La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La représentation des couleurs. Comment définir une couleur ? Une personne normale peut distinguer près dun million de couleurs différentes.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La représentation des couleurs. Comment définir une couleur ? Une personne normale peut distinguer près dun million de couleurs différentes."— Transcription de la présentation:

1 La représentation des couleurs

2 Comment définir une couleur ? Une personne normale peut distinguer près dun million de couleurs différentes

3 Les nuanciers

4 Aristote (-384 / -322) La couleur est composée de blanc (clarté) et de noir (obscurité) confusion entre couleur et clarté La lumière blanche du soleil se colore lorsquelle est obscurcie par de la fumée PlatonAristote Lécole dAthène Raphaël

5 Succession linéaire des 7 couleurs du blanc au noir chaque couleur est composée dun mélange de blanc et de noir blanc - jaune -rouge - violet - vert - bleu - noir journuit clarté obscurité rouge = 1 blanc + 1 noir

6 Léonard de Vinci ( ) même succession de couleurs dans un ordre différent

7 La couleur dun objet fait croire que la couleur est une propriété intrinsèque de lobjet Newton a mis en évidence la relation couleur-lumière Isaac Newton ( ) a new theory of light

8 source lentille spectre prisme having darkened my chamber and made a small hole in my window shuts, I placed my prismat this entrance, that it might be refracted to the opposite wall. It was a pleasing divertissement to view the vivid colors produces thereby. I became surprised to see them in an oblong form; which, according to the laws of refraction, I expected should have been circular… Cahier de laboratoire de Newton prisme

9 1 la lumière blanche est décomposée par le premier prisme 3 observations fondamentales light is a heterogeneous mixture of differently refrangible rays

10 2. la lumière monochromatique nest pas décomposée par un deuxième prisme

11 violet - indigo - bleu- vert - jaune - orange - rouge analogie arbitraire avec les 7 notes de la gamme pas de rapport simple entre les fréquences ( octave) 3 La somme des rayonnements monochromatiques reconstitue la lumière blanche

12 La lumière est constituée de corpuscules que le prisme diffracte en fonction inverse de leur taille Le cercle chromatique de Newton 7 couleurs ( gamme) rouge - orange - jaune - vert - bleu -indigo - violet p q r s t v x rouge vert bleu jaune violet complémentaire du rouge = cyan (bleu-vert

13 Les anneaux de Newton 1670 Le caractère corpusculaire décrit par Newton ne permet pas linterpétation correcte des phénomènes dinterférences Modèle corpusculaire Les 7 couleurs sont dues à 7 corpuscules de masses différentes qui sont déviés selon leur masse

14 zur farbenlehre (1810) Johann Wolfgang Goethe ( ) le concept de couleur naît de la dualité lumière - obscurité Le blanc ne peut pas être la somme de toutes les couleurs Opposition à Newton mehr licht

15 Goethe cherche à établir les conditions dans lesquelles se produisent les couleurs dune part nous avons la lumière, de lautre les ténèbres nous plaçons un milieu trouble entre les deux de ces oppositions avec lintermédiaire naissent les couleurs Ombres colorées Le soleil vu à travers la fumée paraît rouge Cercle de Goethe Pour produire une couleur la lumière doit être obscurcie Képler « la couleur est de la lumière plus ou moins ternie »

16 3 types de couleurs (1810) Couleurs physiques ou couleurs lumières Décomposition de la lumière blanche Couleurs chimiques ou couleurs matières Pigments et teintures Propriété intrinsèque de l objet Couleurs physiologiques La couleur dun objet est influencée par son environnement

17 Couleurs physiologiques la perception des couleurs vert plus vif à droite le V paraît plus bleu le V paraît plus vert les rayures grises ont des aspects différents

18

19 X

20 Michel Eugène Chevreul ( ) directeur de la Manufacture des Gobelins 1864 répertoire de tonalités chromatiques catalogue universel des couleurs classer les échantillons de fils des Gobelins

21 cercle chromatique 72 tons de base rayonnant autour du blanc chaque couleur comporte 20 échelons du clair au sombre sur laxe perpendiculaire au cercle Chevreul classement des écheveaux de fibres des Gobelins clair sombre

22 Michel Eugène Chevreul de la loi du contraste simultané des couleurs (1839) Loi du contraste chromatique impressionnisme Les deux petits carrés sont du même gris ! une couleur est influencée par ses voisines Impression du soleil levantClaude Monet

23 Naissance de la théorie trichromatique Young - Maxwell - Helmholtz Composition rouge, bleue, jaune

24 confirmé par la mise en évidence de 3 types de cônes dans la rétine au 20 ième siècle 1802 la trivariance visuelle lœil ne peut percevoir que 3 couleurs la rétine contient 3 types de cellules réceptrices Mise en évidence du caractère ondulatoire de la lumière interférences : fentes dYoung Thomas Young ( ) Pierre de rosette

25 3 couleurs fondamentales : rouge - vert - violet 3 variables : teinte, saturation, clarté différence entre lumière et couleur Champ des couleurs Hermann von Helmholtz ( ) manuel doptique physiologique (1856)

26 1861 montre que lon peut obtenir une image couleur en superposant des images noir et blanc à travers 3 filtres de couleur rouge, vert et bleu James Clerk Maxwell ( ) additivité des couleurs primaires

27

28

29 Egalisation des couleurs

30 Jacques Christophe Le Blon ( ) Superposition de 3 planches gravées Rouge - Jaune - Bleu permet de reproduire toutes les couleurs inventeur de limpression en couleur (1731) Portrait de Louis XV

31 J.C. Le Blon 3 couleurs (rouge, jaune, bleu) Imprimerie moderne cyan - magenta - jaune + noir

32 Mélanges additifs et soustractifs Combinaison de rayons lumineux (émission) Combinaison de pigments (absorption) = blanc mélange additif Télévision rouge - vert - bleu = noir mélange soustractif Imprimerie cyan - magenta - jaune

33 Choisir une couleur sur power point standard personnalisées Rouge - Vert - Bleu RVB/RGB Teinte - Saturation - Luminance TSL/HSU

34 Lespace RGB/RVB Red - Green - Blue Rouge - Vert - Bleu

35 blanc noir gris Sytème RVB - le cube des couleurs

36 OM = R(R) + V(V) + B(B) r = R/(R + V + B) v = V/(R + V+ B) b = B/(R + V + B) r + v + b = 1 il suffit de 2 paramètre espace 2D r, v, b coordonnées trichromatiques de la couleur Commission Internationale de lEclairage (1931) Une couleur est représentée par un point dans lespace RVB

37 plan r+v+b=1 V B R certaines couleurs pures ne peuvent pas être obtenues par simple additivité il faudrait introduire des coefficients négatifs changement de système de référence RVB XYZ

38 Diagramme de chromaticité CIE (1931)

39 500 nm 380 nm 780 nm x = rouge y = vert ligne des pourpres spectrum locus = limites de la vision humaine couleurs combinées Diagramme de chromaticité O couleurs pures Blanc (1/3 - 1/3)

40 Une couleur est définie par ses 2 coordonnées chromatiques (x,y) et sa luminance Y O X Teinte = A Saturation = OX/OA A x y

41 Lespace TSL Teinte Saturation Luminosité plus proche de la sensation physiologique

42 Saturation mélange avec du blanc rouge rose une couleur saturée nest pas mélangée avec du blanc Teinte longueur(s) donde correspondante(s) Luminosité intensité lumineuse reçue par loeil la couleur est représentée dans un système de 3 coordonnées teinte - saturation - luminosité

43 Atlas de Munsell (1915) Méthode systématique didentification des couleurs en fonction de 3 paramètres luminosité saturation teinte Teinte : cercle horizontal Luminosité : axe vertical clair en haut, sombre en bas Saturation : du centre vers lextérieur

44 Atlas de Munsell (1915) sombre clair ensemble de planches 2D obtenues par coupe 3D

45 Arbre de Munsell


Télécharger ppt "La représentation des couleurs. Comment définir une couleur ? Une personne normale peut distinguer près dun million de couleurs différentes."

Présentations similaires


Annonces Google