La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LE RIZ « NERICA » NEw RICe for Africa 1. Quelques chiffres mondiaux les céréales le riz 2. Le riz en Afrique 3. Le riz NERICA Les objectifs Les méthodes.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LE RIZ « NERICA » NEw RICe for Africa 1. Quelques chiffres mondiaux les céréales le riz 2. Le riz en Afrique 3. Le riz NERICA Les objectifs Les méthodes."— Transcription de la présentation:

1 LE RIZ « NERICA » NEw RICe for Africa 1. Quelques chiffres mondiaux les céréales le riz 2. Le riz en Afrique 3. Le riz NERICA Les objectifs Les méthodes utilisées La diffusion Les critiques QSEC – Alimentation - Groupe du Café-Débat de SQY

2 LE RIZ « NERICA » NEw RICe for Africa LES CEREALES DANS LE MONDE Fournissent 45% des calories de lhumanité Ces chiffres sont globaux. Pour lalimentation humaine, le riz arrive en tête. NERICA 2 QSEC – Alimentation - Groupe du Café-Débat de SQY (2003)Surface (Mha)Production (Mt)Rendement (Qx/ha) Blé Riz Maïs Total2068

3 LE RIZ « NERICA » NEw RICe for Africa QSEC – Alimentation - Groupe du Café-Débat de SQY LE RIZ DANS LE MONDE Genre : ORYZA (comprend 20 espèces environ) Deux espèces principales sont cultivées : - Oryza sativa (riz asiatique) - Oryza glaberrina (riz africain) Plusieurs milliers de variétés pour chaque espèce Les rendements varient de 25 à 95 qx/ha selon les régions Pas dautomatisation de la récolte Trois sortes de riziculture : - Inondée - Irriguée - Pluviale (ou sèche) La Chine (167 Mt) et lInde (134 Mt) sont les principaux producteurs

4 LE RIZ « NERICA » NEw RICe for Africa QSEC – Alimentation - Groupe du Café-Débat de SQY LE RIZ EN AFRIQUE 20 millions de petits producteurs La demande augmente de 6% par an (urbanisation) Le riz représente 25% des importations (en valeur) de lAfrique de lOuest et du Centre : 4 Millions de tonnes 2 milliards de $ Les cultures « sèches » occupent : 40% des surfaces cultivées (rizières) 70% des producteurs Depuis 450 ans, le riz asiatique supplante peu à peu le riz africain, présent depuis 3500 ans.

5 LE RIZ « NERICA » NEw RICe for Africa QSEC – Alimentation - Groupe du Café-Débat de SQY HISTOIRE DU PROJET 1971 : création de lADRAO : Association pour le Développement de la Riziculture en Afrique de lOuest 1992 : lancement du projet de recherche par Monty JONES 1994 : premiers résultats positifs Développement de plusieurs milliers de variétés Nerica 1998 : premiers essais en milieu naturel 2002 : lancement du plan de diffusion de la technique par lARI (Initiative africaine pour le riz). Programme panafricain 2008 : élargissement de la diffusion à dautres pays africains mise au point de variétés certifiées (18 variétés)

6 LE RIZ « NERICA » NEw RICe for Africa QSEC – Alimentation - Groupe du Café-Débat de SQY OBJECTIFS DU PROJET « NERICA » Oryza sativa (riz asiatique) : Hauts rendements Mal adapté aux régions sèches Oryza glaberrina : (riz africain) Faibles rendements Très résistant aux conditions locales (sécheresse, maladies) Riz NERICA : Combiner dans une nouvelle espèce de riz les avantages du haut rendement de sativa et de résistance de glaberrina

7 LE RIZ « NERICA » NEw RICe for Africa QSEC – Alimentation - Groupe du Café-Débat de SQY PROBLEMES A RESOUDRE Les deux espèces ont évolué indépendamment depuis des milliers dannées, doù : - le croisement naturel des deux espèces est difficile - les produits obtenus (« hybrides ») sont stériles Rester proche des techniques de sélection naturelle Etre attentif à la défense de la propriété intellectuelle

8 LE RIZ « NERICA » NEw RICe for Africa QSEC – Alimentation - Groupe du Café-Débat de SQY TECHNIQUES UTILISEES Ce nest pas un OGM (pas de transfert de gène dune espèce à une autre) Utilisation de techniques biotechnologiques simples pour réaliser des croisements fertiles : - choix minutieux de « parents » - croisements et rétrocroisements pour fixer les caractères - mise en culture de lembryon dune descendance hybride - ajout de lait de coco (réduit la stérilité et linstabilité) Utilisation de la PCR (amplification de chaînes ADN) Utilisation de marqueurs moléculaires pour identifier les gènes porteurs des caractères recherchés Il sagit de sélection assistée par marqueurs moléculaires pour combiner les gènes recherchés de sativa et glaberrina dans le NERICA final

9 LE RIZ « NERICA » NEw RICe for Africa QSEC – Alimentation - Groupe du Café-Débat de SQY RESULTATS OBTENUS Rendement plus élevé que Oryza glaberrina + 50% sans engrais + 200% avec engrais Teneur en protéines plus élevée (+ 2%) Cycle plus court (30 à 50 jours de moins entre semis et moisson) Meilleure résistance à la sécheresse Résistance à certaines maladies (RYMV) Résistance accrue à certains parasites Feuillu, étouffe les mauvaises herbes moins de désherbage

10 LE RIZ « NERICA » NEw RICe for Africa QSEC – Alimentation - Groupe du Café-Débat de SQY DIFFUSION DES RESULTATS Phase pilote (avant 2002) en Guinée et Côte dIvoire Phase 1 (5 ans) ARI a permis de mettre en culture ha de NERICA et de produire tonnes, soit 90 M$ dimportations en moins pour 10 pays dAfrique sub-saharienne Phase 2 : depuis 2008 Création du CARD (Coalition pour le dév du riz en Afrique) Contractualisation avec des agriculteurs pour la production de semences certifiées, distribution de semences et dengrais, élargissement à dautres pays,…

11 LE MANIOC QSEC – Alimentation - Groupe du Café-Débat de SQY Quelques chiffres : 200 Mt produits dans le monde 3ème source de calories derrière le riz et le blé Afrique : 51% Asie : 34% Amérique latine : 15% En zone tropicale, plante préférée des personnes vivant en autarcie Valeur nutritionnelle faible : peu de protéines, vitamines, oligoéléments Plante très robuste Plantation tout au long de lannée, surtout par bouturage Améliorations recherchées : - Rendements plus élevés - Teneur en nutriments - Reproduction sexuée plus robuste que le bouturage - Résistance à certaines maladies (conservation)

12 LE MANIOC QSEC – Alimentation - Groupe du Café-Débat de SQY Méthode : La même que pour le riz NERICA : -Hybridation entre manioc et 35 espèces sauvages apparentées -Croisements et rétrocroisements -Sélection assistée par marqueurs Résultats : Très bons pour le rendement et la valeur nutritive. Tests en cours en vraie grandeur avec des agriculteurs Certaines améliorations ne pourront se faire que par génie génétique (teneur en fer, en Zinc) ou seront plus faciles ainsi (bêta carotène,…), mais ce sera beaucoup plus long

13 QUESTIONS QSEC – Alimentation - Groupe du Café-Débat de SQY CRITIQUES DES ECOLOGISTES Les performances mesurées sur le terrain ne correspondent pas à celles obtenues en laboratoire Les paysans servent uniquement de testeurs, on na jamais tenu compte de leur expérience sur le terrain, ne sont pas au centre du projet Le riz NERICA nécessiterait plus de soins que les variétés locales LADRAO surestime ses résultats et fait une publicité tapageuse pour obtenir plus de fonds La diffusion en Afrique fait le jeu dintérêts privés et soriente vers un monopole des semences par lagrobusiness La diffusion effrénée du riz NERICA contribue à diminuer la biodiversité du riz


Télécharger ppt "LE RIZ « NERICA » NEw RICe for Africa 1. Quelques chiffres mondiaux les céréales le riz 2. Le riz en Afrique 3. Le riz NERICA Les objectifs Les méthodes."

Présentations similaires


Annonces Google