La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 La dimension Genre du DDP Cours à Distance sur le Développement Décentralisé et Participatif Par: Marguerite Monnet, WBIEN 18 Septembre –14 Octobre 2003.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 La dimension Genre du DDP Cours à Distance sur le Développement Décentralisé et Participatif Par: Marguerite Monnet, WBIEN 18 Septembre –14 Octobre 2003."— Transcription de la présentation:

1 1 La dimension Genre du DDP Cours à Distance sur le Développement Décentralisé et Participatif Par: Marguerite Monnet, WBIEN 18 Septembre –14 Octobre 2003

2 2 Pourquoi une approche genre? n Hommes et femmes ont des rôles différents au niveau du ménage et de la communauté; n Les projets de DDP ont un impact différent sur la vie des hommes et des femmes; n A cause de la distribution des rôles dans le ménage, les femmes sont les principales actrices des services sociaux/projets de DDP (eau, marché, école, centre de santé, etc.); n Pour être viable, les projets doivent faire lobjet dappropriation par les femmes aussi.

3 3 Recourir aux proverbes pour comprendre les disparités de genre dans les projets de DDP: n Cités dans un contexte social et culturel spécifique; n Propos vigoureux, formulés sur la base des lieux communs, à un moment donné; n Fonctions dévaluation, de validation et de conservatisme dans une société donnée;

4 4 Suite: n Puissants et doivent donc être pris au sérieux; n Font partie de lhéritage culturel des populations; n Confirment les normes et les valeurs de la société.

5 5 Proverbes sur les femmes et les hommes: n La maman est la seule catégorie de femme qui est bien vue: –Une épouse devrait être comme une maman. Swahili. n La maman préfère souvent les garçons que les filles: –Quel que belle et intelligente que soit une fille, un garçon a toujours plus de valeur. Chine. n Les femmes sont plus infidèles que vertueuses.

6 6 Suite: n Les hommes sont mis en garde de ne pas être victimes de leurs charmes et de leurs mauvaises intentions : –Comme les scorpions, la femme est lamie du diable: quand elle rencontre un pauvre malheureux, elle bouge son derrière et continue son chemin. Inde. n Le genre silencieux et soumis est recommandé: –Vertueuse est la fille qui souffre et meurt sans bruits. Inde.

7 7 Suite: n Les femmes doivent être moins intelligentes que les hommes et leur être inférieures. n -Népouse jamais une femme qui a des pieds plus grands que les tiens. Malawi n Les femmes sont confinées dans la sphère domestique, et les hommes dans les rôles publics; n Lexercice du pouvoir par les femmes est souvent considéré comme illégitime.

8 8 Les proverbes ne sont nécessairement exacts: n Ne reflètent plus la réalité de la femme aujourdhui; n Continuent à véhiculer des images fortement enracinées, sur les vues, les valeurs, les idées sur les rôles des femmes, leurs statuts et positions et leurs (im)possibilités; n Intériorisent les images, les mémoires collectives et les traditions.

9 9 Cest une question relative au genre: n Le genre se définit socialement comme les rôles, activités et responsabilités attribués aux femmes et aux hommes au sein dune culture donnée, dun lieu ou dans un temps donné. Ces structures et attributs sociaux influencent la perception que les femmes et les hommes ont deux – mêmes et les uns des autres. Lexamen des rôles et des relations de genre entre les hommes et les femmes peut permettre de comprendre les attitudes du genre.

10 10 Sexe /Genre: Le genre diffère du sexe. n Le sexe décrit les différences biologiques et génétiques entre les hommes et les femmes. n Le genre fonctionne au niveau du ménage, de la communauté, et au niveau national. Il est inscrit dans les systèmes sociaux, culturelles, économiques et politiques de la société.

11 11 Quelles sont les conséquences des disparités de genre pour le Développement décentralisé et Participatif (DDP) ?

12 12 Si les hommes et les femmes ne sont pas égaux, alors: n Les femmes seront marginalisées au sein de la communauté et nauront pas droit à la parole; n Elles seront plus victimes de la pauvreté que les hommes; n Elles nauront pas accès à la prise de décisions; n Elles nauront pas accès au contrôle des ressources; n Elles seront moins rémunérées pour les travaux domestiques et communautaires de production.

13 13 Si les hommes ne peuvent pas faire confiance/ou contrôler les femmes, alors: n Les femmes ne seront pas en mesure de gérer leurs propres initiatives de développement; n Elles ne seront pas en mesure de contrôler et gérer les ressources; n Elles ne pourront pas identifier les priorités; n Les hommes et la société doivent contrôler les femmes.

14 14 Si la place de la femme est à la maison, alors: n Elles sont surchargées, elles effectuent simultanément triple travaux, et sont sous – payées. n Elles sont économiquement et socialement dépendantes des hommes. n Leur mobilité est très limitée, y compris pour participer aux programmes communautaires; n Elles ne sont pas concernées par les questions de développement…

15 15 Si les femmes sont considérées comme mineurs et incapables de prendre des décisions, alors: n Elles ne doivent pas prendre des décisions sur les questions relatives au développement de leurs communautés; n Les politiques nationales concernant le DDP nauront aucune pertinence pour elles; n Elles nont pas droit à la parole là où se discutent les lois portant sur leur participation dans le processus de développement; n Et leurs besoins spécifiques, pratiques et stratégiques ne seront pas pris en compte..

16 16 Si les femmes ne valent pas quon y investisse, alors: n Elles seront considérées comme incapables de toute contribution parce quelles sont illettrées; n Elles auront peu destime pour elles - mêmes; n Elles auront très peu accès à linformation et ne seront pas à mesure de prendre des décisions fondées et qui affectent leur vie; n Elles prendront de mauvaises décisions…

17 17 Quelles sont les conséquences/la vision DDP? n Combien de femmes y a t –il dans les postes décisionnels? n Leurs capacités sont – elles renforcées? n Ont – elles droit à la parole? n Peuvent –elles demander des comptes? n Leurs besoins sont –ils pris en compte? n Quels rôles jouent - elles? n Tirent – elles profit des projets DDP ? Si oui, quel est le prix à payer ?

18 18 Aussi, les projets DDP, dans le contexte de la décentralisation, continuent-ils à marginaliser les femmes, et rencontrent-ils toujours des obstacles dans lintégration de lapproche genre.

19 19 Quels en sont les conséquences? Combien y a t –il de femmes dans les processus de décision ? Tirent – elles des bénéfices des programmes de renforcement des capacités? Ont – elles une voix au même titre que les hommes? Leurs besoins sont – ils pris en compte? Quelles rôles occupent - elles? Tirent – elles vraiment profit des projets de DDP?

20 20 Quel est le prix à payer si le genre nest pas intégré dans les programmes du DDP? n Si les besoins des femmes ne sont pas pris en compte, alors des répercussions seront ressenties au niveau du ménage et de la communauté; n Si elles nont pas accès aux services sociaux, elles ne pourront donc pas y contribuer; n A cause des rôles dévolus aux femmes, les projets de DDP ne pourront pas être viables et le processus de développement sera très lent.

21 21 Quavons – nous appris ? La parité est nécessaire mais encore insuffisante; Les disparités du genre au sein du ménage et de la communauté accroissent les risques de marginalisation; Les décisions prises dans le ménage pour lallocation des ressources et la distribution des rôles peuvent créer des disparités dans laccès aux projets de DDP;

22 22 Suite: n Une perspective genre devrait constituer une partie intégrante de lapproche DDP du développement communautaire;

23 23 Quelques domaines pouvant bénéficier de lapproche genre: n Les composantes du renforcement des capacités devraient inclure: Une compréhension des liens entre les valeurs culturelles et la participation des populations; Des programmes de renforcement prenant en compte les questions de genre; Lappui aux changements de comportements; Lappui aux dispositions qui incluent le genre.…

24 24 Exemples de bonnes pratiques???


Télécharger ppt "1 La dimension Genre du DDP Cours à Distance sur le Développement Décentralisé et Participatif Par: Marguerite Monnet, WBIEN 18 Septembre –14 Octobre 2003."

Présentations similaires


Annonces Google