La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

II. L’ÉVOLUTION DU SYSTÈME DE PRODUCTION ET SES CONSÉQUENCES SOCIALES

Copies: 1
L’ÉVOLUTION DU SYSTÈME DE PRODUCTION ET SES CONSÉQUENCES SOCIALES :

Présentations similaires


Présentation au sujet: "II. L’ÉVOLUTION DU SYSTÈME DE PRODUCTION ET SES CONSÉQUENCES SOCIALES"— Transcription de la présentation:

1 II. L’ÉVOLUTION DU SYSTÈME DE PRODUCTION ET SES CONSÉQUENCES SOCIALES

2 A. Etude de cas : l’entreprise Renault

3 « Changeons de vie, changeons l'automobile »
De l’atelier au technocentre Du travail artisanal à la production automatisée De la voiturette A à la voiture électrique Zoé 2011 : unités dans le monde 10ème constructeur automobile mondial 2ème constructeur français 1898 : 6 voitures Source : www. renault.fr

4 En quoi l’entreprise Renault est caractéristique des mutations du système de production et de l’évolution de la société française au XXème siècle ?

5 Programme d’Histoire – Classe de 3e
Rappel des programmes Programme d’Histoire – Classe de 3e Le thème se situe dans la première partie du programme d’histoire. Partie I du programme : Un siècle de transformations scientifiques, technologiques, économiques et sociales. Thème 2 : L’évolution du système de production et ses conséquences sociales CONNAISSANCES DÉMARCHES On étudie, dans un contexte de croissance en longue durée, les mutations technologiques du système de production et l’évolution de l’entreprise, du capitalisme familial au capitalisme financier. On en met en évidence les principales conséquences : évolution de la structure de la population active et migrations de travail. L’étude est conduite à partir de l’exemple d’une entreprise et de son évolution depuis le début du XXe siècle. L’étude s’appuie sur l’histoire d’un siècle d’immigration en France CAPACITÉS Décrire et expliquer l’évolution des formes de production industrielle et de la structure d’une entreprise, de la dimension familiale à la firme multinationale. Caractériser l’évolution de l’immigration en France au XXe siècle.

6 L’étude est conduite à partir de l’ exemple d’une entreprise : Renault
LES OBJECTIFS L’étude est conduite à partir de l’ exemple d’une entreprise : Renault Objectifs de contenus  Décrire et expliquer Les mutations technologiques du système de production et l’évolution d’une l’entreprise. Mettre en évidence et caractériser L’évolution de la structure de la population active et les migrations de travail. Objectifs méthodologiques (LIVRET PERSONNEL DE COMPETENCES DU SOCLE COMMUN) Compétence 1 : La maîtrise de la langue française LIRE - Manifester, par des moyens divers, sa compréhension de textes variés. Dégager, par écrit ou oralement, sa compréhension de textes variés. ECRIRE Rédiger un texte bref, cohérent et ponctué, en réponse à une question ou à partir de consignes données. Compétence 5 : La culture humaniste AVOIR DES CONNAISSANCES ET DES REPÈRES HISTORIQUES Relevant du temps : les grands traits de l’histoire sociale et économique de la France. Situer des évènements, des découvertes scientifiques ou techniques. LIRE ET PRATIQUER DIFFÉRENTS LANGAGES Lire et employer différents langages : textes-graphiques-cartes-images.

7 Problématique En quoi l’entreprise Renault est caractéristique des mutations du système de production et de l’évolution de la société française au XXème siècle ? d’une entreprise familiale à une des plus importantes multinationales françaises Notions  Système de production   Capital  Taylorisme/fordisme Productivité Automatisation Division internationale du travail Vocabulaire     Métier/tâche, production en série, travail à la chaîne, machine transfert. Durée  : 3 heures Moyens mobilisés : un TNI relié à un vidéoprojecteur et à un ordinateur.

8 Sites : Bibliographie http://www.renault.fr
Sur l’histoire de l’entreprise Patrick Fridenson, Histoire des usines Renault, Paris, Seuil, 1972, 1998. Jean-Louis Loubet, Renault, Histoire d’une entreprise, ETAI, 2000. Sur l’économie et l’histoire automobile Jacques Marseille, Puissance et faiblesses de la France industrielle, XIXe-XXe siècle, Points Histoire, 1997. Sur Boulogne-Billancourt Renault sur Seine. Hommes et lieux de mémoire de l’industrie automobile, sous la direction de Jacqueline Costa-Lascoux, Geneviève Dreyfus-Armand et Émile Temine, collection Recherches, La Découverte, Paris 2007. Alain P. Michel, Travail à la chaîne. Renault ( ), Boulogne-Billancourt, ETAI, 2007. Sites : : Reportage Pathé-Journal de Jean Loubignac, L’Automobile de France, 1934. Film documentaire Renault, l’automobile de France, film de Gérard Verbizier réalisé par Marcel Teulade, Bibliothèque Centre Pompidou, la Sept, Arte, 1998.

9 Déroulement de la séquence
Deuxième partie : Croissance et modernisation de la Régie Renault pendant les Trente Glorieuses Première partie : : l’entreprise de Louis Renault Troisième partie : Du ralentissement économique à la mondialisation Louis Renault, inventeur génial De l’atelier à l’usine Des restructurations liées au ralentissement économique Une entreprise multinationale Nouveaux modèles et mutations technologiques Travailler chez Renault 1 heure 1 heure 1 heure

10 1. 1898-1945 : l’entreprise de Louis Renault
a) Louis Renault, inventeur génial: l’entreprise Renault Frères

11 Quelles sont les différentes inventions
Louis Renault appartient sans conteste à cette lignée de pionniers. Né en 1877, il est issu d’une famille aisée de la bourgeoisie commerçante parisienne. Son père Alfred… a bâti une florissante affaire de négoce de tissus qu’il a même diversifiée en exploitant à partir de 1869 une fabrique de boutons, une usine… A seize ans (Louis), écrit l’un de ses biographes, il annonce à ses frères « que le commerce ne l’intéresse pas…et (qu’il a) décidé de se lancer dans la mécanique »…. En 1897, à l’âge de vingt ans, Louis Renault dépose son premier brevet, celui d’un générateur de vapeur et de gaz dilatés… Il poursuit ses recherches, de façon très pragmatique, autour de son tricycle personnel, un De Dion-Bouton à moteur à pétrole… les contraintes , qui pesaient sur sa mise en route comme sur les performances de son engin, l’amenèrent à envisager des modifications... [à commencer par le quadricycle]. Mais le défaut majeur auquel s’attelle Louis Renault concerne la transmission. Celle-ci est excessivement bruyante et surtout incapable de restituer toute la puissance du moteur. Renault imagine un système révolutionnaire de boîte de vitesses et de transmission par cardan que l’on nommera imparfaitement prise directe. Le brevet est déposé en 1898, la même année que la présentation de sa première voiture. L’argent –indispensable- est fourni par les deux frères qui soutiennent les efforts de leur cadet. Le 25 février 1899, Fernand et Marcel apportent chacun francs pour créer Renault Frères, la première société automobile Renault… Source : Jean-Louis Loubet, Renault, Histoire d’une entreprise, E-T-A-I, 2000. Quelles sont les différentes inventions mises au point par Louis Renault ?

12 Quelles sont les différentes inventions
Louis Renault appartient sans conteste à cette lignée de pionniers. Né en 1877, il est issu d’une famille aisée de la bourgeoisie commerçante parisienne. Son père Alfred… a bâti une florissante affaire de négoce de tissus qu’il a même diversifiée en exploitant à partir de 1869 une fabrique de boutons, une usine… A seize ans (Louis), écrit l’un de ses biographes, il annonce à ses frères « que le commerce ne l’intéresse pas…et (qu’il a) décidé de se lancer dans la mécanique »…. En 1897, à l’âge de vingt ans, Louis Renault dépose son premier brevet, celui d’un générateur de vapeur et de gaz dilatés… Il poursuit ses recherches, de façon très pragmatique, autour de son tricycle personnel, un De Dion-Bouton à moteur à pétrole… les contraintes , qui pesaient sur sa mise en route comme sur les performances de son engin, l’amenèrent à envisager des modifications... [à commencer par le quadricycle]. Mais le défaut majeur auquel s’attelle Louis Renault concerne la transmission. Celle-ci est excessivement bruyante et surtout incapable de restituer toute la puissance du moteur. Renault imagine un système révolutionnaire de boîte de vitesses et de transmission par cardan que l’on nommera imparfaitement prise directe. Le brevet est déposé en 1898, la même année que la présentation de sa première voiture. L’argent –indispensable- est fourni par les deux frères qui soutiennent les efforts de leur cadet. Le 25 février 1899, Fernand et Marcel apportent chacun francs pour créer Renault Frères, la première société automobile Renault… Source : Jean-Louis Loubet, Renault, Histoire d’une entreprise, E-T-A-I, 2000. Quelles sont les différentes inventions mises au point par Louis Renault ? Rôle de l’innovation (brevets)

13 Comment Louis Renault finance-t-il sa nouvelle entreprise ?
Louis Renault appartient sans conteste à cette lignée de pionniers. Né en 1877, il est issu d’une famille aisée de la bourgeoisie commerçante parisienne. Son père Alfred… a bâti une florissante affaire de négoce de tissus qu’il a même diversifiée en exploitant à partir de 1869 une fabrique de boutons, une usine… A seize ans (Louis), écrit l’un de ses biographes, il annonce à ses frères « que le commerce ne l’intéresse pas…et (qu’il a) décidé de se lancer dans la mécanique »…. En 1897, à l’âge de vingt ans, Louis Renault dépose son premier brevet, celui d’un générateur de vapeur et de gaz dilatés… Il poursuit ses recherches, de façon très pragmatique, autour de son tricycle personnel, un De Dion-Bouton à moteur à pétrole… les contraintes , qui pesaient sur sa mise en route comme sur les performances de son engin, l’amenèrent à envisager des modifications... [à commencer par le quadricycle]. Mais le défaut majeur auquel s’attelle Louis Renault concerne la transmission. Celle-ci est excessivement bruyante et surtout incapable de restituer toute la puissance du moteur. Renault imagine un système révolutionnaire de boîte de vitesses et de transmission par cardan que l’on nommera imparfaitement prise directe. Le brevet est déposé en 1898, la même année que la présentation de sa première voiture. L’argent –indispensable- est fourni par les deux frères qui soutiennent les efforts de leur cadet. Le 25 février 1899, Fernand et Marcel apportent chacun francs pour créer Renault Frères, la première société automobile Renault… Source : Jean-Louis Loubet, Renault, Histoire d’une entreprise, E-T-A-I, 2000. Comment Louis Renault finance-t-il sa nouvelle entreprise ?

14 Comment Louis Renault finance-t-il sa nouvelle entreprise ?
Louis Renault appartient sans conteste à cette lignée de pionniers. Né en 1877, il est issu d’une famille aisée de la bourgeoisie commerçante parisienne. Son père Alfred… a bâti une florissante affaire de négoce de tissus qu’il a même diversifiée en exploitant à partir de 1869 une fabrique de boutons, une usine… A seize ans (Louis), écrit l’un de ses biographes, il annonce à ses frères « que le commerce ne l’intéresse pas…et (qu’il a) décidé de se lancer dans la mécanique »…. En 1897, à l’âge de vingt ans, Louis Renault dépose son premier brevet, celui d’un générateur de vapeur et de gaz dilatés… Il poursuit ses recherches, de façon très pragmatique, autour de son tricycle personnel, un De Dion-Bouton à moteur à pétrole… les contraintes , qui pesaient sur sa mise en route comme sur les performances de son engin, l’amenèrent à envisager des modifications. Cependant, modifier un tricycle, c’était déjà songer à le transformer et, par voie de conséquence, trouver une autre voie..[à commencer par le quadricycle]. Mais le défaut majeur auquel s’attelle Louis Renault concerne la transmission. Celle-ci est excessivement bruyante et surtout incapable de restituer toute la puissance du moteur. Renault imagine un système révolutionnaire de boîte de vitesses et de transmission par cardan que l’on nommera imparfaitement prise directe. Le brevet est déposé en 1898, la même année que la présentation de sa première voiture. L’argent –indispensable- est fourni par les deux frères qui soutiennent les efforts de leur cadet. Le 25 février 1899, Fernand et Marcel apportent chacun francs pour créer Renault Frères, la première société automobile Renault… Source : Jean-Louis Loubet, Renault, Histoire d’une entreprise, E-T-A-I, 2000. Comment Louis Renault finance-t-il sa nouvelle entreprise ? Capital familial, entreprise familiale, autofinancement.

15 Louis Renault appartient sans conteste à cette lignée de pionniers
Louis Renault appartient sans conteste à cette lignée de pionniers. Né en 1877, il est issu d’une famille aisée de la bourgeoisie commerçante parisienne. Son père Alfred… a bâti une florissante affaire de négoce de tissus qu’il a même diversifiée en exploitant à partir de 1869 une fabrique de boutons, une usine… A seize ans (Louis), écrit l’un de ses biographes, il annonce à ses frères « que le commerce ne l’intéresse pas…et (qu’il a) décidé de se lancer dans la mécanique »…. En 1897, à l’âge de vingt ans, Louis Renault dépose son premier brevet, celui d’un générateur de vapeur et de gaz dilatés… Il poursuit ses recherches, de façon très pragmatique, autour de son tricycle personnel, un De Dion-Bouton à moteur à pétrole… les contraintes , qui pesaient sur sa mise en route comme sur les performances de son engin, l’amenèrent à envisager des modifications... [à commencer par le quadricycle]. Mais le défaut majeur auquel s’attelle Louis Renault concerne la transmission. Celle-ci est excessivement bruyante et surtout incapable de restituer toute la puissance du moteur. Renault imagine un système révolutionnaire de boîte de vitesses et de transmission par cardan que l’on nommera imparfaitement prise directe. Le brevet est déposé en 1898, la même année que la présentation de sa première voiture. L’argent –indispensable- est fourni par les deux frères qui soutiennent les efforts de leur cadet. Le 25 février 1899, Fernand et Marcel apportent chacun francs pour créer Renault Frères, la première société automobile Renault… Source : Jean-Louis Loubet, Renault, Histoire d’une entreprise, E-T-A-I, 2000. Pourquoi Louis Renault est-il désigné comme un pionnier ? Qu’est-ce qui le distingue de sa famille?

16 Louis Renault appartient sans conteste à cette lignée de pionniers
Louis Renault appartient sans conteste à cette lignée de pionniers. Né en 1877, il est issu d’une famille aisée de la bourgeoisie commerçante parisienne. Son père Alfred… a bâti une florissante affaire de négoce de tissus qu’il a même diversifiée en exploitant à partir de 1869 une fabrique de boutons, une usine… A seize ans (Louis), écrit l’un de ses biographes, il annonce à ses frères « que le commerce ne l’intéresse pas…et (qu’il a) décidé de se lancer dans la mécanique »…. En 1897, à l’âge de vingt ans, Louis Renault dépose son premier brevet, celui d’un générateur de vapeur et de gaz dilatés… Il poursuit ses recherches, de façon très pragmatique, autour de son tricycle personnel, un De Dion-Bouton à moteur à pétrole… les contraintes , qui pesaient sur sa mise en route comme sur les performances de son engin, l’amenèrent à envisager des modifications. Cependant, modifier un tricycle, c’était déjà songer à le transformer et, par voie de conséquence, trouver une autre voie..[à commencer par le quadricycle]. Mais le défaut majeur auquel s’attelle Louis Renault concerne la transmission. Celle-ci est excessivement bruyante et surtout incapable de restituer toute la puissance du moteur. Renault imagine un système révolutionnaire de boîte de vitesses et de transmission par cardan que l’on nommera imparfaitement prise directe. Le brevet est déposé en 1898, la même année que la présentation de sa première voiture. L’argent –indispensable- est fourni par les deux frères qui soutiennent les efforts de leur cadet. Le 25 février 1899, Fernand et Marcel apportent chacun francs pour créer Renault Frères, la première société automobile Renault… Source : Jean-Louis Loubet, Renault, Histoire d’une entreprise, E-T-A-I, 2000. Pourquoi Louis Renault est-il désigné comme un pionnier ? Qu’est-ce qui le distingue de sa famille? Innovation technique dans le cadre de la seconde révolution industrielle

17 PARIS - GUERRE - TAXIS DE LA MARNE
Guerre Bataille de la Marne. Taxis de la Marne à Paris, en D’après ces documents, comment expliquer le succès financier et le prestige de l’entreprise Renault à la fin de la Première Guerre mondiale ? Grâce à de nombreuses innovations (taxis, chars), Renault est devenue une très grande entreprise française. Défilé des chars d'assaut Renault pour les fêtes de la Victoire à l'Arc de Triomphe. Paris, 14 juillet 1919

18 b) De l’atelier à l’usine, de l’entreprise familiale à la société anonyme : la croissance des usines Renault

19 La SAUR Après la guerre, Louis Renault modifie les statuts de son entreprise et le 17 mars 1922, la Société des automobiles Renault devient la Société anonyme des usines Renault (SAUR) au capital de Francs… Des actionnaires apparaissent, de même qu'un conseil d'administration de 5 membres. Louis Renault possède % des parts ( à sa mort, elles seront passées à 96.8 %). Les trente mille actions restantes sont partagées entre le groupe bancaire Mirabaud ( 6900), des parents et des proches de Louis. Ainsi, une banque fait son entrée dans la maison de celui qui disait: "Les banques, moi vivant, jamais ! ».  Mais, comme les autres constructeurs touchés par la crise, il lui fallait un soutien financier. En 1928 pourtant, il quittera Mirabaud qui lui refuse une augmentation de capital demandée pour son chantier de l'île Seguin, et confiera surtout ses affaires au Crédit Lyonnais. Il trouve ainsi des partenaires pour développer son projet pour Billancourt. Que devient l’entreprise Renault Frères après la Première Guerre mondiale ? Quels sont les changements intervenus ? Donnez les caractéristiques d’une société anonyme.

20 La SAUR Après la guerre, Louis Renault modifie les statuts de son entreprise et le 17 mars 1922, la Société des automobiles Renault devient la Société anonyme des usines Renault (SAUR) au capital de Francs… Des actionnaires apparaissent, de même qu'un conseil d'administration de 5 membres. Louis Renault possède % des parts ( à sa mort, elles seront passées à 96.8 %). Les trente mille actions restantes sont partagées entre le groupe bancaire Mirabaud ( 6900), des parents et des proches de Louis. Ainsi, une banque fait son entrée dans la maison de celui qui disait: "Les banques, moi vivant, jamais ! ».  Mais, comme les autres constructeurs touchés par la crise, il lui fallait un soutien financier. En 1928 pourtant, il quittera Mirabaud qui lui refuse une augmentation de capital demandée pour son chantier de l'île Seguin, et confiera surtout ses affaires au Crédit Lyonnais. Il trouve ainsi des partenaires pour développer son projet pour Billancourt. Source : Que devient l’entreprise Renault Frères après la Première Guerre mondiale ? Quels sont les changements intervenus ? Donnez les caractéristiques d’une société anonyme. Usines Renault (diversification et intégration des activités industrielles) Société Anonyme, augmentation du capital, partenaires bancaires mais Louis Renault reste maître absolu de ses usines.

21 Décrivez les transformations techniques intervenues dans la production automobile depuis le début du XXème. Doc 1. : 1900 : le travail en atelier. « Le travail à la chaîne est un dispositif de production qui consiste à poster, le long d'un convoyeur, des ouvriers et des ouvrières chargés d'une tâche «spécialisée ».  L’entreprise s’inspire du modèle américain, mais s’appuie surtout sur sa propre expérience de rationalisation et de fabrications en séries. Il est mis en place chez Renault dès 1917 pour répondre aux besoins massifs de la Grande Guerre… La chaîne de Renault n'est explicitement présentée comme telle que dans un article de …pour que les différentes chaînes fonctionnent, il faut l'intervention d'une multitude de personnes, depuis les ingénieurs d'études jusqu'aux ouvriers et ouvrières spécialisés. …  ». Alain P. Michel, Travail à la chaîne, Renault, , édition E-T-A-I, 2007. Doc.2 Atelier de montage des chars FT en 1918 Source : le travail à la chaîne p.42 Doc. 3 Chaîne de montage Monastella , usine de île seguin : véhicules de luxe construits entre 1928 et source : Le travail à la chaîne p.94

22 Décrivez les transformations techniques intervenues dans la production automobile depuis le début du XXème. Doc 1. : 1900 : le travail en atelier. Chaque ouvrier qualifié accomplit une tâche précise. Chaque équipe fabrique une automobile complète. « Le travail à la chaîne est un dispositif de production qui consiste à poster, le long d'un convoyeur, des ouvriers et des ouvrières chargés d'une tâche «spécialisée ».  L’entreprise s’inspire du modèle américain, mais s’appuie surtout sur sa propre expérience de rationalisation et de fabrications en séries. Il est mis en place chez Renault dès 1917 pour répondre aux besoins massifs de la Grande Guerre… La chaîne de Renault n'est explicitement présentée comme telle que dans un article de …pour que les différentes chaînes fonctionnent, il faut l'intervention d'une multitude de personnes, depuis les ingénieurs d'études jusqu'aux ouvriers et ouvrières spécialisés. …  ». Alain P. Michel, Travail à la chaîne, Renault, , édition E-T-A-I, 2007. Doc.2 Atelier de montage des chars FT en 1918 Source : le travail à la chaîne p.42 Doc. 3 Chaîne de montage monastella, usine de île seguin : véhicules de luxe construits entre 1928 et source : Le travail à la chaîne p.94

23 Expliquez l’origine de ces transformations techniques et ses conséquences dans l’organisation du travail. Doc 1. : 1900 : le travail en atelier. « Le travail à la chaîne est un dispositif de production qui consiste à poster, le long d'un convoyeur, des ouvriers et des ouvrières chargés d'une tâche «spécialisée ».  L’entreprise s’inspire du modèle américain, mais s’appuie surtout sur sa propre expérience de rationalisation et de fabrications en séries. Il est mis en place chez Renault dès 1917 pour répondre aux besoins massifs de la Grande Guerre… La chaîne de Renault n'est explicitement présentée comme telle que dans un article de …pour que les différentes chaînes fonctionnent, il faut l'intervention d'une multitude de personnes, depuis les ingénieurs d'études jusqu'aux ouvriers et ouvrières spécialisés. …  ». Alain P. Michel, Travail à la chaîne, Renault, , édition E-T-A-I, 2007. Doc.2 Atelier de montage des chars FT en 1918 Source : le travail à la chaîne p.42 Doc. 3 Chaîne de montage Monastella , usine de île seguin : véhicules de luxe construits entre 1928 et source : Le travail à la chaîne p.94

24 Expliquez l’origine de ces transformations techniques et ses conséquences dans l’organisation du travail. Doc 1. : 1900 : le travail en atelier. Chaque ouvrier qualifié accomplit une tâche précise. Chaque équipe fabrique une automobile complète. « Le travail à la chaîne est un dispositif de production qui consiste à poster, le long d'un convoyeur, des ouvriers et des ouvrières chargés d'une tâche «spécialisée ».  L’entreprise s’inspire du modèle américain, mais s’appuie surtout sur sa propre expérience de rationalisation et de fabrications en séries. Il est mis en place chez Renault dès 1917 pour répondre aux besoins massifs de la Grande Guerre… La chaîne de Renault n'est explicitement présentée comme telle que dans un article de 1922 …pour que les différentes chaînes fonctionnent, il faut l'intervention d'une multitude de personnes, depuis les ingénieurs d'études jusqu'aux ouvriers et ouvrières spécialisés. …  ». Alain P. Michel, Travail à la chaîne, Renault, , édition E-T-A-I, 2007. Doc.2 Atelier de montage des chars FT en 1918 Source : le travail à la chaîne p.42 Doc. 3 Chaîne de montage Monastella, usine de île Seguin : véhicules de luxe construits entre 1928 et source : Le travail à la chaîne p.94

25 travail à la chaîne en usine avec des
Travail en atelier avec des ouvriers de métier travail en série (Taylorisme) travail à la chaîne en usine avec des ouvriers spécialisés dans une seule tâche et des ingénieurs d’étude (Fordisme). Doc 1. : 1900 : le travail en atelier. Chaque ouvrier qualifié accomplit une tâche précise. Chaque équipe fabrique une automobile complète. « Le travail à la chaîne est un dispositif de production qui consiste à poster, le long d'un convoyeur, des ouvriers et des ouvrières chargés d'une tâche «spécialisée ».  L’entreprise s’inspire du modèle américain, mais s’appuie surtout sur sa propre expérience de rationalisation et de fabrications en séries. Il est mis en place chez Renault dès 1917 pour répondre aux besoins massifs de la Grande Guerre… La chaîne de Renault n'est explicitement présentée comme telle que dans un article de 1922 …pour que les différentes chaînes fonctionnent, il faut l'intervention d'une multitude de personnes, depuis les ingénieurs d'études jusqu'aux ouvriers et ouvrières spécialisés. …  ». Alain P. Michel, Travail à la chaîne, Renault, , édition E-T-A-I, 2007. Doc.2 Atelier de montage des chars FT en 1918 Source : le travail à la chaîne p.42 Doc. 3 Chaîne de montage Monastella, usine de île Seguin : véhicules de luxe construits entre 1928 et source : Le travail à la chaîne p.94

26 Quelle est la particularité du travail à la chaîne ?
Juillet 1924 : une vue en enfilade de la chaîne des 10 HP qui permet de voir les sept derniers postes. Le travail est surveillé par un agent de maîtrise. Planche de dessins et de photographies des 12 postes de travail à la chaîne Contrôle de la vitesse de la chaîne : à gauche la manette de la salle des commandes dans le film les Temps modernes (1936), à droite chez Renault (1935) Alain P. Michel, Travail à la chaîne, Renault, , édition E-T-A-I, 2007.

27 Quelle est la particularité du travail à la chaîne ?
Organisation scientifique du travail Chronométrage et surveillance Juillet 1924 : une vue en enfilade de la chaîne des 10 HP qui permet de voir les sept derniers postes. Le travail est surveillé par un agent de maîtrise. Planche de dessins et de photographies des 12 postes de travail à la chaîne Contrôle de la vitesse de la chaîne : à gauche la manette de la salle des commandes dans le film les Temps modernes (1936), à droite chez Renault (1935) Alain P. Michel, Travail à la chaîne, Renault, , édition E-T-A-I, 2007.

28 Quelles sont les conséquences économiques du travail à la chaîne ?
1. Croissance de la production 2. Augmentation de la productivité 3. Expansion du réseau commercial Le réseau commercial Renault À l’étranger en 1929. Source, Patrick Fridenson, Histoire des usines Renault, Paris, Seuil, 1972, 1998, p.144.

29 Quelles sont les conséquences sociales du travail à la chaîne ?
Témoignage de Serge Roubakine, ouvrier spécialisé, immigrant russe dans les années 1920 : « Mon travail à moi consistait à placer une seule goupille dans un rouage de transmission et à écarter les becs avec la pince. Voilà. C’est tout. Goupille le matin, goupille l’après-midi, goupille le soir. J’étais devenu le champion de la goupille. Je voyais des goupilles partout. Par moment, mes yeux se troublaient, mon rythme ralentissait ; mais la chaîne avançait toujours, impitoyable. Je me faisais engueuler par les chefs, qui m’infligeaient des amendes. Après six mois, je ne pouvais plus tenir ; j’ai renoncé aux goupilles ». Cité dans Alain P. Michel, Le travail à la chaîne, p.115. A cause du surmenage Charlot est devenu fou, Les Temps modernes.

30 Quelles sont les conséquences sociales du travail à la chaîne ?
Déqualification du travail ouvrier, la figure de l’OS Division du travail entre les ouvriers et les ingénieurs/agents de maîtrise Témoignage de Serge Roubakine, ouvrier spécialisé, immigrant russe dans les années 1920 : « Mon travail à moi consistait à placer une seule goupille dans un rouage de transmission et à écarter les becs avec la pince. Voilà. C’est tout. Goupille le matin, goupille l’après-midi, goupille le soir. J’étais devenu le champion de la goupille. Je voyais des goupilles partout. Par moment, mes yeux se troublaient, mon rythme ralentissait ; mais la chaîne avançait toujours, impitoyable. Je me faisais engueuler par les chefs, qui m’infligeaient des amendes. Après six mois, je ne pouvais plus tenir ; j’ai renoncé aux goupilles ». Cité dans Alain P. Michel, Le travail à la chaîne, p.115. A cause du surmenage, Charlot est devenu fou, Les Temps modernes.

31

32 Quels sont les ouvriers principalement touchés par la crise économique des années 1930 ?
Le nombre des étrangers employés à Billancourt serait, dès 1930, de pour un effectif total de personnes environ, avec, déjà, une dominante nord-africaine (plus de ouvriers), mais aussi un millier de Russes, 775 Polonais, 490 Arméniens, 450 Italiens … Ces chiffres témoignent du poids remarquable, déjà à cette date, d’une main d’œuvre africaine, qui est principalement algérienne. La présence de ces immigrés remonte pour l’essentiel à la Grande Guerre... Les Asiatiques venus de Chine ou d’Indochine, pourtant présents dans les ateliers Renault bien avant 1930 ne sont pas mentionnés dans le recrutement étranger….. Que les travailleurs immigrés aient été particulièrement éprouvés par la crise, cela est évident. L’entreprise, comme l’ensemble de l’industrie automobile, voit sa production diminuer sensiblement entre 1929 et Les réductions de main d’œuvre sont immédiates et importantes ; les effectifs passent de à salariés ! Les compressions d’emploi touchent l’ensemble du personnel, mais plus particulièrement les ouvriers immigrés. Source : Jacqueline Costa-Lascoux, Emile Temime,  Les hommes de Renault-Billancourt : mémoire ouvrière de l’Île Seguin,  - Ed. Autrement, 1994. 

33 Quels sont les ouvriers principalement touchés par la crise économique des années 1930 ?
Le nombre des étrangers employés à Billancourt serait, dès 1930, de pour un effectif total de personnes environ, avec, déjà, une dominante nord-africaine (plus de ouvriers), mais aussi un millier de Russes, 775 Polonais, 490 Arméniens, 450 Italiens … Ces chiffres témoignent du poids remarquable, déjà à cette date, d’une main d’œuvre africaine, qui est principalement algérienne. La présence de ces immigrés remonte pour l’essentiel à la Grande Guerre... Les Asiatiques venus de Chine ou d’Indochine, pourtant présents dans les ateliers Renault bien avant 1930 ne sont pas mentionnés dans le recrutement étranger….. Que les travailleurs immigrés aient été particulièrement éprouvés par la crise, cela est évident. L’entreprise, comme l’ensemble de l’industrie automobile, voit sa production diminuer sensiblement entre 1929 et Les réductions de main d’œuvre sont immédiates et importantes ; les effectifs passent de à salariés ! Les compressions d’emploi touchent l’ensemble du personnel, mais plus particulièrement les ouvriers immigrés. Source : Jacqueline Costa-Lascoux, Emile Temime,  Les hommes de Renault-Billancourt : mémoire ouvrière de l’Île Seguin,  - Ed. Autrement, 1994. 

34 Quelle est l’origine géographique de ces travailleurs immigrés ?
L’origine géographique des travailleurs immigrés aux usines Renault est caractéristique de l’immigration française des années Le nombre des étrangers employés à Billancourt serait, dès 1930, de pour un effectif total de personnes environ, avec, déjà, une dominante nord-africaine (plus de ouvriers), mais aussi un millier de Russes, 775 Polonais, 490 Arméniens, 450 Italiens … Ces chiffres témoignent du poids remarquable, déjà à cette date, d’une main d’œuvre africaine, qui est principalement algérienne. La présence de ces immigrés remonte pour l’essentiel à la Grande Guerre...Les Asiatiques venus de Chine ou d’Indochine, pourtant présents dans les ateliers Renault bien avant 1930 ne sont pas mentionnés dans le recrutement étranger….. Que les travailleurs immigrés aient été particulièrement éprouvés par la crise, cela est évident. L’entreprise, comme l’ensemble de l’industrie automobile, voit sa production diminuer sensiblement entre 1929 et Les réductions de main d’œuvre sont immédiates et importantes ; les effectifs passent de à salariés ! Les compressions d’emploi touchent l’ensemble du personnel, mais plus particulièrement les ouvriers immigrés. Source : Jacqueline Costa-Lascoux, Emile Temime,  Les hommes de Renault-Billancourt : mémoire ouvrière de l’Île Seguin,  - Ed. Autrement, 1994. 

35

36

37 2. Croissance et modernisation de la Régie Renault pendant les Trente Glorieuses
La Régie Nationale des Usines Renault (RNUR) est créée par l’ordonnance du 16 janvier 1945. La Régie est sous le contrôle du ministre de la Production industrielle, mais l’autonomie de l’entreprise est garantie : l’Etat délègue ses pouvoirs au Président de la Régie. Il s’appuie sur : un Conseil d’Administration de 15 membres (9 choisis par l’Etat et 6 représentants du personnel) un Comité Central d’entreprise, émanation des volontés sociales du CNR : 11 représentants du personnel, qui s’intéressent à la gestion des œuvres sociales et à l’amélioration des conditions de travail. Ils ont un rôle actif dans le quotidien de l’usine et dans ses changements structurels.

38 a) Nouveaux modèles et mutations technologiques

39 La « bataille » de la 4 CV « Il faut que disparaisse cette notion vraiment périmée de l’automobile objet de luxe restant l’apanage des privilégiés de la fortune […]. La totalité de notre effort se portera sur une voiture agréable, certes, mais susceptible, par son bas prix d’achat, son coût réduit d’entretien et sa faible consommation en essence, d’être accessible à des couches d’acheteurs qui doivent s’étendre au fur et à mesure que se reconstituera le pouvoir d’achat des Français » Pierre Lefaucheux, Conférence de presse du 26 septembre 1946 Quels sont les arguments en faveur de la 4 CV développés par Pierre Lefaucheux, président de la Régie Renault ? Cité par Patrick Fridenson, « La 4 CV Renault », dans Puissance et faiblesses de la France industrielle, XIXe-XXe siècle, Points Histoire, 1997.

40 La « bataille » de la 4 CV Une voiture populaire
« Il faut que disparaisse cette notion vraiment périmée de l’automobile objet de luxe restant l’apanage des privilégiés de la fortune […]. La totalité de notre effort se portera sur une voiture agréable, certes, mais susceptible, par son bas prix d’achat, son coût réduit d’entretien et sa faible consommation en essence, d’être accessible à des couches d’acheteurs qui doivent s’étendre au fur et à mesure que se reconstituera le pouvoir d’achat des Français » Pierre Lefaucheux, Conférence de presse du 26 septembre 1946 Quels sont les arguments en faveur de la 4 CV développés par Pierre Lefaucheux, président de la Régie Renault ? Une voiture populaire Cité par Patrick Fridenson, « La 4 CV Renault », dans Puissance et faiblesses de la France industrielle, XIXe-XXe siècle, Points Histoire, 1997.

41 D'une conception de luxe et de prestige, Renault passe à la première voiture populaire, utilitaire et économique vendue au plus grand nombre. La 4CV est la première voiture française a dépasser le million d'exemplaires. Renault devient le premier producteur automobile français.

42 La société de consommation
1954 : 20% des ménages français possèdent une voiture 1975 : 62% des ménages français sont équipés Manuel Troisième, Belin, 2007

43 Une production en série

44 - Quels sont ses avantages ?
La machine-transfert « La pièce entre dans la machine, brute de fonderie, et en sort complètement usinée sans intervention humaine… C’est une chaîne automatique. […] L’usinage est beaucoup plus rapide, les temps morts de manutention des pièces entre les opérations sont réduits au maximum ; les économies de main-d’œuvre sont considérables puisque deux hommes suffisent à alimenter la machine là où il en fallait autrefois plusieurs centaines. C’est l’exemple typique de la réduction du prix de revient de fabrication » Note de la Direction des Fabrications, 24 juillet 1947, « Aperçu de l’ampleur des problèmes industriels posés par la fabrication en très grande série de la 4CV ». Cité par Jean-Louis Loubet, Renault. Histoire d’une entreprise, ETAI, 2000, Boulogne - Qu’est-ce que la machine transfert ? - Quels sont ses avantages ?

45 - Quels sont ses avantages ?
La machine-transfert « La pièce entre dans la machine, brute de fonderie, et en sort complètement usinée sans intervention humaine… C’est une chaîne automatique. […] L’usinage est beaucoup plus rapide, les temps morts de manutention des pièces entre les opérations sont réduits au maximum ; les économies de main-d’œuvre sont considérables puisque deux hommes suffisent à alimenter la machine là où il en fallait autrefois plusieurs centaines. C’est l’exemple typique de la réduction du prix de revient de fabrication » Note de la Direction des Fabrications, 24 juillet 1947, « Aperçu de l’ampleur des problèmes industriels posés par la fabrication en très grande série de la 4CV ». Cité par Jean-Louis Loubet, Renault. Histoire d’une entreprise, ETAI, 2000, Boulogne - Qu’est-ce que la machine transfert ? - Quels sont ses avantages ?

46 La chaîne-transfert des carters-cylindres (juillet 1947)
Photo Renault Communication. Alain P. Michel, Travail à la chaîne. Renault , ETAI, Boulogne, 2010

47 => Une production et une productivité accrues
La machine-transfert « La pièce entre dans la machine, brute de fonderie, et en sort complètement usinée sans intervention humaine… C’est une chaîne automatique. […] L’usinage est beaucoup plus rapide, les temps morts de manutention des pièces entre les opérations sont réduits au maximum ; les économies de main-d’œuvre sont considérables puisque deux hommes suffisent à alimenter la machine là où il en fallait autrefois plusieurs centaines. C’est l’exemple typique de la réduction du prix de revient de fabrication » Note de la Direction des Fabrications, 24 juillet 1947, « Aperçu de l’ampleur des problèmes industriels posés par la fabrication en très grande série de la 4CV ». Cité par Jean-Louis Loubet, Renault. Histoire d’une entreprise, ETAI, 2000, Boulogne - Qu’est-ce que la machine transfert ? - Quels sont ses avantages ? 1938 : la production est de 200 à 250 véhicules par jour en moyenne, avec employés 1955 : la production est de 1000 véhicules par jour, avec employés => Une production et une productivité accrues

48 De nouveaux sites industriels
« Billancourt étant devenu trop étroit, elle [la RNUR] achète aussi des locaux (à Rueil-Malmaison pour développer le centre d'Etudes), mais surtout des terrains pour construire des sites neufs. L'usine de Flins, en aval de Paris, qui fabrique le nouveau modèle de la Régie Renault, la Frégate, est inaugurée en A Lardy, en région parisienne, sera installé plus tard un centre d'essais et à Cléon, non loin de Flins, une usine de mécanique.  » Site de la Société d’Histoire du groupe Renault :

49

50 Exporter et produire à l’étranger
« Pierre Lefaucheux a de grandes ambitions pour Renault hors de l'Hexagone. L'usine belge de Haren-Vilvorde a redémarré et va bientôt s'agrandir, l'usine anglaise d'Acton est rachetée. La 4 CV est déjà montée en Irlande, en Australie, en Inde, au Mexique, en Afrique du Sud, et le sera au Japon jusqu'en 1960 par Hino. En 1953, l'Espagne, avec la FASA, entre dans l'arène. Pierre Lefaucheux envisage aussi de créer des usines dans des pays de l'Union Française, au Viêt-Nam, au Maghreb, bref de positionner la Régie sur les marchés coloniaux.  » Site de la Société d’Histoire du groupe Renault :

51 b) Travailler chez Renault

52 Les mutations du travail des ouvriers spécialisés (OS)
« Produire la 4 CV par des techniques modernes, avec des machines-transferts pour l’usinage, avec un matériel américain du dernier cri, c’est changer fondamentalement toutes les conditions de travail : il y a, entre 1944 et 1947, chronométrages, postes de travail qui sont changés, à cause des nouvelles fabrications ; et donc, on a changé la culture des ouvriers, on a changé les pratiques des ouvriers, et le gros de ces changements porte avant tout sur la catégorie la plus nombreuse et la plus mal payée, c’est-à-dire les OS. » Patrick Fridenson, interrogé dans Renault, l’automobile de France, film de Gérard Verbizier et Marcel Teulade, 1998 « Il y a peu de pendules dans l’île Seguin, mais le temps gouverne les hommes. Leurs gestes ne leur appartiennent plus ; ils ont été découpés en mouvements élémentaires et codifiés par les techniciens de l’organisation du travail. […] L’agent productif Renault [nom donné aux OS ouvriers spécialisés], matricule affecté à un poste sur une chaîne, ou plutôt sur un tronçon de chaîne, doit effectuer en toutes circonstances et selon un mode opératoire rigoureux les tâches définies par le bureau des méthodes. » Daniel Labbé, Frédéric Perrin, Que reste-t-il de Billancourt ? Enquête sur la culture d’entreprise, Paris, Hachette, 1990. Quelles sont les changements de conditions de travail durant les Trente Glorieuses ? Qui concernent-elles ? Quelle autre catégorie de salariés de Renault apparaît dans ce texte ? Quel est son rôle ?

53 Les mutations du travail des ouvriers spécialisés (OS)
« Produire la 4 CV par des techniques modernes, avec des machines-transferts pour l’usinage, avec un matériel américain du dernier cri, c’est changer fondamentalement toutes les conditions de travail : il y a, entre 1944 et 1947, chronométrages, postes de travail qui sont changés, à cause des nouvelles fabrications ; et donc, on a changé la culture des ouvriers, on a changé les pratiques des ouvriers, et le gros de ces changements porte avant tout sur la catégorie la plus nombreuse et la plus mal payée, c’est-à-dire les OS. » Patrick Fridenson, interrogé dans Renault, l’automobile de France, film de Gérard Verbizier et Marcel Teulade, 1998 « Il y a peu de pendules dans l’île Seguin, mais le temps gouverne les hommes. Leurs gestes ne leur appartiennent plus ; ils ont été découpés en mouvements élémentaires et codifiés par les techniciens de l’organisation du travail. […] L’agent productif Renault [nom donné aux OS ouvriers spécialisés], matricule affecté à un poste sur une chaîne, ou plutôt sur un tronçon de chaîne, doit effectuer en toutes circonstances et selon un mode opératoire rigoureux les tâches définies par le bureau des méthodes. » Daniel Labbé, Frédéric Perrin, Que reste-t-il de Billancourt ? Enquête sur la culture d’entreprise, Paris, Hachette, 1990. Quelles sont les changements de conditions de travail durant les Trente Glorieuses ? Qui concernent-elles ? Quelle autre catégorie de salariés de Renault apparaît dans ce texte ? Quel est son rôle ?

54 Apport du professeur (à l’oral) sur les modifications du travail durant les Trente Glorieuses
Simplification du travail chronométrage systématique : chez Renault, on passe de 12 postes chronométrés en 1922 à en 1947. les mesures s’appliquent à des ensembles de gestes de plus en plus restreints, des tâches aux opérations, puis des opérations aux gestes. Augmentation des effectifs en techniciens et ingénieurs du Bureau des méthodes années 1950 : suppression du salaire au rendement, le salaire devient strictement horaire, lié à la qualification reconnue et pour les OS au poste d’affectation. => cotation des postes. Système qui a entraîné des grèves d’OS immigrés à Renault => 1972 : réforme de la cotation, création du niveau professionnel de premier niveau. 1968 : organisation du personnel en deux équipes de travail : 2*8 à Billancourt

55 Entre les OS d’un côté et les techniciens et ingénieurs de l’autre, la machine transfert et donc l’arrivée de la production en grande série, modifient profondément la structure sociale de l’entreprise.

56 (France) Manuel Histoire-Géographie Troisième, Magnard, 2007 Comment évolue la population active française pendant la période de croissance des Trente Glorieuses ? Manuel Histoire-Géographie Troisième, Hatier, 2007

57 Le recours aux travailleurs immigrés
1968 : 40% des salariés sont étrangers dans les usines Renault. Parmi eux, on compte une part importante d’Algériens à l’usine de Billancourt. Plus de 80% des étrangers sont OS Chaîne de montage, usine Renault de Flins 1975 © Berretty/Rapho/Eyedea (site de la CNHI)

58 - Comment évolue le nombre d’étrangers en France entre 1946 et 1975 ?
Manuel Histoire-Géographie Troisième, Nathan, 2007 En 1975 En 1946 - Comment évolue le nombre d’étrangers en France entre 1946 et 1975 ? - Quelles sont les nationalités les plus représentées en France en 1946 ? Et en 1975 ?

59 Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, la France a recours à l’immigration pour répondre aux besoins de main-d’œuvre de l’économie : entre 1946 et 1975, la population étrangère double en France. Les immigrés viennent majoritairement d’Europe du Sud et de plus en plus d’Afrique du Nord. Conclusion de la deuxième partie : L’entreprise nationalisée Renault s’est considérablement développée durant les Trente Glorieuses : pour créer de nouveaux modèles, des voitures populaires, elle a adapté le système de production aux exigences de la société de consommation. Ces mutations ont transformé l’organisation du travail et nécessité un recours accru aux travailleurs immigrés.

60 Les principaux modèles de voitures Renault depuis 1945
1974 4 CV  Dauphine Renault 4 Renault 16 Renault 5

61 3. Du ralentissement économique à la mondialisation
a) Des restructurations liées au ralentissement économique

62 Production annuelle de véhicules Renault
Jean-Louis Loubet, Renault. Histoire d’une entreprise, ETAI, Boulogne, 2000 A partir de quand peut-on voir un ralentissement de la croissance de l’activité de la Régie Renault ? Le succès de la R5, sortie en 1972, permet à Renault de ne pas subir tout de suite les conséquences du choc pétrolier et de la fin des Trente Glorieuses

63 Evolution des principales usines Renault en France
Fermeture de l’usine de Billancourt en 1992 D’après Jean-Louis Loubet, Renault. Histoire d’une entreprise, ETAI, 2000, Boulogne Comment se manifestent la crise et la restructuration de la Régie Renault ? Un ralentissement de la production dans les usines françaises Une diminution du nombre de salariés, notamment des OS Une productivité encore accrue pour faire face à la concurrence internationale

64 Quelles sont les trois solutions qui lui sont présentées ?
Quitter Renault « Lahcen s’était accroché jusqu’au bout. Depuis des années, il était débosseleur au département 38, c’est-à-dire qu’il effaçait minutieusement les défauts des ailes des R4. […] Il a été embauché en Cette usine, il la connaît par cœur. Mais que sait-il faire au juste ? Que vaut-il, à cinquante-deux ans, hors de ce monde qui l’a porté pendant 27 ans de sa vie ? Lahcen se voit alors présenter trois solutions. Soit il retourne dans son pays d’origine et bénéficie d’une aide financière à laquelle l’Etat contribue… Retourner en Algérie, Lahcen ne l’envisage pas un instant. Il s’est installé ici, et même s’il reste un immigré, il se sentirait plus étranger encore là-bas. Il y a ensuite le congé de conversion : cinq mois pendant lesquels il pourrait suivre une formation, entreprendre une reconversion, mais Lahcen est illettré. Il y a ensuite une somme d’argent, le chèque-valise, francs, plus les indemnités de licenciements et de préavis, dix millions [de centimes, soit francs]. Que choisir ? Lahcen ne sait plus. Il demande à réfléchir. On lui dit de rester chez lui et d’attendre. » Daniel Labbé, Frédéric Perrin, Que reste-t-il de Billancourt ? Enquête sur la culture d’entreprise, Paris, Hachette, (p ) Quel est le travail de Lahcen ? Depuis combien de temps travaille-t-il chez Renault ? Quelles sont les trois solutions qui lui sont présentées ?

65 Quelles sont les trois solutions qui lui sont présentées ?
Quitter Renault « Lahcen s’était accroché jusqu’au bout. Depuis des années, il était débosseleur au département 38, c’est-à-dire qu’il effaçait minutieusement les défauts des ailes des R4. […] Il a été embauché en Cette usine, il la connaît par cœur. Mais que sait-il faire au juste ? Que vaut-il, à cinquante-deux ans, hors de ce monde qui l’a porté pendant 27 ans de sa vie ? Lahcen se voit alors présenter trois solutions. Soit il retourne dans son pays d’origine et bénéficie d’une aide financière à laquelle l’Etat contribue… Retourner en Algérie, Lahcen ne l’envisage pas un instant. Il s’est installé ici, et même s’il reste un immigré, il se sentirait plus étranger encore là-bas. Il y a ensuite le congé de conversion : cinq mois pendant lesquels il pourrait suivre une formation, entreprendre une reconversion, mais Lahcen est illettré. Il y a ensuite une somme d’argent, le chèque-valise, francs, plus les indemnités de licenciements et de préavis, dix millions [de centimes, soit francs]. Que choisir ? Lahcen ne sait plus. Il demande à réfléchir. On lui dit de rester chez lui et d’attendre. » Daniel Labbé, Frédéric Perrin, Que reste-t-il de Billancourt ? Enquête sur la culture d’entreprise, Paris, Hachette, (p ) Quel est le travail de Lahcen ? Depuis combien de temps travaille-t-il chez Renault ? Quelles sont les trois solutions qui lui sont présentées ?

66 Quelles sont les trois solutions qui lui sont présentées ?
Quitter Renault « Lahcen s’était accroché jusqu’au bout. Depuis des années, il était débosseleur au département 38, c’est-à-dire qu’il effaçait minutieusement les défauts des ailes des R4. […] Il a été embauché en Cette usine, il la connaît par cœur. Mais que sait-il faire au juste ? Que vaut-il, à cinquante-deux ans, hors de ce monde qui l’a porté pendant 27 ans de sa vie ? Lahcen se voit alors présenter trois solutions. Soit il retourne dans son pays d’origine et bénéficie d’une aide financière à laquelle l’Etat contribue… Retourner en Algérie, Lahcen ne l’envisage pas un instant. Il s’est installé ici, et même s’il reste un immigré, il se sentirait plus étranger encore là-bas. Il y a ensuite le congé de conversion : cinq mois pendant lesquels il pourrait suivre une formation, entreprendre une reconversion, mais Lahcen est illettré. Il y a ensuite une somme d’argent, le chèque-valise, francs, plus les indemnités de licenciements et de préavis, dix millions [de centimes, soit francs]. Que choisir ? Lahcen ne sait plus. Il demande à réfléchir. On lui dit de rester chez lui et d’attendre. » Daniel Labbé, Frédéric Perrin, Que reste-t-il de Billancourt ? Enquête sur la culture d’entreprise, Paris, Hachette, (p ) Quel est le travail de Lahcen ? Depuis combien de temps travaille-t-il chez Renault ? Quelles sont les trois solutions qui lui sont présentées ?

67 Quelles sont les trois solutions qui lui sont présentées ?
Quitter Renault « Lahcen s’était accroché jusqu’au bout. Depuis des années, il était débosseleur au département 38, c’est-à-dire qu’il effaçait minutieusement les défauts des ailes des R4. […] Il a été embauché en Cette usine, il la connaît par cœur. Mais que sait-il faire au juste ? Que vaut-il, à cinquante-deux ans, hors de ce monde qui l’a porté pendant 27 ans de sa vie ? Lahcen se voit alors présenter trois solutions. Soit il retourne dans son pays d’origine et bénéficie d’une aide financière à laquelle l’Etat contribue… Retourner en Algérie, Lahcen ne l’envisage pas un instant. Il s’est installé ici, et même s’il reste un immigré, il se sentirait plus étranger encore là-bas. Il y a ensuite le congé de conversion : cinq mois pendant lesquels il pourrait suivre une formation, entreprendre une reconversion, mais Lahcen est illettré. Il y a ensuite une somme d’argent, le chèque-valise, francs, plus les indemnités de licenciements et de préavis, dix millions [de centimes, soit francs]. Que choisir ? Lahcen ne sait plus. Il demande à réfléchir. On lui dit de rester chez lui et d’attendre. » Daniel Labbé, Frédéric Perrin, Que reste-t-il de Billancourt ? Enquête sur la culture d’entreprise, Paris, Hachette, (p ) Quel est le travail de Lahcen ? Depuis combien de temps travaille-t-il chez Renault ? Quelles sont les trois solutions qui lui sont présentées ? Aide au retour dans son pays d’origine Congé et formation dans le but d’une reconversion Licenciement avec versement d’indemnités

68 Quelles sont les nationalités les plus représentées en 2005 ?
Manuel Histoire-Géographie Troisième, Nathan, 2007 Comment évolue la population étrangère en France depuis les années 1970 ? Quelles sont les nationalités les plus représentées en 2005 ? Stabilisation du nombre d’étrangers en France : fermeture des frontières dans les années 70. L’immigration se poursuit au titre du « regroupement familial »

69 L’introduction des méthodes de travail japonaises
L’introduction des méthodes de travail japonaises Reportage « Renault face à la crise : ça passe ou ça casse », 1983, minutes 39 à 41 En quoi consiste cette nouvelle organisation du travail mise en place dans l’usine Renault de Douai ? Quelles en sont les conséquences ? - Automatisation de la production Les ouvriers se sont choisis par groupes de 5 qui organisent librement leur production => ils peuvent prendre des initiatives Augmentation de la productivité de 20% en un an, un climat social plus serein, absentéisme diminué de moitié

70 Répartition des effectifs par catégories
Quelles sont les conséquences de cette nouvelle organisation du travail chez Renault sur les effectifs des différentes catégories de salariés ? 61 633 26 635 Diminution importante du nombre d’agents de production (nouveau nom des OS) entre 1984 et 1995. Augmentation de la proportion d’employés et techniciens et du nombre d’ingénieurs et de cadres Montée des « cols blancs »

71 L’ouverture du capital de Renault
Source :Jean-Louis Loubet, Renault. Histoire d’une entreprise, ETAI, 2000, Boulogne  En janvier 1996, l ’Etat cède 6% de l’ex-Régie à 139 francs l’action. Quelle action permet à Renault d’être privatisée en 1996 ? Quelle part du capital de l’entreprise appartient encore à l’Etat ? Renault est privatisée, mais l’Etat reste son principal actionnaire

72 Evolution de la structure du capital de l’entreprise Renault
Société Renault Frères (autofinancée) Capitaux privés 1898 Capitaux publics Saur : société anonyme des usines Renault 1922 Capital détenu à 96,80 % par Louis Renault 1944 1945 (confiscation) Régie nationale des usines Renault 1990 (loi du 4 juillet) Société anonyme à capitaux d’Etat 80% 20%Volvo 1996 Etat 46% Actionnaires Etat 15% Actionnaires Source :Jean-Louis Loubet, Renault. Histoire d’une entreprise, ETAI, 2000, Boulogne Source : Rapport annuel 2010 Renault.

73 b) Une entreprise multinationale

74 1 – A partir de quand Renault devient-elle une firme multinationale ?
Manuel 4ème, Hatier, 2011 1 – A partir de quand Renault devient-elle une firme multinationale ? 2 - Dans quelles régions du monde le groupe Renault possède-t-il des usines ? Et le groupe Nissan ? Montrez la complémentarité de ces implantations. 3 - Soulignez les noms des entreprises ayant conclu un accord ou une alliance avec Renault. 4 - Où les voitures du groupe Renault-Nissan sont-elles vendues ?

75 Quel est l’avantage pour Renault de produire en Turquie ?
Une stratégie de délocalisation « Présent en Turquie depuis 1969, Renault n'a cessé d'y développer ses activités et emploie aujourd'hui 5 900 personnes. […] Renault est en tête des ventes de véhicules de tourisme sur le marché local. […] La Turquie est devenue une plate-forme exportatrice, essentiellement vers l’Europe. […] Plusieurs atouts expliquent la montée en gamme de la Turquie. Sa position géographique facilite la distribution de la production vers le Maghreb, le Moyen-Orient, l'Europe de l'Ouest et de l'Est. Si la main-d'œuvre est évidemment meilleur marché qu'au sein de l'Union européenne, on ne peut plus la qualifier de «low-cost» : le smic horaire turc, qui atteint 1,76 euro, est bien plus élevé que celui du Maroc, par exemple, à 89 centimes d'euro. C'est sa qualification, son taux d'absentéisme faible et sa productivité élevée qui attirent les fabricants automobiles. » Laure Marchand, « Bursa, l’usine modèle de Renault en Turquie », Le Figaro, 18 janvier 2010 A quel marché est principalement destinée la production des usines turques ? Quel est l’avantage pour Renault de produire en Turquie ?

76 Quel est l’avantage pour Renault de produire en Turquie ?
Une stratégie de délocalisation « Présent en Turquie depuis 1969, Renault n'a cessé d'y développer ses activités et emploie aujourd'hui 5 900 personnes. […] Renault est en tête des ventes de véhicules de tourisme sur le marché local. […] La Turquie est devenue une plate-forme exportatrice, essentiellement vers l’Europe. […] Plusieurs atouts expliquent la montée en gamme de la Turquie. Sa position géographique facilite la distribution de la production vers le Maghreb, le Moyen-Orient, l'Europe de l'Ouest et de l'Est. Si la main-d'œuvre est évidemment meilleur marché qu'au sein de l'Union européenne, on ne peut plus la qualifier de «low-cost» : le smic horaire turc, qui atteint 1,76 euro, est bien plus élevé que celui du Maroc, par exemple, à 89 centimes d'euro. C'est sa qualification, son taux d'absentéisme faible et sa productivité élevée qui attirent les fabricants automobiles. » Laure Marchand, « Bursa, l’usine modèle de Renault en Turquie », Le Figaro, 18 janvier 2010 A quel marché est principalement destinée la production des usines turques ? Quel est l’avantage pour Renault de produire en Turquie ?

77 Les principaux modèles de voitures Renault depuis 1945
1974 4 CV  1984 Espace Dauphine 1991 Clio Renault 4 Twingo Renault 16 1996 Mégane Scénic 2004 Logan (Dacia) Renault 5 De nombreux véhicules (Clio III, Clio Estate, Mégane II, Mégane en version diesel dCi et Fluence) sont assemblés à Bursa (Turquie).

78

79

80 L’évolution du système de production et ses conséquences sociales
1900 1945 1974 Naissance de la grande entreprise Ralentissement de la croissance et mondialisation Trente Glorieuses Société de consommation Innovation Brevet Automatisation Délocalisations Firmes multinationales Augmentation de la productivité Travail en série Taylorisme Travail à la chaîne Fordisme Professionnalisation du travail ouvrier Tertiarisation Le temps des OS Naissance de l’OS Recours massif aux travailleurs immigrés Début de l’immigration du travail Ralentissement des migrations de travailleurs

81 Pistes pour l’histoire des Arts
Œuvres littéraires Elise ou la vraie vie de Claire Etcherelli , 1967. L’histoire d’une ouvrière à la chaîne qui tombe amoureuse d’un ouvrier immigré algérien dans une usine Citroën. Sortie d’usine de François Bon, 1982. François Bon expose la vie d’un travailleur d’usine (aciérie, soudure), les cadences, l’accident, les grèves… L’excès-l’usine de Nelly Kaplan, 1982. Texte poétique sur la déshumanisation de la vie à l’usine. Témoignage Simone Weil dans La Condition ouvrière, 1951.  (paru en 1951, les textes remontent aux années  ) La philosophe a travaillé quelques mois aux usines Renault et elle raconte les conditions de travail à la chaîne.

82 Filmographie L’Automobile de France, 1934, reportage Pathé-Journal de Jean Loubignac. Site : louisrenault.com. Film de propagande sur les usines de Billancourt pour vanter la modernisation de l’usine, présenté à l’Opéra Garnier devant nombre de personnalités influentes. Les Temps modernes, Charlie Chaplin, 1936 Ressource de l’académie de Paris : Patricia Barbon propose une séquence pédagogique complète intégrant des extraits des Temps Modernes de Charlie Chaplin. A nous la Liberté , René Clair, 1931 Film moins connu que les Temps modernes qui raconte lui aussi les cadences infernales du travail à la chaîne et qui souligne le caractère d’enfermement de la grande usine. Humain, trop humain, Louis Malle, 1972 Le cinéaste s’immerge complètement dans la chaîne de montage des usines Citroën à Rennes. Un film sans parole, sans point de vue. Juste des machines, des visages et un bruit assourdissant. Avec le sang des autres, Bruno Muel, 1974. Film sur le travail à la chaîne dans une usine Peugeot (Sochaux) et qui tente de resituer le travail dans son contexte en incluant des images de la vie quotidienne (les cités dortoir, le supermarché) et en recueillant des paroles d’ouvriers. Film engagé (Groupe Medvedkine avec Jean-Luc Godard).

83 Arman, Accumulation Renault n°152, 1968
« Quand on est plongé pour la première fois dans une atmosphère d’usine, il y a de quoi être impressionné : les machines énormes, les bruits des percussions, les sifflements, le côté dangereux». Doisneau Stock de fabrication (moyeux,) 1935, Doisneau Stock de fabrication (hélices de ventilateur), 1935, Doisneau, Le Renault de Doisneau, Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon, 2005. RENAULT Accumulation Renault n°180 (pipes pipées), 1972  « Le fait d’avoir visité en détail les usines, plus que visité, d’y avoir un peu vécu, m’a confirmé la nécessité d’une forme d’existence moderne ». Arman Arman - Renault Wooden Places, 1968

84 Quand on est plongé pour la première fois dans une atmosphère d’usine, il y a de quoi être impressionné : les machines énormes, les bruits des percussions, les sifflements, le côté dangereux». Doisneau « Le fait d’avoir visité en détail les usines, plus que visité, d’y avoir un peu vécu, m’a confirmé la nécessité d’une forme d’existence moderne ». Arman. Ces deux artistes, l’un dans les années 1930, l’autre dans les années sont impressionnés par ce lieu symbolique du travail ouvrier au XXe siècle : l’usine. Déjà Charlie Chaplin nous décrivait dans les années 1930, les « Temps modernes ». Arman nous montre à voir dans les années 1970 à travers ses accumulations Renault une «forme d’existence moderne ». Autre possibilité : les lignes et le design industriel, les logos…

85 La fresque de Diego Rivera
Diego Rivera se fait le peintre du paysage industriel moderne aux Etats-Unis. Fresque de 433 m² où Rivera raconte les origines et l’épanouissement de la technique. Louis Ferdinand Céline : Voyage Au Bout De La Nuit, Extrait Usine Ford « Ça ne vous servira à rien ici vos études, mon garçon ! Vous n'êtes pas venu   ici pour penser, mais pour faire les gestes qu'on vous commandera d'exécuter ... Nous n'avons pas besoin d'imaginatifs dans notre usine. C'est de chimpanzés dont nous avons besoin ... Une fois rhabillés, nous fûmes répartis en files traînardes, par groupes hésitants en renfort vers ces endroits d'où nous arrivaient les fracas énormes de la mécanique. Tout tremblait dans l'immense édifice et soi-même des pieds aux oreilles possédé par le tremblement, il en venait des vitres et du plancher et de la ferraille, des secousses, vibré de haut en bas. On en devenait machine aussi soi-même à force et de toute sa viande encore tremblotante dans ce bruit de rage énorme… »

86 C’est en 1898 que Louis Renault et ses frères fondent leur société. Ils se font rapidement connaître par la compétition automobile, où leurs voiturettes alignent les victoires. Les usines Renault adoptent la production en série en 1905, puis le taylorisme en Pendant la première guerre mondiale, l’entreprise fabrique camions, brancards, ambulances, obus, et même les fameux chars FT17 qui apportent une contribution décisive à la victoire finale. Renault se modernise : la 1ère chaîne de l’usine de Billancourt démarre en Pendant la seconde guerre mondiale, Louis Renault considère le conflit avec l’Allemagne comme une erreur : il se plie aux exigences des Allemands. De ce fait, l’entreprise Renault est nationalisée en 1945 et devient la Régie Nationale des Usines Renault. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, la France a recours à l’immigration pour répondre aux besoins de main-d’œuvre de l’économie : entre 1946 et 1975, la population étrangère double en France. Les immigrés viennent majoritairement d’Europe du Sud et de plus en plus d’Afrique du Nord. L’entreprise nationalisée Renault s’est considérablement développée durant les Trente Glorieuses : pour créer de nouveaux modèles, des voitures populaires, elle a adapté le système de production aux exigences de la société de consommation. Ces mutations ont transformé l’organisation du travail et nécessité un recours accru aux travailleurs immigrés.

87 De 1975 à aujourd’hui Dans un contexte de crise économique mondiale, Renault doit faire face à une concurrence internationale en baissant les effectifs et en délocalisant ses usines dans les pays de l’Est. Elle fusionne avec un constructeur automobile japonais, Nissan. Avec les rachats de Samsung Motors et Dacia, Renault accélère son internationalisation. Le lancement de Logan est au cœur de la stratégie de conquête des marchés émergents.

88 B. Mise en perspective : UN SIECLE DE TRANSFORMATIONS ECONOMIQUES ET SOCIALES En quoi l’évolution du système de production modifie-t-elle les sociétés ?

89

90

91 Littoraux peu aménagés Littoraux bétonnés
Développement de l’automobile Développement de l’automobile Allongement des congés payés Débuts des congés payés Développement des campings Développement des infrastructures Tourisme balnéaire Tourisme balnéaire Littoraux peu aménagés Littoraux bétonnés Littoraux proches Littoraux proches et destinations lointaines Baisse du coût du transport aérien Croissance des emplois touristiques

92

93

94

95

96

97

98

99

100

101

102

103

104

105

106

107

108

109

110

111

112

113 des contestation à partir
Ils veulent une libération des moeurs Les jeunes contestent la société de consommation Rejet de l’autorité paternelle Forte natalité Famille traditionnelle avec forte autorité du père Les jeunes veulent être écoutés Beaucoup de femmes restent au foyer Afflux d’élèves dans les établissements scolaires La montée des contestation à partir de mai 1968 Forte immigration La famille entre 1945 et la fin des années 60 La société française depuis 1945 Le niveau de vie double Le MLF:Mouvement de Libération de la Femme revendique l’égalité des droits entre hommes et femmes et la possibilité d’avorter Montée du chômage et de l’exclusion( SDF) La société de consommation pendant les 30 Glorieuses Poursuite de la transformation de la condition féminine Les ménages s’équipent en biens de consommation Limitation de l’immigration, sauf au titre du regroupement familial et du droit d’asile La société depuis les années 1970 Les congés payés s’allongent On part d’avantage en vacances Espérance de vie de plus en plus longue

114 Les « Trente glorieuses »
LES ENTREPRISES LA SOCIETE utilisent de nouvelles méthodes de travail: 1) des innovations : 2) des stratégies de production : 3) des méthodes de travail : 4) des énergies à faible coût : se transforme. Elle est de plus en plus basée sur : 1 ) L'augmentation du niveau de vie est favorisé par : 2 ) Ce mode de vie est diffusé par: la consommation produits électro-ménagers, voiture - l'achat à crédit - le travail des femmes production de masse / en série, standardisation Taylorisme, fordisme la publicité, les média Les « Trente glorieuses » électricité L' ETAT Intervient de plus en plus dans a vie écionomique et sociale : LE COMMERCE est favorisé à l'échelle : mondiale - subventions, - nationalisations - commandes d'Etat - planification de l'économie - Les accords du GATT ont pour but de favoriser le libre-échange en supprimant les droits de douane - Le FMI (Fond Monétaire International) est créé.

115 B. Mise en perspective : UN SIECLE DE TRANSFORMATIONS ECONOMIQUES ET SOCIALES
En quoi l’évolution du système de production modifie-t-elle les sociétés ? Une croissance économique continue au XXe siècle Depuis 1914, malgré les guerres et les crises, l’économie mondiale a connu une croissance économique. Durant les Trente Glorieuses, le PIB des principales puissances économiques a augmenté en moyenne de 4,8 % par an. Depuis 20 ans, on assiste à une nouvelle répartition de la richesse dans le monde. De nouvelles puissances comme la Chine, l’Inde, le Brésil connaissent une forte croissance économique qui repose sur une forte demande intérieure et sur la conquête de marchés dans le monde. Les pays européens sont par contre confrontés à la poussée du chômage et à une faible croissance. B. Les mutations des entreprises Au XXe siècle, les innovations scientifiques et technologiques comme le travail à la chaîne ou l’emploi de robots automatisés (robotisation) permettent de produire davantage et de réaliser des gains de productivité. Dans une économie mondialisée, les entreprises se transforment : elles ouvrent leur capital aux investisseurs ( banques, entreprises…) et deviennent des entreprises transnationales présentes sur tous les continents. La hausse des salaires et la réduction du temps de travail favorisent la naissance d’une société de consommation et de loisirs dans les pays développés.

116 C. L’évolution de la structure de la population active
Après la Seconde Guerre mondiale, dans un contexte de reconstruction, les pays européens ont recours à l’immigration. En France, l’Etat crée en 1945 l’ONI ( Office nationale de l’immigration) qui a le monopole pour faire venir une main-d’œuvre immigrée employée essentiellement dans le bâtiment, le secteur auto ou d’autres usines. En 1974, avec la crise économique, la France décide de contrôler ses flux migratoires. Si les nouvelles technologies créent de nombreux emplois qualifiés, le fort recul des agriculteurs et des ouvriers dans la population active atteste d’une tertiarisation de l’économie. Alors que le marché de l’emploi s’est ouvert aux femmes, dans certains pays européens, les écarts de salaires entre les hommes et les femmes persistent. Vocabulaire : Trente Glorieuses : période de forte croissance économique dans les pays développés entre 1945 et 1973 environ. PIB : produit intérieur brut. Valeur des richesses produites dans un pays. Travail à la chaîne : chaque ouvrier effectue une seule tâche sur des pièces défilant devant lui. Taylorisme : méthode de production de l’ingénieur américain Taylor et qui consiste à diviser le travail en tâches simples et répétitives confiées à des ouvriers spécialisés. Fordisme : méthode de production par l’américain Henry Ford, associant le taylorisme et le travail à la chaîne. Transnationale : entreprise qui est présente hors de son territoire national. Secteur tertiaire : secteur qui regroupe l'ensemble des activités qui ne sont pas directement liées à la production de biens de consommation.


Télécharger ppt "II. L’ÉVOLUTION DU SYSTÈME DE PRODUCTION ET SES CONSÉQUENCES SOCIALES"

Présentations similaires


Annonces Google