La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LA FIN DES TOTALITARISMES I/ La dénazification : un processus court et imposé de lextérieur.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LA FIN DES TOTALITARISMES I/ La dénazification : un processus court et imposé de lextérieur."— Transcription de la présentation:

1 LA FIN DES TOTALITARISMES I/ La dénazification : un processus court et imposé de lextérieur

2 Une Allemagne vaincue où tout est à reconstruire Allemagne 1945, Werner Bischof - Galerie Fait et Cause Civils allemands fuyant devant lavancée des troupes soviétiques (mars 1945 à Gdansk en Pologne) un Etat disparu dans la défaite une population exsangue une économie paralysée

3 Une Allemagne sous la tutelle des Alliés Allemagne réduite au territoire de 1937 avant les conquêtes dHitler. Allemagne occupée: 4 zones doccupation (même découpage à Berlin et en Autriche). Allemagne non souveraine

4 Conférence de Potsdam, extrait du communiqué à la presse du 2 août 1945 (extrait) III. - Allemagne Les armées alliées occupent la totalité de l'Allemagne et le peuple allemand a commencé à expier les crimes horribles commis sous la direction de ceux que, dans le moment où ils connaissaient le succès, il a approuvés ouvertement et auxquels il a obéi aveuglément. La Conférence s'est mise d'accord sur les principes politiques et économiques d'une politique alliée coordonnée à l'égard de l'Allemagne vaincue, pendant la durée du contrôle allié. Le but de cet accord est de mettre en application la déclaration de la Conférence de Crimée sur l'Allemagne. Le militarisme allemand et le nazisme seront extirpés, et les Alliés prendront d'accord, maintenant et dans l'avenir, les autres mesures nécessaires pour que l'Allemagne ne puisse plus jamais constituer une menace pour ses voisins ou pour la paix du monde. Il n'est pas dans l'intention des Alliés de détruire ou de réduire en esclavage le peuple allemand. L'intention des Alliés est de donner au peuple allemand l'occasion de se préparer à refaire éventuellement sa vie sur une base démocratique et pacifique. Si les efforts du peuple allemand sont fermement dirigés dans ce sens, il lui sera possible, le moment venu, de prendre sa place parmi les peuples libres et pacifiques du monde. (...) Atlee 1 er ministre britannique Truman Président américain Staline dirigeant soviétique Programme des 4 « D »: -démilitarisation (réalisée assez facilement) -décartellisation (démantèlement des grandes entreprises liées au nazisme) -dénazification -démocratisation

5 divers/video/AFE /l-ouverture-du-proces-de-nuremberg.fr.html A.La dénazification : la volonté de juger, de punir

6 de-nuremberg-un-documentaire_news Le procureur général des Etats-Unis, Robert Jackson, est le principal organisateur du procès. Preuves présentées au procès (carte localisant les camps de concentration + photos). Une justice des vainqueurs ? Des preuves incontestables

7

8 B. La dénazification : la volonté la volonté de rééduquer, de démocratiser 1. Les autres moyens de la dénazification La dénazification dans la zone doccupation américaine Les mesures administratives Une volonté dépuration

9 Visite du camp de Buchenwald imposée aux habitants de Weimar Soldats britanniques escortant la population de Burgsteinfurth contrainte daller voir un film sur la libération des camps Le volet pédagogique (rééducation des mentalités) = un autre volet important de la dénazification

10 2. Une mise en œuvre différente selon les zones doccupation Voir doc. 2 et 4 p. 217

11 C. Une dénazification aux résultats mitigés (une dénazification inachevée)

12 II/ Une sortie plus progressive du totalitarisme en URSS LA FIN DES TOTALITARISMES A.Khrouchtchev et la déstalinisation = espoir et limites de la fin du totalitarisme

13 staline-est-mort.fr.html ve5_staline-les-funerailles-d-un- dieu_news 1. De la mort de Staline … - Un drame national - À lorigine de quelques changements

14 Février 1956, le parti communiste de l'Union soviétique (PCUS) organise son XXe congrès rassemblant délégués pour les 7,2 millions de membres du PCUS …au rapport secret de Khrouchtchev Le XXe Congrès du PCUS et la mise en œuvre de la déstalinisation Dossier p

15 2. Des conséquences limitées (voir doc. du livre p. 221) En URSS, une déstalinisation limitée Une mesure symbolique: le retrait du corps de Staline du mausolée de la Place Rouge.

16 - successeur de Khrouchtchev, Brejnev ( ) revient à la répression et à limmobilisme - Des intellectuels entrent en dissidence (= mouvement dopposition au régime mené au nom des droits de lhomme). Cest le cas du scientifique, Sakharov ou de lécrivain, Soljenitsyne. - Ils publient leurs œuvres en secret mais sont inquiétés par la police politique (Soljenitsyne est expulsé en 1974). En URSS, une déstalinisation limitée

17 media/InaEdu00183/l-insurrection-de- budapest.html Dans les pays de lEst, aucun profit de la déstalinisation Du soulèvement des Hongrois… …à lécrasement par les chars soviétiques

18 B. Des réformes de Gorbatchev à la fin du système soviétique - un homme jeune (né en 1931) qui na pas connu la Révolution de 1917 (différences avec ses prédécesseurs) - un pur produit du communisme (apparatchik qui a gravi les échelons du PC) - un homme qui incarne une ligne réformatrice. - Elu Secrétaire général en 1985, cest un dirigeant lucide sur létat économique et financier du pays, en profonde crise, en situation de blocage - Son but : sauver à la fois le communisme et lURSS

19 «Gorbatchev, la Perestroïka décolle» juil.1988 Paru dans «Le Figaro» 1. Réformer pour sauver lURSS, pour répondre aux difficultés internes Les moyens: Glasnost et Perestroïka Doc. 2 et 3 p. 227

20 froide/video/CAB /implosion-a-l- est.fr.html 2. Des conséquences incontrôlées Désagrégation du bloc de lEst dès 1989 Gorbatchev reconnaît en 1989 le droit de chaque nation à décider librement de sa politique sortie du communisme des pays dEurope de lEst - « théorie des dominos » - des révolutions douces, dautres plus violentes - chute symbolique du mur de Berlin)

21 Limplosion de lURSS /gorbatchev-eltsine- et-la-fin-du-pc.fr.html Mikhaïl Gorbatchev et Boris Eltsine lors dune séance au Parlement de Russie (23 août 1991) Image dun duel politique. Gorbatchev déstabilisé / fort soutien envers Eltsine Tentative de coup dEtat par les conservateurs en août 1991, échec car reprise en main par Eltsine (président de la Russie depuis le 12 juin 1991), qui en tire une grande popularité. Eltsine interdit le PCUS et démantèle le KGB = 2 derniers piliers du totalitarisme effondrés.


Télécharger ppt "LA FIN DES TOTALITARISMES I/ La dénazification : un processus court et imposé de lextérieur."

Présentations similaires


Annonces Google