La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CONDUITE À TENIR DEVANT DES LEUCORRHÉES. Les leucorrhées physiologiques: 2 sources Desquamation vaginale: leucorrhée laiteuse peu abondante, opalescente,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CONDUITE À TENIR DEVANT DES LEUCORRHÉES. Les leucorrhées physiologiques: 2 sources Desquamation vaginale: leucorrhée laiteuse peu abondante, opalescente,"— Transcription de la présentation:

1 CONDUITE À TENIR DEVANT DES LEUCORRHÉES

2 Les leucorrhées physiologiques: 2 sources Desquamation vaginale: leucorrhée laiteuse peu abondante, opalescente, prémenstruelle++ Glaire cervicale (cellules cylindriques de l endocol): translucide, cristallisation en feuille de fougère, J8- J15

3 La flore vaginale normale 8 à 10 germes saprophytes en équilibre Bacille de Döderlein (lactobacille) +++ pH acide

4 La flore vaginale normale (2) Staphylococcus epidermidis Peptococcus Coliformes Corynebacterium Peptostreptococcus

5 Quelles sont les causes des leucorrhées pathologiques ? Infections basses Néoplasies cervico-vaginales Atteinte du haut appareil génital +++

6 Interrogatoire Couleur, abondance, odeur Survenue au cours du cycle SF:prurit,brûlures,dyspareunie,douleur pelvienne, métrorragies, signes urinaires Partenaire

7 Circonstances de survenue Post- coïtale (MST) ATB (mycose) Grossesse (mycose) DIU (endométrite, salpingite) Diabète, corticothérapie, immunodepression

8 Examen clinique Inspection grattage, rouge,vésicules, ulcérations Spéculum Microscope trichomonas, filaments mycéliens, leucocytes Sniff test gardnerella vaginalis TV (toucher urétrale +++)

9 Les indications des prélèvements Tableau atypique Signes d infection génitale haute Partenaire symptomatique Echec du traitement médical Récidive

10 Quoi prescrire ? PV bactériologie standard recherche mycoplasme et chlamidia (PCR) recherche gonocoque mycogramme NFS, CRP, sérologie chlamidia HIV, HBV, HCV, TPHA-VDRL

11 Les conditions d un prélèvement En dehors des règles pas de toilette vaginale depuis 24h pas de spermicide absence de ttt local ou ATB spéculum sans lubrifiant

12 L examen direct polynucléaires (infection) trichomonas filaments mycéliens (candida) clue-cells (gardnerella) flore déséquilibré pH (mycose, vaginite bactérienne)

13 Les germes pathogènes (i) levures gardnerella trichomonas chlamidia neisseria gonorrhoeae treponème bacille de Ducrey

14 Les germes pathogènes (ii) E coli Klebsiella Proteus Haemophilus influenzae anaerobies (clostridium, bacteroides fragilis) streptocoque B Staph aureus (enterotoxines)

15 Mycose (candida albicans+++) Prurit+++ Pertes blanches Cremeuse Caillebottées Grumeleuses Inodore Inflammation++

16 Candidose Candida albicans Leucorrhée épaisse, caséeuse, prurigineuse, maximum avant les règles. Vulve et vagin très enflammés. Traitement : antifongique locale, alcalinisation

17 Traitement des mycose Antifongique local : lomexin, gynopevaryl lp Solution apaisante : Gyn-Hydralin, Saforelle Remise en place du flore saprophyte: Géliofil Savon alcalin : Marseille Sous vêtements en coton Partenaire si symptomatique 10j

18 Les antifongiques locaux lomexin, fongarex,monazol, pevaryl, fazol, gynomyk…. actif contre c albicans et les bactéries gram + éviter les injections vaginales, tampons savon alcalin (gyn-hydralin, Marseille) ne pas arrêter pendant les règles au mieux après les règles

19 Les anti-infectieux locaux: Polygynax® non résorbés par la muqueuse vaginale antifongique: nystatine antibiotique:néomycine, polymyxine B Ovules Bétadine® : !! allergie et grossesse

20 Mycoses récidivantes (15%) Facteur favorisant : ATB, diabète, grossesse Eliminer une autre cause infectieuse (herpès) Mycogramme Traitement longue durée per os anti-fongique non absorbable Mycostatine 2cpx3/j 10j éradication locale Partenaire

21 Trichomonas MST Leucorrhée pistache Mousseuse Abondant Nauséabond (plâtre frais) Inflammation+++ Minute: 2g Flagyl® ou Flagyl® 500mg x 2/j pdt 10 jours ou Flagyl® ovule 15 jours renouvelable 1 mois plus tard

22 Trichomonas Trichomonas = parasite Leucorrhée : abondante, liquide, malodorante, finement bulleuse (ressemblant à de l'eau savonneuse), prurigineuse. Traitement = Flagyl

23 Gardnerella vaginalis Grisatre, fluide poisson pourri sniff test clue cells anaerobie faible irritation locale Metronidazole (Flagyl) 2g monodose ou Amoxicilline + Metronidazole ou Erythromycine

24 Gonocoque glaire purulent uréthrite cervicite partenaire+++ C3G ofloxacine

25 Mycoplasme Chlamydia Glaire louche banal prélèvement endocol PCR Doxycycline 200mg x2/24h 7 jours

26 SALPINGITE

27 Germes banals Vaginite bactérienne : leucorrhée non spécifique strepto B, staphylocoque, colibacille, proteus Polygynax®, Colposeptine® Secnol ® 1 sachet prise unique

28 Papillomavirus Humain (HPV) Aldara® crème 3 applications/semaine Condyline® crème (podophyllotoxine) Acide trichloroacétique

29 Herpès simplex Acyclovir (Zovirax®) 400mg x3/j 7 à 10 jours Valaciclovir (Zelitrex®) 500mg x2/j 10 jours Prévention récidives: Zelitrex 500mg/j 6 mois

30 Herpès génital

31 Syphilis Extencilline® 2,4 Millions d unités IM Unique superficielle indolore fond propre limite nette base indurée

32 Leucorrhée de la petite fille corps étranger oxyures candida gonocoque flore aero-anaerobie de type fécal+++

33 Leucorrhée de la femme ménopausée Vaginite atrophique sénile par carence hormonale Origine néoplasique (col, endomètre) Lésion vulvaire

34 Points essentiels La leucorrhée physiologique est l expression d une bonne imprégnation hormonale MST Récidive:facteurs favorisants Ménopause: penser aux cancers génitaux Jeune fille: corps étrangers

35 La pillule du lendemain Rapport<72 h Norlevo® 2 cp Anti-émétique Pas de contre-indications Vente libre Méthode dexception MST

36 IVG Délai légal <14 SA Délai de réflexion 7 jours Conseillère sociale non obligatoire Mineure RU 486 avant 7 SA Consultation post IVG +++ MST, contraception


Télécharger ppt "CONDUITE À TENIR DEVANT DES LEUCORRHÉES. Les leucorrhées physiologiques: 2 sources Desquamation vaginale: leucorrhée laiteuse peu abondante, opalescente,"

Présentations similaires


Annonces Google