La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Thème Bâtiments Version 2 des spécifications Introduction Séminaire INSPIRE – 7 Juillet 2011

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Thème Bâtiments Version 2 des spécifications Introduction Séminaire INSPIRE – 7 Juillet 2011"— Transcription de la présentation:

1 Thème Bâtiments Version 2 des spécifications Introduction Séminaire INSPIRE – 7 Juillet 2011

2 Plan de la présentation Organisation –Générale –Équipe thématique bâtiment Données existantes Normes existantes

3 Lorganisation générale

4 Une approche en plusieurs étapes Directive (2007) Modelling Framework for INSPIRE data specifications (2008) Data specifications for the 9 Annex I data themes (2010) Data specifications for the 25 Annex II/III data themes (2012) 4 Interoperability of spatial data sets and services (Implementing Rule) ( ) Les spécifications sont élaborées en utilisant une approche à 3 étapes

5 Les thèmes INSPIRE 3 annexes ANNEXE I 1. Référentiels de coordonnées 2. Systèmes de maillage géographique 3. Dénominations géographiques 4. Unités administratives 5. Adresses 6. Parcelles cadastrales 7. Réseaux de transport 8. Hydrographie 9. Sites protégés ANNEXE II 1. Altitude 2. Occupation des terres 3. Ortho-imagerie 4. Géologie ANNEXE III 1. Unités statistiques 2. Bâtiments 3. Sols 4. Usage des sols 5. Santé et sécurité des personnes 6. Services d'utilité publique et services publics 7. Installations de suivi environnemental 8. Lieux de production et sites industriels 9. Installations agricoles et aquacoles 10. Répartition de la population démographie 11. Zones de gestion, de restriction ou de réglementation et unités de déclaration 12. Zones à risque naturel 13. Conditions atmosphériques 14. Caractéristiques géographiques météorologiques 15. Caractéristiques géographiques océanographiques 16. Régions maritimes 17. Régions biogéographiques 18. Habitats et biotopes 19. Répartition des espèces 20. Sources d'énergie 21. Ressources minérales « Données de référence » « Données environnementales »

6 Principes généraux INSPIRE doit être basé sur des données existantes Lharmonisation dans INSPIRE doit être justifiée par des besoins utilisateurs : -Cas dutilisation pan-Européens -Cas dutilisation transfrontaliers use cases -Cas dutilisation locaux ou nationaux (?) -En lien avec lenvironnement Lharmonisation doit être faisable; les coûts et bénéfices doivent être analysés

7 Les acteurs dINSPIRE Thematic Working Groups: TWG Pilotes : –CT/CCR (Centre Commun de Recherche) –DT DS (conformité aux documents de la DT DS) –Agence Européenne de lEnvironnement (besoins utilisateurs) Support –SDIC/LMO –Projets (e.g. plan4all)

8 Rôle des TWGs INSPIRE Contribuer à lélaboration des règles de mise en oeuvre sur les spécifications Les TWGs doivent fournir une spécification de données (DS : Data Specifications) La spécification de données sera convertie en: –Guide technique non obligatoire –Règle de mise en oeuvre obligatoire

9 Méthodologie générale (tous les TWGs)

10 Feuille de route Réunion de démarrage : Avril 2010 Première version de la spécification de données : Octobre 2010 Revue interne de la première version (DT DS, CT, TWG) : Novembre 2010 Version 1.9 de la spécification de données : Avril 2011 Revue interne (v1.9) : Mai 2011 Version 2 de la spécification de données : Juin 2011 Revue et tests par les SDIC/LMO: jusquà Octobre 2011 Version 3 de la spécification de données :Avril 2012 Soumission au Comité INSPIRE : Septembre 2012

11 Documents de référence des TWGs Cadre conceptuel préparé par la DT DS: –D2.3: Description des thèmes –D2.5: Modèle Conceptuel Générique –D2.6 : Méthodologie –D2.7: Encodage des données Documents de référence fournis par les SDIC/LMO Résultats de lenquête utilisateurs lancée par le CCR

12 Composition des TWGs Facilitateur –Animateur –Travail basé sur la méthodologie INSPIRE Editeur –Modélisation UML, ISO standards –Travail basé sur le Modèle Conceptuel Générique Experts thématiques –Connaissance du thème Point de contact du CCR

13 Léquipe TWG BU Barlow Simon (Royaume-Uni) Bergström Eddie (Suède) Ferencz Zsuzsanna (Hongrie) Gröger Gerhard (Allemagne) Johansson Karl-Gustav (Suède)editeur Kooij Franck (Pays-Bas) Laurent Dominique (France)facilitateur Mortier Frédéric (Belgique) Skeljbo Karen (Danemark) Taucer Fabio (JRC) Velasco Amalia (Espagne) Wysocka Ewa (Pologne) Gaffuri Julien point de contact JRC

14 Léquipe TWG BU Réunion de démarrage – Paris – 10 et 11 Juin 2010

15 Organisation du TWG BU Réunions du TWG BU –Paris : Juin 2010 –Barcelone: Septembre 2010 –Copenhague : Février 2011 (+ session avec lAgence Européenne de lEnvironnement) –Londres : Avril 2011 Téléconférences : toutes les 2 à 3 semaines Réunions inter-thèmes –Réunion de démarrage : Avril 2010 –Réunion dharmonisation (après v1) : Décembre 2010 –Réunion dharmonisation (de v1.9 à v2) : Mai 2011

16 Méthodologie du TWG BU INSPIRE TWG Motivation Cas dutilisation Besoins utilisateurs Spécification de données Contrainte Données existantes Support Normes Bonnes pratiques

17 Données existantes

18 Sources dinformation Enquête menée par le groupe de travail CadastreINSPIREd! information générale sur toute lEurope Check-lists: –Pays représentés dans le TWG BU –Documents de référence : Norvège –Membres du WG sur CadastreINSPIREd! Information détaillée sur 18 pays

19 Sources dinformation Au niveau national –Vue topographique –Vue cadastrale Au niveau local –Manque dinfos générales – Existence de données 3D information détaillée disponible

20 Problème des données raster Information de lenquête CadastreINSPIREd (problème des données raster surtout pour les données cadastrales) Recherches par le TWG BU La plupart des pays ont des projets de vectorisation Les spécifications INSPIRE sont seulement pour les données vecteur

21 Documents de référence Normes existantes

22 Périmètre du thème Directive INSPIRE –Geographical location of buildings Aucune définition des bâtiments D2.3 Définition des thèmes des annexes –A building is a covered facility, usable for the protection of humans, animals, things or the production of economic goods. A building refers to any structure permanently constructed or erected on its site. –Le D2.3 est basé surtout sur des Position Paper (davant la Directive) –La description a été modifiée par le TWG BU

23 Modèle Conceptuel Générique Identifiant INSPIRE Ex: FR.IGN.BDTOPO Un « data type » est un attribut complexe / composé

24 Modèle Conceptuel Générique Attributs temporels Un objet peut avoir plusieurs versions (modifications) attributs spécifiant les dates dentrée/sortie des versions dun objet dans la base de données du producteur Ont pour but de permettre la livraison de mises à jour incrémentales –La multiplicité (1 par défaut) exprime lexistence de linformation dans labsolu –Le stéréotype « voidable » exprime des attributs conditionnels: à fournir si disponibles ou dérivables à coût raisonnable

25 Annexe I Data type GeographicalName

26 Glossaires Normes ISO ou CEN –ISO 6707 (Building and Civil Engineering) : vocabulaire général –ISO 9836 –prEN Norme militaire DFDD (DGIWG Feature Data Dictionary ) Mesures (aire, volume)

27 Classification Classification Eurostat des constructions –Inclut les bâtiments et ouvrages dart Extrait de la classification Eurostat

28 Modèles de données Point de vue cadastral : LADM (Land Administration Domain Model), future norme ISO Point de vue 3D –IFC (Industry Foundation Class): pour le processus de construction des bâtiments –CityGML: pour la représentation 3D des villes (dont les bâtiments) CityGML est basé sur les concepts ISO et OGC CityGML candidat naturel pour les bâtis en 3D dans INSPIRE

29 CityGML Un modèle commun pour la représentation et léchange de données 3D –Géometrie –Sémantique, relations. Une norme internationale de lOGC (Open Geospatial Consortium) Un modèle de base avec les informations requises par la plupart des applications + possibilités dextensions Une norme déjà mise en oeuvre –Logiciels Données Explications sur City GML dans lannexe C

30 La forte influence de CityGML La philosophie de City GML : – modèle de base (information requise par beaucoup dapplications) –extensions CityGML largement utilisé pour la modélisation de données 3D –Modèles de bâtiment à différent niveaux de detail

31 La forte influence de CityGML Certains concepts de modélisation –BuildingPart BuildingPart

32 Forte influence de CityGML Quelques concepts de modélisation –ExternalReference : Référence à lobjet dans un autre système dinformation Utilisé pour faire le lien avec lobjet 2D qui a servi à construire lobjet 3D Façon dassurer la cohérence entre différentes vues sur le même objet (obligation explicite de la Directive INSPIRE)

33 LADM (Land Administration Domain Model) Point de vue cadastral/légal sur les bâtiments Ex: un appartement dans un immeuble en copropriété

34 Classification Eurostat La classification Eurostat adoptée en partie (pour lusage résidentiel)

35 Pr EN Facility Management - Part 6: Area and Space Measurement –Projet de norme du CEN –Obligatoire une fois adoptée –A fourni les valeurs possibles de la surface officielle dun bâtiment (et leur définition)

36 TWG BU Cas dutilisation

37 Méthodologie Identifier les principaux domaines dutilisation Trouver des exemples concrets de cas dutilisation –Enquête lancée par le Centre Commun de recherche –Propositions des membres du TWG BU Recueillir les besoins utilisateurs (avec la check-list) Analyser les besoins utilisateur Proposer un modèle de données pour le thème BU Documenter les cas dutilisation –Futurs –Utilisant le modèle INSPIRE

38 Domaines dutilisation Safety – risk management Urban expansion Environment Utility and Governmental services Census - Statistics Communication – Public awareness

39 Exemples en France Risques Gestion des risques naturels Marc LéobetMission de lInformation Géographique Sécurité de la navigation marine Jean-Luc DenielSHOM (Service Hydrographique et Océanographique de la Marine) Obstacles pour le transport aérien Véronique Péreira (IGN) Service de lInformation Aéronautique Atterrissage de ballons stratosphériques Luc LefebvreCNES (Centre National dEtudes Spatiales)

40 Risques Symboles pour les cartes maritimes numériques (Electronical Navigation Charts) Prévisions pour les feux de forêt Extrait des spécifications de la base dobstacles aériens

41 Exemples en France Environnement Qualité de lairJérôme CortinovisAir Normand Thermographie de toit Jean-Pierre Sabatier Communauté Urbaine de Bordeaux Thermographie de façade Nicolas Paparoditis (IGN) Mairie de Saint- Mandé Exposition au soleil (installation de panneaux solaires) Véronique Pereira (IGN) Compagnies délectricité

42 Exemples en France Environnement Cartes de bruitVéronique Péreira (IGN) CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment) Qualité de lhabitatAline ClozelDirection de lUrbanisme - Avignon Etudes sanitairesFrançois BelangerINVS (Institut de Veille Sanitaire) SIG Historique et Architectural François Virevialle (IGN) Ville de Bordeaux

43 Environnement Thermographie de façade Carte de bruit autour dun aéroport Exposition au soleil

44 Exemples en France Extension urbaine Couverture précise doccupation du sol Laurent BretonIGN GéoPLUFrançois SalgéCNIG Servitudes autour des bases aériennes Véronique Pereira (IGN) Service Technique des Bases Aériennes Projet geoopensim (simulation de développement urbain) Julien GaffuriIGN - COGIT Suivi de lurbanismeMarie-Christine Combes Ville de Paris

45 Extension urbaine Plan dusage des sols Servitudes autour du cône denvol des avions

46 Exemples en France Infrastructures, services publics Grille de population pour la couverture en télévision Laurent Delgado (IGN) CSA (Conseil Supérieur de lAudiovisuel) Efficacité dune antenne de télécommunication Laurent Delgado (IGN) Entreprise de télécommunication Justifier linstallation dune nouvelle antenne Ana-Maria OlteanuFrance Télécom Installation déoliennes Tristan Saramon IBERDROLA RENOVABLES FRANCE

47 Exemples en France Infrastructures, services publics Transports durablesLaurent JardinierCERTU Modèles 3D pour la gestion de projets immobiliers Julien SoulaCSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment) Inventaire du patrimoine immobilier Yolène Jahard (IGN) SNCF

48 Infrastructures, services publics Lobe dirradiation dune antenne GSM Projet dautoroute – Estimation de la population touchée

49 Exemples en France Statistiques RecensementOdile RascolINSEE Statistiques environnementales Frédérique JanvierSOeS – Ministère du Développement Durable Définition de zones urbaines Laurent Delgado (IGN) INSEE

50 Exemples en France Communication Territoire 3DEric CajolyIGN Maquette 3D pour gestion et valorisation du territoire Cédric GrenetCommunauté de communes Vallée de Seine – pays de Caux OpenStreetMapGuillaume Touya Jean-François Girres IGN - COGIT

51 Communication Utilisation dun modèle 3D pour un projet de construction Extrait des spécifications dOpenStreetMap

52 Exemples en France Multi-utilisations Base de données de référence Jean-Marie Fournillier Grand Lyon Base de données de référence Olivier BanaszakLe Havre

53 Cas dutilisation concrets Safety Urban expansion Environment Infrastructures Census - Statistics Communication – Public awareness Natural risks (flood, fire, earthquake, landslide) Human risks (transport) Prevention / rescue management Definition of urban areas Urbanism planning and monitoring Pollutions (air, noise, sol) Quality of habitat Sustainable buildings (energy, …) Historical interest Location for new infrastructure Infrastructure management Public patrimony management and valorisation Risk / travel maps City mapsThematic / tourism maps 3D models Census Urban units Environmental statistics / Reporting

54 Check-list Recueil des besoins utilisateurs avec la check-list Environ 80 check-lists remplies (entretiens avec les utilisateurs)

55 Analyse des besoins utilisateurs Propagation model Topographic data (including Buildings) Physical phenomenon data Extent of physical phenomenon Exemples: inondations, bruit, lumière, air Influence du bâtiment sur un phénomène physique

56 Influence of des bâtiments sur la propagation dune pollution de lair Analyse des besoins utilisateurs

57 Influence du phénomène physique sur le bâtiment Building data Exemples: inondation, incendies, tremblement de terre, bruit, … : vulnérabilité au rique ou à la pollution exposition au soleil : capacité à recevoir des panneaux solaires Analysis Physical phenomenon data Building vulnerability or ability Analyse des besoins utilisateurs

58 Modélisation des phénomènes physiques : différents modèles plus ou moins détaillés Données simples (disponibles, peu chères, calculs rapides) => estimation grossière Données détaillées (peu disponibles, chères, longues à calculer) => estimation fine 3D geometry Material of roof Material of walls Material of structure … 2D geometry Height Date of construction Date of renovation OU Analyse des besoins utilisateurs

59 SU Données statistique sur des unités statistiques Zone dintérêt Bâtiments Analyse des besoins utilisateurs Calculs de population Exemples: inondation, bruit, pollution de lair, transport

60 Analyse des besoins utilisateurs Calculs de population -2D geometry -Localisation -area -Number of floors -Use (residential) -2D geometry -Localisation - area -Number of floors - Use -Residential -Industrial -Office -Retail -Public services Population at nightPopulation at day

61 Cartographie Carte de zones inondées Analyse des besoins utilisateurs Thermographie de toit (pertes de chaleur) Extrait de carte marine

62 Analyse des besoins utilisateurs Cartographie (ex : transport aérien ou maritime ) Buildings and constructions 2D geometry Height Elevation Classification according to physical aspect Name Les bâtiments et constructions remarquables peuvent être des points de repère (ou des obstacles)

63 Bâtiments et constructions remarquables (exemples)

64 Analyse des besoins utilisateurs Définition des aires urbaines/artificielles Urban atlas (GMES) Carte dusage du sol Généralisation cartographique 2D geometry – use – number of floors – condition (functional, in project, ruin,…)

65 Analyse des besoins utilisateurs Maquettes 3D Projet de démolition Communication sur le risque Valorisation du territoire

66 Analyse des besoins utilisateurs Maquettes 3D 3D geometry Texture Textures venant de bibliothèques ou du monde réel

67 Analyse des besoins utilisateurs Planification et suivi de lurbanisme Etudes temporelles : évolution de la ville

68 Analyse des besoins utilisateurs Planification et suivi de lurbanisme Données cadastrales détaillées pour la gestion urbaine

69 Analyse des besoins utilisateurs External Reference on Building External Reference on Building Unit Building geometry Spatial overlay with Cadastral Parcel Association to Cadastral Parcel 2D geometry Date of construction Date of demolition Condition (functional, in project, ruin,…) Official area Link to building permit (document, external reference) Access to owner

70 Analyse des besoins utilisateurs Recensement de la population et des logements 2D geometry Residential buildings Period of construction State of repair Number of floors Use of building Material Number of dwellings Heating / toilet / water (external reference) Period of construction State of repair Number of floors Use of building Material Number of dwellings Heating / toilet / water reference data questionnaire

71 Harmonisation of interest for European user(s) Harmonisation of interest for national/local user(s) INSPIRE Directive/GCM International use cases European Directives/initiatives Local use cases Widely available Rarely available inspireId beginLifespanVersion endLifespanVersion OtherConstruction heightAboveGround elevation specificInterest constructionNature numberOfFloors currentUse dateOfConstruction name dateOfRenovation externalReference numberOfDwellings Association to CP heightBelowGround numberOfFloorsBelowGround materialOfStructure materialOfRoof materialOfFacade openGroundFloor roofType Association to AD officialArea officialValue conditionOfConstruction document dateOfDemolition energyPerformance BuildingUnit Building/BuildingPart numberOfBuildingUnits

72 Harmonisation at European level Harmonisation at national/local level Widely available Rarely available Out of INSPIRE theme BU Basic topographic data Basic cadastral data Detailed topographic data Owner/tenant Interior of building Detailed activity Core profileExtended profile

73 Approche par profils Basic semantic Rich semantic 2D geometryCore 2D profile (normative) Extended 2D profile (illustrative) 3D geometryCore 3D profile (normative) Extended 3D profile (illustrative)

74 Documentation des cas dutilisation – (annexe B)

75 TWG BU Présentation des spécifications Séminaire INSPIRE – 7 Juillet 2011

76 Plan de la présentation Le profil de base (core2D) et autres aspects de la spécification Les autres profils –Extended 2D –Core 3D –Extended 3D

77 Le profil de base Autres aspects de la spécification

78 Approche par profil Basic semantic Rich semantic 2D geometryCore 2D profile (normative) Extended 2D profile (illustrative) 3D geometryCore 3D profile (normative) Extended 3D profile (illustrative)

79 Le profil de base (core 2D) Contenu : informations –en 2D ou en 2,5D –requises par beaucoup de cas dutilisation –généralement disponibles –dont lharmonisation est pertinente au niveau Européen Besoins utilisateurs variés, données existantes hétérogènes Un modèle relativement flexible Beaucoup dattributs sont voidable La plupart des code lists sont extensibles Plusieurs valeurs possibles pour certains attributs => à documenter

80 Profil Core 2D Le périmètre du thème Building a été élargi pour inclure la classe OtherConstruction (e.g.ponts, barrières environnementales, constructions élevées)

81 Extension du périmètre Directive INSPIRE –Geographical location of buildings Ne donne aucune définition des bâtiments D2.3 Définition des thèmes des annexes –A building is a covered facility, usable for the protection of humans, animals, things or the production of economic goods. A building refers to any structure permanently constructed or erected on its site. Cas dutilisation –Besoins dinformation sur les bâtiments –Besoins dinformations sur des constructions

82 Extension du périmètre Spécification de données BU –Le périmètre du thème a été élargi pour satisfaire les besoins utilisateurs –Nouvelle description: Considered as under scope of the theme Buildings are covered constructions above and/or underground which are intended or used for the shelter of humans, animals, things, the production of economic goods or the delivery of services and that refer to any structure permanently constructed or erected on its site. –Principales différences Pas besoin de toit/couverture (ex: stade, amphithéâtre, …) intended or used (ex: bâtiments en projet, en construction ou inutilisables) delivery of services (ex: communication, tourisme, environnement)

83 Extension du périmètre Classe dobjets : OtherConstruction

84 Profil Core 2D Les attributs communs à OtherConstruction et AbstractBuilding sont factorisés sous la classe AbstractConstruction Seulement 3 classes dobjets instanciables -Building -BuildingPart -OtherConstruction Attributs communs aux classes Building et BuildingPart

85 Building – BuildingPart BuildingPart A documenter par le producteur de données (annexe D) Ce bâtiment peut être considéré comme lagrégation de 3 BuildingParts

86 Geometry Représentation multiple autorisée Géometrie de référence à utiliser pour les requêtes et la visualisation Données 2,5 D aussi incluses

87 Elevation Plusieurs valeurs de laltitude autorisées ElevationCRSReference

88 Elevation Data type ElevationCRSReference –Importé du thème Altitude => cohérence inter-thème EVRS recommandé mais certaines communautés (marine, aviation) ont des pratiques différentes

89 Elevation Data type ElevationCRSReference –Assez complexe => un exemple de mise en oeuvre est donné (clause « data capture)

90 HeightAboveGround

91 Attributs temporels Informations temporelles –Dans le monde réel –Dans la base de données Monde réel Base de données Exemples dans la clause « data capture »

92 Classification des bâtiments Situation actuelle : classification selon –Lactivité hébergée par le bâtiment (pour des applications de gestion) –Laspect physique (pour des applications de cartographie) Basé sur la classification Eurostat Plus information dans les thèmes AF, PF et US Basé surtout sur les cas dutilisation internationaux (transport maritime et aérien) Les 2 code lists sont extensibles par les Etats Membres

93 Référence externe Permet le lien avec des informations relatives au même bâtiment dans dautres bases de données –Géographiques –Littérales : registre cadastral, base de permis de construire, …. Référence externe: pas didentifiant thématique sur les bâtiments en France ? ex : identifiant dans le système dinformation externe

94 Profil de base - Bilan Un modèle de données relativement simple –Une quinzaine dattributs portés par la classe Building –Permettant de répondre à la plupart des cas dutilisation (au moins de façon grossière) –Certains de ces attributs sont des data types (attributs composés) valeur de lattribut métadonnées sur cette valeur => permet une certaine flexibilité pour rendre conformes les données existantes –Une certaine complexité héritée dautres thèmes ElevationCRSReference GeographicalName –Les code lists sur la classification des bâtiments sont extensibles par les Etats Membres

95 Autres clauses Qualité: des besoins utilisateurs variés –Bâtiments nécessaires : selon cas dutilisation Tous Ceux abritant des activités humaines (gestion) Bâtiments remarquables (cartographie) – Plusieurs niveaux de détail sont pertinents –BU représentés par des points –BU représentés par des polygones Géométrie généralisée Géométrie détaillée –BU représentés en 3D Pas de recommandation sur la qualité

96 Autres clauses Métadonnées: –Ensemble déléments de métadonnées commun à tous les thèmes INSPIRE –Formulaire pour information additionnelle (annexe D)

97 Autres clauses Formats –Spécifications: GML Obligatoire dans le document de spécification –Règle de mise en oeuvre Pas dobligation de format GML3.2.1 ou un autre format (à condition de donner les règles dencodage)

98 Autres clauses Représentation: –Pour services de visualisation –Légendes simples Feature type Building Feature type BuildingPart

99 Autres clauses Saisie des données : –Conseils pour appliquer la spécification –Points pouvant poser problème Exemple dappariement

100 Point à commenter : articulation avec les Facilities Approche actuelle du TWG BU Classification Eurostat A compléter par le thème PF A compléter par le thème US A compléter par le thème AF Pas dinformation sur les écoles, les hôpitaux, les musées, … dans le thème BU

101 Articulation avec les Facilities Approche actuelle par le TWG BU: –Bénéfices Liste simple facile à utiliser par la plupart des producteurs de données Cohérence avec la structure des thèmes de la directive INSPIRE –Coûts Dans les données existantes, information sur les services publics est porté par les bâtiments Les producteurs de données devront dupliquer cette information dans plusieurs thèmes pour être conforme à INSPIRE (surtout BU et US) Pas de consensus au sein du TWG BU –Certains membres sont en faveur dune classification plus détaillée des bâtiments

102 Articulation avec les Facilities Problèmes techniques: quelques incohérences Problème politique –Responsabilités à définir au niveau des Etats Membres Quel(s) producteur(s) de données pour le thème BU ? Quel(s) producteur(s) de données pour le thème US? Lire aussi les spécification des thèmes Facilities (surtout services publics) Quelle organisation nationale ?

103 Points à commenter Problèmes de faisabilité Statut des code lists (extensible ou pas par les Etats Membres) Changements dans le Modèle Conceptuel Générique relatifs aux code lists : ouverts aussi à commentaires Problèmes de gestion des code lists, en particulier des code lists hiérarchiques : à surveiller au niveau national

104 Les autres profils

105 Approche par profil Basic semantic Rich semantic 2D geometryCore 2D profile (normative) Extended 2D profile (illustrative) 3D geometryCore 3D profile (normative) Extended 3D profile (illustrative)

106 Harmonisation at European level Harmonisation at national/local level Widely available Rarely available Out of INSPIRE theme BU Basic topographic data Basic cadastral data Detailed topographic data Owner/tenant Interior of building Detailed activity Core profileExtended profile

107 Profil Extended 2D Les modèles UML dINSPIRE sont extensibles par les fournisseurs de données –Recommandations du Modèle Conceptuel Générique Possibilité dajouter de linformation Interdiction de modéliser dune autre façon ce qui est déjà dans INSPIRE Le profil Extended 2D est un réservoir dextensions possibles –À utiliser en entier ou en partie (ex: seulement 1 ou 2 attributs) –Caractère non normatif (simple recommandation) –Dautres extensions sont possibles

108 Profil Extended 2D Attentes du TWG BU –Court terme: extensions volontaires sur les données cadastrales –Long terme: extensions volontaires sur les données topographiques détaillées de données Les extensions sont des candidats pour une mise à jour éventuelle de la règle de mise en oeuvre –Prise en compte des extensions proposées, sauf si meilleure solution Manque de pratique existante sur certains aspects

109 Profil Extended 2D Nouvelle classe dobjets BuildingUnit: subdivision dun bâtiment homogène quant aux aspects de gestion. Association to CP Association to AD

110 Profil Extended 2D Attributs relatifs to à larchitecture du bâtiment Attributs relatifs à la gestion du bâtiment (données cadastrales)

111 Profil Extended 2D Possibilité dattacher des documents Prise en compte éventuelle du «crowd-sourcing »

112 Profil Extended 2D Le data type regroupe la valeur de lattribut et la métadonnée (ici, ce que représente lattribut)

113 Profil Extended 2D Objectif : encourager lenregistrement des résultats des diagnostics énergie

114 Profil Extended 2D

115 Point à commenter– Statut des données cadastrales Données cadastrales –building units –Liens vers les adresses et les parcelles cadastrales p –official area –official value Bénéfices: donne de la flexibilité aux Etats Membres pour adapter le modèle INSPIRE au contexte et à aux règlements nationaux Risque : aucun effort (pas de budget) nest consacré à rendre les données cadastrales conformes à un modèle non-normatif

116 Approche par profil Basic semantic Rich semantic 2D geometryCore 2D profile (normative) Extended 2D profile (illustrative) 3D geometryCore 3D profile (normative) Extended 3D profile (illustrative)

117 Profil Core 3D Objectif: –Fournir aux producteurs de données 3D un profil leur permettant dêtre conforme à INSPIRE –Sans avoir à « aplatir » leurs données Le profil Core 3D est le plus simple possible –Sémantique de base du profil Core 2D –Niveau de détail 1 de City GML

118 Profil Core3D Basé sur LoD 1 de CityGML (le plus simple) Attributs de précision géométrique portés directement par lobjet

119 Approche par profil Basic semantic Rich semantic 2D geometryCore 2D profile (normative) Extended 2D profile (illustrative) 3D geometryCore 3D profile (normative) Extended 3D profile (illustrative)

120 Profil Extended 3D Basé sur: –Les niveaux de détail 1, 2 et 3 du modèle de bâtiment de CityGML (descriptions + ou – détaillées de lextérieur du bâtiment) –La possibilité dattacher des textures (simplification du modèle dapparence de City GML) –La sémantique de base du profil Core2D Raisons de lisibilité + 2 attributs du profil Extended2D Le profil Extended 3D est un réservoir dextensions possibles pour les données 3D –À utiliser en entier ou en partie (ex : ne pas inclure LoD3 et/ou textures) –Caractère non normatif (simple recommandation) –Dautres extensions sont possibles Niveau 4 de City GML (intérieur du bâtiment) Sémantique du profil Extended 2D …

121 Profil Extended 3D Dans une même base de données, il faut y avoir des bâtiments en LoD1, LoD2, LoD3. Un même bâtiments peut être représenté à divers niveaux de détail

122 Profil Extended 3D LoD3 LoD1 LoD2

123 Profil Extended 3D Attributs hérités du profil Extended 2D Pour les bâtis ouverts (stade, hangar) => Calcul de volume

124 Profil Extended 3D Texture spécifique: photo du bâtiment Texture typique: bibliothèque dimages

125 Profil Extended 3D Matrice de transformation entre coordonnées image et coordonnées terrain

126 Conclusions

127 Conclusion : niveau de détail Des profils normatifs basiques –Données 2D ou 2,5D –Données 3D Des possibilités davoir plus de détails –Extensions prédéfinies (profils étendus 2D et 3D) –Extensions libres (e.g. code lists) –Mécanismes pour attacher des informations dautres thèmes ou hors INSPIRE Géométrie- référence externe Adresse- document

128 Conclusion : flexibilité Approche par profils –Normatif –Non-normatif Attributs de type « data type » : valeur + métadonnées Un document long à lire mais sadaptant à différents cas et donc facile à mettre en œuvre (?)

129 INSPIRE Commentaires et tests Pierre-Jean LHorset Projet

130 Sommaire Calendrier Relecture Tests Méthodologie Outils Retour dexpérience IGN (annexe I)

131 Calendrier Novembre 2009 : constitution des TWG 20 Juin 2011 : publication des versions 2.0 pour appel à commentaires 21 octobre 2011 : fin de la phase dappel à commentaires 20 avril 2012 : publication des versions 3.0 Octobre 2012 : amendement du règlement sur linteropérabilité pour les annexes II et III

132 Relecture Tableau fourni par la Commission européenne pour les commentaires

133 Tests Publication par la CE dun document dappel à participation aux tests, Testing Call for Participation : – Tests de transformation (« feasibility testings ») – Tests dapplication (« fitness for purpose testing ») – Analyse Coût-Bénéfice Tests de transformation priorisés, les données transformées pouvant ensuite servir à des tests dapplication

134 Tests de transformation Peuvent être réalisés à plusieurs niveaux : – Tableaux de correspondances ou règles de transformation – Implémentation des règles de transformation dans un outil ou un service – Transformation effective des données – Validation des données transformées par rapport au schéma dencodage GML – Traitement des données transformées via un service en réseau INSPIRE (ex : WFS)

135 Tests de transformation Les tests permettent de mettre en avant les éléments des spécifications posant problème lors de la transformation => Ils doivent alors être notifiés dans les commentaires à envoyer à la CE Les données transformées servent de point de départ aux tests dapplication Le temps nécessaire à la transformation des données est un élément à intégrer à lanalyse cout-bénéfice

136 Tableaux de correspondances Pas de modèle proposé par la CE La documentation des tableaux dépend de la méthodologie employée pour leur construction La CE recommande lemploi de niveaux de transformation (renommer une classe ou un attribut / dérivation simple / …) => Development of Technical Guidance for the INSPIRE Transformation Network Service - State Of The Art Analysis: IRETransformService_SAA_v2.pdf IRETransformService_SAA_v2.pdf

137 Tableaux de correspondances Exemples de méthodes de création de tableaux : – INSPIRE Schema TNS: Development of Technical Guidance for the INSPIRE Transformation Network (Chapter Model Mapping Definitions) – ESDIN: D10.3 version 1.1 Draft transformation specification per NMCA (Chapter 4 Mapping descriptions for transformation column) – EURADIN: Intermediate Deliverable WP 3 Address Data Model Report (Chapter INSPIRE data model matching)

138 Implémentation des règles de transformation Pas de recommandation 2 types dimplémentation : – A la volée (en ligne) : pas de stockage des données dans le format INSPIRE – Dans une chaîne de transformation : Ad-hoc : les données sont transformées en faisant suite à une requête et ne sont pas stockées au format INSPIRE A intervalles (ir)réguliers : les données sont transformées et stockées dans le schéma INSPIRE

139 Tests dapplication Les données transformées constituent le point de départ des tests dapplication : – En étudiant un cas dutilisation déjà existant sur le thème ou inter-thème – En créant un cas dutilisation mettant en œuvre les données transformées

140 Analyse Coût-Bénéfice Lors dun test de transformation, les éléments à prendre en compte peuvent être : – Temps nécessaire à la transformation des données – Temps nécessaire pour développer des outils de transformation réutilisables – Evaluation de la qualification et de lexpérience du personnel capable de réaliser les transformations – Coût des éventuels investissements (hardware, software, formation…)

141 Délivrables Rapport de test détaillant : – Participants et leur rôle – Organisation des tests / données, outils et méthodologie employés – Produits créés en sortie des tests et leur utilisation éventuelle en cas de tests dapplication – Eléments pour lanalyse coût-bénéfice Fichier de commentaires reprenant les éléments bloquants Résultats des tests, données transformées

142 Bénéfices retirés de la participation aux tests Compréhension approfondie des spécifications à un stade intermédiaire Possibilité de partager lexpérience des tests avec les autres participants Appréhender les différences entre les schémas données propriétaires et INSPIRE Influencer lélaboration des spécifications INSPIRE A ce titre, les tests peuvent éventuellement se terminer en dehors de la période dappel à commentaires, lexpérience fournie sera toujours intéressante

143 Participants déclarés aux tests sur le bâtiment 16 participants déclarés pour les tests de transformation => dont 1 en France 5 participants déclarés pour les tests dapplication => 0 en France

144 Outils Outils propriétaires : – FME (Safe) – GoPublisher (Snowflake) – Radius Studio (1Spatial) –…–… Développements internes Outils libres Ex : HUMBOLDT (http://community.esdi-humboldt.eu/)http://community.esdi-humboldt.eu/

145 Le projet Humboldt Projet GMES (Global Monitoring for Environment and Security) Financé à 50% par la Commission Européenne Durée de 4 ans, a commencé en Septembre 2006 Extension de 6 mois (mars 2011) Objectifs: – Contribuer à la mise en oeuvre de lInfrastructure de Données Géographiques Européenne Avec INSPIRE comme cadre règlementaire En se concentrant sur le processus dharmonisation des données En développant des outils open-source et basés sur des standards

146 Les composants dHUMBOLDT HUMBOLDT Conceptual Schema Transformer HUMBOLDT Conceptual Schema Transformer HUMBOLDT Coordinate Transformation Service HUMBOLDT Coordinate Transformation Service HUMBOLDT Edge Matching Service HUMBOLDT Edge Matching Service Desktop GIS or GIS-Client Desktop GIS or GIS-Client HUMBOLDT Workflow Design and Construction Service HUMBOLDT Workflow Design and Construction Service HUMBOLDT Language Transformation Service HUMBOLDT Language Transformation Service HUMBOLDT GeoModel Editor HUMBOLDT GeoModel Editor HUMBOLDT Alignment Editor (HALE) HUMBOLDT Alignment Editor (HALE) HUMBOLDT Mediator Service HUMBOLDT Mediator Service Database/ Repository Database/ Repository HUMBOLDT Tools HUMBOLDT Services GI data integrator/ GIS developer GI data integrator GI data integrator/ GIS developer End user of geodata or spatial information configure/store model provide data/ models Database access involve mediator for process execution or directly access single services execute services specify workflow specify schema translation specify target Provide workflow definition provide transformation specification external services

147 Transformation de schéma avec Humboldt : principe HALE CST Source schema (GML) Target schema (GML) Mapping rules (OML) Source data (GML) Transformed data (GML) OML : Ontology Mapping Language CST: Conceptual Schema Transformer

148 HALE interface Schema explorer : to define mapping rules between schemas Map Viewer : to view source and transformed data To manage tasks. To manage the mappings already done

149 Correspondances entre schémas

150

151 Retour dexpérience LIGN a réalisé des tests de transformation pour les données de lannexe I : – Tableaux de correspondances – Transformation hors-ligne – Mise à disposition en ligne au format GML

152 Tableaux de correspondances

153

154 Transformations de schémas Outils et expériences Avril 2010 Base de données –structure IGN Base de données – structure INSPIRE PostGre – BD relationnelle Données IGN - Shapefile Scripts SQL Deegree Requête utilisateur Données en GML – schéma INSPIRE Schéma INSPIRE (GML) Hors-ligne En ligne (à la volée)

155 Résultats des tests pour lannexe I Les opérations les plus utilisées sont : – Renommer une classe ou un attribut – Reclassifier des valeurs possibles dattributs – Traiter des valeurs manquantes Quelques problèmes rencontrés: – Le traitement des relations (selon les outils) – Les opérations dagrégation (problème de lidentifiant) – Les correspondances approximatives Les transformations à la volée posent le problème de transformation de la requête

156 Opérations prévues pour les annexes II et III Concernant 5 thèmes impactant les données IGN : – Relecture des spécifications – Tableaux de correspondance – Chaîne de transformation (PostgreSQL) – Mise à disposition en GML (GeoServer WFS)

157 Merci de votre attention Pour toute question, vous pouvez contacter léquipe projet via ladresse et retrouver les renseignements concernant INSPIRE sur le site internet INSPIRE de lIGN :


Télécharger ppt "Thème Bâtiments Version 2 des spécifications Introduction Séminaire INSPIRE – 7 Juillet 2011"

Présentations similaires


Annonces Google