La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LES CONDUITES A RISQUE A. Eddi, M-F le Heuzey, P. Santana Décembre 2005.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LES CONDUITES A RISQUE A. Eddi, M-F le Heuzey, P. Santana Décembre 2005."— Transcription de la présentation:

1 LES CONDUITES A RISQUE A. Eddi, M-F le Heuzey, P. Santana Décembre 2005

2 15/12/2005 DMG Paris VII 2 La perception du risque est variable Seuil de risque préférentiel Perception rapport risques /bénéfices Les adolescents : –Moins conscients de leur vulnérabilité –Sur confiance en soi –Sous estimation du danger –Pouvoir attractif du danger

3 15/12/2005 DMG Paris VII 3 Les risques 1.Sports extrêmes 2.Jeux de strangulation (du foulard, de la tomate, de la grenouille), de défi (jeu de la poubelle) ou dagression (tournantes) 3.Anorexie mentale 4.Conduites suicidaires 5.Conduites sexuelles à risque 6.Jeux virtuels 7.Consommations

4 15/12/2005 DMG Paris VII Sports extrêmes « Cest comme un puits dans lequel on tombe….il ne reste que le corps qui accélère comme une particule datome lorsquune bombe H explose » « Les limites de soi se distendent avec une jouissance qui à la mesure même du risque de périr » etc.…

5 15/12/2005 DMG Paris VII Le jeu du foulard (ou strangulation érotique ?) Ados, pré ados, mais aussi enfants leurs parents disent quils ne savent pas quils peuvent mourir et pourtant…

6 15/12/2005 DMG Paris VII 6 British Journal Psychiatry (1991) 117 cas dasphyxie auto –érotique mortelle 116 hommes 85 célibataires De 10 à 56 ans 1/3 < 19 ans Les auteurs sinterrogent: pas de signes patents dautoérotisme (accessoires) pour les plus jeunes

7 15/12/2005 DMG Paris VII 7 Une étude canadienne en 2001: nouvelle approche du problème Décès de 4 jeunes garçons âgés de 7 à 12 ans, et coma dun 5eme Strangulation dans les toilettes des collèges, à laide dessuie mains en tissus Mise en évidence et reconnaissance des conséquences du « jeu du foulard » Suppression des essuie mains… (Le D, Macnab,Inj Prev 2001)

8 15/12/2005 DMG Paris VII 8

9 9 Et sur le plan pénal… … pratiquer le «jeu» du foulard ou simplement regarder faire sans sy opposer, peut entra î ner des poursuites sur les bases suivantes : –Non respect de lobligation de porter secours à personne en danger (art du code pénaĺ – jusquà cinq ans demprisonnement et damende). –Atteinte involontaire à lintégrité́ de la personne (art jusquà trois ans demprisonnement et damende). –Homicide involontaire (art jusquà cinq ans demprisonnement et damende).

10 15/12/2005 DMG Paris VII Lanorexie mentale Orgasme de la faim Maîtrise du corps Repli (Sur)vivre sans manger

11 15/12/2005 DMG Paris VII Les gestes dits suicidaires La défénestration de Marina, 14 ans « jai été retenue par la main de Dieu » Oui mais… …un an plus tard, jour pour jour

12 15/12/2005 DMG Paris VII Les conduites sexuelles à risque Rapports non protégés avec partenaire inconnu(e), grossesses précoces Les « lieux de rencontre » Rapports non protégés avec partenaire HIV + Le bare fucking

13 15/12/2005 DMG Paris VII Les jeux virtuels Playstation Jeux sur internet (Diablo, Combattre ou Mourir) Jeux de rôle Cyberaddiction: mythe ou réalité

14 15/12/2005 DMG Paris VII Les consommations Alcool Tabac Médicamenteuses: Benzodiazépines, dérivés codéines Autres: Cannabis, Ectasy, Crack, Cristalline….

15 15/12/2005 DMG Paris VII 15 Du risque à lordalie David Le Breton « Passions du risque »

16 15/12/2005 DMG Paris VII 16 Lordalie Ordalie : n.fém. Épreuve judiciaire, jugement de Dieu, par leau ou par le feu, en usage au Moyen Âge Rite qui se prononce sur la légitimité de lexistence de celui qui la tente Abandon de soi au jugement de Dieu Pas de demi mesure : la vie ou la mort On joue sa vie pour mieux la sauver

17 15/12/2005 DMG Paris VII 17 Les 4 phases de lordalie 1.Le vertige: panique voluptueuse 2.Laffrontement à soi même 3.La blancheur, stade de repli sur soi, de coma ou dabsence 4.La survie, signe de victoire, sur soi-même toujours, sur la mort parfois

18 15/12/2005 DMG Paris VII 18 Addiction au risque Recherche de sensations « se stimuler pour atteindre le niveau maximum dactivation » Lutter contre lanhédonie Se remplir de sensations fortes Répétition des prises de risque Toxicomanie avec ou sans drogue

19 15/12/2005 DMG Paris VII 19 Les conduites à risque… … « des tentatives douloureuses de se mettre au monde » David Le Breton

20 15/12/2005 DMG Paris VII 20

21 15/12/2005 DMG Paris VII 21 Alors quelle prévention? Qui a une idée ? Repérer les signes de conduites à risques (coups, phobie scolaire) Rechercher dautres addictions Prise en charge globale MG / pédopsychiatrique

22 15/12/2005 DMG Paris VII 22 Alors quelle prévention? Avoir une identité Se savoir exister Vibrer …. Sans « court circuit » Vouloir vivre sa vie Sans « trop » flirter avec la mort


Télécharger ppt "LES CONDUITES A RISQUE A. Eddi, M-F le Heuzey, P. Santana Décembre 2005."

Présentations similaires


Annonces Google