La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le jeu des citations. Qui a écrit ? et Quelle définition du « développement durable » retenez- vous ?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le jeu des citations. Qui a écrit ? et Quelle définition du « développement durable » retenez- vous ?"— Transcription de la présentation:

1 Le jeu des citations

2 Qui a écrit ? et Quelle définition du « développement durable » retenez- vous ?

3 1. « Si nous ne voulons pas que notre avenir, lavenir de nos enfants, lavenir des générations futures soit semé de catastrophes financières, économiques, sociales, écologiques et, par conséquent, humaines, nous devons changer nos manières de vivre, de consommer, de produire. Nous devons changer les critères de nos organisations sociales, de nos politiques publiques. Une formidable révolution nous attend. Chacun dentre nous désormais le pressent. »

4 2. « Une démarche active de développement durable consiste en une politique volontariste en matière de sécurité, de respect de lenvironnement, de préparation de lavenir énergétique, de gestion des ressources humaines et douverture et de dialogue avec les acteurs de la société civile. »

5 3. « La nature, mutilée, surexploitée, ne parvient plus à se reconstituer et nous refusons de l'admettre. L'humanité souffre. Elle souffre de mal­développement, au Nord comme au Sud, et nous sommes indifférents. La Terre et l'humanité sont en péril et nous en sommes tous responsables. »

6 4. « - Admettant le point de vue scientifique selon lequel la hausse de la température doit être limitée à 2° dici à 2050, nous allons renforcer nos actions de coopération sur le long terme afin de combattre le changement climatique - Nous devrions coopérer pour atteindre le pic des émissions dès que possible, en reconnaissant que cela demandera plus de temps pour les pays en développement. »

7 5. « Rien ne sert d'avoir des idées si elles ne se vendent pas. Le développement durable ne relève pas de la responsabilité propre de l'entreprise. Il s'agit de prévoir pour être prêt le jour où l'évolution des marchés et des normes étatiques le demandent »

8 6. « Jamais la terre na autant produit et jamais elle na compté autant daffamés. Les fruits de la croissance continuent dêtre répartis sans équité. Le monde est maintenant pourvu des possibilités techniques et structurelles daméliorer les conditions dexistence. Chacun devrait avoir, aujourdhui plus quhier, sa chance de participer dignement et de façon équitable au banquet de la vie. Le partage des biens sur la terre, la juste distribution des profits, une saine réaction devant les excès de la consommation ou la préservation du milieu humain, ce sont là autant de tâches prioritaires qui simposent aux pouvoirs publics. »

9 Alors? Qui sont les « coupables »? Bon sang, mais cest bien sûr!

10 1. « Si nous ne voulons pas que notre avenir, lavenir de nos enfants, lavenir des générations futures soit semé de catastrophes financières, économiques, sociales, écologiques et, par conséquent, humaines, nous devons changer nos manières de vivre, de consommer, de produire. Nous devons changer les critères de nos organisations sociales, de nos politiques publiques. Une formidable révolution nous attend. Chacun dentre nous désormais le pressent. » DISCOURS DE M. LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE Conférence internationale de présentation des conclusions du rapport de la Commission de mesure de la performance économique et du progrès social 14 septembre 2009

11 2. « Une démarche active de développement durable consiste en une politique volontariste en matière de sécurité, de respect de lenvironnement, de préparation de lavenir énergétique, de gestion des ressources humaines et douverture et de dialogue avec les acteurs de la société civile. » 14 mai 2004

12 3. « La nature, mutilée, surexploitée, ne parvient plus à se reconstituer et nous refusons de l'admettre. L'humanité souffre. Elle souffre de mal­développement, au Nord comme au Sud, et nous sommes indifférents. La Terre et l'humanité sont en péril et nous en sommes tous responsables. » JACQUES CHIRAC, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE Discours prononcé le 2 septembre 2002 lors du sommet mondial sur le développement durable à Johannesburg.

13 4. « - Admettant le point de vue scientifique selon lequel la hausse de la température doit être limitée à 2° dici à 2050, nous allons renforcer nos actions de coopération sur le long terme afin de combattre le changement climatique - Nous devrions coopérer pour atteindre le pic des émissions dès que possible, en reconnaissant que cela demandera plus de temps pour les pays en développement. » « ACCORD DE COPENHAGUE » 19 décembre 2009

14 5. « Rien ne sert d'avoir des idées si elles ne se vendent pas. Le développement durable ne relève pas de la responsabilité propre de l'entreprise. Il s'agit de prévoir pour être prêt le jour où l'évolution des marchés et des normes étatiques le demandent » Yves Dubreuil, directeur des projets haut de gamme chez Renault 23 septembre 2002

15 6. « Jamais la terre na autant produit et jamais elle na compté autant daffamés. Les fruits de la croissance continuent dêtre répartis sans équité. Le monde est maintenant pourvu des possibilités techniques et structurelles daméliorer les conditions dexistence. Chacun devrait avoir, aujourdhui plus quhier, sa chance de participer dignement et de façon équitable au banquet de la vie. Le partage des biens sur la terre, la juste distribution des profits, une saine réaction devant les excès de la consommation ou la préservation du milieu humain, ce sont là autant de tâches prioritaires qui simposent aux pouvoirs publics. » JEAN PAUL II

16 Une définition devenue « canonique »: « Le développement soutenable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. Deux concepts sont inhérents à cette notion: Le concept de besoin, et plus particulièrement les besoins essentiels des plus démunis, […] et lidée des limitations que létat de nos techniques et de notre organisation sociale impose sur la capacité de lenvironnement à répondre aux besoins actuels et à venir ». Rapport de Gro Harlem Brundtland, Présidente de la commission de lONU pour lenvironnement (1987)

17 Un concept devenu incontournable: Pour les grandes entreprises Pour les gouvernements Pour les médias … … aiguillonnés par des O.N.G. très actives « Le Monde Magazine » 25 décembre 2009

18 Un modèle plus élaboré: Y. Veyret, P. Arnould: Atlas des développements durables, Autrement 2008

19 De multiples sommets et conférences à léchelle mondiale: 1992: « Sommet de la terre » à Rio, conférence de lONU sur lenvironnement et le développement 1997: « Protocole de Kyoto » conférence de lONU sur le climat 2002: Sommet mondial à Johannesburg sur le développement durable 2009: Conférence de lONU sur le climat à Copenhague

20 A léchelle française: Charte de lenvironnement (2004) Grenelle de lenvironnement (2007) Taxe « Carbone » (2010 ?)

21 A toutes les échelles :

22 Un constat évident: La prééminence du pilier écologique… … et singulièrement de linquiétude à propos du réchauffement climatique … … en utilisant parfois un catastrophisme outrancier

23

24 Publicité parue dans « Le Monde » 17/12/2009 Des équilibres à (re)trouver? Que disent les géographes?

25 « Le développement durable consiste, quant à lui, à prendre en compte le long terme et la protection de l'environnement dans le processus d'accroissement des richesses et d'amélioration des conditions de vie des populations. Il s'agit d'une stratégie globale de développement qui combine la protection et l'amélioration de l'environnement avec la lutte contre la pauvreté, la création d'activités économiques, de services et d'infrastructures et la mise en place d'une gouvernance locale, régionale et nationale. Désormais défendue par une très large part des institutions concernées, cette vision du développement (et du Monde?) est soumise à de fortes critiques d'auteurs qui lui reprochent de trop insister sur la lutte pour la protection de l'environnement au détriment de la lutte contre la pauvreté, cette dernière étant souvent source principale de dégradation de l'environnement. Le développement durable apparaît ainsi souvent comme une stratégie de développement élaborée par et pour les pays riches. » J. Lévy et M. Lussault, Dictionnaire de la géographie, Belin 2003.

26 Alors que la planète est jugée comme une grande malade du réchauffement climatique, des pollutions et des exactions humaines, sest mis en place un « nouveau système de pensée et de croyance, qui se révèle à la fois élitiste, discriminant et régressif ». Voici donc le diagnostic sur une « Planète mythifiée » qui a été sanctifiée, à lorigine de ce que Sylvie Brunel appelle un nouvel apartheid mondial. […] … un concept « impérialiste » …

27 Développement durable: ne pas se tromper de cible Dans la surmédiatisation assourdissante qui propulse le développement durable dans tous les discours, on risque fort doublier quil sagit de « développement humain ». Omniprésent, le slogan « Sauver la terre! » peut laisser croire quil suffirait de « préserver » des éléments naturels pour assurer lavenir de lhumanité. La vraie question du développement durable se pose en d autres termes, plaçant lhomme, les sociétés au cœur des problématiques: que faire pour aider les hommes à mieux vivre aujourdhui et à bien vivre demain? Ce qui nous préoccupe cest bien le « développement » et la « durabilité » de lhomme sur la planète. […] Ne nous trompons pas de cible non plus en centrant trop étroitement nos réflexions et nos actions sur nos pays développés où, certes, il y a beaucoup à faire. Car les plus grands défis du développement durable sont au Sud ou, plus exactement, aux Suds qui aspirent naturellement à se développer … mais selon quelles modalités? Michel Hagnerelle, Inspecteur Général dhistoire et de géographie Préface de l Atlas des développements durables, Autrement 2008

28 Finalement le développement durable cest: Une escroquerie? car incompatible avec un capitalisme mondialisé Une occidentalisation du monde? La couverture morale des entreprises? Moins de développement pour les PED? Une croissance durable? Quels indicateurs pour le développement durable?

29

30

31

32 Au total, le développement durable est bien une utopie: Un combat contre tous les égoïsmes Un « accélérateur de responsabilités » Un enjeu citoyen: une « vraie » démocratie participative?

33 Que retenir de tout cela dans la mise en œuvre du programme de cinquième?

34 Avoir toujours en tête les 3 piliers du développement durable Placer lhomme et les sociétés au cœur des problématiques Garder un regard critique sur les idées en vogue Eduquer à des choix citoyens et responsables

35


Télécharger ppt "Le jeu des citations. Qui a écrit ? et Quelle définition du « développement durable » retenez- vous ?"

Présentations similaires


Annonces Google