La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LES RETOMBEES ECONOMIQUES DE LA ROUTE DU RHUM : MYTHE OU REALITE ? CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LES RETOMBEES ECONOMIQUES DE LA ROUTE DU RHUM : MYTHE OU REALITE ? CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE."— Transcription de la présentation:

1 LES RETOMBEES ECONOMIQUES DE LA ROUTE DU RHUM : MYTHE OU REALITE ? CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE

2 La route du rhum: une compétition nautique… …quadriennale qui occupe une place de choix dans le calendrier sportif …qui suscite une forte implication des sponsors …qui permet de focaliser tous les regards, via les médias, sur la Guadeloupe …au potentiel touristique certain, les retombées en termes dimages sont susceptibles daccroître lattractivité de la destination Guadeloupe. léconomie guadeloupéenne tire t-elle parti de cet événement? CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE

3 La notion dimpact local La nature de limpact : cest la dimension économique qui sera privilégiée, mais les dimensions culturelles et sociales seront évoquées. Laire géographique considérée ou zone dimpact local : lidée est dapprécier limpact sur léconomie locale de laccueil de la Route du Rhum. Léconomie locale est la communauté formée par lensemble des unités économiques résidentes La dimension temporelle : les études portant sur les impacts économiques dévénements sportifs distinguent généralement la triptyque AVANT-PENDANT-APRES. CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE

4 Indications méthodologiques …dont la liaison avec la manifestation est avérée …et qui ont profité aux acteurs économiques locaux. Remarques: Optique des dépenses privilégiée. Seules les dépenses effectuées par des acteurs économiques locaux et les dépenses dont ont bénéficié des acteurs économiques locaux seront prises en compte CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE La méthodologie consistera à identifier les flux de dépenses

5 Unités économiques résidentes Unités économiques non résidentes Unités économiques à lorigine des flux de dépenses Unités économiques bénéficiaires des dépenses Flux financiers pris en compte Flux financiers non pris en compte Les flux financiers entre unités économiques résidentes et non résidentes CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE

6 OriginesBénéficiaires Flux 1Unités résidentesUnités non résidentes Flux 2Unités résidentes Flux 3Unités non résidentes Unités résidentes Caractéristiques des flux financiers considérés CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE

7 Architecture de létude Le présent rapport comptera trois sections: La première section traitement des flux de dépenses 1 et 2. Flux 1= dépense pure car les bénéficiaires ne sont pas des résidents. La seconde section estimation du flux de dépenses 3. Ce flux est le plus intéressant dans le sens où il fait référence aux sommes dépensées dans la zone dimpact local par des agents non résidents. La troisième section aura une double finalité. (1) rassembler tous les éléments dordre qualitatif relatif à limpact économique, qui nauront pas encore été évoqués (2) exposer les réflexions portant sur les moyens de mieux tirer profit de la Route du Rhum. CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE

8 Section 1: Les dépenses des unités économiques résidentes… Lobjectif de cette première section est de répertorier les dépenses effectuées, dans le cadre de la Route du Rhum, par des agents résidents. Laccent sera particulièrement porté sur limplication des acteurs institutionnels locaux dans le bon déroulement de la compétition et des manifestations qui se sont positionnées dans son sillage. CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE

9 A.…au bénéfice dunités économiques non résidentes: Le cas Promovoile Promovoile, Organisateur et propriétaire de la course, sest adjoint les services de: Royale Production, délégataire de la gestion sportive, technique et la responsabilité de la production audiovisuelle. Havas Advertising Sports, délégataire pour les activités marketing et de communication. Budget global de lopération : 5,2 millions deuros. Une quinzaine de partenaires dont cinq sont des acteurs économiques de Guadeloupe (4 acteurs institutionnels publics et 1 acteur privé). CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE

10 Partenaires officielsEPSON France Telecom Ville de Saint-Malo Conseil Régional de Guadeloupe ( euros) Partenaires institutionnels officielsMarine nationale CCI de Pointe-à-Pitre ( euros) Ville de Pointe-à-Pitre (Mise à disposition de laire darrivée) CCI de Basse-Terre ( euros) Fournisseurs officielsAir France Rent a car Guadeloupe (Mise à disposition de véhicules et tarifications préférentielles) Buchin équipements Pro Renault Parc entreprises Station Avoriaz Ercuis & Raynaud Manufactures d'orfèvrerie et de porcelaine MMA Assurance Laboratoires BAYER Les partenaires de Promovoile pour lopération Route du Rhum CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE

11 B.…au bénéfice dunités économiques résidentes: Le rôle du Conseil régional Le rôle prépondérant du Conseil Régional de Guadeloupe pour lanimation et lorganisation de la septième édition de la Route du Rhum. Enveloppe financière régionale de milliers deuros allouée aux organisateurs de la course et des manifestations diverses. Près des deux tiers de cette somme 799 mille euros, soit 64%, ont été affectés à des acteurs économiques et culturels locaux. CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE

12 CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE BénéficiairesEn K Parrainage sportif352 Parrainage du projet « Région Archipel Guadeloupe »352 Animations locales254,6 Ville de Pointe-à Pitre (Animations de Pointe-à-Pitre)94,6 Image Prod (Animation nautique au village de la Darse en folie)80 Communauté de Communes de Sud Basse-Terre (Animations et village de Basse-Terre)80 Animations à Saint-Malo98,2 Staff and Line (Animations culturelles)60,5 Guadexport (Village artisanal Saint-Malo)30 Avan Van du Moule (Animations carnavalesques Saint-Malo)7,7 Promotion touristique81,2 Réalisation et diffusion démissions télévisées sur laction régionale – Route du Rhum ,2 Echanges culturels13 Echanges socioculturels écoliers guadeloupéens/écoliers de Saint-Malo7,5 Association Les Alizés : organisation déchanges entre malouins et saintois5,5 TOTAL799 Les subventions accordées par le Conseil Régional de Guadeloupe

13 C.…au bénéfice dunités économiques résidentes: La Darse en folie faire de lactivité induite par larrivée de la Route du Rhum un atout économique pour les acteurs locaux, faire étalage du savoir-faire local, offrir les « images dune Guadeloupe accueillante et dynamique ». CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE La place de la Victoire de Pointe-à-Pitre a accueilli la manifestation qui sest tenue du 16 novembre au 1 er décembre Lobjectif était triple:

14 C.…au bénéfice dunités économiques résidentes: La Darse en folie (suite) mètres carrés de surface dexposition plus de 70 exposants. Larges horaires douverture de 10 heures à 21 heures voire 23 heures le week-end. Budget global de lopération est denviron euros. Trois principaux types de financement ont permis le bouclage du budget : 24% ont été couverts par la subvention de lOffice Départemental du Tourisme, soit euros, le reliquat a été financé par le sponsoring de lopération et la commercialisation des stands. Près de visiteurs auraient fréquenté les allées du village. CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE

15 C.…au bénéfice dunités économiques résidentes: La Darse en folie (fin) 85% du budget (soit euros) ont été redistribués à des prestataires locaux intervenant sur lopération (location des chapiteaux, mise en place des équipements boisés, raccordement des installations électriques et gardiennage). Retombées commerciales particulièrement importantes pour les exposants. Impact extrêmement fluctuant en fonction de la nature des activités des exposants, de limportance de leur effort commercial pour lévénement et de leur attente vis-à-vis du village. CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE

16 Section 2: Les dépenses des unités économiques non résidentes au profit dunités économiques résidentes Lobjectif de cette section est destimer les dépenses effectuées par des agents non résidents au bénéfice dagents résidents. CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE 4 champs de réflexion Les opérations promotionnelles à Saint-Malo Limpact immédiat sur lactivité de la branche touristique Limpact différé sur lactivité de la branche touristique Les bilans financiers

17 A.La campagne promotionnelle à Saint-Malo 1-Le village de la Route du rhum L'Espace Duguay Trouin a accueilli « Le Village de la Route du Rhum » entre les 1 er et 11 novembre Au moins visiteurs décomptés. Une surface dexposition de 126 mètres carrés dédiée à la Guadeloupe Lassociation Guadexport a organisé et coordonné le déplacement de la délégation Guadeloupe. Celle-ci était composée dinstitutionnels et dentreprises privées …/… CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE

18 Composition de la délégation Guadeloupe à Saint-Malo CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE DésignationStatut/Activité Institutionnels Conseil Régional de GuadeloupeAdministration régionale Chambre de Métiers de la GuadeloupeOrganisme consulaire Office du Tourisme de GuadeloupeTourisme Office du Tourisme de Marie-GalanteTourisme Office Municipal du Tourisme de Basse-TerreTourisme Entreprises privées Francelise CoutureConfection de vêtements traditionnels MoysanPoupées et vêtements traditionnels HPAProducteur de sirop et liqueurs Ti Cass Croute (Florina)Producteur de condiments exotiques Mutuelimmo Guadeloupe VoyagesAgence Tour Operators Jardins de Saint-EloiVente de Fleurs Distillerie MontebelloProducteur de Rhum Domaine de VaughenlieuProducteur de Dictame Gwad LookConfection Guadeloupe NatureEdition Le rond Point du sorbetProducteur de sorbet

19 A.La campagne promotionnelle à Saint-Malo Le village de la Route du rhum (fin) Bilan globalement positif selon Guadexport La fréquentation du salon était conforme aux attentes de ses organisateurs, les stocks de produits finis ont été écoulés, une large documentation sur la Guadeloupe a été distribuée. Motivations des exposants diverses, en fonction des caractéristiques de production, des capacités de production, des projets de développement à moyen terme. Elles sont principalement de 3 ordres: Promouvoir son produit, Faire un coup commercial, Élargir son portefeuille client.…/… CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE

20 A.La campagne promotionnelle à Saint-Malo 2-Les animations commerciales dans la région malouine une semaine antillaise a été organisée au Centre Commercial Carrefour. une opération similaire a été menée dans les magasins du réseau Intermarché de la zone, soit 10 magasins dans la région. ce sont les plus importantes surfaces de vente de la région qui ont été achalandées de produits en provenance de la Guadeloupe et plus largement des Antilles (rhums, épices, liqueurs, plats cuisinés, …). Le chiffre daffaires consolidé réalisé est ventilé entre les producteurs (55% soit 318 mille euros). Le reliquat est ventilé à hauteur de 30% pour limportateur et 15% pour le distributeur. CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE

21 B.Lincidence immédiate sur lactivité de la branche touristique 1-Le trafic aéroportuaire en novembre 2002 Le trafic au mois de novembre 1998 est porté par la tendance. Le trafic au mois de novembre 2002 est en rupture avec la tendance …/... CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE Trafic mensuel Nov Trafic mensuel Nov Evolution Nov. 1997/ Nov ,9% Evolution Nov. 2001/ Nov ,4% Trafic annuel Trafic annuel Evolution Année 1997/ Année ,3% Evolution Année 2001/ Année ,9% Évolution du trafic (Arrivées hors réseau local) en 1998 et 2002

22 CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE Écarts entre les trafics mensuels en 2001 et en 2002 Trois mois en augmentation par rapport à 2001: août (+991), octobre (+2158) et novembre (+4076) En novembre 2002, le nombre darrivées sur le réseau transatlantique progresse de unités par rapport à lannée précédente

23 B.Lincidence immédiate sur lactivité de la branche touristique 2-Lactivité de lhôtellerie traditionnelle CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE Les données financières figurent en euros Novembre 2000 Novembre 2001 Novembre 2002 Nombre de chambres Nombre de chambres disponibles Nombre de chambres occupées Taux doccupation 69,97% 55,05% 59,26% Prix moyen des chambres doubles 56,30 57,53 60,67 C.A. hébergement C.A. restauration C.A. Total Masse salariale Masse salariale/C.A. 53,6% 53,2% 45,25% Revenu/chambre occupée 104,58 106,71 108,26 Evolution favorable Evolution défavorable

24 C.Lestimation du nombre darrivées liées à « Route du Rhum » CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE Enquête réalisée à laéroport entre le 19 novembre 2002 et 09 décembre Objectif initial: 600 sondés. Seuls les non-résidents ont fait lobjet de lenquête. La ventilation des sondés par date darrivée

25 CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE 19 nov 20 nov 21 nov 22 nov 23 nov nov nov 30 nov 03 déc 07 déc TOTAL Sondés "RdR" Sondés non "RdR" Total Sur les 764 sondés, 94 individus affirment que leur présence est liée à la Route du Rhum Au total 616 individus venus pour la Route du rhum ont été touchés par lenquête (94 prospects et 522 accompagnateurs). Estimation globale: Entre 2358 et 3996 individus

26 CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE Les modes dhébergement de la population « Route du Rhum » Les prospects « Route du Rhum » ont un comportement classique vis-à-vis des modes dhébergement.

27 Les résultats financiers de lhôtellerie traditionnelle Nombre de nuitées: entre et nuitées Recettes générées pour lhôtellerie : entre et euros, soit entre 11,9% et 20,2% du chiffre daffaires total des établissements du GHTG en novembre Ces recettes sont ventilées comme suit: CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE En euros Borne inférieure Borne supérieure Recette hébergement Recette restauration Autres recettes Recette Totale

28 Les dépenses des visiteurs hébergés dans des structures para-hôtelières Nombre de nuitées: entre et nuitées Dépenses dhébergement entre et euros. Ces dépenses sont ventilées comme suit: CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE En euros Borne inférieure Borne supérieure Budget hébergement Budget Restauration Budget total hébergement et restauration

29 Les autres dépenses Le chiffre daffaires additionnel des entreprises de location de voitures: entre et euros Les sommes dépensées pour des motifs divers sont comprises entre et euros CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE

30 Les incidences macroéconomiques induites par la branche hôtellerie Production de la branche Hôtellerie-Restauration Entre et Consommations intermédiaires de la branche Hôtellerie Restauration Entre et Importations directes Entre et Production des autres branches Entre et Valeur ajoutée Entre et Valeur ajoutée de la branche Hôtellerie Restauration Entre et dont Salaires Entre et dont Impôts Entre et dont Sal.. e ntre et dont Impôts Entre et Cons. Inter. Entre et Production Entre et Importations entre et (incluant celles des autres branches) Sal. bruts et cot. soc. entre et Val. ajoutée entre et Impôts entre et

31 C.Lincidence différée sur lactivité touristique 1~ Lactivité touristique au début de lannée 2003 La conjoncture aéroportuaire en janvier-février 2003 particulièrement dégradée. -12,1% en 2003 par rapport à ,4% en 2003 par rapport à Les indicateurs dactivité hôteliers révèlent la dégradation persistante de la situation. Les taux doccupation se redressent légèrement par rapport à lannée dernière (+0,7 point). CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE

32 2~ Lenquête aéroportuaire de janvier sondés entre le 21 janvier et le 09 février 2003 à laéroport international de Pointe-à-Pitre, Pour une majorité des sondés (50,8%), le choix de la destination Guadeloupe a été arrêté avant la compétition. Il en est de même pour la sous-population des « primo-arrivants » (332 individus). La Route du Rhum na pas influencé de choix de voyage. CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE

33 CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE Nombre de citationsFréquence Excellent13116,9% Bon56673,1% Médiocre617,9% NR162,1% TOTAL774100% Opinion sur limpact de la Route du Rhum sur la promotion de la destination

34 CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE Opinion sur le traitement médiatique de la destination Guadeloupe En définitive, ces résultats illustrent une sensibilité certaine de la clientèle à la promotion de la Guadeloupe via les médias nationaux.

35 il semble délicat daffirmer que lincitation à la découverte de la Guadeloupe se concrétise et débouche sur la décision de se rendre dans ce département. la Route du Rhum nest jamais citée spontanément comme argument déterminant leur voyage dans le département. les décisions des sondés sont peu influencées par les campagnes promotionnelles CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE

36 D.Les bilans financiers CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE Le circuit des flux de dépenses Les bilans financiers partiels et consolidés

37 Le circuit des flux de dépenses CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE

38 Bilan hôtelier CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE Recettes (en milliers deuros)Dépenses (en milliers deuros) Visiteurs879Autres entreprises298 Ménages (Salaires)215,8 Importations155 Total879Total668,8 Solde positif :

39 Bilan pour les entreprises non hôtelières (sauf ARDE) CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE Recettes (en milliers deuros)Dépenses (en milliers deuros) Hôtels298Ménages (Salaires)78,2 Conseil régional251Importations62,4 CCI de Pointe-à-Pitre15,4ARDE233 ARDE260 Office départemental du tourisme 47,5 Semaine commerciale (St- Malo) 318 Visiteurs71 Total1260,9Total373,6 Solde positif : +887,3

40 Bilan pour les autres entreprises (Locations de voitures et para-hôtellerie) Recettes (en milliers deuros)Dépenses (en milliers deuros) Visiteurs (location de voitures) 394 Visiteurs (conso. diverses) 137 Total531Total Solde positif : +531 CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE

41 Bilan consolidé pour les entreprises locales (y compris ARDE) CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE Recettes (en milliers deuros)Dépenses (en milliers deuros) Hôtels879Hôtels668,8 Entreprises non hôtelières1260,9Entreprises non hôtelières373,6 Autres entreprises531Autres entreprises0 ARDE305ARDE260 Total2975,9Total1302,4 Solde positif : +1673,5

42 Bilan consolidé pour léconomie guadeloupéenne vis-à-vis de lextérieur Recettes (en milliers deuros)Dépenses (en milliers deuros) Visiteurs1481Promovoile458,4 Semaine commerciale (Saint-malo) 318Mike Birch50 Importations217,4 Total1799Total725,8 Solde positif : CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE

43 Section 3: La Route du rhum: Quelles opportunités économiques? Lobjectif de cette troisième section est triple: Apprécier les retombées économiques non quantifiées, Exposer les résultats en terme dimpact médiatiques de TNSSport, Considérer les possibilités offertes par la course. CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE

44 Les retombées économiques non quantifiées au centre ville de Pointe-à-Pitre La fréquentation des commerces a été favorablement influencée par la Route du Rhum. Les commerçants interrogés insistent sur lattrait de la Route du Rhum et lintérêt de la manifestation « Darse en Folie ». Village la ré-appropriation du centre ville par les chalands, Néanmoins, la majorité des commerçants soulignent que la fréquentation inhabituelle du centre ville est restée sans influence significative sur le chiffre daffaires. « Les chalands sont venus, ont vu, mais nont pas acheté » selon les dires de lun dentre eux. CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE

45 Les retombées économiques non quantifiées à la Marina de Pointe-à-Pitre Le déplacement de la zone daccueil de la marina vers la Darse de Pointe-à-Pitre a dabord suscité lappréhension des commerçants situés aux abords des quais. Lun dentre eux affirme de façon tranchée « On nous a volé la Route du Rhum ! ». Pour une majorité des commerçants, le niveau dactivité durant les 15 jours a au moins égalé celui dun mois de novembre traditionnel. Pour dautres, leffet Route du Rhum a pleinement joué. Situation particulière pour les restaurants et la boutique spécialisée dans la vente de produits dérivés « Route du Rhum » CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE

46 Lincidence médiatique La Route du Rhum a été un événement sportif majeur en 2002, juste après la Coupe du monde de football et les Jeux olympiques dhiver articles de presse ou sujets TV-radio entre avril et décembre Au mois de novembre 2002, sur les principales chaînes TV et radio généralistes (France Inter, Europe 1, RTL, TF1, France 2, France 3, C+, M6): 666 minutes de diffusion. Selon TNS Sport, plus du quart de la population, soit 26% des sondés, a déclaré avoir éprouvé un intérêt réel pour lédition 2002 de la Route du Rhum. CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE

47 Évolution du degré dexposition médiatique CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE Source: TNS Sport

48 Les raisons de cette médiatisation Le caractère « open » de la compétition, les professionnels côtoyant les amateurs ; Le plateau de concurrents très relevé avec la participation de la quasi-totalité de la flotte des multicoques géants ; Le déroulement sportif chargé dinconnus ; Le parcours triomphal dHelen Mac Arthur a relevé le contenu émotionnel de lédition 2002 Linternationalisation de la flotte CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE

49 Valorisation de la communication sur la Guadeloupe Région Guadeloupe Apparition presse (articles de presse)1 300 Apparitions télévisées392 Espace rédactionnel - TV02:57:44 Espace rédactionnel - Presse57 pages Valorisation Dont : milliers deuros Presse982 milliers deuros Télévisions3 628 milliers deuros CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE

50 Quelques réserves néanmoins… les sommes en jeu sont considérables. La communication sur la Guadeloupe est valorisée à 4,610 millions deuros et la communication globale sur la Route du Rhum est estimée 61,740 millions deuros. le mode de calcul répertorie le nombre doccurrences du mot Guadeloupe ou de la diffusion démission depuis la Guadeloupe sur les médias nationaux. les évocations de la Guadeloupe recensées peuvent-elles être considérées comme des éléments de promotion de la Guadeloupe ? CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE

51 Vers une « rentabilisation » efficace de lévénement Route du Rhum ? Lédition 2002 vue de Saint-Malo le départ de la Route du rhum a été un événement majeur au cours de lannée Au moins visiteurs auraient arpenté les allées du village de la Route du Rhum la presse locale a fait état dune fréquentation globale de la ville de estimée à 1 million de visiteurs sur les 10 jours précédent le départ. Lévénement a été un puissant facteur danimation locale. Saint Malo accueille nombre de manifestations nautiques (Transat Québec/Saint-Malo, Route du Rhum, solitaire du Figaro, …) CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE

52 Vers une « rentabilisation » efficace de lévénement Route du Rhum ? Les pistes à explorer Lappropriation de la compétition par la population locale Le renforcement de lattractivité touristique du département en novembre Lutilisation du label Route du Rhum CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE

53 En guise de conclusion La Route du Rhum est un événement sportif majeur, jouissant dune renommée internationale et dun traitement médiatique remarquable. Des deux côtés de lAtlantique, il sagit dallier à la dimension sportive, une facette économique qui puisse accroître le volant dactivité des entreprises malouines et guadeloupéennes. En Guadeloupe, limpact est manifeste. Loin dêtre un mythe, les retombées économiques pour lîle sont des réalités tangibles, les injections sont évaluées à milliers deuros. CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE

54 Cet impact aurait dailleurs pu être largement plus élevé, sans le désengagement dune quinzaine de trimarans, lorganisation de la Route du Rhum et de toutes les manifestations qui se situent dans son sillage, a confirmé les aptitudes locales à gérer des évènements sportifs de dimension nationale voire internationale, La prochaine édition de la Route du Rhum doit être loccasion de renforcer les retombées économiques. Cest un challenge proposé à tous ceux qui souhaitent que la Route du Rhum continue dêtre le vecteur dimages de la Guadeloupe. CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE

55 CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE Étude réalisée par Avec lappui et le soutien de


Télécharger ppt "LES RETOMBEES ECONOMIQUES DE LA ROUTE DU RHUM : MYTHE OU REALITE ? CHAMBRE DE COMMERCE ET DINDUSTRIE DE POINTE-A-PITRE CELLULE EUROPE."

Présentations similaires


Annonces Google