gestion de la base de donnée / limite taille Limitation sur la taille de la base de donnée ( complémentaire à la durée ) 1/ Indiquer la taille limite Si la base de donnée atteint sa taille maximum, l enregistrement est stoppé. Il s effectue de nouveau dès que la base retombe en dessous de sa taille maximum c est à dire lors de la prochaine purge des enregistrements les plus anciens. Si la base de donnée atteint sa taille maximum, l enregistrement est stoppé. Il s effectue de nouveau dès que la base retombe en dessous de sa taille maximum c est à dire lors de la prochaine purge des enregistrements les plus anciens. 2/ Purge d urgence (optionnel mais conseillé ) : l opération préventive de purge d urgence consiste à supprimer un pourcentage des enregistrements les plus anciens avant que la base n atteigne sa taille maximale : - Saisir la valeur en % pour que la base soit purgée dès qu elle atteindra cette taille. - Saisir la valeur en % des enregistrements supprimés lorsque la purge d urgence commencera. 2/ Purge d urgence (optionnel mais conseillé ) : l opération préventive de purge d urgence consiste à supprimer un pourcentage des enregistrements les plus anciens avant que la base n atteigne sa taille maximale : - Saisir la valeur en % pour que la base soit purgée dès qu elle atteindra cette taille. - Saisir la valeur en % des enregistrements supprimés lorsque la purge d urgence commencera. Attention : le procédé de purge est consommateur de ressources système et ralenti le PC. Recommandation : - déclencher fréquemment des purges sur la limitation en durée. - ne déclencher la purge sur la limitation en taille que dans des circonstances exceptionnelles. - disposer d un disque dur d une capacité double à celle de la taille maximum de la base de donnée. Attention : le procédé de purge est consommateur de ressources système et ralenti le PC. Recommandation : - déclencher fréquemment des purges sur la limitation en durée. - ne déclencher la purge sur la limitation en taille que dans des circonstances exceptionnelles. - disposer d un disque dur d une capacité double à celle de la taille maximum de la base de donnée. 1 2

46 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 46 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 Découverte de Vijeo Look qVijeo Look / gestion de la base de donnée / Export Exportation des données de la BDD Cette opération consiste à archiver les données de la BDD dans un fichier externe au contexte Vijeo Look - soit pour ne pas perdre les informations supprimées lors d une purge, - soit pour un traitement des informations par un outil logiciel extérieur. Cette opération consiste à archiver les données de la BDD dans un fichier externe au contexte Vijeo Look - soit pour ne pas perdre les informations supprimées lors d une purge, - soit pour un traitement des informations par un outil logiciel extérieur. Consignations Tendances Contexte VIJEO ADO MSDE Hors contexte VIJEO Utilisation d outils logiciels extérieurs Fichiers : - DefaultDB.mdf - DefaultDB_log.LDF Fichiers : - DefaultDB.mdf - DefaultDB_log.LDF Format texte Format ADTG Format XML Ex : notepad Ex : programme Visual Basic XML : Extensible Markup Language ADTG : Advanced Data TableGram EXPORTEXPORT Ex : Excel Ex : éditeur XML Ex : Internet Explorer

47 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 47 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 Découverte de Vijeo Look qVijeo Look / gestion de la base de donnée / Export Exportation des données de la BDD Attention : les tables doivent avoir l autorisation d export. Attention : les tables doivent avoir l autorisation d export. 1/ Planifier l export à l aide du séquenceur Le séquenceur indique : - la date du jour - les jours et heures de l export Le séquenceur indique : - la date du jour - les jours et heures de l export Edition des déclencheurs 1 2/ Choisir le répertoire de destination ou utiliser le répertoire par défaut 2 3 3/ Indiquer la limite d age des données a exporter 4 4/ Choisir le format : texte, ADTG ou XML

48 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 48 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 Découverte de Vijeo Look qVijeo Look / gestion de recettes Typiquement, les recettes sont utilisées dans un procédé de fabrication par lots dans lequel l utilisateur initialise les installations pour la production. ( Produits agroalimentaires, pharmaceutiques, chimiques, … ) Typiquement, les recettes sont utilisées dans un procédé de fabrication par lots dans lequel l utilisateur initialise les installations pour la production. ( Produits agroalimentaires, pharmaceutiques, chimiques, … ) Recette X Quant_A = 10 Quant_B = 30 Quant_C = 50 Temps_Bra = 2 Recette produit X : Quantité A = 10 Quantité B = 30 Quantité C = 50 brassage = 2 heures Recette produit Y : Quantité A = 15 Quantité B = 35 Quantité C = 55 brassage = 3 heures Recette produit Z : Quantité A = 20 Quantité B = 40 Quantité C = 60 brassage = 4 heures Liste des recettes PRINCIPE : 1/ l opérateur édite et sauvegarde ses recettes avec un nom, 2/ l opérateur choisi une recette pour la production, 3/ l opérateur envoi la recette sélectionnée à l automate, 4/ les variables automates « recette » sont initialisées, 5/ l opérateur valide ces variables pour la production, 6/ le procédé s exécute QA_exploit = 10 QB_exploit = 30 QC_exploit = 50 TB_exploit = 2 Vijeo Look prend en charge les phases 1 à 4 ( Prg automate )

49 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 49 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 Découverte de Vijeo Look qVijeo Look / gestion de recettes Exemple d écran d exploitation de gestion de recettes 1/ Choix d une recette 1 2/ Visualisation de la recette Selon les paramétrages effectués et les droits qui lui sont accordés, l opérateur peut visualiser et/ou modifier la composition de la recette. 2/ Visualisation de la recette Selon les paramétrages effectués et les droits qui lui sont accordés, l opérateur peut visualiser et/ou modifier la composition de la recette. Liste des ingrédients 2 3/ Envoi de la recette vers l automate 3 4/ Les valeurs de la recette sont reçues dans l automate 4 5/ L opérateur valide le transfert des données pour l exécution du procédé (programme automate) 6/ La recette est prise en compte pour la production Produit de la recette X En option, des variables de contrôle permettent : - d autoriser / interdire l envoi d une recette - de vérifier l états des transferts En option, des variables de contrôle permettent : - d autoriser / interdire l envoi d une recette - de vérifier l états des transferts

50 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 50 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 Découverte de Vijeo Look qVijeo Look / gestion de recettes / paramétrage de base Edition et sauvegarde des recettes 1/ appel de l éditeur de recettes Liste des recettes déjà crées Liste des recettes déjà crées 2 / Saisir le nom de la recette / Définir la composition de la recette 4 4 / En option, définir les variables de contrôles de la recette 5 / Enregistrer la recette 5 Saisie de la liste des ingrédients avec la valeur à envoyer et les limites min/max

51 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 51 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 Découverte de Vijeo Look qVijeo Look / gestion de recettes / animation de base Animation des écrans d exploitation des recettes 1 / Créer un bouton et sélectionner l animation « envoi / recette » / Sélectionner une recette (accès à l éditeur de recette) 2 / Sélectionner une recette (accès à l éditeur de recette) 3 / Choisir le mode d envoi : - Direct : envoi d une recette déterminée sans modification possible - Modification : ouvre l éditeur de recette et permet l envoi d une recette avec possibilité de modification - Sélection : ouvre l éditeur de recette et permet la sélection et l envoi d une recette sans possibilité de modification - Gestion : ouvre l éditeur de recette et permet toute la gestion des recettes avant son envoi (création,suppression, sauvegarde, …) 3 / Choisir le mode d envoi : - Direct : envoi d une recette déterminée sans modification possible - Modification : ouvre l éditeur de recette et permet l envoi d une recette avec possibilité de modification - Sélection : ouvre l éditeur de recette et permet la sélection et l envoi d une recette sans possibilité de modification - Gestion : ouvre l éditeur de recette et permet toute la gestion des recettes avant son envoi (création,suppression, sauvegarde, …) 3

52 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 52 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 Découverte de Vijeo Look qVijeo Look / gestion de recettes / utilisation avancée Utilisation avancée et spécifique Aspect pratique : utiliser des familles de recettes permet de filtrer l affichage et la sélection dans une liste de recettes. Aspect pratique : utiliser des familles de recettes permet de filtrer l affichage et la sélection dans une liste de recettes. Aspect sécurité : définition des niveaux de droits d accès pour l envoi d une recette. Aspect sécurité : définition des niveaux de droits d accès pour l envoi d une recette. - Local : les fichiers de recette sont dans le projet Vijeo et archivés avec le projet. - Global : les fichiers sont externe au projet Vijeo et non archivés avec le projet. - Local : les fichiers de recette sont dans le projet Vijeo et archivés avec le projet. - Global : les fichiers sont externe au projet Vijeo et non archivés avec le projet. - Sélection autorisée : recette visualisée ou non dans le mode Sélection. - Modification autorisée :recette modifiable ou non dans le mode Modification. - Si cochée la recette est envoyée sans aucun contrôle (qualité, limites, …) - Sélection autorisée : recette visualisée ou non dans le mode Sélection. - Modification autorisée :recette modifiable ou non dans le mode Modification. - Si cochée la recette est envoyée sans aucun contrôle (qualité, limites, …) Définition du mode d envoi des variables d une recette vers le serveur OPC : - Une requête par variable, avec contrôle de l acquittement et éventuellement arrêt du procédé d envoi de la recette sur erreur. - En une seule requête : attention l ordre d envoi des variables est indéterminé. Définition du mode d envoi des variables d une recette vers le serveur OPC : - Une requête par variable, avec contrôle de l acquittement et éventuellement arrêt du procédé d envoi de la recette sur erreur. - En une seule requête : attention l ordre d envoi des variables est indéterminé. Le bouton «Photo » permet d initialiser les valeurs des variables ingrédients d une recette à partir de la RTDS. ( recette à l envers )

53 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 53 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 Découverte de Vijeo Look qVijeo Look / gestion de recettes / utilisation avancée Utilisation avancée et spécifique Aspect pratique : utilisation de la notion de branches Aspect pratique : utilisation de la notion de branches Aspect pratique : Affichage d une bulle d aide Aspect pratique : Affichage d une bulle d aide Confirmation d envoi : si décoché, envoi de la recette sans confirmation. Confirmation d envoi : si décoché, envoi de la recette sans confirmation. Utilisation très avancée : Les fichiers recettes sont sauvegardés par défaut dans le répertoire Projet / Recipe Files, au format XML. - les fichiers sont visualisables avec un éditeur de texte standard ou avec un navigateur hypertexte comme XML Notepad disponible sur le CD. - accès ou création de fichiers recette à partir d une application externe. Utilisation très avancée : Les fichiers recettes sont sauvegardés par défaut dans le répertoire Projet / Recipe Files, au format XML. - les fichiers sont visualisables avec un éditeur de texte standard ou avec un navigateur hypertexte comme XML Notepad disponible sur le CD. - accès ou création de fichiers recette à partir d une application externe. Pour les utilisateurs expérimentés ( programmeurs) Ouvertrure au VBA : un objet et une collection Recette sont fournis. Pour les utilisateurs expérimentés ( programmeurs) Ouvertrure au VBA : un objet et une collection Recette sont fournis.

54 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 54 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 Découverte de Vijeo Look qVijeo Look / Préparation à l exploitation Lancement automatique de l application Vijeo Look en mode exploitation. Démarrage sur le dernier projet Démarrage sur le synoptique « Procédé » Propriété des synoptiques adaptés à l écran Propriété des synoptiques adaptés à l écran Propriété espace de travail Affichage des menus F8 : cache les menus F6 : restaure le menus dans les raccourcis clavier Affichage des menus F8 : cache les menus F6 : restaure le menus dans les raccourcis clavier

55 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 55 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0

56 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 56 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 Conception évoluée et optimisée d une application

57 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 57 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 qIntroduction Conception évoluée /optimisée d une application Ce chapitre est destiné à présenter les différents moyens offerts par Vijeo Look pour améliorer la productivité, les performances et la maintenabilité d une application. La notion de « ré-utilisabilité » est un des points forts de Vijeo Look. - optimisation du temps de création des synoptiques, - optimisation du temps de paramétrage. Un travail amont de réflexion est absolument nécessaire pour utiliser Vijeo Look de manière optimale : - comment organiser les données, - comment représenter les synoptiques, les objets, les actions opérateurs, … - comment gérer les messages, - comment gérer la sécurité d accès, - comment profiter au mieux de la notion « d objet », - comment internationaliser l Interface Homme Machine, - comment visualiser et enregistrer les alarmes, les consignations et les tendances. Une application Vijeo Look sera d autant plus performante quelle aura été bien préparée.

58 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 58 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 qOrganisation des données Conception évoluée /optimisée d une application Dans le projet « bases », les variables utilisées par Vijeo Look proviennent d un fichier de symboles «.scy » exporté par PL7. Elles ont un lien direct avec le programme automate et ne sont pas « structurées ». L utilisation de fichiers de type «.csv » permet : d introduire des variables « structurées » permettant l utilisation des branches. Très utile pour des applications qui comportent des organes ou des procédés identiques. - réduction du temps de développement - ré-utilisabilité des objets d introduire des variables « structurées » permettant l utilisation des branches. Très utile pour des applications qui comportent des organes ou des procédés identiques. - réduction du temps de développement - ré-utilisabilité des objets de faire abstraction du programme automate Saisie des variables directement dans un tableau Excel. Procédé 1 Procédé 2 Procédé 3 Procédé 1 Procédé 2 Procédé 3 Exemple : création d un seul synoptique « Procédé » qui sera utilisé pour suivre 3 procédés différents. Travail amont pour organiser les données Attention :

59 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 59 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 qAméliorer l esthétique Conception évoluée /optimisée d une application Dans le projet « bases », tous les objets graphiques ont été entièrement conçus à partir des outils de dessin et le temps de conception n est pas négligeable. L utilisation des librairies graphiques ou l importation d images permet : de réduire le temps de conception d améliorer l esthétique du synoptique Conception peu esthétique et fastidieuse Conception esthétique et rapide

60 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 60 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 qPersonnaliser des objets Conception évoluée /optimisée d une application Créer ses propres objets graphiques et librairies Adaptation dun objet existant (outils Windows standards) - Importation dun objet existant - Création de bibliothèques personnalisées Pompe arrêtPompe marchePompe défaut

61 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 61 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 qAméliorer la visibilité Conception évoluée /optimisée d une application Dans le projet « bases », les animations des états de V1 et P1 n ont pas été intégrées à l organe visualisé Le type d animation « animation symboles » permet : Une réduction du temps de développement « ré-utilisabilité des objets » une meilleure visibilité du synoptique Pompe à l arrêt Pompe en marche Pompe en défaut Symboles personnalisés

62 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 62 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 qDynamiser le visuel du synoptique Conception évoluée /optimisée d une application Dans le projet « bases », les animations des états de V1 et P1 n ont aucune dynamique visuelle L utilisation des symboles animés permet : une meilleure dynamique du synoptique Sans le symbole Avec le symbole animé Symbole Vanne créé une seule fois Variables substituables Et utilisé à linfini …. Une réduction du temps de développement « ré-utilisabilité des objets / objets génériques »

63 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 63 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 qAméliorer l ergonomie des commandes Conception évoluée /optimisée d une application Dans le projet « bases », les commandes de V1 et P1 n ont pas été intégrées à l organe visualisé L utilisation des fenêtres Popup permet : Une réduction du temps de développement ré-utilisabilité de la fenêtre Popup avec les branches une meilleure ergonomie des commandes L opérateur veut fermer V1 Clic sur V1 L opérateur veut fermer V1 Clic sur V1 La « Popup » s ouvre L opérateur passe la commande de fermeture L opérateur passe la commande de fermeture La vanne apparaît fermée 2/ Organisation des variables en branches 3/ Fenêtre Popup créée une fois et utilisée à linfini …. 1/ Travail amont d organisation des données dans un fichier.csv Action sur V1 Action sur V2

64 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 64 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 qAjouter des informations complémentaires en fonction du niveau de détail Conception évoluée /optimisée d une application L utilisation des « intervalles de visibilité (Zoom) » permet de conditionner l apparition des objets en fonction de la valeur du Zoom. Clic droit souris Sélection « Zoom + » Accès au détail

65 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 65 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 qGuider l opérateur / Saisir du texte en dynamique Conception évoluée /optimisée d une application L utilisation de l animation « Chaînage notes » permet : De saisir du texte en dynamique dans un fichier D afficher un fichier texte à l écran L utilisation des « Infos bulles » permet une aide contextuelle dynamique L utilisation des « Infos bulles » permet une aide contextuelle dynamique

66 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 66 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 qActions opérateur à partir du clavier Conception évoluée /optimisée d une application L utilisation d un « accélérateur » permet d associer une action à une touche clavier Le gestionnaire de clavier permet l exécution d une action prédéfinie ou d un script VBA L action sur Ctrl + F1 est identique au clic souris L action sur Ctrl + F1 est identique au clic souris

67 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 67 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 qModéliser un synoptique Conception évoluée /optimisée d une application Dans le projet « bases », tous les synoptiques sont indépendants, la gestion du chaînage des synoptiques est fastidieuse... Un synoptique modèle permet : Une réduction du temps de développement - un seul synoptique à créer (ou à modifier) et utilisé à l infini …. d utiliser un « masque » de fond pour tous les synoptiques ( squelette commun ) Chaînage des synoptiques Logo Date Heure Bandeau dalarmes (avec l Alarme Viewer )

68 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 68 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 qUnifier les messages par type d organe Conception évoluée /optimisée d une application La création de groupes de libellés associés permet : Une réduction du temps de développement - une seule liste de message à définir par type d organe - un seul message à modifier de personnaliser et de réunir des messages communs à un même type d organe Création dun groupe « Pompe » Pour les alarmes Pour les états Pour les consignations Pour les commandes Affectation du groupe « Pompe » à toutes les variables concernées par ce type d organe Saisie des messages

69 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 69 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 qEffectuer des calculs simples (sans utiliser le VBA) Conception évoluée /optimisée d une application L utilisation de « l éditeur d expression » permet d effectuer des calculs simples sans avoir recours à la programmation VBA L utilisation de « l éditeur d expression » permet d effectuer des calculs simples sans avoir recours à la programmation VBA 1/ Définition de lexpression 2/ Utilisation : conversion des litres en mètres cubes

70 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 70 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 qSécuriser les accès Conception évoluée /optimisée d une application La fonction de « sécurité » et de « gestion de profils/utilisateurs » permet de conditionner : Dans le projet « bases », l opérateur a accès à toutes les commandes et tous les synoptiques des actions de commande l accès aux synoptiques la visibilité des objets Accès autorisés Accès non autorisés Non visualisés

71 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 71 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 qDéfinir un véritable « environnement objet » personnalisé Conception évoluée /optimisée d une application Toutes les variables de l application disposent des propriétés standards (OPC/OFS) Chaque variable peut disposer en supplément des 16 propriétés étendues définies au niveau projet Propriétés standards Propriétés étendues Niveau_cuve Personnalisation Utilisation des propriétés pour afficher les informations Avec des variables structurées et la branche passée en paramètre une seule Popup suffit pour toutes les variables Possibilité de personnaliser des valeurs - Unité - Valeurs min/max - Format d affichage - Mise à l échelle

72 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 72 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 qInternationaliser l Interface Homme Machine Conception évoluée /optimisée d une application L internationalisation de l IHM permet l utilisation de langues multiples 2/ Choix de la langue de présentation 1/ La langue de présentation doit être configurée dans le fichier Mui.ini ( répertoire PROGRAM ) 1/ La langue du projet doit être configurée dans le fichier Mlang.dat ( répertoire CONFIG du projet ) 3/ Choix de la langue du projet 3/ Les menus apparaissent dans la langue sélectionnée 4/ Les textes apparaissent dans la langue sélectionnée 2/ Saisie des textes pour les différentes langues dans les synoptiques ( langue du projet ) dans les écrans de configuration ( langue de présentation )

73 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 73 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 qInternationaliser l Interface Homme Machine Conception évoluée /optimisée d une application En exploitation, la langue est automatiquement sélectionnée lors de l ouverture d une session, en fonction du nom d utilisateur. En exploitation, la langue est automatiquement sélectionnée lors de l ouverture d une session, en fonction du nom d utilisateur. Textes en Français Textes en Anglais Paramétrage de l outil sécurité

74 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 74 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 qTrier, aiguiller, répartir les informations Conception évoluée /optimisée d une application Dans le projet « bases » : - toutes les alarmes sont visualisées dans le même objet « Alarm Viever », - toutes les consignations sont enregistrées dans la même base de donnée et dans la même table, - toutes les consignations sont visualisées dans le même objet « Log Viewer », - toutes les tendances sont enregistrées dans la même base de données et dans la même table, - toutes les tendances sont visualisées dans le même objet « Courbes de tendances », Dans le projet « bases » : - toutes les alarmes sont visualisées dans le même objet « Alarm Viever », - toutes les consignations sont enregistrées dans la même base de donnée et dans la même table, - toutes les consignations sont visualisées dans le même objet « Log Viewer », - toutes les tendances sont enregistrées dans la même base de données et dans la même table, - toutes les tendances sont visualisées dans le même objet « Courbes de tendances », Altération des performances DANGER Il faut organiser les flux pour : Afficher uniquement les informations nécessaires Aiguiller les données à enregistrer

75 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 75 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 qOrganiser les flux Conception évoluée /optimisée d une application Le tri et l aiguillage des informations se présente sous la forme d une « équation logique » qui utilise les propriétés standards et étendues des variables comme arguments Le tri et l aiguillage des informations se présente sous la forme d une « équation logique » qui utilise les propriétés standards et étendues des variables comme arguments Variable A Propriétés : Type_organe = Pompe Zone = Bassin Variable B Propriétés : Type_organe = Pompe Zone = Arrivée Variable C Propriétés : Type_organe = Vanne Zone = Bassin Variable D Propriétés : Type_organe = Vanne Zone = Arrivée Equation X: Type_organe = Pompe Equation Y : Type_organe = Vanne Equation Z : Type_organe = Vanne ET Zone=Arrivée Liste des variablesListe des équations Résultats Variable A Variable B Variable C Variable D

76 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 76 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 qFiltrer les informations Conception évoluée /optimisée d une application L utilisation des « filtres » permet d élaborer des conditions de visualisation ou d enregistrement Nom du flitre Condition élaborée Les conditions utilisent les propriétés standards et étendues Les filtres sont utilisés pour les alarmes et les consignations

77 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 77 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 qTrier la visualisation des alarmes Conception évoluée /optimisée d une application Les alarmes visualisées dans « l Alarme Viewer » peuvent être triées : En utilisant les niveaux En utilisant le type En utilisant les filtres

78 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 78 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 qAiguiller l enregistrement des consignations Conception évoluée /optimisée d une application Créer des « listes de consignation » qui aiguilleront les informations vers des tables différentes 1/ Créer des tables de consignations et ajouter éventuellement les propriétés étendues dans la structure 2/ Créer des listes de consignations qui en fonction des filtres sélectionnés aiguilleront les données vers des tables différentes Liste des variables à consigner Liste de consignation n°1 Filtre A Liste de consignation n°2 Filtre B Liste de consignation n°3 Filtre C Table X Table Y Table Z Base de données

79 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 79 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 qAiguiller l enregistrement des consignations Conception évoluée /optimisée d une application 1/ Création des tables de consignations et adaptation de la structure 2/ Création des listes de consignations, affectation dune table et sélection des filtres

80 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 80 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 qTrier la visualisation des consignations Conception évoluée /optimisée d une application Les consignations visualisées dans le « Log Viewer » peuvent être triées : En utilisant le type En utilisant les filtres ou les listes de consignation En utilisant les niveaux Accès en dynamique

81 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 81 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 qAiguiller l enregistrement des tendances Conception évoluée /optimisée d une application Variables A - Groupe 1sec - Table X Table X Table Y Table Z Base de données L enregistrement des tendances est soumis à deux paramétrages : Le « groupe de tendance » qui détermine la période d enregistrement. Le « groupe de tendance » qui détermine la période d enregistrement. La « table de tendance » qui détermine le lieu d enregistrement. La « table de tendance » qui détermine le lieu d enregistrement. Variable B - Groupe 10sec - Table X Variable C - Groupe 10sec - Table Y Variable D - Groupe 1mn - Table Z Variable E - Groupe 10sec - Table Z Variables déclarées Tendances Conseil : Regrouper les variables dun même groupe dans une même table

82 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 82 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 qAiguiller l enregistrement des tendances Conception évoluée /optimisée d une application 1/ Création des tables de tendances et adaptation de la structure 2/ Création des groupes de tendances et définition de la période 3/ Paramétrage des variables

83 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 83 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 qAutres solutions diverses envisageables Conception évoluée /optimisée d une application Insertion d actives X Personnalisation avancée de l ergonomie Base Microsoft Jet Personnalisation de la gestion des bases de données Très pratique mais : - nécessite généralement une programmation VBA - portage inter PC pas toujours compatible … Possibilité de créer des liens entre les propriétés de l active X et des variables Vijeo Look en utilisant les « variables LINK ». Très pratique mais : - nécessite généralement une programmation VBA - portage inter PC pas toujours compatible … Possibilité de créer des liens entre les propriétés de l active X et des variables Vijeo Look en utilisant les « variables LINK ». - Moins performant que « SQL Server » en terme de structure et de temps d accès - Tables limitée à environ 200 Mb. - Moins de possibilité lors de l utilisation des recettes Avantage : ne nécessite pas d outils d administration spécifique. Compatible avec Access 2000 ( gestion aisée ) - Moins performant que « SQL Server » en terme de structure et de temps d accès - Tables limitée à environ 200 Mb. - Moins de possibilité lors de l utilisation des recettes Avantage : ne nécessite pas d outils d administration spécifique. Compatible avec Access 2000 ( gestion aisée ) Les tables de propriétés statiques Les tables de propriétés statiques sont utilisées pour l enregistrement des propriétés d une valeur qui ne change pas à chaque fois, par exemple sa description. Elles sont appelées propriétés statiques des variables. Avantage : l utilisation de ces tables permet de réduire considérablement le nombre de données enregistrées ( le contenu étant remplacé par des index ) et par le fait la taille de la base de donnée et les temps d accès. Les tables de propriétés statiques sont utilisées pour l enregistrement des propriétés d une valeur qui ne change pas à chaque fois, par exemple sa description. Elles sont appelées propriétés statiques des variables. Avantage : l utilisation de ces tables permet de réduire considérablement le nombre de données enregistrées ( le contenu étant remplacé par des index ) et par le fait la taille de la base de donnée et les temps d accès.

84 Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 84 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0 qAutres solutions diverses envisageables Conception évoluée /optimisée d une application Programmation VBA Personnalisation des fonctionnalités / Besoins spécifiques Oui, mais uniquement pour des traitements événementiels opérateur : - Clic souris - Touche de fonction opérateur - Ouverture / Fermeture de synoptique - Lancement du projet - Changement d Utilisateur EVITER tous les traitements périodiques : - ActiveX Timer Control (AITimer) - Changement d état de variable (Value_changed) - Boucles (While, …) et l utilisation d ActiveX de provenance douteuse Oui, mais uniquement pour des traitements événementiels opérateur : - Clic souris - Touche de fonction opérateur - Ouverture / Fermeture de synoptique - Lancement du projet - Changement d Utilisateur EVITER tous les traitements périodiques : - ActiveX Timer Control (AITimer) - Changement d état de variable (Value_changed) - Boucles (While, …) et l utilisation d ActiveX de provenance douteuse


Télécharger ppt "Juillet 2003 / Méthodologie Vijeo Look 2.0 / 1 Formation Méthodologie Vijeo Look 2.0."

Présentations similaires


Annonces Google