La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LA CITE DES ATHENIENS (V-IV e siècles): citoyenneté et démocratie. Histoire-Géographie 6e, Hatier 2000, p.89. Première partie (séance I)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LA CITE DES ATHENIENS (V-IV e siècles): citoyenneté et démocratie. Histoire-Géographie 6e, Hatier 2000, p.89. Première partie (séance I)"— Transcription de la présentation:

1 LA CITE DES ATHENIENS (V-IV e siècles): citoyenneté et démocratie. Histoire-Géographie 6e, Hatier 2000, p.89. Première partie (séance I)

2 Athènes au Ve siècle avant J.-C. : une cité puissante.Histoire-Géographie 6e, Bordas 2009, p.47.

3 « Les monuments sélevaient dune grandeur imposante, dune beauté et dune grâce inimitables. » Plutarque, La vie de Périclès. IIe siècle. LAcropole, aujourdhui.

4 Le Parthénon, temple de la déesse poliade Athéna Parthénos (Ve siècle avant J.-C.)

5 Introduction de la séquence: ¥ En quoi lengagement des citoyens rend-il Athènes puissante ? Athènes est une cité puissante, influente et admirée du monde grec au Ve siècle avant J.-C. Son rayonnement est dû à limplication des habitants de la cité qui sengagent dans la vie de la cité pour créer une unité.

6 Localiser lAttique, le territoire de la cité dAthènes : Mer Ionienne Mer de Crète Mer Égée Grèce continentale Grèce dAsie mineure Athènes

7 Localiser lAttique, le territoire de la cité dAthènes : Athènes Le Pirée ATTIQUE Mer Égée Mer de Crète

8 Au Ve siècle avant J.-C., les cités grecques entrent en conflit avec les Perses dAsie mineure : ce sont les guerres médiques. En 480, la cité dAthènes, prise par les troupes perses du roi Xerxès en 480, est pillée. LAcropole, sanctuaire de la déesse poliade Athéna, est dévastée. Au lendemain de la victoire de Salamine, lEcclésia (assemblée des citoyens athéniens), à laquelle vous appartenez, se réunit pour décider de lavenir de la cité..Histoire-Géographie 6e, Hatier 2009, p.53.

9 Un citoyen à lEcclésia « Cest jour dassemblée régulière : voici le matin et la Pnyx est encore déserte. On bavarde sur lAgora et on est emporté par la corde rouge¹. Les Prytanes² arrivent. Moi, qui viens toujours le premier à lAssemblée, je massois là : la séance commence ». Daprès Aristophane (auteur de comédie), Les Acharniens, 425 avant J.-C. ¹La corde rouge : des agents rabattaient les citoyens de lAgora vers la Pnyx avec une corde teinte en rouge. ²Les Prytanes : magistrats qui président lAssemblée Débat à lEcclésia sur la reconstruction dAthènes: Une reconstitution dAthènes, P. Connolly et H. Dodge, La vie dans les cités antiques, Athènes et Rome, Editions Könemann, La ville La campagne Les remparts La Pnyx LAgora

10 La Pnyx : lieu de réunion de lEcclésia et des débats politiques Pnyx : Colline du centre dAthènes, située à l'ouest de lAcropole et surplombant lAgora. Elle est entourée par la colline des Nymphes et celle des Muses. Sous l'Antiquité, elle était le siège de lEcclésia, lassemblée des citoyens Histoire-Géographie 6e, Bordas 2009, p.50.

11 Lors de la séance de lAssemblée, Périclès prend la parole : « Maintenant que la ville dispose de suffisamment de choses nécessaires à la guerre, il faut quelle utilise ses ressources à des ouvrages qui lui vaudront une renommée immortelle et qui fourniront des salaires à presque toute la population. » En conséquence, il proposa au peuple de grands projets de constructions. « Comme les orateurs attachés au parti de Thucydide ne cessaient de crier que Périclès dilapidait les finances et ruinait la république, il demanda un jour au peuple assemblé sil croyait quil eut beaucoup dépensé. « Oui, répondit le peuple, et beaucoup trop. – Eh bien ! reprit Périclès, cette dépense ne sera pas à votre charge ; je mengage à la supporter seul. (…) » A ces mots, convaincus par largumentation de Périclès, les Athéniens adoptèrent ses propositions : il navait quà prendre dans le trésor public de quoi en couvrir les frais. Cependant sa rivalité avec Thucydide étant venue à un tel point quelle ne pouvait plus se terminer que par le bannissement de lun ou de lautre, il vint à bout de le faire exiler, et détruisit ainsi cette faction ennemie. » Daprès Plutarque, Vie de Périclès, XII-XIII-XIV, début du IInd siècle. Un débat à lEcclésia (Assemblée des citoyens athéniens): Périclès contre Thucydide 1/ Relevez les arguments avancés par Périclès en faveur de la construction ou reconstruction dédifices après la destruction dAthènes en 480 et les arguments avancés par son adversaire Thucydide : Arguments de PériclèsArguments de Thucydide Argument politique: « renommée immortelle »: Rayonnement dAthènes. Argument économique: salaires. Argument militaire: équipement militaire suffisant. Argument financier: dépenses superflues. Argument politique: rivalités politiques.

12 4/ Quel est le sort du parti vaincu ? 2/ Quel est le parti qui lemporte ? Relevez le passage qui permet de laffirmer. Le parti de Périclès. « convaincus par largumentation de Périclès », « adoptèrent ses propositions ». 3/ Grâce à quelle procédure, une décision est-elle retenue ? Par le débat (discussion) et la procédure du vote. Il est exilé (procédure dostracisme). Des ostraca : tessons dostracisme: Ve siècle avant J.-C., Musée de lAgora à Athènes: Les citoyens, réunis sur lAgora en Ecclésia extraordinaire, écrivaient le nom du citoyen jugé dangereux pour la cité sur un tesson de poterie. Celui qui était le plus souvent nommé était banni et déchu de sa citoyenneté pour une période de 10 ans.

13 Le régime politique dAthènes selon Périclès : lEcclésia sur la Pnyx: « Comme les décisions sont prises par le plus grand nombre et non par une minorité, notre cité est une démocratie. Nous choisissons les magistrats qui se succèdent à la tête de la cité en fonction du mérite de chacun et nous les surveillons. Légalité est assurée à tous face à la loi. Même sans fortune, un homme peut rendre service à la cité. Nous nous gouvernons dans un esprit de liberté. Si nous sommes tolérants dans la vie publique comme dans la vie privée, nous évitons de désobéir aux lois. » Périclès, daprès Thucydide, dans La guerre du Péloponnèse, Ve siècle avant J.-C. Les séances à lAssemblée commencent au lever du jour, après un sacrifice de purification. Puis le héraut public, chargé de lorganisation, donne la parole aux orateurs souhaitant sexprimer qui montent à la tribune. Au terme des débats, les lois sont votées. A : Acropole, sanctuaire de la déesse poliade Athéna. B : Autel de Zeus. C : Clepsydre (horloge à eau) définissant le temps de parole. D : Archers scythes responsables de lordre. E : Orateur. F : Prytanes (magistrats présidant lEcclésia). Histoire-Géographie 6e, Nathan 2009, p.51.

14 1/ Quel est le régime politique de la cité dAthènes ? La démocratie. Etymologie : démos: peuple; cratos: pouvoir. 2/ Quels sont les différents droits et devoirs reconnus aux citoyens dAthènes dans ce régime politique ? Droits des citoyens athéniensDevoirs des citoyens athéniens Participation du peuple : règle de la majorité. Choix des magistrats (élections). Contrôle des magistrats. Égalité face à la loi. Obéissance à la loi.

15 3/ Que nous révèle cette reconstitution sur le fonctionnement du régime politique des citoyens dAthènes ? Règles de fonctionnement (temps de parole, ordre, etc.) Existence dun service dordre: les archers scythes. Débats (discussions libres). Absence des femmes, seuls les hommes sont citoyens, etc. Les séances à lAssemblée commencent au lever du jour, après un sacrifice de purification. Puis le héraut public, chargé de lorganisation, donne la parole aux orateurs souhaitant sexprimer qui montent à la tribune. Au terme des débats, les lois sont votées. A : Acropole, sanctuaire de la déesse poliade Athéna. B : Autel de Zeus. C : Clepsydre (horloge à eau) définissant le temps de parole. D : Archers scythes responsables de lordre. E : Orateur. F : Prytanes (magistrats présidant lEcclésia). Le régime politique dAthènes selon Périclès : lEcclésia sur la Pnyx:

16 Le Parthénon, un essai de reconstitution

17 Proposition de trace écrite (Séance I): correction de lactivité III: I/ Un débat à lEcclésia (…) : Après la destruction de la cité dAthènes en 480 avant J.-C. par les troupes perses du roi Xerxès, les Athéniens, réunis en Ecclésia, sous la direction du stratège Périclès, adoptent, sur la Pnyx, le principe de la reconstruction du sanctuaire de la déesse poliade Athéna, le Parthénon, sur la colline de lAcropole. II/ (…) illustration dun fonctionnement démocratique : Il sagit de lillustration dune décision démocratique*, c'est-à-dire prise par le peuple. Les citoyens égaux sexpriment librement à lEcclésia, élisent des magistrats dirigeant la cité, votent (à main levée) les lois, la guerre et lostracisme*. Ils sont aussi tenus par des devoirs : respect des lois votées, défense de la cité, etc. Les citoyens sont-ils les seuls habitants de la cité dAthènes ?


Télécharger ppt "LA CITE DES ATHENIENS (V-IV e siècles): citoyenneté et démocratie. Histoire-Géographie 6e, Hatier 2000, p.89. Première partie (séance I)"

Présentations similaires


Annonces Google