La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION1 Etude des risques et vulnérabilités.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION1 Etude des risques et vulnérabilités."— Transcription de la présentation:

1 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION1 Etude des risques et vulnérabilités au changement climatique dans les pays de la COI et ébauche dun plan daction régional dadaptation- PARA dans le cadre du programme ACClimate de la COI Réalisation Groupement ASCONIT Consultants- PARETO ATELIER de la Réunion VULNERABILITE ET ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE Conseil Régional, mercredi 26 janvier 2011

2 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION2 Programme de latelier 9H45 A ccueil 10H00 Introduction de latelier (Préfecture et Région) Présentation de latelier, des objectifs et du déroulement de la journée de travail. 10H30-11HPrésentation des concepts et de la méthode pour létude de vulnérabilité. 11H-12H30Restitution du bilan étude vulnérabilité par secteur et débat pour validation/compléments/ajustements 12H30- 14H00 Pause repas 14H-15H30Suite de la restitution sur le bilan étude vulnérabilité par secteur et débat pour validation/compléments/ajustements 15H30-16H Synthèse commune : défis de la Réunion, manques identifiés, et recommandations pour les orientations de la stratégie régionale, conclusions de latelier

3 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION3 Le cadre du projet ACClimate-COI Constat : Les états insulaires sont perçus comme étant pouvant être particulièrement affectés par les effets du changement climatique…et sorganisent en réseau. Hors Acclimate, le sud-ouest de locéan indien est encore dans le monde la seule région (détats insulaires ) pour laquelle il nexiste pas de réponse structurée régionalement en faveur de ladaptation au changement climatique. Les pays de la COI réagissent individuellement tout en tentant de coordonner leurs actions au niveau régional et international. Le projet ACCLIMATE, lancé en 2008, vise à soutenir une coopération régionale structurée en faveur de ladaptation au changement climatique, et le renforcement des capacités de la COI, pour ses pays membres, Union des Comores, Maurice, Madagascar, Seychelles et Réunion.

4 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION4 Contexte de la mission et objectif de latelier Notre mission : lancée en novembre 2010, létude doit aboutir à la formulation dun document de politique générale pour la stratégie régionale dadaptation pour la COI, pour avril Un atelier national est organisé simultanément dans chacun des pays membres : il permet de co- construire, avec les personnes ressources dans chaque pays, le bilan vulnérabilité et inventaire des mesures dadaptation du pays.

5 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION5 objectif de latelier Inscrire la réalisation de cette étude dans un processus participatif dans chaque pays membre, pour faire participer le plus largement possible dans la phase danalyse et de construction du bilan par pays, et pour faciliter lappropriation des résultats et recommandations qui sont issues de létude et concerneront lensemble des pays membres de la COI. Produire 4 types de contribution dans cet atelier Apporter des compléments aux éléments danalyse vulnérabilité et initiatives dadaptation du pays/ Région Réunion Formuler les défis prioritaires du pays en matière dadaptation au Changement climatique Identifier les manques et besoin dappuis complémentaires pour répondre aux enjeux de la stratégie nationale dadaptation au CC Formuler des propositions, pistes de réflexion, questions ou recommandations pour les orientations de la stratégie régionale dadaptation à léchelle de la COI (en complément ou renforcement des stratégies nationales dadaptation)

6 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION6 Rappel des points méthodologiques et concepts Méthode dappréciation de la vulnérabilité : Processus progressif qui propose une démarche étape par étape de lanalyse des 3 composantes de la vulnérabilité : niveau dexposition au Changement Climatique : identification des aléas possibles et des impacts actuels et futurs du climat sensibilité à ces changements : en fonction des forces motrices, des pressions, état, stress généré, impacts et stress existants en lien avec lexposition au Changement climatique et capacité à y faire face interne (résilience) ou extérieure au système et résultant dopportunité ou de volonté.

7 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION7 Rappel des points méthodologiques et concepts Exposition : les questionnements suivent la démarche de lanalyse FPEIR/DPSIR ( Driving forces, Pressures, States of environment, Impacts, societal Responses) élaborée par lAgence Européenne de lEnvironnement

8 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION8 Rappel de points méthodologique et concepts Vulnérabilité : définition du concept La vulnérabilité est le degré par lequel un système risque de subir ou dêtre affecté négativement par les effets néfastes des changements climatiques, y compris la variabilité climatique et les phénomènes extrêmes. La vulnérabilité dépend du caractère, de lampleur et du rythme des changements climatiques auxquels un système est exposé, ainsi que de sa sensibilité et de sa capacité dadaptation. (GIEC, Changements Climatiques 2007 Rapport de synthèse CSIRO, Framing vulnerability and adaptive capacity assessment: discussion paper, 2009,50p) Vulnérabilité = Exposition X sensibilité ____________________ capacité dadaptation.

9 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION9 Rappel de points méthodologique et concepts Illustration : Comprendre la vulnérabilité Sur un bord de rivière deux maisons identiques sont construites, lune en béton directement au sol et lautre en bois sur pilotis. Lexposition à laléa dinondation est-il le même ? La sensibilité de chaque structure est elle la même ? La capacité dadaptation des 2 propriétaires est- elle la même ? En conclusion, pour une même exposition à laléa inondation, la maison sur pilotis est moins sensible et dispose dune meilleure capacité dadaptation, elle est donc moins vulnérable que la maison au sol, qui bien que plus résistante dans sa structure reste plus exposée et dispose de moins de capacité dadaptation Pour la maison en bois sur pilotis : Exposition forte X sensibilité forte Mais capacité dadaptation Forte Doù Vulnérabilité de la maison en bois sur pilotis = faible. Pour la maison en béton : Exposition forte X sensibilité faible Mais capacité dadaptation faible Doù Vulnérabilité de la maison béton = forte

10 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION10 Rappel de points méthodologique et concepts Adaptation « lajustement des systèmes naturels ou humains en réponse à des stimuli climatiques ou à leurs effets, afin datténuer les effets néfastes ou dexploiter des opportunités bénéfiques ». (GIEC) Les mesures dabandon, notamment des actions d'évacuation des habitants des zones vulnérables ou touchées, ou labandon dune activité ; (action sur lexposition) Les mesures de protection – et notamment des actions visant à protéger la zone ou lactivité vulnérable contre les effets du changement climatique, ces mesures réduisent le niveau dexposition et la vulnérabilité ; (action sur la sensibilité) Lajustement qui va permettre de réduire la sensibilité du système et/ou de renforcer ses capacités dadaptation, renforcer sa résilience. (avec les stratégies « sans regret », qui réduisent la vulnérabilité tout en générant des bénéfices immédiats ou une efficacité indépendante de lincertitudes des évolutions climatiques) (action sur la sensibilité/vulnérabilité) selon atténuation ou adaptation.

11 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION11 Rappel des points méthodologiques et concepts Réponses dadaptation : Réponse Politique et réglementaire Réponse économique Réponse environnementale Réponse sociale et sociétale Réponse en termes de gouvernance (dispositif) Appréciation de la pertinence de la réponse dadaptation: Accessible : accessible aux acteurs concernés et simples à mettre en œuvre Dynamique: la vitesse de réponse est rapide, et efficace dans la durée Replicable : la réponse permet un apprentissage et une appropriation qui permet de la reproduire en (presque) toutes circonstances Autonome : elle nest pas dépendante dautres facteurs qui la conditionne et le rende incertaine

12 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION12 Rappel de points méthodologique et concepts Les « systèmes » (secteurs ou enjeux) retenus Sécurité et souveraineté Identité culturelle et éducation Santé publique Gestion intégrée des ressources en eau, cycle de leau Agriculture, sécurité alimentaire et exploitation des forêts Préservation de lenvironnement et des milieux Pêche Planification spatiale, aménagement et infrastructures, gestion du risque Energie (production, transfert et distribution) Transports Industrie, commerces et services Tourisme

13 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION13 Rappel de points méthodologique et concepts Les aléas étudiés Le référentiel « ONERC » définit les aléas climatiques entrainant des changements climatiques. Nous avons retenu ce référentiel, mais en ladaptant au contexte insulaire tropical : Augmentation de la température (moyenne et maximale de lair, cours deau et lacs, mer, océan) Evolution du régime de précipitation Elévation du niveau de la mer (érosion et submersion) Perturbations des conditions de vent Cyclones De ce référentiel nous navons pas retenu comme pertinent laléa « irradiation solaire » (absence de données de suivi spécifique) et nous avons ajouté les paramètres suivants qui prennent en compte la biodiversité (ce que ne fait pas le référentiel ONERC) et les spécificités des milieux insulaires tropicaux : Acidification des océans Modification des cycles fondamentaux de lenvironnement (saisons, courants, flux et cycles environnementaux...)

14 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION14 SYNTHESE DE lAPPROCHE QUALITATIVE de la VULNERABILITE MATINEE Sécurité et souveraineté Identité culturelle et éducation Santé publique Agriculture, sécurité alimentaire et exploitation des forêts Préservation de lenvironnement et des milieux Tourisme APRES MIDI Gestion intégrée des ressources en eau, cycle de leau Planification spatiale, aménagement et infrastructures, gestion du risque Energie (production, transfert et distribution) Pêche Transports Industrie, commerces et services

15 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION15 Déroulement détaillé du travail en séance plénière Objectif de la présentation par secteur Valider/ ajuster /compléter la matrice par secteur et sous secteur, et/ou indiquer les sources complémentaires dinformation et de données Formuler les défis du pays en matière dadaptation au changement climatique sur le secteur Identifier les manques pour répondre à ces défis Formuler des propositions recommandations pour les orientations de la stratégie dadaptation à léchelle régionale de la COI

16 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION16 Présentation par secteur Points de mémoire Le regard sur lhistorique Les interactions entre secteurs Lévolution des données socio éco La disponibilité des données: proxy Les impacts qui saccumulent et les valeurs de seuil Incertitude et précision Le changement climatique en perspective des pressions actuelles

17 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION17 Présentation par secteur Rappel des prévisions pour la Réunion (à lhorizon 2100) Précipitations: variations de -2 à +20% de précipitations annuelles avec une augmentation plus importante dans la partie Nord de locéan Indien (vers les Maldives). Au niveau de la Réunion: assèchement les mois dhiver et événements extrêmes plus importants. Élévation du niveau de la mer: de 20 à 60 centimètres dici Vents: Lanticyclone des Mascareignes se renforcerait pendant lhier austral, se qui devrait générer des alizés plus vigoureux, sans toutefois modifier lorientation de ces vents. Cyclones: Les relations entre activité cyclonique et réchauffement climatique ne peuvent pas être clairement établies. Il semblerait toutefois que lon observe, dans le futur, une baisse du nombre de cyclones avec une augmentation des cyclones intenses et des précipitations associées.

18 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION18 Secteur 1: Sécurité et souveraineté Modification des traits de côte: Exposition forte à lélévation du niveau de la mer. Sensibilité faible pour la Réunion mais risque fort de submersion pour les îles Eparses entraînant la disparition de leurs ZEE (zone économique exclusive) Carte des ZEE françaises de lOCéan Indien (superficie en km²)

19 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION19 Élévation du niveau de la mer sur Pas délévation récente sur la zone Mascareignes

20 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION20 Secteur 1: Sécurité et souveraineté Sécurité publique: Exposition/aléas: forte/cyclones et mouvement de terrain Sensibilité: isolement des hameaux des hauts et des cirques Réponse en place: une gestion centralisée par la préfecture avec une représentation et des moyens dintervention rapide dans toutes les communes Réfugiés climatiques: déplacement de population Exposition/aléas: stress hydrique et alimentaire faible pour les populations /pluviométrie et cyclones Sensibilité: impact négligeable sur activités économiques et vie quotidienne, effet aggravant mineur Immigration possible ? une éventuelle migration des mahorais vers la Réunion si la situation (eau et sécurité alimentaire) devient difficile à Mayotte (effet en chaîne avec Comores?)

21 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION21 Secteur 2: Identité Culturelle et éducation Capacité d adaptation La culture du risque : très forte pour les cyclones comme démontrée lors du passage de Dina Limitée pour les inondations et les mouvements de terrain Limitée pour la lutte contre les maladies vectorielles Connaissance, suivi et information: cf secteur 8 La recherche: Beaucoup détudes sur les risques naturels Un effort sur les milieux récifaux Un manque de données locales pour certains secteurs (biodiversité, pêche) Focus actuel du thème CC pour la recherche de financements La formation professionnelle? habitat

22 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION22 Les événements extrêmes à la Réunion

23 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION23 Secteur 3: santé publique les priorités locales Les maladies vectorielles (arboviroses) Les vagues de chaleurs les questions en suspend Pollution de lair et allergènes les priorités régionales Les maladies vectorielles (paludisme) Leau potable Les maladies liées à leau

24 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION24 Suivi des gîtes larvaires Un impact direct des conditions climatiques sur la prolifération des moustiques

25 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION25 Secteur 4: agriculture, élevage et forêt Agriculture Exposition/aléas: température et pluviométrie/stress hydrique Sensibilité: faible sauf localement ou cultures spécifiques (serres) Effet indirect: compétition entre bio et autres cultures qui vont remonter vers les hauts Élevage Exposition/aléas: pluviométrie/fourrage (bétail) – événements extrêmes/isolement sites délevages dans les cirques Sensibilité: limitée aux vaches allaitantes Sols et érosion Exposition/aléas: baisse de la pluviométrie globale Sensibilité: faible voire une réduction de lérosion? Pestes Exposition/aléas: T°, pluviométrie Sensibilité: effet aggravant (bioagresseurs)

26 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION26 Les principales activités agricoles

27 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION27 Laléas érosif total

28 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION28 Secteur 5: préservation de lenvironnement Terrestre Exposition/aléas: tous/dégradation des milieux et habitats et prolifération des EEE Sensibilité: effet aggravant sur pressions anthropiques, forte sur milieu altimontain Côtier Exposition/aléas: tous/dégradation des milieux et habitats et prolifération des EEE Sensibilité: effet aggravant sur pressions anthropiques, forte sur milieu récifal Marin Exposition/aléas: T°, SLR, cyclones, IOD,… Déficit de données sur lévolution du milieu Espèces emblématiques (tortues, baleines et oiseaux marins): peu de stress sur la Réunion mais enjeu régional significatif (cycles de vie) Espaces protégés Exposition/aléas: T°, pluviométrie, IOD/modification des milieux et habitats Réponse: Le parc national des Hauts comme zone refuge? Le réseau des AMP à léchelle régionale (pertinence des sites à terme)?

29 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION29 Les priorités de conservation: milieu terrestre Des enjeux limités à quelques espèces pour lesquelles on manque de recul

30 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION30 La diminution des milieux naturels Zones naturelles et zones protégées: Pertinence en termes de refuge climatique?

31 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION31 Étagement de la végétation Le gradient altitudinal est fondamental pour lhabitat

32 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION32 Les pressions actuelle sur le milieu naturel Les milieux préservés sont les milieux les plus vulnérables

33 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION33 Les tortues: un enjeu régional

34 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION34 Les oiseaux marins: un enjeu régional

35 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION35 Les cétacés: un enjeu qui dépasse le territoire de la COI

36 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION36 La sensibilité des récifs à léchelle de la région Les îles sœurs peu vulnérable à léchelle de la COI

37 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION37 Le blanchissement à la Réunion Un impact local important qui dépend aussi des activités humaines

38 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION38 Secteur 6 : tourisme Tourisme affinitaire et daffaire Exposition/aléas: épidémie et destruction du récif/diminution de la fréquentation Sensibilité: faible Tourisme dagrément Exposition/aléas: augmentation des événements extrêmes, épidémie et destruction du récif/diminution de la fréquentation Sensibilité: forte, possible effet de vase communiquant entre îles

39 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION39 La répartition des structures daccueil Une approche par le logement

40 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION40 Pause repas

41 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION41 Secteur 7: gestion intégrée des ressources en eau Gestion de la ressource Exposition/aléas: baisse de pluviométrie/événement extrêmes qui vont accroître le déséquilibre Est/Ouest (quantité), effet cumulé dans lOuest avec les intrusions marines, effet de pollution de la ressource du au ruissellement lors des fortes pluies (qualité) accentue le stress sur des zones très locales identifiées Sensibilité: faible / pressions anthropiques et conflits dusages Capacité dadaptation: GIRE (SAGE) et sensibilisation pour la maîtrise de la demande ILO: transfert des eaux Est Ouest, maladaptation? Quid des besoins futurs en AEP? Production et distribution Exposition/aléas: Rupture des canalisations due aux événements extrêmes Réponse: maintenance du réseau qui permettrait de limiter aussi les pertes Assainissement Exposition/aléas: Collectif: structure et fonctionnement lors dévénements extrêmes Non collectif: rupture des structures lors dévénements extrêmes et rejet en milieu naturel plus concentré en période de sécheresse

42 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION42 Répartition moyenne des pluies

43 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION43 Lévolution historique de la répartition des pluies Les tendances se marquent: plus sec à lOuest et plus humide à lEst

44 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION44 La répartition de leau potable produite Des pertes dans réseau équivalentes à la consommation réelle par les habitants

45 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION45 Les prévisions pour 2030 sur la ressource superficielle

46 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION46 Les prévisions pour 2030 sur la ressource souterraine Des situations de stress encore plus marquées dans lOuest

47 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION47 Les remontées deaux salées

48 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION48 Les modes dassainissement en 2003 Un assainissement majoritairement individuel et non conforme: quels impacts face à un accroissement des événements extrêmes?

49 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION49 Secteur 8: pêche Pêche hauturière Exposition/aléas: T°, IOD, acidification,…/migration, recrutement, et chaîne alimentaire Sensibilité: secteur très limité à la Réunion Pêche traditionnelle Exposition/aléas: T°, acidification/dégradation du récif et multiplication des ICAM Sensibilité: forte car lié au récif, et facteur aggravant si surexploitation de la ressource Aquaculture Exposition/aléas: déficit de données

50 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION50 La répartition des prises de thons à léchelle de la COI (senneurs)

51 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION51 Limpact du climat sur la répartition des thons Les migrations des thons affectées par les oscillations climatiques: un impact démontré mais non prévisible

52 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION52 Les principales espèces pêchées à pied La dégradation du récif entraînera une modification des habitudes de pêche

53 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION53 Secteur 9: planification spatiale et gestion du risque Aléas côtiers Exposition/aléas: cyclones, SLR, pluviométrie/érosion et submersion Sensibilité: forte (combinaison dévénements extrêmes) Réponse: étude BRGM, surcôte règlementaire?, facteur aggravant Infrastructures concernées: routes, paillotes, port, aéroport Exemples de maladaptation Inondations et mouvements de terrain Exposition/aléas: pluviométrie et cyclones Sensibilité: forte, facteur aggravant Réponse: PPRI PPRMvT et dispositifs de surveillance et intervention Infrastructures concernées: routes, réseau AEP et électrique Vents Exposition/aléas: destruction des infrastructures Sensibilité: forte, facteur aggravant Réponse inadaptée en matière de législation (loi N et V) Infrastructures concernées: bâti, réseau électrique Incendies Exposition: pluviométrie et T°/sècheresse Sensibilité : forêts des Hauts et hauteurs de St Denis/La Possession

54 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION54 Limpact du climat sur la distribution des cyclones

55 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION55 Les aléas côtiers: érosion et submersion

56 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION56 Érosion côtière

57 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION57 Aléa inondation Des ravines très sensibles lors de fortes pluies

58 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION58 Aléa mouvement de terrain Les zones de fortes pentes et les cirques

59 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION59 Aléa incendie Période la plus sensible : fin de lhiver (précipitations basses et T°en hausse)

60 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION60 Secteur 10 : énergie Hydrocarbures Exposition/aléas: événement extrême/rupture approvisionnement Sensibilité: forte dépendance des importations/stockage Réponse: 3,5 mois de stock en moyenne Électricité hydraulique (25% de la production) Exposition/aléas: pluviométrie et événement extrêmes/impact sur la production Sensibilité: faible Autres ENR En émergence : biomasse, éolien et ondulatoire Impact sur éolien et énergies marines Réponse: stratégie régionale énergétique – autonomie Exposition/aléas: Température/augmentation de la demande Sensibilité: ??? Réponse: politique de maîtrise de la demande, RTA DOM (isolation)

61 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION61 Les sources de production actuelles

62 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION62 Leffet de la saison sur la consommation Sensibilité à la chaleur et impact des climatisations

63 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION63 Les sources de production en fonction de la saison Les ressources « stockables » pour la production de base

64 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION64 Secteur 11 : transport Terrestre Exposition/aléas: événement extrême, inondation, érosion, submersion/trafic interrompu Sensibilité: forte dans les Hauts et les cirques (isolement) Réponse: route de tamarins, projet de route du littoral Maritime Exposition/aléas: événement extrême, submersion/trafic interrompu Sensibilité: un seul port pour lensemble du fret Aérien Exposition/aléas: événement extrême, submersion/trafic interrompu Sensibilité: deux aéroports, important uniquement pour les médicaments et les voyageurs

65 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION65 Le réseau routier Quelques axes majeurs, situés principalement sur le littoral

66 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION66 Secteur 12 : industrie et commerce Gestion des déchets Exposition/aléas: cyclones et fortes pluies / débordement et afflux massif, et pollution (lixiviats) Sensibilité: moyenne, facteur aggravant Production deau en bouteille Exposition/aléas: événement extrême, cyclone/augmentation de la demande et approvisionnement interrompu Sensibilité: moyenne, uniquement pour lapprovisionnement en cas de blocage des routes ou de destruction dune usine Réponse: 3 usines sur le territoire, augmentation de la production en cas dalerte cyclonique Assurances Exposition/aléas: tous/augmentation des dégâts matériels Sensibilité: moyenne Réponse: PPR (système de franchises relevées), arrêté de Cat Nat, mise en place de la MRN et augmentation des fonds propres de secours

67 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION67 SYNTHESE DE L ATELIER REUNION Synthèse par secteur Synthèse générale, défis, enjeux pour la Réunion au regard de la stratégie régionale Axes, orientations pour la stratégie dadaptation à léchelle régionale

68 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION68 Synthèse secteur 1 : Sécurité et souveraineté Inventaire vulnérabilité et appréciation Pas denjeu particulier pour la Réunion (faible) Importance dinclure Les TAAF dans lanalyse globale sur 3 enjeux Les TAAF représentent des espaces naturels « intacts », qui peuvent servir détat de référence aux études scientifiques sur les espèces et les milieux (car non impactés par les activités humaines) Les TAAF génèrent des ZEE, donc si les iles disparaissent avec lélévation du niveau de la mer, les ZEE sont remises en question (enjeu de présence française et de pêche hauturière) Les TAAF peuvent révéler des ressources minérales (nodules polymétallique au fond des océans) qui constituent un enjeu pour les évolutions énergétiques et constituer un réservoir stratégique français (lithium) à terme ; exploration et exploitation Défis de la Réunion: Faible Identification des manques Sans objet Recommandation pour la stratégie régionale Evaluer les outils de suivi en fonction des objectifs de développement (économique et biodiversité) et en fonction des pressions du voisinage

69 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION69 Synthèse Secteur 2 : Identité Culturelle et éducation Inventaire vulnérabilité et appréciation ( -=+) Les plans préventions des risques produisent des recommandations (écoulement, glissement de terrain). Culture du risque naturel : En quelques décennies la Réunion est passé à un niveau de vie très comparable à la métropole et du coup la culture évolue et les gens nacceptent plus les dommages/évènements naturels. La responsabilité est renvoyée à la collectivité et à lEtat. Le taux dassurance est en retard, peu de couverture des populations et donc faible indemnisation et forte vulnérabilité financière des personnes Accroissement des constructions illégales en zone à risque dans les ravines ou le cout du foncier ets le moins lourd (cout du foncier élevé) Défis de la Réunion: Sensibilisation des scolaires dans les programmes déducation pour améliorer lacceptabilité des phénomènes, intégration dans lenseignement sup, démarche (CRDP) faite par le Rectorat pour donner des outils aux enseignant sur les risques naturels à la Réunion. Problème de prix du foncier… la pression humaine est forte et donc va vers le foncier disponible et moins cher… dans les zones à risque (ravine) protection des particulier/assurance : améliorer les taux de couverture /protection des personnes Sensibilisation et éducation des jeunes-> améliorer lacceptabilité des évènements naturels Identification des manques Développer lAdaptation au-delà de latténuation dans le bâti Besoin de faire évoluer les référentiels (not dans la construction) sur les normes et les seuils, et sur le fait quils promeuvent pointent latténuation (Efficacité énergétique) mais peu de référentiel adaptation. (règles para-cycloniques, spécifiques à loutre mer) Recommandation pour la stratégie régionale

70 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION70 Synthèse secteur 3 : santé publique Inventaire vulnérabilité et appréciation ( -=+) CIRE OI: cellule de veille sur santé/vecteur…pour locean indien Les alternatives de produits chimiques de type insecticides qui génèrent des pb de santé, allergènes pour les gens et pour lenvironnement sont en voie dinterdiction totale Qualité de lair interne/externe : pollen et moisissures, aération, ( voir ORA) mais faible Prolifération algales à suivre en lien avec ICAM Rupture de la chaine de froid.; risque faible /santé publique (pas de cas avéré déclaré) Pb de délestage électrique et accès à leau (pompes arrêtées donc des réseaux entiers ne son pas fonctionnels, not pour l approvisionnement en eau des hôpitaux : En cas de rupture du système, plan de défense avec délestage selon les usagers les moins prioritaires sur un durée max de 2 H. Les hôpitaux sont prioritaires ec ours dajustement. Les malades à haut risque vitaux sont référencés et contactés pour assurer lautonomie dénergie dont il ont besoin (service EDF) Défis de la Réunion: Evolution des outils de suivi en lien avec prise en compte des mouvements de population inter iles; maintenir un niveau de veille sanitaire pour prévenir les épidémies Pb de gites larvaires eau stagnantes : besoin important déducation des personnes. Véritable pb communautaire Développer une Expertise importante à la R éunion : créer une task force pour aider les autres pays à mieux surveiller, mieux réagir pour identifier les foyers en amont de la chaine daction en cas dépidémie. Pour la Réunion : aider les autres pays voisins, coordonner la veille avec les autres pays à échelle COI ( SEGA pour surveillance) Identification des manques Observation de la qualité de lair : sur certains paramètres Recommandation pour la stratégie régionale Lien avec les autres états insulaires avec les déplacements des populations… entre les iles en cas de migration de réfugiés climatiques…qui seront les plus fragiles et donc les plus sujets aux maladies. Task force pour aider les pays en amont pour mieux réagir..pour éviter les épidémies auxquelles on ne peut pas faire face not en concentration urbaine qui augmente. Alors quon peut casser le cycle de transmission dès lidentification en amont. Coordination de la veille entre pays (projet en cours Sega sur surveillance… mais il manque le dispositif de décision et dactions)

71 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION71 Synthèse secteur 4 Gestion de leau GIRE Inventaire vulnérabilité et appréciation ( -=+) Inter connectivité des réseaux pour AEP qd manque localisé Ses 1à der années > teneur nitrate etc dans eaux souterraines malgré qualité très bonne actuelle --> assainissement à mettre aux normes, vigilence/agriculture Cc va avoir un impact sur la tarification de leau Économies de conso pour anticiper augmentation besoins en eau: OLE finance des actions auprès des collectivités (réducteurs de pressions, systèmes hydro-économes) Réutilisation des eaux pour réduire impacts sur mil marin et conso: pour les grandes STEP (enjeu fort/région) Défis de la Réunion: Mise aux normes des réseaux dassainissement (collectif et non collectif) Identification des manques Recommandation pour la stratégie régionale

72 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION72 Synthèse secteur 5 : AGRICULTURE Inventaire vulnérabilité et appréciation ( -=+): moyenne Canne à sucre : Bonne adaptation des espèces mais risque de stress Centre de R&D très poussé à la Réunion sur la canne et le sucre reste prioritaire (rentabilité)/biomasse substitut de fourrage pour lélevage en cas de sécheresse Pesticide, pestes: risque de bio-agresseurs sur lensemble des cultures Isolement des petits élevages en cas dévènement extrêmes. Risque de Compétition des cultures traditionnelles qui vont investir les espaces de la filière bio, dans les hauts. Défis de la Réunion: FORT Anticiper le CC pour ne pas se retrouver dans un incapacité de production agricole locale Aller vers lagriculture dautosuffisance (/cout des transports pour lapprovisionnement) Identification des manques Recommandation pour la stratégie régionale Aller vers lagriculture dautosuffisance (/cout des transports) et sécurité alimentaire en lien avec les normes EE (car les importations de Mada ou Afrique SUD ne le sont pas.) à léchelle de la région favorisant le renforcement des échanges entre pays COI et la qualité des produits ( normes EE).

73 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION73 Synthèse secteur 6 : préservation de lenvironnement Inventaire vulnérabilité et appréciation ( -=+) Vulnérabilité aux feux et gestion du milieu naturel dans laprès feu ( favorise la progression de espèces envahissantes) Études en cours sur les milieux récifaux sont récentes… Etudes à conduire sur inter actions entre pressions anthropiques et effet CC, leffet pollution (et les autres pressions H) réduit la résilience des systèmes récifaux… projet dobservation et de modélisation (ECOMAR? ARVAM, observatoire des sciences de lunivers à la Réunion) Pb de gestion des bassins versants abruptes à la Réunion: lien entre bassin versant et milieu marin. Association végétale en milieu côtier / risque de montée des eaux (observatoire botanique de l R) Défis de la Réunion: Sur terrestre : sadapter aux incendies…Plan prévention sur gestion par massif forestier (avoir des corridors dintervention…) SDIS+ONF Espèces emblématiques : tortues, oiseaux, baleines…/attractivité touristique Réseau des espaces protégés et futurs zones refuges. Zones de sanctuaires… Réseaux dobservation : réseau des gestionnaires des AMP Réseaux dobservation des effets avec des sentinelles sur tout le réseau, en intégrant les autres territoires (TAAF) Identification des manques Sensibilisation des personnes /feu Absence de donnée sur espèces en milieu marin… Connaissance et suivi des paramètres de la mer : température ok ( Temp de surface par Meteo fr), et dautres mesures sont en train de se mettre en place à al Réunion (PH, CO2 température..) Recommandation pour la stratégie régionale Espèces emblématiques : tortues, (site de ponte, sex ratio, fenêtre favorable pour émergence), oiseux marins, baleines. Manque de données sur les espèces et les habitats et cycle de vie/OI Réseaux des aires marines protégées ; connectivité en lien avec le cycle de vie Mais surtout renforcement de la conscientisation politique pour avoir les décisions politiques qui permettent aux techniques de travailler. (les bio s on convaincus il faut convaincre les politiques) Enjeu sanctuaires à léchelle de lOI (baleines). Réseaux dobservation des effets avec des sentinelles sur tout le réseau, en intégrant les autres territoires (TAAF)

74 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION74 Synthèse secteur 7 PECHE Inventaire vulnérabilité et appréciation ( -=+) Pèche a la senne (40%) : la France un des pays les + impactant (bateaux qui percutent les cétacés) Les rejets de pêche à la senne sont importants : pas de cétacé (malins) mais interactions avec tortues (DCP), requins et requins baleine TAAF : Iles éparses-> les plus grandes ZEE avec une zone de ressources halieutiques (thons…). Depuis 2007, concept de gestion avec observation à bord des bateaux-> les capitaines prennent conscience des comportements qui doivent évoluer (ex rejet des captures accessoires rapidement quand les poissons vivent encore) Formation sensibilisation : Dec 2010 les TAAFont décroché le marché de formation des observateurs de pêche de la COI-> système dobservation embarqué qui couvrira pas seulement les zones de chacun des pays Défis de la Réunion: Aquaculture sera amenée à se développer à la Réunion/suffisance alimentaire-> cc et aquaculture sera à considérer Identification des manques Recommandation pour la stratégie régionale Enjeu commun sur action de sensibilisation des pêcheurs et changement de pratiques pour réduire les impacts (collatéraux) sur la ressource halieutique / pêche hauturière

75 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION75 Synthèse secteur 8 PLANIFICATION ET GESTION DES RISQUES Inventaire vulnérabilité et appréciation ( -=+) Etude en cours pour connaissance et cartographie, houle, infiltration…/littoral Des ravines très sensibles au risque inondation Vieillissement des infrastructures (sur le long terme) est-ce que le CC va modifier les besoins dentretien/restauration de ces infrastructures (aéroports, ports, route) ? -> quelle prise en compte du CC dans les normes et calculs de dimensionnement ? Augmentation de la T°C et ilot de chaleur urbain, / choix durbanisme et daménagement Défis de la Réunion: construire une vision de lurbanisme sur le long terme Prise en compte de surcote dans les ouvrages littoraux /aléas côtiers (la route du littoral prend 1M de surcote) Travail en amont pour limiter les risques au CC (on se repose davantage en ce moment sur la préparation des réunionnais au risque cyclonique) Réflexion en lien avec urbanisation et code de construction (DEAL); nouveau référentiel à mettre en place en lien avec CC sur milieux insulaires tropicaux, notamment pour la gestion des eaux pluviales Intégrer les systèmes de drainage dans les règles de construction, densification de lurbain pour réduire lextension et le mitage (SAR). RTA DOM ne suffit pas: il faut aller plus lion. Cf le ruissellement des fortes pluies qui inondent des quartiers entiers systèmes de régulation des eaux pluviales: quel référentiel : pluies centennales? Les référentiel des aléas vont évoluer avec le CC: lexception dhier sera la référence de demain.( ex : pluie centennale actuelle deviendra une norme moyenne de pluies-> à prendre en cpte) Gestion du risque incendie en fin de lhiver. Phénomène aggravation impliquant une intervention rapide. Intégrer la prévention incendies dans les PLU (pas de prescription systématique actuellement) Question de la nature en villes/ilot de chaleur urbain….aménagements des villes et qualité de vie ( santé, bien être, paysages…) Identification des manques Formations spécifiques pour la construction et lhabitat (secteur bâtiment ) Recommandation pour la stratégie régionale Mise à jour des référentiels intégrant les paramètres CC sur les code de construction/spécificités milieux insulaires OI.

76 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION76 Synthèse secteur 9 ENERGIE Inventaire vulnérabilité et appréciation ( -=+) Énergie de base: thermique + eau qui permet dajuster la demande, faible capacité de stockage Objectif de développer lautonomie énergétique (augmentation de la production not en ENR) mais quid de la gestion de la demande ? (évolution des comportements individuels) La consommation a été multipliée par 5 sur les 30 dernières années Si baisse de la pluviométrie/ baisse de la prod hydro elect. Défis de la Réunion: FORT travailler sur les modes de consommation pour ajuster prod/consommation. Modification des comportements Trouver des solutions et comportement de consommation/ déplacements adaptés à la Réunion : Impact du véhicule électrique à la Réunion / production délectricité ? On nest pas du tout sur le modèle de la métropole. MDP : efforts supplémentaires Aller vers des modes de production plus décentralisé que centralisé: panneaux PV avec stockage pour alimenter les chaines de froid en cas de coupure.. Travail fin sur loffre en cas de délestage :on déleste certains appareils électroménagers plutôt que des quartiers entiers avec ce genre de dispositif La Maîtrise de la consommation est la clé pour atteindre lautonomie énergétique: impact du comportement humain plus important que impact du CC Identification des manques Recommandation pour la stratégie régionale

77 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION77 Synthèse secteur 10 TRANSPORT et DEPLACEMENT Inventaire vulnérabilité et appréciation ( -=+) Routier : vulnérable car ce sont des ouvrages uniques donc coupure à chaque évènement et en lien avec littoral (cf pont sur la rivière Saint Etienne) Les Réseaux : électrique, TIC, adduction deau et assainissement dans les ouvrages de franchissement des rivières Élément de fragilisation de léconomie/déplacement approvisionnement distribution notamment dans les hauts (pour les activités délevage, abatage et alimentation animale) Le Port Réunion intègre les prévisions CC. Augmentation du cout du déplacement maritime en lien avec la hausse de température de la mer (qui sert à refroidir les moteurs pour améliorer les rendements) Défis de la Réunion: Plan dannulation des radiers sur les routes / sécurisation du réseau secondaire Sécurisation de la distribution en eau potable par le maillage (interconnexion des réseaux pour partager les ressources dadduction 2 aéroports donc alternative en cas daléa ( médicament) et zone de stockage en cas de coupure Réseaux de flux à sécuriser Capacité de résilience des quartiers zones qui se trouveraient isolés /approvisionnement en marchandises, médicaments…(cirques, zones les plus isolées sont particulièrement concernées) Planification spatiale, éco-quartiers, etc..est-ce quon anticipe les situations de blocage? (durée de vie de 50 ans des habitations) Identification des manques Étude de vulnérabilité des réseaux / aménagements futurs et CC Urbanisation, même les nouveaux quartiers sont bétonnés et ne règlent pas le pb du ruissellement-> beaucoup de travail reste à faire Recommandation pour la stratégie régionale

78 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION78 Synthèse secteur 11 commerce et industrie Inventaire vulnérabilité et appréciation ( -=+) MRN Mission risques naturels créée en 200? à linitiative des assureurs : prévention essentiellement Culture/assurance à LR date de 30 ans et plus sur auto que habitation Défis de la Réunion: Identification des manques Recommandation pour la stratégie régionale

79 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION79 Synthèse secteur 12 TOURISME Inventaire vulnérabilité et appréciation Approche alerte/risque ponctuel…Gestion du risque immédiat (plans orsec…): est-ce que touristes étrangers sont bien informés? Est-ce que cest pris en compte dans plan de gestion des risques? Ajouter tout le tourisme rural et ferme auberge sur la carte Défis de la Réunion: Fort enjeu Volonté de développement du secteur touristique, stratégique ( touristes pour 2015) Identification des manques Sectorisation des vacances (été) réflexion / calendrier scolaire Recommandation pour la stratégie régionale Evolution du tourisme /COI et mutualisation sur OI Concept ile vanille sur les iles OI à renforcer pour donner une image globale de la zone et renforcer son attractivité par cette particularité Renforcement de la relation Maurice/Réunion

80 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION80 SYNTHESE DES RECOMMANDATIONS POUR LA STRATEGIE REGIONALE Synthèse de latelier/secteur Allongement de la durée des évènements (cyclone dune semaine) Enjeux régionaux Santé Préservation de lenvironnement (AMP) Gestion littoral intégrée (urbanisme, infrastructures, gestion du risque, activités hum et tourisme) Comuns mais indicvicuel Agriculture et sécurité alimentaire Aménagements et urbanisme (TVB, ) référentiel à faire évoluer(dimensionnement…pour les ouvrages par rapport aux aléas de ref qui vont changer les niveaux de référence) et intégration dans les études dimpact. Mise à jour des référentiels intégrant les paramètres CC sur les étalons Dépendance énergétique forte : Les solutions énergétiques (autonomie) seront différentes des espaces continentaux (ex véhicules électriques), gestion des délestage.. Lenjeu est sur les modes de consommation à mettre en place maintenant (habitat). Effet positif pour leveil des consciences et les mesures sans regret (économie dernergie et donc economie et eventuellent adaptation au CC) Production et stockage de denrées essentielles : eau en bouteille, médicaments Programmation et planification urbaine: se poser les nouvelles bonnes questions, en lien avec lévolution du fonctionnement du territoire. Réflexions, orientations sur Gouvernance : Financement Connaissance Formation, information éducation Le bon niveau déchelle daction locale / Au niveau de léchelle temporelle et spatiale ( Région COI 1 Mois/ Réunion 1 sem/local 3 jours

81 ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION81 Contacts ASCONIT Consultants : PARETO : Merci de votre attention


Télécharger ppt "ATELIER de la REUNION: vulnérabilité et adaptation au changement climatique 26 janvier 2011E2008 COI ATELIER à la REUNION1 Etude des risques et vulnérabilités."

Présentations similaires


Annonces Google