La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Conception Dr B LEPLAIDEUR & Dr J-M LUCIANI SEPTEMBRE 2007 HYGIENE MOD. 3 Diplôme Ambulancier TITRE DE CHAPITRE MESURES DE PREVENTION 1.Immunité 2.Vaccin.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Conception Dr B LEPLAIDEUR & Dr J-M LUCIANI SEPTEMBRE 2007 HYGIENE MOD. 3 Diplôme Ambulancier TITRE DE CHAPITRE MESURES DE PREVENTION 1.Immunité 2.Vaccin."— Transcription de la présentation:

1 Conception Dr B LEPLAIDEUR & Dr J-M LUCIANI SEPTEMBRE 2007 HYGIENE MOD. 3 Diplôme Ambulancier TITRE DE CHAPITRE MESURES DE PREVENTION 1.Immunité 2.Vaccin et sérum 3.Nettoyage, désinfection, stérilisation 4.Précautions par rapport au malade, à lambulancier, au véhicule

2 MOD. 3 BLP-JML - CFTS - v Limmunité Il existe 4 types dimmunité Immunité naturelle Assurée par la peau, les muqueuses, et le processus inflammatoire Immunité acquise active naturelle Par contact naturel avec des antigènes, fabrication spontanée danticorps de défense Immunité acquise active artificielle Vaccination Immunité acquise passive Sérothérapie

3 MOD. 3 BLP-JML - CFTS - v Vaccin et Sérum VaccinSérum Germes morts ou atténués, affaiblis Stimulation des lymphocytes (mémorisation des germes, fabrication danticorps, destruction des germes) Délai daction : 2 à 3 semaines Durée daction selon les rappels Moyen préventif Anticorps spécifiques dun germe Destruction directe des germes Délai daction : immédiat Durée daction : 2 à 3 semaines Moyen curatif

4 MOD. 3 BLP-JML - CFTS - v Vaccins obligatoires pour lambulancier : BCG (tuberculose) DTPolio (diphtérie, tétanos, poliomyélite) Genhevac ou Engerix B (hépatite B) Sérum Anti-tétanique Anti-rabique Vaccin et Sérum

5 MOD. 3 BLP-JML - CFTS - v Processus général face à une surface ou un matériel Méthodes chimiques de destruction des micro- organismes sur surface inerte : désinfectants Méthodes chimiques de destruction des micro- organismes sur surface vivante : antiseptiques Méthodes physiques de destruction des micro- organismes : stérilisation Méthodes de destruction des germes

6 MOD. 3 BLP-JML - CFTS - v Décontamination (trempage) Permet dinhiber le maximum de germes avant le traitement du matériel Diminution du risque de contamination du personnel lors de la phase suivante de lavage, en cas de blessures Diminution des contaminations aéroportées et manuportées, par immersion complète du matériel souillé dans des bacs de décontamination, en attendant la phase de lavage Processus général face à une surface Méthodes de destruction des germes

7 MOD. 3 BLP-JML - CFTS - v Décontamination (trempage) Lavage Par un détergent Permet de débarrasser les surfaces souillées des salissures et matières organiques (les salissures non enlevées feront écran, empêchant les produits désinfectants dagir sur les surfaces) Processus général face à une surface Méthodes de destruction des germes

8 MOD. 3 BLP-JML - CFTS - v Décontamination (trempage) Lavage Rinçage Assure lévacuation des salissures Eau stérile ou non stérile suivant les cas Processus général face à une surface Méthodes de destruction des germes

9 MOD. 3 BLP-JML - CFTS - v Décontamination (trempage) Lavage Rinçage Désinfection ou stérilisation Garantie dune bonne hygiène ou asepsie Processus général face à une surface Méthodes de destruction des germes

10 MOD. 3 BLP-JML - CFTS - v Processus général face à une surface ou un matériel Décontamination (trempage) Lavage Rinçage Désinfection ou stérilisation Le respect de ces 4 temps est le processus OBLIGATOIRE permettant de lutter contre les infections nosocomiales et de maintenir au mieux lhygiène, et doit être appliqué pour le traitement de nimporte quel type de matériel ou de surfaces (sols, murs, mobilier, matériel médical et infirmier,…) Processus général face à une surface Méthodes de destruction des germes

11 MOD. 3 BLP-JML - CFTS - v Exemple : règle de gestion des bacs de décontamination couvercle Décontaminant dilué et changé tous les jours au minimum Bac de décontamination Indiquer le jour et lheure de la dilution du décontaminant Processus général face à une surface Méthodes de destruction des germes

12 MOD. 3 BLP-JML - CFTS - v Exemple : règle de gestion des bacs de décontamination Étape n°1 Stockage du matériel souillé après utilisation Transport vers les zones de lavage et de désinfection Immersion totale des instruments souillés Étape n°2 Brossage et lavage des instruments avec gants Rinçage des instruments Séchage des instruments Processus général face à une surface Méthodes de destruction des germes

13 MOD. 3 BLP-JML - CFTS - v Exemple : règle de gestion des bacs de décontamination Étape n°3 Désinfection et/ou stérilisation des instruments (selon leur nature et leur usage) Étape n°4 Lavage et désinfection du bac de décontamination, tous les jours. Processus général face à une surface Méthodes de destruction des germes

14 MOD. 3 BLP-JML - CFTS - v Permettent de passer de la propreté physique (obtenue par le lavage à laide dun détergent et du rinçage à leau), à la propreté biologique (la désinfection) Action au résultat momentané Élimination du maximum de germes sur un objet ou une surface après nettoyage Actuellement, la plupart sont à la fois désinfectants et détergents, sans rinçage Sur une surface inerte : désinfectants Méthodes de destruction des germes

15 MOD. 3 BLP-JML - CFTS - v Lieux dutilisation Sols, murs, mobiliers, bassins, urinal,… Propriétés Bactéricide, virucide, fongicide Action rapide et persistante, stable Règles dutilisation Uniquement sur surfaces nettoyées Dilution à respecter (notice), avec eau froide Gants Ne jamais rincer Sur une surface inerte : désinfectants Méthodes de destruction des germes

16 MOD. 3 BLP-JML - CFTS - v Emploi sur des surfaces vivantes (peau, muqueuses, plaies,…) Action au résultat momentané Élimination du maximum de germes Règles dutilisation Parfois activité diminuée par les matières organiques (sang, sérosités…) Pas de mélange entre les différentes familles Sur une surface vivante : antiseptiques Méthodes de destruction des germes

17 MOD. 3 BLP-JML - CFTS - v Exemples : Alcool à 70° Dérivés iodés (Bétadine) Dérivés chlorés (Dakin) Chlorhexidine (Biseptine, Hibitane, Hibisprint, Hibiscrub, Dosiseptine,…) Mercryl, Lactacid, Dermacid Cetavlon, Sterlane Solubacter, Septivon Sur une surface vivante : antiseptiques Méthodes de destruction des germes

18 MOD. 3 BLP-JML - CFTS - v Divers procédés, en fonction de la nature des matériaux constituant lobjet à stériliser Nettoyage préalable +++ Action au résultat durable Élimination de la totalité des micro organismes vivants sur un objet ou une surface après nettoyage Emballage hermétique puis stérilisation, validité jusquà la date de péremption Méthode physique : stérilisation Méthodes de destruction des germes

19 MOD. 3 BLP-JML - CFTS - v Poupinel Température 160°C, 1 heure Emballage : boites métalliques, sachets thermo-soudés spéciaux Matériel : métal, inox, émail, verre Validité : Sachet thermo-soudé : 1 mois Sachet fermé par ruban adhésif : 24 heures Boite métallique fermée par ruban adhésif : 1 semaine Méthode physique : stérilisation Méthodes de destruction des germes

20 MOD. 3 BLP-JML - CFTS - v Autoclave (à vapeur deau) Température 120 à 135°C, 10 à 35 minutes Principe de la cocotte-minute (vapeur deau à haute température et sous pression) Emballage : tambours métalliques, sachets spéciaux (plastique-papier ou plastique-plastique) Matériel : textile, matériel médico-chirurgical, caoutchouc, verre et pyrex Validité : Sachet thermo-soudé : 3 mois (6 mois sous double emballage) Sachet fermé par ruban adhésif : 24 heures Tambour métallique : 24 heures Méthode physique : stérilisation Méthodes de destruction des germes

21 MOD. 3 BLP-JML - CFTS - v Autoclave à loxyde déthylène Température 50 – 55°C, humidité 30%, gaz oxyde déthylène Temps de contact 4 h, temps de dégazage 60 à 120 h (gaz toxique, explosif, irritant) Emballage : sachets spéciaux (papier-plastique ou plastique-plastique, spécifiques oxyde déthylène) Matériel : thermosensible (caoutchouc endoscopes, fils électriques…) Validité : Sachet thermo-soudé : 6 mois Sachet fermé par ruban adhésif : 24 heures Méthode physique : stérilisation Méthodes de destruction des germes

22 MOD. 3 BLP-JML - CFTS - v Autres gaz plasma rayonnements Méthode physique : stérilisation Méthodes de destruction des germes

23 MOD. 3 BLP-JML - CFTS - v Chaque appareil de stérilisation comporte des indicateurs extérieurs indiquant, en cours de cycle, température, pression, durée… Chaque type de stérilisation possède des tests physico- chimiques, mis en place avant le cycle ; leur changement de couleur en fin de cycle prouve le bon déroulement de lopération (pression, température…) Tout matériel sortant dune enceinte de stérilisation doit comporter clairement sur son emballage la date de stérilisation et la date de péremption Méthode physique : stérilisation Méthodes de destruction des germes

24 MOD. 3 BLP-JML - CFTS - v Stérile : absence totale de germe Résultat durable Un objet est toujours stérile tant que lemballage est intact, hermétique, et que la date de validité nest pas dépassée. Méthode physique : stérilisation Méthodes de destruction des germes

25 MOD. 3 BLP-JML - CFTS - v Nettoyage, désinfection et stérilisation Désinfection Nettoyage Méthodes de destruction des germes

26 MOD. 3 BLP-JML - CFTS - v Nettoyage, désinfection et stérilisation Stérilisation Méthodes de destruction des germes

27 MOD. 3 BLP-JML - CFTS - v Avant tout transport de patient très sensible aux infections Après tout transport de patient infecté ou contagieux Au moins une fois par semaine, même si le véhicule nest pas sorti Quand ? Nettoyage et Désinfection du véhicule

28 MOD. 3 BLP-JML - CFTS - v Chronologie Lavage de mains et port de gants Matériel à usage unique dans un sac pour partir à lincinération (théoriquement laissé à lhôpital) Linge souillé dans un sac pour nettoyage et désinfection Sortir le petit matériel type bocal daspiration, bassin… pour nettoyage et désinfection (Hexanios®) Sortir brancard, nettoyage et désinfection de civière, matelas, poignées, barrières… (Surfanios®) Comment ? Nettoyage et Désinfection du véhicule

29 MOD. 3 BLP-JML - CFTS - v Balayage humide du sol de la cellule sanitaire Placards vidés, nettoyés et désinfectés Nettoyage et désinfection du haut vers le bas et du fond vers la sortie, avec chiffonnettes à usage unique ou méthode des deux seaux Nettoyage du poste de conduite (poignées, volant, levier de vitesse, points de contact…) Douche et changement de vêtements de travail Remise en place du matériel et de la literie Remplir le cahier de désinfection Comment ? Nettoyage et Désinfection du véhicule

30 MOD. 3 BLP-JML - CFTS - v lavage de mains mettre des gants laisser le matériel à usage unique souillé à lhôpital enlever la literie souillée nettoyage et désinfection du brancard nettoyage et désinfection du plan de travail et du matériel utilisé nouveau lavage des mains changement de literie Entre deux transports de patients Précautions à prendre

31 MOD. 3 BLP-JML - CFTS - v BUTS : Se protéger +++ Éviter lapport de germes à un patient déjà affaibli Transport dun patient infecté ou contagieux Précautions à prendre

32 MOD. 3 BLP-JML - CFTS - v Vaccinations à jour Lavage des mains et ports de gants si contact avec secrétions ou plaies Bilan de départ et prise de consignes Masque si maladie à porte dentrée aérienne (tuberculose, méningite) Utilisation préférentielle de matériel à usage unique (laissé dans le service receveur) Surveillance À larrivée, isoler le patient et prévenir du risque de contamination Après le transport, protocole de nettoyage et désinfection du véhicule Précautions à prendre Transport dun patient infecté ou contagieux

33 MOD. 3 BLP-JML - CFTS - v BUTS : Éviter de transmettre des germes à des patients qui ne pourront pas ou difficilement les combattre SUJETS CONCERNES : Immunodéprimés : SIDA maladie Cancéreux sous chimiothérapie Greffé sous traitement anti-rejet Grands brûlés Polytraumatisés (plaies, fractures ouvertes) Prématurés Précautions à prendre Transport dun patient sensible aux infections

34 MOD. 3 BLP-JML - CFTS - v Précautions à prendre Véhicule, matériel, literie propre (parfois drap stérile) Lavage antiseptique des mains Port de gants stériles Masque, chapeau et surblouse Bilan de départ Prise de consignes Protection stérile des plaies Utilisation préférentielle de matériel à usage unique et/ou stérile (qui sera laissé dans le service receveur) Surveillance A larrivée, ne pas mettre le patient au contact des autres malades Prévenir le personnel soignant, pour isolement du patient Transport dun patient sensible aux infections


Télécharger ppt "Conception Dr B LEPLAIDEUR & Dr J-M LUCIANI SEPTEMBRE 2007 HYGIENE MOD. 3 Diplôme Ambulancier TITRE DE CHAPITRE MESURES DE PREVENTION 1.Immunité 2.Vaccin."

Présentations similaires


Annonces Google