La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La ville est un sujet qui permet de brasser toutes les thématiques de la question de médiévale Quelques pistes pour les mettre en interaction Thématique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La ville est un sujet qui permet de brasser toutes les thématiques de la question de médiévale Quelques pistes pour les mettre en interaction Thématique."— Transcription de la présentation:

1 La ville est un sujet qui permet de brasser toutes les thématiques de la question de médiévale Quelques pistes pour les mettre en interaction Thématique 5 : Les villes. Lexpansion des villes de lOccident chrétien et leur affirmation comme des cadres politiques, économiques et sociaux au XIIIe siècle

2 Des évidences : dépasser des idées reçues Un cloisonnement entre villes et campagnes La ville est un épiphénomène au Moyen Age (kyste) La ville soppose aux logiques féodales La bourgeoisie, un ferment de remise en cause de lordre féodal La ville, un espace dégalité et de liberté …

3 Les villes européennes sépanouissent au XIII e siècle. Capitales, grands centres déchanges ou de productions, elles cherchent à obtenir leur autonomie politique grâce à des privilèges La croissance des villes participe du phénomène général de croissance démographique et économique amorcée dès les XIe et XIIe siècles et qui saffirme au XIIIe siècle (10 % de la population selon certains auteurs ; 25 % en Italie centrale et septentrionale, seul véritable foyer durbanisation avec les Flandres).

4 Une interface mais aussi un espace de productions artisanales, manufacturées ; banques, changes … Dynamisme agricole des campagnes, production de surplus commercialisables, accroissement de la rente féodale Acquisition de terres et de droits féodaux par les marchands, qui aspirent à imiter les modes de vie aristocratiques et à constituer un lignage noble Échanges (agricoles, artisanaux), monétarisation des campagnes, migrations Pôles centraux qui animent les échanges à toutes les échelles Sassurer des débouchés et un accès aux produits orientaux (comptoirs, privilèges, empire colonial, croisades) Échanges (produits à haute valeur ajoutée), circulation des marchands Enrichissement des villes, en particulier des élites marchandes Campagnes Villes Lessor des villes sappuie sur une double dynamique liée au féodalisme et au renouveau du grand commerce. Dynamisme du féodalisme Occident chrétien, Monde byzantin, arabo-musulman Expansion commerciale et connexion avec le grand commerce international Dynamisme lié à lessor du grand commerce

5 Seigneurialisation des communes, qui considèrent leurs campagnes environnantes comme relevant de leurs juridictions (droit, fiscalité, corvées) Soumettre les nobles qui contestent cette prise de pouvoir sur « leurs campagnes », conflits Les villes cherchent à obtenir leur émancipation politique et à pouvoir gérer la fiscalité, la justice, élire leurs magistrats…) Obtenir des chartes de franchises économiques de lautorité comtale ou épiscopale mais aussi des libertés plus politiques (reconnaissance de lautonomie juridique et politique de la communauté) Volonté du souverain de contrôler les communes (prélever des impôts, imposer sa justice, ses lois, utiliser les milices urbaines…) Conflits avec le souverain pour constituer une entité indépendante (Italie du Nord) / soumission des « bonnes villes » pour accroître leurs privilèges « États » Château du seigneur Villes « Le mouvement communal est moins un défi à la féodalité quun mode dinsertion dans la société féodale » Le développement des Communes favorise aussi un essor administratif pour territorialiser leurs pouvoirs Les villes cherchent à saffirmer comme des entités politiques autonomes, avec leurs propres lois, leurs propres institutions Palais du souverain Campagnes

6 Des cives, qui se sont affranchis de lautorité de leur seigneur par une charte de franchises (serment commun, conjuratio) Un espace socialement hiérarchisé (magnats, popolo grasso, popolo minuto ; une organisation règlementée des métiers) Organisation des citadins en arts, en confréries … Espace confronté à des crises urbaines vers la fin du XIIIe siècle dont les acteurs sont le popolo minuto, souvent encadré par des membres opportunistes de lélite Espace de liberté (« air de la ville rend libre »), denrichissement pour les marchands Un espace politique confisqué par une oligarchie « bourgeoise et foncière » qui sappuie sur les Arts majeurs Relation fusion-exclusion avec les magnats Chaque citadin appartient à une consorteria (contrade), à un clan familial (clients de familles nobles), à un quartier … Des relations sociales et politiques complexes au sein des villes, qui participent dun encadrement complexe des citadins Des relations horizontales dassociation, communautaire Des relations verticales de dépendance et de domination Ville

7 Un espace polycentrique, concentrant des fonctions politiques, économiques, culturelles, des activités économiques variées (toponymie) Des paysages urbains typiques qui montrent de nombreux lieux de pouvoirs dans les villes (palais communaux, beffroi, murailles ; halles, aménagements portuaires ; tours nobles ; cathédrales ; universités …) Des paysages urbains qui relèvent aussi les politiques urbanistiques des communes, des rois qui veulent structurer lespace public (palais, rues, murailles …) ou créer de nouvelles villes (bastides, villes neuves…)bastides Les héritages des monuments médiévaux sont des indicateurs de la vitalité et de la structuration des villes médiévales Les indicateurs de leur croissance démographique et urbaine (les murailles, les couvents mendiants, nouvelles paroisses …)

8 Aigues-Mortes Villefranche de Rouergue


Télécharger ppt "La ville est un sujet qui permet de brasser toutes les thématiques de la question de médiévale Quelques pistes pour les mettre en interaction Thématique."

Présentations similaires


Annonces Google