La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1. J.Maniry Iangonantsoa; N.Andrianandrasana,M.Razakanaivo, S.Mahammad,V.Refeno,R.Rojo, R.Ravaka,R.Noela,E.Randriamanovontsoa, L.Chuk Hen Shun, F.Rafaramino.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1. J.Maniry Iangonantsoa; N.Andrianandrasana,M.Razakanaivo, S.Mahammad,V.Refeno,R.Rojo, R.Ravaka,R.Noela,E.Randriamanovontsoa, L.Chuk Hen Shun, F.Rafaramino."— Transcription de la présentation:

1 1

2 J.Maniry Iangonantsoa; N.Andrianandrasana,M.Razakanaivo, S.Mahammad,V.Refeno,R.Rojo, R.Ravaka,R.Noela,E.Randriamanovontsoa, L.Chuk Hen Shun, F.Rafaramino 2

3 INTRODUCTION ET RAPPELS PATIENTES ET METHODES RESULTATS DISCUSSIONS CONCLUSION 3

4 Les cancers gynécologiques :19% des cancers et 40.2 % des cancers de la femme dans le monde. Principaux cancers gynécologiques : Sein Col Endomètre Ovaire 4 CancersStat, Cancer Worldwide, UK, September 2011

5 Incidence : différente selon les pays ou régions du monde, en fonction de leur développement socioéconomique Mortalité par cancers gynécologiques :13% des causes de décès par cancer et 30% de mortalité féminine dans le monde 5 P.KHADEL et al, Bulletin de Cancer, fév 2009

6 Madagascar : aucunes données précises et récentes disponibles pour évaluer les taux réels dincidence et de prévalence du cancer gynéco sur le plan national Objectifs : Compléter les connaissances épidémiologiques sur le cancer gynécologiques Réfléchir sur les moyens de lutte et de prévention adaptés au contexte malgache. 6

7 Le cancer du sein : premier cancer de la femme par incidence avec 22.9% des cas Pays sous développés : sein toujours au premier rang par incidence (20%) et par mortalite (12%) devant le cancer du col chez la femme 7 J.Ferlay et Al, Incidence, Mortality and prevalence, GLOBOCAN 2008, IARC

8 Madagascar : Nombre de la population: 19 à 2Omillions 2008 : : Pop jeune : 52.2% entre 15 et 64ns, âge médian 17ans Nb de femmes : 50.2 % Espérance de vie à la naissance femme : 59,8ans 8 INSTAT/Direction de la Démographie et des Statistiques sociales 2008

9 Population de race austronésie et multi-éthnique Dorigine asiatique malayo-indonésienne, arabe et africaine Répartie dans 22 régions Revenu annuel moyen en 2007:348 USD/an ( Ariary, 2640 Euros ) Source : Enquete démographique de santé M/car 2008/2009 INSTAT 9 INSTAT, Enquete démographique et de Santé à Madagascar 2008/2009

10 Niveau déducation de la population générale modeste Taux dalphabetistion des femmes : 62.5% Nb moyen dannées passées à lécole :6ans 10 Indicateurs sociaux à Madagascar, The World Factbook, CIA ONU 2005

11 Centre anti-cancéreux unique pour le pays: Service dOncologie –Hématologie – Radiothérapie CHU HJRA Plusieurs centres danapath : pas de dosage RO et HER Moyens de lutte contre le cancer : Dépistage col et sein Avant 2009 : chir, RTE, curiethérapie, chimio, hormonothérapie Depuis 2009 : chirurgie, chimio, hormono 11

12 Etude retrospective étalée sur Exploration de dossiers médicaux Consultation de Registre de cancer CHU HJRA Saisie de données sur Excel et traitement par Logiciel statistique SAS

13 Formules utilisés : Sur Globocan 2008 Informations collectées : Numéros de dossiers Noms Dates de naissance, âge au diagnostic Origines géographique: ville et région Ethnies Histologies Stades UICC Facteurs de risque pour sein et col 13

14 Critères dinclusion : Cancers gynecologiques Preuve histologique Age plus de 15 ans Cas diagnostiqués entre 01 janvier 2008 et 31 décembre

15 Critères dexclusion : Sexe masculin Dossiers incomplets : les informations collectées ne sont pas complètement mentionnées Dossiers explorés : 2163 Cas exclus : 51 Nb de cas retenus :

16 Incidence annuelle : 528 nouveaux cas de cancers gynécologique par an Prévalence estimée à 5 ans : 5.2 pour habitants Pas de chiffres possibles pour la mortalité et la survie 16

17 Courbe dévolution de lincidence annuelle : 17

18 Région à prévalence élevée : Analamanga Ethnie prédominante : Merina Age moyen de survenue : 50.2 ans Stade localement avancé:très fréquent au dignostic 18

19 Répartition par pathologies des cancers gynécologiques PATHOLOGIES PROPORTIONRANG PAR INCIDENCE SEINS66.6 % 1 COLS29.7%2 OVAIRES1.6%3 ENDOMETRES1.4 %4 AUTRES0.4 %5 19

20 20

21 21

22 Répartition par tranches dâges et par pathologies 22

23 PROVINCES / REGIONSPROPORTIONS Antsiranana 1. Sava 2. Diana 1.6 % Antananarivo 3.Itasy 4.Analamanga 5.Vakinakaratra 6.Bongolava 79 % Mahajanga 7.Sofia 8.Boeny 9.Betsiboka 10.Melaky 4.9 % Toamasina 11.Alaotra-mangoro 12. Atsinanana 13.Analanjirofo % Fianarantsoa 14.Amoron'i Mania 15.Haute Matsiatra 16.Vatovavy-Fitovinany 17.Atsimo-Atsinanana 18.Ihorombe 2.7 % Toliara 19. Menabe 20. Atsimo-Andrefana 21. Androy 22. Anosy 2.7 % COMORE 1.4 % 23

24 24

25 Incidence annuelle : 352 nouveaux cas par an Soit 34 % des cancers féminins de Mada Age moyen de survenue : 51 ans Facteurs de risque fréquemment détectés : Nulli- ou pauciparité Contraceptions orale et injectable Ménopause tardive Tabagisme à chiquer 25

26 Histologie prédominante : Carcinome canalaire Infiltrant dans 92% des cas RO + et HER +: rarement effectués STADE : 95 % Stades localisés 5 % stades métastatiques au diagnostic 5 % de mastite carcinomateuse 40 % des patientes perdues de vue après 6 cures de chimiothérapie 26

27 Incidence annuelle : 157 nouveaux cas par an Soit 15.6% des cancers féminins à Mada Facteurs de risque fréquemment detectés : Tabagisme (à chiquer) Multiparité Age moyen de survenue : 49 ans 27

28 Histologie prédominante : Carcinome épidermoide infiltrant dans 96 % des cas Stade prédominant au Diagnostic : Stade III dans 45 % des cas 40 % des patientes perdues de vue après 2 à 3 cures de chimiothérapie 28

29 Incidence comparative des cancers gynéco de la femme : M/CARM/CAR GLOBO CAN 2008 INDON ESIE MALAISIE GLOBO CAN 2008 AFRIQUE GLOBO CAN 2008 EUROPE GLOBO CAN 2008 SEINS34.7%25.7%25.5%26.5%21.3%28.2% COLS15.6%23.2%8.8%12 %23.8%3.8% OVAIRES0.8%3.7%6.2%5.4%3.3%4.3% ENDOM ETRES 0.7%2.5%4%3.6%1.8%5.8% 29

30 M/car : incidence et rang par pathologies similaires aux autres pays de même race : Malaisie/Indonésie Contraire à lAfrique : col au premier rang Incidence décroissante depuis 2008 : contrairement à la littérature mondiale 30

31 Beaucoup plus de cancers de seins diagnostiqués % aux autres pathologies dans le monde : 34.7% versus 25% partout Région dAnalamanga et éthnie Merina prédominante : probablement pour raison géographique % centre anti-cancéreux Recrutement : non représentatif de lensemble de la population malgache : Sur- ou sous-évaluation non exclues 31

32 Stades avancés au diagnostic :sein et col: mastite carcinomateuse et col stade III Facteurs favorisants : Socio-économique Clinique Psychologique Plateau technique 32 C.Raharisolo et al, Bilan des cancers de sein diagnostiqués à l'IPM, Archive de l'IPM 2002; 68 :

33 Socio-économique : faute de moyens financiers et déducation, préférence pour la médecine parallèle ?? Plateau technique :coût et moyens de dépistage et de prise en charge précoce Clinique : peur du cancer ??, non motivées pour se soigner tôt ?? Psychologique : pudique ???, lesions aux parties corporelles intimes 33

34 Patientes : ne consultent quà la phase impossible de cacher sa maladie : Mastite carcinomateuse Odeur nauséabonde de surinfection, Paraplégie de méta os, Dyspnée de métastase pleural et lymphangite carcinomateuse Fistule recto / vésico -vaginale Métrorragie prolongée… 34

35 35

36 Donneés de survie et de mortalité non évaluable : Perte de vue +++ Faute de moyens financiers pour la suite des soins Manque déducation thérapeutique adaptée au niveau culturel des patientes et de son entourage Patientes renvoyées à domicile en phase de SOS et terminal : Manques dinfo rétrospectives sur leur devenir 36

37 Sensibilisation : découverte précoce, chance de curabilité +++ : économie de survie, temps et de moyens. Prévention : dépistage sein (ECS en alternative à la mammographie ) et col +++ : campagne de dépistage national ou au moins dans les zones à risque 37 R.Sankaranarayanan et al,Clinical Breast Examination:Preliminary Result from a cluster Randomized Controlled Trial in India JNCI J National Cancer Inst 2011

38 Collaboration avec médecins périphériques pour recrutement des cas:enregistrement,triage, référence,suivi et éducation thérapeutique Diffusion de données fiables et représentatives du pays pour un support de recherche épidémiologique et clinique : centre de référence, CHR,CHD,Etablissements privés. 38 Talha Kahn Burki, The Lancet Oncology, Volume 13, p6, January 2012

39 Cancer gynécologique : problème majeur de santé publique Impératif de lancer les campagnes de sensibilisation (autopalpation) et renforcer léducation thérapeutique Dépistage: oui mais avec disponibilité des moyens thérapeutiques adéquats et de personnel médical suffisant et compétent derrière, pas uniquement au centre mais aussi régionales 39

40 40


Télécharger ppt "1. J.Maniry Iangonantsoa; N.Andrianandrasana,M.Razakanaivo, S.Mahammad,V.Refeno,R.Rojo, R.Ravaka,R.Noela,E.Randriamanovontsoa, L.Chuk Hen Shun, F.Rafaramino."

Présentations similaires


Annonces Google