La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Virologie Ba Ecole dinfirmières Hôpital de Rambouillet.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Virologie Ba Ecole dinfirmières Hôpital de Rambouillet."— Transcription de la présentation:

1 virologie Ba Ecole dinfirmières Hôpital de Rambouillet

2 Brigitte Arnault2 Les virus Entités de très petite taille <0.3u Un seul acide nucléîque ADN OU ARN Se multiplient uniquement dans les cellules vivantes Parasitisme intra cellulaire obligatoire Reproduction par réplication du matériel génétique

3 Brigitte Arnault3 Les virus Au centre lacide nucléïque (ADN ou ARN) En périphérie la capside –Structure cubique –Structure hélicoïdale –Structure mixte Parfois une enveloppe ou peplos (manteau )

4 Brigitte Arnault4 Les virus

5 Brigitte Arnault5 Les virus à symétrie cubique Structure –Icosaèdre : polyèdre régulier à 20 faces, 30 arêtes, 12 sommets. –Lélément de base est lunité de structure –Ce sont souvent des virus à ADN

6 Brigitte Arnault6 Les virus à symétrie cubique

7 Brigitte Arnault7 Les virus à symétrie cubique

8 Brigitte Arnault8 Virus à symétrie hélicoïdale Les sous unités de structure vont former un manchon autour de lacide nucléïque Les virus animaux à structure hélicoïdale sont enveloppés (ex la grippe, la rage)

9 Brigitte Arnault9 Virus à symétrie hélicoïdale Le virus de la mosaïque du tabac 2200 sous unités Le virus de la rage

10 Brigitte Arnault10 Les virus complexes Ce sont les plus gros virus connus (on peut déjà les apercevoir au microscope photonique). Leur forme rappelle celle d'un petit bacille. En coupe j, un nucléoïde central semble entouré d'une coque protéique déprimée au centre par deux corps latéraux. Une membrane externe apparaît comme recouverte d'une série de tubes composés d'une double rangée de sous-unités sphériques réparties au hasard (virus de la variole k ) ou sous la forme d'un filament continu encerclant la particule (virus Orf du mouton l ).

11 Brigitte Arnault11 Classification des virus D'après la nature du génome et l'absence ou la présence d'une enveloppe on peut proposer une première ébauche de classification des virus : –virus à ADN virus nus virus enveloppés –virus à ARN virus nus virus enveloppés La nature lipidique de l'enveloppe rend les virus enveloppés très sensibles à l'action de la chaleur, des détergents, des solvants organiques (comme l'éther). La perte de l'enveloppe inactive le virus puisqu'il a perdu en même temps les déterminants qui lui permettent de se fixer aux cellules sensibles.

12 Brigitte Arnault12 Classification des virus Conclusion : en règle générale : –les virus nus sont assez résistants : comme les virus poliomyélitiques (que l'on peut isoler de l'eau des égouts). Les virus responsables d'infections intestinales sont des virus nus (transmission oro-fécale). –les virus enveloppés sont fragiles : comme les virus de lherpès ou du sida : leur transmission nécessite des contacts rapprochés : transmission sexuelle ou sanguine. Cette règle générale a des exceptions : les Poxvirus (virus de la variole) et les Hepadnavirus sont des virus enveloppés mais résistants. On a décrit des agents infectieux encore plus simple que les virus

13 Brigitte Arnault13 Les prions les prions (1982) –(prion est un anagramme de proin : proteinaceous infectious particle) Les prions sont la cause dencéphalopathies spongiformes : –la maladie des vaches folles, –la maladie de Creutzfeldt-Jakob chez lhomme. Comme lagent infectieux résiste aux nucléases, aux UV, à l'ébullition, on peut penser quil est dépourvu dacide nucléique. C'est encore à l'heure actuelle une énigme biologique. Les prions seraient des protéines sans acide nucléique associé, protéines caractérisées par une résistance exceptionnelle à l'action des protéases. Cette protéine (la PrPres : protéine du prion résistante aux protéases) est proche d'une protéine normalement trouvée dans le système nerveux (la PrPc : protéine du prion cellulaire).

14 Brigitte Arnault14 Les prions En sa présence, la protéine normale subirait une simple modification de sa conformation qui la transforme en protéine anormale. Celle-ci devient à son tour résistante à laction des protéases : elle saccumule dans les lysosomes qui éclatent. Les enzymes lysosomiales endommagent les neurones, créant des trous : le cerveau ressemble à une éponge. Pour ses travaux sur les prions, Stanley Prusiner, qui défend la nature protéique de lagent infectieux, a obtenu le prix Nobel de Médecine en 1997.

15 Brigitte Arnault15 Linfection virale Le réservoir de virus –Parasite cellulaire obligatoire –Certains, résistants se retrouvent dans lenvironnement (HAV, entérovirus ) –Dautres plus fragiles se propagent directement dun individu à lautre ( grippe) La porte d entrée –Différentes voies de pénétration Soit infections locales Soit propagation et infections généralisées

16 Brigitte Arnault16 Linfection virale La diffusion = phase dinvasion de la maladie –De proche en proche –Par voie lymphatique –Par le sang –Le long des trajets nerveux La multiplication –Notion de tropisme cellulaire

17 Brigitte Arnault17 Linfection virale Lexcrétion – la toux, les éternuements, lexpectoration –La salive –La peau –Les selles –Lurine –Les secrétions génitales, le sperme, le lait, le sang

18 Brigitte Arnault18 Cible principale (++) ou secondaire (+) des virus

19 Brigitte Arnault19 Laspergillose Définition –Mycose cosmopolite due à un champignon filamenteux du genre Aspergillus. Le plus souvent pulmonaire –Affection opportuniste Morphologie –Moisissure banale rencontrées fréquemment dans la nature Epidémiologie –Aspergillus fumigatus = 80% des aspergilloses humaines –Opportunistes. Déficit immunitaire

20 Brigitte Arnault20 Laspergillose Clinique –Aspergillome pulmonaire –Aspergillose diffuse invasive Développement du champignon dans les poumons chez les immunodéprimés Fréquemment mortelle Possibilité de généralisation –Aspergilloses allergiques –Aspergilloses localisées extra pulmonaires Conduit auditif Sinus Peau (grands brûlés)

21 Brigitte Arnault21 Laspergillose

22 Questions


Télécharger ppt "Virologie Ba Ecole dinfirmières Hôpital de Rambouillet."

Présentations similaires


Annonces Google