La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les prélèvements Ba Ecole dinfirmières Hôpital de Rambouillet.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les prélèvements Ba Ecole dinfirmières Hôpital de Rambouillet."— Transcription de la présentation:

1 Les prélèvements Ba Ecole dinfirmières Hôpital de Rambouillet

2 Brigitte Arnault2 Milieu vaginal et endocervical

3 Brigitte Arnault3 Milieu vaginal et endocervical Anatomie –2 zones bien distinctes : La vulve, le vagin et lexocol riches en bactéries. Lendocol, la cavité utérine et les trompes : ces zones sont stériles et protégées par le col qui constitue un verrou biologique

4 Brigitte Arnault4 Les prélèvements vaginaux Les vulvovaginites –Les prélèvements vaginaux Quand prélever? –Signes dinfection –Recherche de portage de bactéries commensales à haut risque infectieux en vue dun acte chirurgical –Avant toute antibiothérapie Comment prélever? –Après la pose dun spéculum, écouvillonnage soit au niveau des lésions soit au niveau des culs de sacs vaginaux si on recherche un portage. ( 3 écouvillons bien identifiés au nom du malade )

5 Brigitte Arnault5 Les prélèvements vaginaux –Le diagnostic bactériologique Examen direct –Les leucocytes, les hématies, Trichomonas vaginalis, la flore, les levures Culture –Lactobacilles de Dôderlein : flore normale –Mycose –Vaginite : prolifération de bactéries commensales opportunistes –Vaginoses : prolifération anormale de bactéries anaérobies, de gardnerella, de mycoplasmes

6 Brigitte Arnault6 Les prélèvements dendocol Les endocervicites –Pathologie de lendocol Voie dinfection basse Colonisation possible de lutérus (endomètrite ) puis des trompes (salpingites) Souvent il ny a pas de signes cliniques évidents –Comment prélever? Désinfection de lexocol et du pourtour vaginal avec de la chlorhexidine vaginale Attendre 1 à 2 mn Faire le prélèvement dans la cavité endocervicale en prenant soin de ne pas souiller avec des pertes vaginales 4 écouvillons : 2 sur milieux de transports pour le gonocoque et autres bactéries. 1 pour les chlamydiae et 1 pour les mycoplasmes

7 Brigitte Arnault7 Les prélèvements dendocol –Diagnostic bactériologique Examen direct: pas de Doderlein. Présence ou non dune bactérie en culture pure Culture –Endocervicite à Neisseiria gonorrhoeae –Endocervicite à Chlamydiae trachomatis : bactéries intracellulaires qui évoluent à bas bruit –Endocervicite à bactéries opportunistes –Endocervicites à mycoplasmes

8 Brigitte Arnault8 Les prélèvements vaginaux

9 Brigitte Arnault9 Les prélèvements bronchiques Lexpectoration –Prélèvement Il doit être correct sinon lanalyse est impossible. La présence de cellules en trop grande quantité indiquerait une flore buccale. Les expectorations seront recueillies après une toux provoquée dans un flacon stérile bien identifié au nom du malade. Avant tout mise en route de traitement antibiotique Les aspirations bronchiques Les prélèvements trachéaux protégés –Prélèvement stérile Les lavages broncho alvéolaires

10 Brigitte Arnault10 Les prélèvements bronchiques Diagnostic bactériologique –Examen cytologique Leucocytes, présence ou non dune flore équilibrée pour les expectorations, les aspirations bronchiques Culture –Recherche de germes pathogènes en quantité significative Antibiogramme

11 Questions


Télécharger ppt "Les prélèvements Ba Ecole dinfirmières Hôpital de Rambouillet."

Présentations similaires


Annonces Google