La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Date: 29 mars 2007 Intervenant : Brendan CATHERINE Objet : Produits chimiques : responsabilités et réponses des collectivités Contact :

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Date: 29 mars 2007 Intervenant : Brendan CATHERINE Objet : Produits chimiques : responsabilités et réponses des collectivités Contact :"— Transcription de la présentation:

1 Date: 29 mars 2007 Intervenant : Brendan CATHERINE Objet : Produits chimiques : responsabilités et réponses des collectivités Contact : rennes.fr De la gestion différenciée au zéro phyto

2 De la gestion différenciée au zéro phyto 2/22 Le contexte rennais Une gestion différenciée des espaces verts Des actions de reconquête de la qualité de leau sur ses bassins versants dalimentation en eau potable Un groupe de travail "Eau et pesticides"

3 De la gestion différenciée au zéro phyto 3/22 Lopération zéro-phyto La charte pour lenvironnement Axe eau : prévention des pollutions et protection de la ressource Expérimenter la suppression complète des désherbants chimiques pour lentretien des espaces publics sur le quartier La Touche – Bourg Lévêque la commune de Maxent (BV de la Chèze) pour dautres techniques dautres paysages

4 De la gestion différenciée au zéro phyto 4/22 Lopération zéro-phyto Approche technique Diagnostic sur les types despaces et leur entretien Abandon de lusage des désherbants chimiques. Expérimentation de techniques alternatives Abandon de lusage des désherbants chimiques Laisser des herbes là où elles auraient été enlevées auparavant Abandon de lusage des désherbants chimiques Laisser des herbes là où elles auraient été enlevées auparavant

5 De la gestion différenciée au zéro phyto 5/22 Lopération zéro-phyto Approche sociale et culturelle Diagnostic social Création doutils de communication Actions de communication Diagnostic social Pourquoi un entretien chimique ? Les représentations : la ville, la propreté, les « mauvaises herbes » Quelle perception des espaces de proximité par les habitants ? Diagnostic social Pourquoi un entretien chimique ? Les représentations : la ville, la propreté, les « mauvaises herbes » Quelle perception des espaces de proximité par les habitants ? Création doutils de communication Exposition « Zéro phyto » Dépliant sur les richesses naturelles du quartier Cahier pédagogique « Rallye des mauvaises herbes » Cahier de bonnes pratiques Cahier des charges type pour copropriétés et bailleurs sociaux Création doutils de communication Exposition « Zéro phyto » Dépliant sur les richesses naturelles du quartier Cahier pédagogique « Rallye des mauvaises herbes » Cahier de bonnes pratiques Cahier des charges type pour copropriétés et bailleurs sociaux Actions de communication Conférence Rallye des mauvaises herbes Soirée dinformation sur les richesses naturelles du quartier Week-end dinformation sur le projet et déstockage de produits phytosanitaires Salon du jardinage Actions de communication Conférence Rallye des mauvaises herbes Soirée dinformation sur les richesses naturelles du quartier Week-end dinformation sur le projet et déstockage de produits phytosanitaires Salon du jardinage

6 De la gestion différenciée au zéro phyto 6/22 Lopération zéro-phyto Evaluation 1.Faisabilité technique. 2.Nécessité de travailler autrement. 3.Penser différemment lespace. 4.Nécessité dimpliquer les acteurs privés. 5.Communication indispensable 6.Exemplarité de la Ville de Rennes Faisabilité technique Le quartier ne semble pas abandonné La biodiversité a augmenté Faisabilité technique Le quartier ne semble pas abandonné La biodiversité a augmenté Nécessité de travailler autrement Garder le même aspect signifie augmenter les coûts dentretien Pourquoi et où désherber ? Changer de culture professionnelle Nécessité de travailler autrement Garder le même aspect signifie augmenter les coûts dentretien Pourquoi et où désherber ? Changer de culture professionnelle Penser différemment lespace Assurer une bonne maintenance de lespace public Mettre en place une gestion différenciée Concevoir les espaces en pensant à lentretien Penser différemment lespace Assurer une bonne maintenance de lespace public Mettre en place une gestion différenciée Concevoir les espaces en pensant à lentretien Nécessité dimpliquer les acteurs privés Surfaces communales : 40 % de la surface de la Ville Acteurs publics (Etat, région, département) et privés (copropriétés, bailleurs sociaux, jardins de maisons individuelles) Nécessité dimpliquer les acteurs privés Surfaces communales : 40 % de la surface de la Ville Acteurs publics (Etat, région, département) et privés (copropriétés, bailleurs sociaux, jardins de maisons individuelles)

7 De la gestion différenciée au zéro phyto 7/22 Le plan de désherbage De nouvelles obligations réglementaires Le SAGE Vilaine : plan communal de désherbage Arrêté préfectoral du 4 avril 2005 : restriction dusage de produits phytosanitaires à proximité de points deau

8 De la gestion différenciée au zéro phyto 8/22 Le plan de désherbage Démarche suivie 1.Diagnostic des pratiques sur deux quartiers rennais 2.Principe retenu Nécessité de réduire très fortement lusage des désherbants et donc de modifier les pratiques dentretien 3.Décision politique 4.Classification des espaces

9 De la gestion différenciée au zéro phyto 9/22 Le plan de désherbage Trois niveaux de résultat A : Colonisation par lherbe recherchée B : Tolérance dun enherbement limité C : Pas de tolérance aux herbes spontanées A : Colonisation par lherbe recherchée Maîtrise de lenherbement par lusage du site, tonte et fauche A : Colonisation par lherbe recherchée Maîtrise de lenherbement par lusage du site, tonte et fauche B : Tolérance dun enherbement limité Contrôle par désherbage manuel, mécanique, thermique B : Tolérance dun enherbement limité Contrôle par désherbage manuel, mécanique, thermique C : Pas de tolérance aux herbes spontanées Désherbage manuel, mécanique ou chimique (curatif et ponctuel) C : Pas de tolérance aux herbes spontanées Désherbage manuel, mécanique ou chimique (curatif et ponctuel)

10 De la gestion différenciée au zéro phyto 10/22

11 De la gestion différenciée au zéro phyto 11/22 Le plan de désherbage

12 De la gestion différenciée au zéro phyto 12/22

13 De la gestion différenciée au zéro phyto 13/22

14 De la gestion différenciée au zéro phyto 14/22

15 De la gestion différenciée au zéro phyto 15/22

16 De la gestion différenciée au zéro phyto 16/22

17 De la gestion différenciée au zéro phyto 17/22

18 De la gestion différenciée au zéro phyto 18/22 Conséquences des principes de désherbage alternatif Réorganisation des pratiques dentretien. Choix de nouvelles techniques. Adaptation des espaces Acquisition de matériel Formation des agents Réorganisation des pratiques dentretien Rédaction dun guide de maintenance de la gestion différenciée Développement du travail en équipe pour lentretien de la voirie Réorganisation des pratiques dentretien Rédaction dun guide de maintenance de la gestion différenciée Développement du travail en équipe pour lentretien de la voirie Le plan de désherbage Choix de nouvelles techniques alternatives au désherbage (paillage, plantes couvre-sol) désherbage alternatif Choix de nouvelles techniques alternatives au désherbage (paillage, plantes couvre-sol) désherbage alternatif

19 De la gestion différenciée au zéro phyto 19/22 Quelques chiffres

20 De la gestion différenciée au zéro phyto 20/22 Vers une politique publique Démarche suivie 1.Diagnostic des pratiques sur deux quartiers rennais 2.Principe retenu Nécessité de réduire très fortement lusage des désherbants et donc de modifier les pratiques dentretien 3.Décision politique 4.Classification des espaces 5.Rédaction conjointe dun plan daction 6.Adoption en conseil municipal en septembre 2006

21 De la gestion différenciée au zéro phyto 21/22 Vers une politique publique 1.Généralisation des nouvelles pratiques dentretien de lespace public 2.La place de la végétation dans la conception des aménagements 3.Implication dautres acteurs 4.Sensibilisation du grand public

22 De la gestion différenciée au zéro phyto 22/22 Conclusion Des espaces publics en transition Des services municipaux en mouvement Un effort de pédagogie et de communication à poursuivre

23 De la gestion différenciée au zéro phyto 23/22


Télécharger ppt "Date: 29 mars 2007 Intervenant : Brendan CATHERINE Objet : Produits chimiques : responsabilités et réponses des collectivités Contact :"

Présentations similaires


Annonces Google