La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Vendredi 10 janvier 20141 Pasteurellaceae : Pasteurella Haemophilus.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Vendredi 10 janvier 20141 Pasteurellaceae : Pasteurella Haemophilus."— Transcription de la présentation:

1 vendredi 10 janvier Pasteurellaceae : Pasteurella Haemophilus

2

3 vendredi 10 janvier Morphologie - Culture - Espèces aspect microscopique (Gram - MEB) Coccobacilles Gram - Immobiles caractères oxydase type respiratoire caractères oxydase type respiratoire

4 vendredi 10 janvier Différentes Pasteurellaceae Genre Pasteurella (espèce principale multocida) Genre Haemophilus influenzae parainfluenzae ducreyii Etc… (Actinobacillus) Différentes Pasteurellaceae Genre Pasteurella (espèce principale multocida) Genre Haemophilus influenzae parainfluenzae ducreyii Etc… (Actinobacillus)

5 vendredi 10 janvier Habitat Habitat des Pasteurellaceae Ce sont des parasites des muqueuses animales y compris humaines Exemple pour Haemophilus : Habitat des Pasteurellaceae Ce sont des parasites des muqueuses animales y compris humaines Exemple pour Haemophilus :

6 vendredi 10 janvier pouvoir pathogène Pouvoir pathogène des Haemophilus influenzae On a longtemps cru que H. influenzae était lagent de la ……………… Cette bactérie est : Agent de surinfection après une infection virale de ……………………… avec ……………………………… Agent de métastases septique et en particulier de ……………………… (sérovar b) Pouvoir pathogène des Haemophilus influenzae On a longtemps cru que H. influenzae était lagent de la ……………… Cette bactérie est : Agent de surinfection après une infection virale de ……………………… avec ……………………………… Agent de métastases septique et en particulier de ……………………… (sérovar b)

7 vendredi 10 janvier pouvoir pathogène Pouvoir pathogène de Haemophilus ducreyii Cest lagent dune IST, le CHANCRE MOU. ( ulcération dune muqueuse en particulier sur le pénis, sans induration, provoquant des démangeaisons, souvent inapparente chez la femme et guérissant spontanément ) Son % dhomologie DNA/DNA avec les autres Haemophilus est de 4%… Il sera donc déclassé un jour ! Culture quasiment impossible… Pouvoir pathogène de Haemophilus ducreyii Cest lagent dune IST, le CHANCRE MOU. ( ulcération dune muqueuse en particulier sur le pénis, sans induration, provoquant des démangeaisons, souvent inapparente chez la femme et guérissant spontanément ) Son % dhomologie DNA/DNA avec les autres Haemophilus est de 4%… Il sera donc déclassé un jour ! Culture quasiment impossible…

8 vendredi 10 janvier pouvoir pathogène Pouvoir pathogène de Pasteurella Pasteurella est responsable du choléra des poules… Et de nombreuses infections cutanées liées à des MORSURES DANIMAUX Pouvoir pathogène de Pasteurella Pasteurella est responsable du choléra des poules… Et de nombreuses infections cutanées liées à des MORSURES DANIMAUX

9 vendredi 10 janvier Isolement Gélose au sang FRAIS Pasteurella : culture sur GS frais Haemophilus : culture très difficile sur GS frais Gélose au sang CUIT = Gélose au sang frais chauffée à 80°C (teinte chocolat) Gélose au sang ORDINAIRE Pasteurella : culture sur GO Haemophilus : pas de culture sur GO

10 vendredi 10 janvier Isolement Différence entre Gélose au sang FRAIS et sang CUIT NAD : quasiment absent dans la gélose au sang frais car : NAD hydrolase plasmatique élimine le NAD (mais un peu de NAD peut provenir des hématies selon leur origine. Toujours absent dans les milieux AUTOCLAVÉS. HÉMINE : ce coenzyme provient de lhémoglobine et nest donc présent que dans les hématies. Absent dans les milieux sans sang…

11 vendredi 10 janvier Isolement La gélose CHOCOLAT et la gélose CHOCOLAT ENRICHIE (= + Polyvitex) Gélose CHOCOLAT = gélose riche (type Columbia) + hémoglobine autoclavée. Elle contient donc : ……………………… Polyvitex® (biomérieux) : additif stérilisé par filtration contenant : glucose fer III acides aminés (Cys, Gln) bases azotées (A, G) coenzymes (NAD, thiamine…) Gélose CHOCOLAT ENRICHIE Elle contient donc : …………………… ……………………

12 vendredi 10 janvier Identification 5.1. Besoins en facteurs de croissance a. Méthodes des disques On dispose : dune gélose Columbia de disques contenant du NAD (facteur V) de lhémine (facteur X) ou du mélange des deux On dispose : dune gélose Columbia de disques contenant du NAD (facteur V) de lhémine (facteur X) ou du mélange des deux

13 vendredi 10 janvier Identification Méthodes des disques Hémine X X+V NAD (V)

14 vendredi 10 janvier Identification Méthodes des disques Hémine X X+V NAD (V)

15 vendredi 10 janvier Identification Méthodes des disques Hémine X X+V NAD (V)

16 vendredi 10 janvier Identification Méthodes des disques Hémine X X+V NAD (V)

17 vendredi 10 janvier Identification Méthodes des disques Hémine X X+V NAD (V)

18 vendredi 10 janvier Identification Méthodes des disques

19 vendredi 10 janvier Identification 5.1. Besoins en facteurs de croissance b. Méthodes des bo î tes On dispose : dune gélose Columbia dune gélose Columbia + polyvitex dune gélose Chocolat dune gélose Chocolat + polyvitex (ou au sang cuit, gélose qui peut être le r é isolement de la souche) On dispose : dune gélose Columbia dune gélose Columbia + polyvitex dune gélose Chocolat dune gélose Chocolat + polyvitex (ou au sang cuit, gélose qui peut être le r é isolement de la souche)

20 vendredi 10 janvier Identification 5.1. Besoins en facteurs de croissance b. Méthodes des bo î tes

21 vendredi 10 janvier Identification 5.1. Besoins en facteurs de croissance c. Syntrophie Gélose chocolat sans PV contaminant Culture parasite de Haemophilus influenzae

22 vendredi 10 janvier Identification 5.1. Besoins en facteurs de croissance c. Syntrophie On dispose : dune gélose Columbia et/ou dune gélose Chocolat dune souche excrétrice de NAD (Staphylococcus aureus ou Enterococcus faecalis) On dispose : dune gélose Columbia et/ou dune gélose Chocolat dune souche excrétrice de NAD (Staphylococcus aureus ou Enterococcus faecalis)

23 vendredi 10 janvier Identification 5.1. Besoins en facteurs de croissance c. Syntrophie

24 vendredi 10 janvier Identification 5.1. Besoins en facteurs de croissance c. Syntrophie

25 vendredi 10 janvier Identification 5.2. galerie biochimique : galerie API NH Haemophilus : galerie API NH Pasteurella : galerie API 20E

26 vendredi 10 janvier Traitement et antibiogramme Antibiothérapie Antibiogramme : Quel milieu ? Recherche de la bétalactamase CONSTITUTIVE Antibiogramme : Quel milieu ? Recherche de la bétalactamase CONSTITUTIVE

27 vendredi 10 janvier Prophylaxie Vaccination des nouveaux-nés Les méningites à Haemophilus influenzae b surviennent essentiellement chez les nouveaux-nés. lAg capsulaire b est polyosidique les enfants de moins de 2 ans ne fabriquent pas efficacement dIg contre les polyosides… le vaccin moderne a donc rendu immunogène le polyoside en le fixant sur une protéine, la protéine choisie est déjà injectée au nourrisson dans un autre vaccin

28 vendredi 10 janvier Prophylaxie Vaccin = Polyoside capsulaire b fixé covalament sur Anatoxine diphtérique Vaccin = Polyoside capsulaire b fixé covalament sur Anatoxine diphtérique

29 vendredi 10 janvier Merci de votre attention !!!! Réalisé par Jean-No ë l Joffin Mars 2010 Au laboratoire de SAINT BRICE ! Critiques :


Télécharger ppt "Vendredi 10 janvier 20141 Pasteurellaceae : Pasteurella Haemophilus."

Présentations similaires


Annonces Google