La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Bactériologie médicale Ba Ecole dinfirmières Hôpital de Rambouillet.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Bactériologie médicale Ba Ecole dinfirmières Hôpital de Rambouillet."— Transcription de la présentation:

1 Bactériologie médicale Ba Ecole dinfirmières Hôpital de Rambouillet

2 Brigitte Arnault2 Pseudomonas aeruginosa Historique –1882: pus bleu Pouvoir pathogène naturel –Infections pulmonaires –Infections cutanées –Infections ORL –Septicémies –Endocardites –Autres infections Etude du germe –Habitat Eau sol végétaux –Morphologie Bg- allongé mobile aérobie –Culture Facile Colonies pigmentées –Vitalité résistance Fragile dans la nature Résistant aux antibiotiques

3 Brigitte Arnault3 Pseudomonas

4 Brigitte Arnault4 Pseudomonas

5 Brigitte Arnault5 Pseudomonas aeruginosa Diagnostic –Prélèvements Pus de surinfection Crachats Prélèvements ORL Sang LCR urines Liquides articulaires –Examen direct Bg- mobile –Isolement et culture Facile Thérapeutique –Mécanismes de résistance Pénicillinases plasmidiques Céphalosporinases déréprimées –Nécessité dun antibiogramme –Antibiotiques actifs Quinolones Aminosides

6 Brigitte Arnault6 Acinetobacter Habitat –Nature –Aliments –Bactéries opportunistes Pouvoir pathogène naturel Infections nosocomiales Pneumopathies Infections diverses Diagnostic –Prélèvements Plaies Crachats Sang LCR Urines Prélèvements ORL –Examen direct Bg- filamenteux

7 Brigitte Arnault7 Acinétobacter –Culture Plus ou moins longue Aspect varié des colonies Pigmentation possible –Identification Sur les caractères biochimiques Thérapeutique –Antibiotiques actifs sur les bacilles gram – –En cas de multirésistance des molécules plus récentes sont utilisées

8 Brigitte Arnault8 Neisseriaceae 2 espèces pathogènes –Neisseria gonorrhoeae ou gonocoque –Neisseria meningitidis ou méningocoque

9 Brigitte Arnault9 Nesseiria meningitidis Historique –1887 LCR de malades atteint de méningites Etude du germe –Habitat Strictement humain –Morphologie Cocci gram – –Culture Germe fragile nécessitant des milieux enrichis –Constitution antigénique 12 sérogroupes reconnus Pouvoir pathogène naturel –Méningite cérébrospinale :maladie à déclaration obligatoire 6 à 12% de cas mortels dans les pays développés –Purpura fulminans : septicémie –Conjonctivites purulentes

10 Brigitte Arnault10 Meningocoque

11 Brigitte Arnault11 Nesseiria meningitidis Diagnostic –Prélèvements LCR Sang –Examen direct Urgent +++ –Identification Sur les caractères biochimiques Typage sérologique Thérapeutique –B lactamine type Péni G ou ampicilline –Vaccination pour les groupes A et C

12 Brigitte Arnault12 Nesseiria gonorrhoeae Historique –1879 Neisser lisole dun pus uréthral Pouvoir pathogène naturel –Chez lhomme:uréthrite aigüe –Chez la femme : vulvovaginites, cervicites –Chez le nourrisson : ophtalmie purulente Etude du germe –Habitat Parasite strict de lhomme –Morphologie Cocci gram – –Culture Germe fragile En 48 h colonies plates –Vitalité résistance En dehors de lorganisme il ne vit que quelques heures –Constitution antigénique Ag k Ag O –Toxine endotoxine

13 Brigitte Arnault13 Gonocoque

14 Brigitte Arnault14 Nesseiria gonorrhoeae Diagnostic –Prélèvements sur milieu de transport Pus uréthral Pus conjonctival Prélèvement vaginal –Examen direct Diagnostic de présomption –Culture Milieux enrichis chocolat –Identification Origine prélèvement Gram Caractères biochimiques Thérapeutique –Production de B lactamase –Antibiogramme obligatoire

15 Brigitte Arnault15 Haemophilus influenzae

16 Brigitte Arnault16 Haemophilus influenzae Historique –Bacille de Pfeiffer –Germe de sortie lors dinfection virale (grippe) Caractères bactériologiques –Petits bacille gram – –Exige des facteurs de croissance: le facteur X ou hémine et le facteur V ou NAD –Présence inconstante dune capsule polysaccharidique qui définit différents sérotypes Le plus fréquent: b Habitat –Flore normale des voies respiratoires Pouvoir pathogène –Infections de la sphère ORL –Surinfections bronchopulmonaire –Septicémies –Méningites Physiopathologie –Bactérie opportuniste –La virulence la plus forte :type b –Vaccination dès les premiers mois de la vie

17 Brigitte Arnault17 Haemophilus influenzae Diagnostic biologique –Direct Prélèvements : –Pus sinus –Crachats –Otite –LCR Examen microscopique –Petits bg- Milieux culture –Chocolat Sensibilité aux antibiotiques –Bonne en général –Résistance naturelle aux macrolides –Production de B Lactamase –Résistance acquise Prophylaxie –Vaccination contre Haemophilus type b –Les méningites à type b ont pratiquement disparues

18 Brigitte Arnault18 Les Anaérobies Généralités –Germes commensaux fréquents de la flore ORL ou digestive –Germes de la flore tellurique –Nombreux facteurs de virulence –Pouvoir très gazogène avec dégagement dune odeur nauséabonde –O2 est toxique Caractères culturaux –Prélèvements Acheminement rapide au labo –Culture Hotte Jarres avec catalyseurs Classification –Gram –Morphologie Pouvoir pathogène –Infections à bactéries sporulées Clostridium botulinum –Intoxination et intoxication –Diagnostic clinique –Diagnostic biologique : recherche de la toxine –Pas dantibiogramme –Traitement curatif sérothérapie –Traitement préventif : règles strictes de conservation des aliments et de préparation des conserves

19 Brigitte Arnault19 Les anaérobies

20 Brigitte Arnault20 Les anaérobies

21 Brigitte Arnault21 Les Anaérobies Clostridium tetani –Commensal du tube digestif –Infection limitée aux tissus touchés –Toxémie –Diagnostic clinique essentiellement –Diagnostic bactériologique –Pas dantibiogramme –Traitement :sérum antitétanique –Vaccination obligatoire Clostridium des gangrènes gazeuses –Plaies contaminées –Infection rapide avec gangrène gazeuse –Diagnostic bactériologique »Gros bacilles gram + Clostridium difficile –Colite pseudo membraneuse –Germe opportuniste –Infection nosocomiale –Diagnostic bactériologique –Recherche de toxine

22 Brigitte Arnault22 Les anaérobies –Infections à bactéries anaérobies non sporulées Circonstances favorisantes Angine de Vincent :association de fusobactérium et de spirochètes Suppurations diverses –Bucco dentaires –Pulmonaires –Digestives –Septicémies Diagnostic clinique et bactériologique –Culture positive en plusieurs jours Traitement –Sans attendre –Augmentin –Flagyl

23 Brigitte Arnault23 Les anaérobies

24 Questions


Télécharger ppt "Bactériologie médicale Ba Ecole dinfirmières Hôpital de Rambouillet."

Présentations similaires


Annonces Google