La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Evolution de lemploi et des métiers en Bourgogne Commission Paritaire AGEFOS-PME Autun 23 janvier 2007 DRTEFP Bourgogne/SEPES- Janvier 2007.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Evolution de lemploi et des métiers en Bourgogne Commission Paritaire AGEFOS-PME Autun 23 janvier 2007 DRTEFP Bourgogne/SEPES- Janvier 2007."— Transcription de la présentation:

1 Evolution de lemploi et des métiers en Bourgogne Commission Paritaire AGEFOS-PME Autun 23 janvier 2007 DRTEFP Bourgogne/SEPES- Janvier 2007

2 Partie 1 : Eléments de conjoncture sur lemploi et le chômage en Bourgogne 2003/2006 Commission Paritaire AGEFOS-PME Autun 23 janvier 2007 DRTEFP Bourgogne/SEPES- Janvier 2007

3 Développement économique et création d emplois Le développement de l'emploi enregistré depuis le 4 ème trimestre 2003 n a cessé de s amplifier depuis 3 ans (progression du PIB supérieure à 1,5 %). D'octobre 2003 à juin 2006, cette amélioration est le fruit d'évolutions contradictoires : une diminution de l'emploi industriel : salariés une hausse de l'emploi du BTP : salariés une forte poussée de l'emploi dans le secteur tertiaire : salariés Pour un résultat total de salariés NB : Au cours de cette même période, la baisse du chômage est de – DEFM (Cat. 1). Une reprise déjà observée au plan national DRTEFP Bourgogne/SEPES- Janvier 2007

4 D'une manière constante, la Bourgogne s'avère toujours moins réactive que l'ensemble du territoire national lorsque interviennent des retournements de conjoncture. Une évolution régionale en demi-teinte Faut-il attribuer ces difficultés plutôt : à des résultats, par activité, moins bons en Bourgogne qu'ailleurs en métropole il s'agirait alors d'un « effet régional » négatif aux effets d'une structure économique moins productive en emplois il s'agirait alors d'un « effet structurel » négatif. Au cours des trois dernières années, notre région accuse un déficit substantiel d emplois généré par : - de plus lourdes pertes dans l'industrie : - 7,2 % (France : - 6,4 %), - des progrès moins sensibles dans le BTP : + 6,2 % (France : + 7,7 %), - un tertiaire moins présent et moins dynamique : + 3,4 % (France : + 3,9 %). DRTEFP Bourgogne/SEPES- Janvier 2007

5 1 – Pour mesurer l'effet régional, on attribue à chaque secteur de Bourgogne l'évolution observée au niveau national et on compare le résultat fictif à celui réellement constaté. Il en ressort qu avec des « performances régionales » égales à celles constatées au plan national : - l'industrie n'aurait perdu que emplois au lieu de la construction (BTP) aurait créé emplois supplémentaires soit 500 de plus que dans la réalité - le tertiaire aurait créé emplois supplémentaires au lieu des réellement créés. L'effet régional est donc globalement négatif, générant un "déficit" de emplois. A propos de l effet régional DRTEFP Bourgogne/SEPES- Janvier 2007

6 2 – Pour mesurer « l'effet structurel », on attribue à une structure économique régionale fictive (identique à la structure nationale) les évolutions réellement observées en Bourgogne. Il en ressort qu'avec une structure économique comparable à celle de l'ensemble de la métropole : - l'industrie régionale n'aurait perdu que emplois au lieu de le BTP régional aurait créé emplois supplémentaires au lieu de le tertiaire régional aurait créé emplois supplémentaires au lieu des réellement créés en Bourgogne. L'effet structurel est donc globalement négatif, générant un "déficit" de emplois. A propos de l effet structurel DRTEFP Bourgogne/SEPES- Janvier 2007

7 En réalité, la Bourgogne est actuellement (d'octobre 2003 à juin 2006) pénalisée par sa structure autant que par sa performance intrinsèque. Présentée d'une autre manière, l'observation des activités qui créent de l'emploi met en évidence : qu'au niveau national, l'ensemble des secteurs porteurs représentent 69 % des emplois pour une évolution (oct. 2005/juin 2006) de + 1,9 %, que ces mêmes activités ne regroupent, en Bourgogne, que 62 % des emplois pour une évolution de + 0,8 %. NB : Si la région n a créé que emplois supplémentaires entre octobre 2003 et juin 2006, elle a vu son chômage (DEFM Cat. 1) diminuer de personnes. Sur larticulation emploi-chômage DRTEFP Bourgogne/SEPES- Janvier 2007

8 L'observation effectuée sur les demandes d'emploi enregistrées par l'ANPE et les demandes sorties au cours de la période de baisse du chômage (octobre 2003 à juin 2006) met en évidence : Baisse du chômage : diminution des entrants, accroissement rapide des flux de sortants une diminution importante et continue des flux d'entrants liée pour l'essentiel : - au recul des fins de contrats précaires (CDD + intérim) : - 5 % par an depuis à la stabilisation des flux de primo-demandeurs Pour l'ensemble des quatre départements, ce flux global est passé de en 2003 à en 2006 soit près de entrants de moins chaque année. une augmentation importante et continue des flux de sortie liée pour l'essentiel aux reprises d emploi et autres radiations pour absence aux contrôles Pour l'ensemble des quatre départements, le flux annuel de sorties de chômage est passé de en 2003 à plus de en 2006 soit près de sortants de plus chaque année. DRTEFP Bourgogne/SEPES- Janvier 2007

9 Les premiers effets de la reprise sur le marché du travail Ces fortes évolutions de flux sont à lorigine de la baisse globale du chômage (- 12 % entre octobre 2003 et juin 2006 en données CVS). Elles tiennent à un ensemble de facteurs et notamment : mais également à l'éviction du marché du travail d'une population "fragile" qui alimente un RMI en forte croissance. D'octobre 2003 à juin 2006 le nombre d'allocataires a progressé de plus de 15 %, soit une population de RMIstes au 30 juin 2006 pour l'ensemble de la Bourgogne. au développement de l'emploi salarié : - très marqué depuis le début de 2004 dans les entreprises de moins de 10 salariés (+ de emplois supplémentaires), - en net progrès depuis le 2 ème trimestre 2006 dans les entreprises de plus de 10 salariés (+ de emplois supplémentaires). à la forte poussée des créations d'entreprises par les demandeurs d'emploi ( ACCRE en 3 ans) au ralentissement des flux de jeunes entrants sur le marché du travail à la compensation (sans doute) partielle des départs en retraite ( en 3 ans dans les établissements de plus de 10 salariés) DRTEFP Bourgogne/SEPES- Janvier 2007

10 Convergence des problématiques observées (qualitatif baromètre/quantitatif marché de lemploi) Rareté croissante de la main d œuvre qualifiée disponible Difficulté des entreprises à prévoir et anticiper leurs besoins de compétences Fragilité des actifs en emploi - lorsqu ils sont dépourvus de compétences « reconnues » - lorsque leur mobilité géographique est faible Faible qualification des demandeurs d emploi - majoritairement sans diplôme ou titulaires de qualifications « déconnectées » des besoins économiques - plus favorables à une mobilité professionnelle que géographique Dans un contexte régional de croissance des besoins de main d œuvre, apparaissent quelques freins aux recrutements et donc au développement de l emploi : DRTEFP Bourgogne/SEPES- Janvier 2007

11 Partie 2 : Evolution structurelle de lemploi régional Commission Paritaire AGEFOS-PME Autun 23 janvier 2007 DRTEFP Bourgogne/SEPES- Janvier 2007

12 Source : INSEE Recensements 1990 et 1999 Des métiers en expansion aux métiers en retrait Assistantes maternelles, aides à domicile Agents d'entretien Professionnel(le)s de l'action sociale Caissiers, employés de libre service Aides-soignant(e)s Représentants Employés de maison Infirmièr(e)s, sage-femmes Ouvriers qualifiés des travaux publics et du béton Ouvriers qualifiés de la mécanique Ouvriers qualifiés de la maintenance Ouvriers non qualifiés du textile et du cuir Ouvriers non qualifiés de la mécanique Secrétaires Agriculteurs, sylviculteurs FemmesHommes DRTEFP Bourgogne/SEPES- Janvier 2007 Boom de lemploi dans les métiers des services liés à la personne

13 % Moyenne 22 % Dirigeants dentreprises Cadres de la banque et des assurances Employés de maison Professionnels du droit Fonction publique administrative cat. A Enseignant(e)s Agriculteurs, sylviculteurs Fonction publique administrative cat. B Secrétaires de direction Assistantes maternelles, aides à domicile Informaticiens Prof. de laction sociale, culturelle et sportive ONQ bâtiment second œuvre Coiffeurs, esthéticiens Techniciens, cadres agriculture ONQ mécanique Employés, agents de maîtrise hôtellerie Armée, pompiers, police Caissiers, employés de libre service Source : INSEE – Recensement de population de 1999 Aux métiers les plus jeunes Des métiers les plus âgés DRTEFP Bourgogne/SEPES- Janvier 2007 Départs en retraite : des perspectives variables Proportion des effectifs de 50 ans et plus

14 Groupes de métiers selon les débouchés offerts Métiers avec des tensions de recrutement Métiers avec de trop nombreuses candidatures DRTEFP Bourgogne/SEPES- Janvier 2007

15 Ouvriers qualifiés du formage du métal (chaudronniers, tuyauteurs) - diminution des effectifs et vieillissement - besoins de renouvellement Métiers avec des tensions de recrutement Ouvriers qualifiés travaux publics, gros-œuvre et second-œuvre - croissance des effectifs sur ( baisse sur ) - vieillissement Bouchers-charcutiers, boulangers, cuisiniers, hôtellerie-restauration - effectifs globalement stables - forte rotation du personnel, précarité des emplois et démissions - effectifs jeunes Santé : infirmières, aides-soignantes, médecins - croissance des effectifs (accentue les tensions) - effectifs plutôt jeunes (hors médecins) DRTEFP Bourgogne/SEPES- Janvier 2007

16 Métiers avec de trop nombreuses candidatures Des métiers de la gestion et ladministration : secrétaires, employés administratifs ou comptables. Des professions qui pourraient être plus développées : communication, études, recherche… Des métiers où loffre demploi a baissé de façon conjoncturelle et/ou passagère (informaticiens, professions des arts et spectacles) DRTEFP Bourgogne/SEPES- Janvier 2007

17 diminution des effectifs vieillissement de la population active Un exemple danalyse : les secrétaires DRTEFP Bourgogne/SEPES- Janvier 2007

18 Profil des actifs en emploi En 1990En 1999 Effectif Part des 50 ans et plus (%) 1018 Part des femmes (%) 9899 Part des salariés (%) 100 dont part de CDD et intérim (%) 78 Gestion de la main-d'œuvre Etablissements de 10 salariés ou plus Nombre d'entrées (moyenne annuelle) dont entrées en CDI (%) Nombre de sorties (moyenne annuelle) dont sorties suite à démission (%) Une population féminine Des sorties aussi nombreuses que les entrées Des offres de plus en plus rares Une tension à lembauche en diminution Marché du travail Offres enregistrées (moy. annuelle) Demandes enregistrées (moy. annuelle) Indicateur de tension (Offres/Demandes enreg.) 0,30 0,27 Indicateur de tension tous métiers0,550,53 Source : Insee - RP, DRTEFP EMMO-DMMO, ANPE DRTEFP Bourgogne/SEPES- Janvier 2007

19 Un métier qui se transforme Peu de places pour les non-bachelières Un avis général : trop de candidates par rapport au nombre de postes offerts et à venir Niveau de diplôme des actifs occupés de moins de 30 ans Source : Insee - Recensement de population Une population jeune plutôt diplômée DRTEFP Bourgogne/SEPES- Janvier 2007

20 Partie 3 : Analyse détaillée des emplois dans les bassins de Bourgogne Commission Paritaire AGEFOS-PME Autun 23 janvier 2007 DRTEFP Bourgogne/SEPES- Janvier 2007

21 Pour chaque bassin et chaque famille de métiers (FAP) : Des indicateurs nombreux et complémentaires

22 DRTEFP Bourgogne/SEPES- Janvier 2007 Evolution tendancielle du volume demplois

23 DRTEFP Bourgogne/SEPES- Janvier 2007 Nature des contrats de travail

24 DRTEFP Bourgogne/SEPES- Janvier 2007 Recours aux contrats aidés

25 DRTEFP Bourgogne/SEPES- Janvier 2007 Emplois spécifiques et emplois transversaux

26 DRTEFP Bourgogne/SEPES- Janvier 2007 De lembauche à laccès à lemploi

27 Partie 4 : Un outil annuel conjoncturel pour analyser les recrutements Commission Paritaire AGEFOS-PME Autun 23 janvier 2007 DRTEFP Bourgogne/SEPES- Janvier 2007

28

29

30 Fin de la présentation … Merci de votre attention soutenue


Télécharger ppt "Evolution de lemploi et des métiers en Bourgogne Commission Paritaire AGEFOS-PME Autun 23 janvier 2007 DRTEFP Bourgogne/SEPES- Janvier 2007."

Présentations similaires


Annonces Google