La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

DE LA FRANÇAFRIQUE À LA CHINAFRIQUE Moïse TSAYEM DEMAZE maître de conférences en géographie à luniversité du Maine UMR CNRS 6590 ESO, Le Mans Avenue Olivier-Messiaen,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "DE LA FRANÇAFRIQUE À LA CHINAFRIQUE Moïse TSAYEM DEMAZE maître de conférences en géographie à luniversité du Maine UMR CNRS 6590 ESO, Le Mans Avenue Olivier-Messiaen,"— Transcription de la présentation:

1 DE LA FRANÇAFRIQUE À LA CHINAFRIQUE Moïse TSAYEM DEMAZE maître de conférences en géographie à luniversité du Maine UMR CNRS 6590 ESO, Le Mans Avenue Olivier-Messiaen, Le Mans Cedex 9 Iconographie dune évolution en cours et interrogations sur la coopération pour le développement de lAfrique FIG 2011

2 La Françafrique Signification « France-Afrique » (F. Houphouët-Boigny, 1955, député des colonies) Bonnes relations entre la France et ses colonies africaines « Françafrique » (F.X. Verschave, 1997) Réseaux d'influence française en Afrique - Officieux et officiels, occultes - Composante des relations diplomatiques franco-africaines - Relations « néocoloniales » empreintes dintérêts financiers pour des dirigeants tant français quafricains Fonctionnement Une nébuleuse dacteurs et de lobbies en France et en Afrique - Économiques (grandes entreprises, hommes daffaires, etc.) - Politiques (conseillers politiques, ministres, chefs d'États, avocats, etc.) - Militaires (bases et forces armées officielles, mercenaires) Cercles dinitiés, en France et en Afrique, tirant profit des matières premières et de laide publique au développement Perpétuent des pratiques et des régimes politiques en Afrique (dictature) Les bases Accords « spéciaux » conclus lors de laccession des colonies à lindépendance (fin des années 1950-début des années 1960) Accords de défense, accords économiques et politiques Restés longtemps secrets Les fondateurs : de Gaulle et Foccart, les présidents africains Les ex-colonies françaises en Afrique : le « pré carré » africain de la France, socle de la Françafrique Un héritage colonial FIG 2011

3 La Chinafrique Les 10 premiers partenaires* Source : Jeune Afrique, n°2526, 7-13 juin 2009 *En milliards de dollars Une présence chinoise discrète depuis Premières rencontres sino-africaines (Égypte, Libye, Éthiopie, Soudan, Ghana, Liberia) - Positions tiers-mondistes de la Chine - Création dune section Afrique au ministère chinois des Affaires étrangères (1960) - Tournées africaines peu médiatisées - Dons et soutiens aux régimes africains amis et à certaines rébellions - Projets de coopération entre (agriculture, éducation, santé, infrastructure) - La Chine comme « modèle politique » des pays africains (parti unique, autocratie) Une offensive diplomatique et économique depuis Tenue de sommets Chine-Afrique - Création de fonds publics pour soutenir les investissements chinois en Afrique - Marketing et communication (séjours clés en main, mise en avant du miracle chinois) - Déploiement des majors chinoises en Afrique - Attribution de bourses aux étudiants africains - Simplification des procédures dobtention de visas Un acteur clé en Afrique depuis quelques années - Exploitation des ressources énergétiques, location/achat de terres - Construction dinfrastructures - Débouchés commerciaux - Accroissement des investissements et de laide au développement - Stratégie de pénétration et de conquête débarrassée des préoccupations sur les Droits de lhomme et la démocratie (realpolitik à la pékinoise, non- ingérence, respect de la souveraineté, pas de leçons à donner…) FIG 2011

4 Les temps forts de la Françafrique illustrés en couverture douvrages FIG 2011

5 Quand la Chinafrique surclasse la Françafrique « Photo de famille » du sommet Chine-Afrique de novembre 2006 à Pékin (Photo : AFP) - Multiplication par 50 du commerce entre la Chine et lAfrique entre 1980 et Depuis 2009, la Chine est le deuxième partenaire commercial de lAfrique (après les USA et la France) - Le volume des échanges sino-africains est plus du double des échanges franco-africains - L'Afrique compte entre et Chinois ( Français) - 33 % des importations pétrolières chinoises viennent dAfrique FIG 2011

6 Que devient la Françafrique depuis la « rupture » de 2007 ? FIG 2011

7 Illustrations de la présence chinoise en Afrique Source : Jeune Afrique, n° 2526, 7-13 juin 2009 Des ouvriers chinois achèvent la soudure des rails sur la ligne Luanda- Malanje (Angola) que leur entreprise vient de réhabiliter. La ligne passe entre le port de Luanda, engorgé de bateaux chinois, et le sinistre bidonville de Boavista. Sources : S. Michel, M. Beuret et P. Woods, 2008 FIG 2011

8 Exemple dopération caractéristique de lévolution récente de la Françafrique Source : Jeune Afrique, n° 2517, 5-11 avril 2009 FIG 2011

9 Le lycée Savorgnan de Brazza, le plus réputé du Congo, a ouvert 4 classes de chinois, prises dassaut par les étudiants. Le professeur, Jean de Dieu Malanga, qui a étudié en Chine dans les années 1980, a dû renoncer à son job de traducteur, afin de faire face à lexplosion des effectifs de ses élèves. Sources : S. Michel, M. Beuret et P. Woods, 2008 Xiang Yang Yé, dit Philippe Yé, a été clandestin à Paris et légionnaire de larmée française, avant de se lancer en famille dans les affaires au Congo. Il inspecte ici lentreposage des grumes de Sicofor au port de Pointe-Noire. Un bateau, arrivé de Chine, chargé de ciment, repartira avec ces troncs, à destination de Zhangjiagang, près de Shanghai, premier port mondial pour le commerce de bois tropicaux. Sources : S. Michel, M. Beuret et P. Woods, 2008 « Motos » made in china, utilisées dans la ville de Bafoussam (Cameroun) comme taxis pour des déplacements intra-urbains. Larrivée massive de motos chinoises en Afrique a permis récemment à de nombreux Africains de soffrir le luxe davoir une moto, les motos chinoises étant très bon marché. Le métier de taxi-moto sest rapidement développé. Il occupe de nombreuses personnes, y compris des diplômés, qui étaient au chômage. Source : M. Tsayem, 2007 FIG 2011

10 Avec la France, ou avec la Chine, quelle coopération pour le développement de lAfrique ? Source : Jeune Afrique, n° 2526, 7-13 juin 2009 Le développement des pays dAfrique est-il susceptible de se réaliser en coopération avec la Chine plus quil ne la été en coopération avec la France ? La coopération : business ou développement ? Quid des modèles africains du développement (développement selon les Africains) ? Les premières réticences et critiques africaines vis-à-vis de la Chinafrique. Lillusion du développement impulsé par la coopération. FIG 2011


Télécharger ppt "DE LA FRANÇAFRIQUE À LA CHINAFRIQUE Moïse TSAYEM DEMAZE maître de conférences en géographie à luniversité du Maine UMR CNRS 6590 ESO, Le Mans Avenue Olivier-Messiaen,"

Présentations similaires


Annonces Google