La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

INTERVENTION DU GOUVERNEMENT DU MAROC « La lutte contre le travail des enfants comme une stratégie pour atteindre léducation pour tous » PARIS : 19 – 21.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "INTERVENTION DU GOUVERNEMENT DU MAROC « La lutte contre le travail des enfants comme une stratégie pour atteindre léducation pour tous » PARIS : 19 – 21."— Transcription de la présentation:

1 INTERVENTION DU GOUVERNEMENT DU MAROC « La lutte contre le travail des enfants comme une stratégie pour atteindre léducation pour tous » PARIS : 19 – 21 Juillet 2006

2 PLAN DE LA PRESENTATION I.Indicateurs scolaires I.ENF: actions et résultats Stratégie Nationale de LCTE: actions et résultats III. PANE: levier de coordination pour la protection de l enfance IV. Conclusion

3 Combien sont-ils dans lécole? Combien sont-ils non scolarisés? Combien sont-ils au travail?

4 QUELQUES INDICATEURS SCOLAIRES Le taux de scolarisation des ans est de 93%. Le taux dinscription dans le préscolaire est de 56%. 13% de la tranche dâge ans sont non scolarisés. Dont 17% sont des filles. Les abandons dans le primaire sont de lordre élèves par année. (6.5%) Le taux danalphabétisme ( 10 ans et plus) est de 39% dont 61% en milieu rural et 51% des femmes.

5 Évolution du taux de scolarisation des filles âgées de 6-11 ans

6 Évolution du taux de scolarisation des filles âgées de ans

7 Malgré les efforts réalisés en matière de scolarisation et dalphabétisation, il reste encore : Un million denfants (9-15 ans) sont non scolarisés; 7% nont pas encore accès à lécole; 6.5% délèves quittent lécole avant la fin du primaire.

8 Options stratégiques de LENF pour les groupes défavorisés Approche curative approche préventive programme de lutte contre labandon scolaire. Programmes de lécole de la deuxième chance

9 ********* * Alphabétisation des adultes ( 15 ans et plus ) Population scolarisée (6-15 ans) ********* * Programme de partenariat avec les ONG 1997 ********* * Cycle de rattrapag e 2001 Programme de parrainage 2003 Programme de lENF dans lINDH 2005 ********* * Programme de soutien éducatif 2005 Comment nous intervenons?

10 b é n é ficiaires des programmes de l é cole de la deuxi è me chance dont 64% des filles. En : enfants ont b é n é fici é du programme enfants en situation de travail; 2185 enfants des centres de sauvegarde ; 2363 enfants de la rue Bénéficiaires des programmes de « lécole la deuxième chance »

11 Bénéficiaires du programme de « lutte contre labandon scolaire » En 2005/2006 : des cellules de veille sont créées dans 72% des écoles; élèves ont bénéficié du programme de soutien éducatif ;

12 Aussi des expériences en milieu du travail Des programmes spécifiques pour les enfants en activité dans lartisanat; Des programmes adaptés pour les petites filles bonnes.

13 La non scolarisation et la déscolarisation apparaît comme une cause et une conséquence du travail des enfants. Les statistiques affichent le chiffre de : * enfants en situation de travail: *- Plus de 50% des enfants qui travaillent nont jamais été à lécole; *- 41% des enfants qui travaillent quittent en première année du primaire; *- seulement 14% des garçons et 8% des filles qui travaillent fréquentent lécole.

14 Stratégie nationale dintervention pour la LCTE En Amont : la prévention avec une approche intégrée - Préscolaire - Encouragement de la scolarisation - Infrastructure scolaire - Activités parascolaires - Soutien scolaire - Sensibilisation : médias, familles, employeurs et enfants

15 Stratégie nationale dintervention pour la LCTE En Aval : le retrait - Lamélioration des conditions de travail - Réinsertion dans léducation formelle - Éducation non formelle pour la réinsertion : école – formation professionnelle -Matériel pédagogique adapté -Formation des éducateurs et travailleurs sociaux - Soutien éducatif - Sensibilisation - Alternatives pour les familles

16 Cadre juridique –Ratification de la CDE et de ses protocoles additifs –Ratification des conventions 138 et 182 de lOIT –Harmonisation de la législation nationale avec les principes des conventions internationales: Code du travail; Code pénal; Code de la famille; Code de la procédure pénale; Obligation de lenseignement fondamental. –Préparation dun projet de loi sur le travail domestique.

17 Outils institutionnels - C ommission interministérielle relative à lenfance - Observatoire National des Droits de lEnfant –Comité Directeur National pour la lutte contre le travail des enfants; –Cellule nationale de lutte contre le travail des enfants; –Elaboration dun plan national pour lenfance pour la période ;

18 Bonnes pratiques en matière de lutte contre le travail des enfants – Campagnes de contrôle spécifiques à la lutte contre le travail des enfants menées par les inspecteurs du travail et les médecins inspecteurs du travail; –Programmes daction pilotes en partenariat avec les ONG et les partenaires sociaux (retrait et prévention) –Stratégies combinant lutte contre le travail des enfants et promotion de léducation (formelle et non formelle) –formation des éducateurs/cadres associatifs

19 PANE: LEVIER DE COORDINATION POUR LA PROTECTION DE LENFANCE « PROGRAMME REGIONAL « INQAD » UNITE DE PROTECTION DE LENFANCE

20 PROGRAMME INQUAD: exemple de collaboration I.ENVIRONNEMENT JURIDIQUE RELATIF AU TRAVAIL DOMESTIQUE DES ENFANTS AMELIORE II.ENFANTS RETIRES DU TRAVAIL DOMESTIQUE III.PRISE DE CONSCIENCE DES DIFFERENTS INTERVENANTS CONSOLIDEE IV.MONITORING DU TRAVAIL DES ENFANTS INSTAURE V.ALTERNATIVES A LEMPLOI DES PETITES FILLES IDENTIFIEES VI.ABANDON SCOLAIRE REDUIT

21 POINTS FORTS La COORDINATION Le lien entre le national et le local Lapproche intégrée impliquant plusieurs intervenants La communication ¨commune¨ visant un changement de comportement Une bonne connaissance de la situation La réussite des expériences pilotes

22 OPPORTUNITES LINDH, Initiative Nationale de Développement Humain Une forte volonté politique (PANE, circulaires, discours, financements, concertations,…) Les médias Les objectifs du millénaire du développement Un fort engagement de la société civile et des partenaires sociaux

23 PERSPECTIVES Intégration de la lutte contre le travail de lenfant dans les politiques nationales Allocation de ressources nationales supplémentaires (humaines et financières) Renforcement des capacités nationales Généralisation des projets pilotes Augmentation de la rétention scolaire

24 CONCLUSION Dimportantes avancées ont été réalisées mais les défis restent bien réels à deux niveaux: Le traitement du stock et lapport de solutions de rechange et des alternatives pour les enfants et leurs familles; Larrêt des flux qui continuent à alimenter le phénomène( actions intégrées en amont et en aval ; Eradication du travail des enfants est un objectif à notre portée.


Télécharger ppt "INTERVENTION DU GOUVERNEMENT DU MAROC « La lutte contre le travail des enfants comme une stratégie pour atteindre léducation pour tous » PARIS : 19 – 21."

Présentations similaires


Annonces Google