La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ALTERATIONS PHYSIOLOGIQUES CONSTAT Le bois, matériau dirigé (ANISOTROPE), possède des propriétés physiques communes à chaque essence darbres comme la couleur,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ALTERATIONS PHYSIOLOGIQUES CONSTAT Le bois, matériau dirigé (ANISOTROPE), possède des propriétés physiques communes à chaque essence darbres comme la couleur,"— Transcription de la présentation:

1 ALTERATIONS PHYSIOLOGIQUES CONSTAT Le bois, matériau dirigé (ANISOTROPE), possède des propriétés physiques communes à chaque essence darbres comme la couleur, lodeur, les propriétés mécaniques… Toutefois le bois peut présenter des défauts qui modifient les caractéristiques de ses propriétés physiques. Les altérations physiologiques ont : Une Provenance Une (ou des) conséquence

2 ALTERATIONS PHYSIOLOGIQUES PROVENANCE ET DIFFÉRENTS TYPES DE DÉFAUTS PROVENANCEDÉFAUTCAUSE : Dus aux branches : Arbre en bordure de forêt : Troncs trop rapprochés : Vent fort unidirectionnel : Souvent propre à lessence : Spécifique aux résineux : Vent violent répétitif et tournant : Situé à la naissance des branches : Spécifique aux essences exotiques : Bois tacheté, très petits noeuds : Froid intense : Décollement des cernes : Coupe des branches : Pointes, gui… : Le tronc chute en porte à faux Noeuds Tronc conique Entre écorce Dus à la structure Cœur excentré Cannelure Poche de résine Mauvais fonctionnement interne Fibre torse Fibre ondulée Contre fil Loupe Mauvais positionnement des fibres Gélivure Roulure Climat Élagage Corps étrangers Blessure Abattage Éléments externes

3 ALTERATIONS PHYSIOLOGIQUES LES CONSÉQUENCES Elles vont dépendre de lutilisation du bois qui peut être employé soit en MASSIF soit en PLACAGE. 1.Bois MASSIF La présence de défauts peut entraîner un éclatement et/ou un rejet de la pièce lors de lusinage. Il y a diminution ou perte totale des valeurs des propriétés mécaniques. Cela peut aller jusquà la rupture de la pièce de façon imprévue. Il y a plus de perte lors du débit et le temps de travail est augmenté surtout pour la finition sil y a eu des éclats pendant lusinage. 2.Le PLACAGE Seuls les défauts présentant un caractère décoratif par leur orientation de fibres sont utilisés (loupe, broussin…). SECURITE PROPRIETES MECANIQUES RENDEMENT ESTHETIQUE

4 ALTERATIONS PHYSIOLOGIQUES DÉFAUTS DUS À UNE PARTICULARITÉ DE LA STRUCTURE Noeud platNoeud chevilleNoeud recouvert Noeud gouttière Petits noeudsNœuds circulairesFibres ondulées

5 ALTERATIONS PHYSIOLOGIQUES DÉFAUTS DUS À UNE ANOMALIE DE CROISSANCE LunureFibres torsesEntre écorce Cœur excentréLoupe Chaudron Contre fil

6 ALTERATIONS PHYSIOLOGIQUES DÉFAUTS DUS À UNE ANOMALIE DE CROISSANCE GélivureRoulureCadranure Arrachement à labattage Blessure GuiChancre

7 ALTERATIONS PHYSIOLOGIQUES LEXIQUE NŒUDS : ils sont dus aux branches et sont très souvent à éviter. FIBRES TORSES : les fibres poussent en spirales autour du cœur. Ce défaut est très visible sur larbre non abattu. Les eucalyptus, pommiers, poiriers y sont particulièrement sensibles. ENTRE ÉCORCE : il est formé par laccolement et la soudure d'une branche et du tronc ou de 2 troncs très proches au départ. Présence possible décorce au milieu de bois utilisable (duramen). CONTRE-FIL : les fibres sont légèrement inclinées et alternativement dans les 2 sens en direction axiale, très visible sur le plan radial. CICATRISATION : elle se réalise après une blessure provoquée par une cause accidentelle. Elle laisse apparaître un bourrelet externe. ARRACHEMENT À LABATTAGE : Provient dun mauvais abattage, une partie des fibres internes, non coupées, peut être arrachée et rester adhérente à la culée provoquant une cavité plus ou moins importante à la base de la grume. FENTES DABATTAGE : au cours de la chute de larbre des fentes longitudinales ou transversales peuvent se produire en raison dune chute en porte-à-faux sur un corps quelconque, difficilement visible lors du débit mais elles diminuent fortement la résistance mécanique du bois. ROULURE : cest le décollement dun cerne mince juxtaposé avec un cerne épais sur tout ou partie de la circonférence. Elle est provoquée par le vent, arbre ayant un gros houppier, ou le soleil qui dilate les couches extérieures. LOUPE : ce sont des tumeurs ou des excroissances sur le tronc. Leurs causes sont mal connues mais résultent souvent dun traumatisme répété tels que blessure, piqûre dinsectes, champignon, coupes répétées de branches…

8 ALTERATIONS PHYSIOLOGIQUES CONCLUSION Les défauts des bois doivent être repérés et très souvent éliminés car il peut se produire un éclatement et/ou un rejet de la pièce lors de lusinage. Il diminuent ou suppriment les caractéristiques des propriétés mécaniques du bois. Toutefois loupe, fibres ondulées ont utilisées en placage.


Télécharger ppt "ALTERATIONS PHYSIOLOGIQUES CONSTAT Le bois, matériau dirigé (ANISOTROPE), possède des propriétés physiques communes à chaque essence darbres comme la couleur,"

Présentations similaires


Annonces Google