La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CNP Assurances Offre produit et risques financiers Décembre 2005

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CNP Assurances Offre produit et risques financiers Décembre 2005"— Transcription de la présentation:

1 CNP Assurances Offre produit et risques financiers Décembre 2005
Le premier assureur de personnes en France Offre produit et risques financiers Décembre 2005

2 Sommaire 1. Evolution de l’offre produit 2. Intégration des risques
Modèle d’affaires de CNP Stratégie commerciale 2. Intégration des risques Risque de longévité Risque de sinistralité Risque de taux

3 Rappel : profil de CNP Assurances
Le premier assureur de personnes en France 17.0 %* du marché de l’assurance de personnes en 2004 18.0 %* du marché de la vie capitalisation en 2004 14 millions de clients 12 millions de contrats d’assurance individuelle Une gamme complète de produits en assurance de personnes Un réseau de distribution élargi pour l’assurance individuelle Plus de points de vente en France Des accords de long-terme pour la distribution Un acteur majeur de l’assurance collective Près de 40 % du marché de la couverture de prêts ** Un développement international mesuré Brésil, Portugal, Argentine, succursales en Europe Une acquisition récente en Italie Source FFSA : * juillet 2005, ** juin 2004

4 Rappel : actionnariat de CNP Assurances
Caisses d'Epargne AA 18% La Poste Établissement public AA CDC AAA 37% 18% Actionnaires institutionnels 22,3% dont Etats-Unis 7,0 % France 6,5 % Royaume-Uni 5,8 % Allemagne 1,2 % Actionnaires individuels 3,7% 26% Etat français 1% Public Les relations entre les grands actionnaires de CNP Assurances restent régies par le pacte d’actionnaires (échéance déc. 2008)

5 Elaboration de l’offre
Modèle d’affaires Assurance individuelle : bancassurance avec deux réseaux principaux La Poste Caisses d’épargne Une force commerciale : CNP Trésor Assurance collective : distribution traditionnelle par des partenariats en business-to-business Offre produit Distribution Compréhension des besoins Elaboration de l’offre Animation Ventes Gestion des contrats Gestion financière Sélection des fonds Vie du contrat Gestion du sinistre Gestion actif passif Souscription CNP Autres Gestion d’actifs

6 Chiffre d’affaires par secteur et par produit
9 mois 2005 (IFRS) PAR TYPE DE PRODUIT PAR PARTENAIRE Épargne La Poste Retraite Caisses d'Epargne * Prévoyance CNP Trésor Santé Etablissements financiers Couverture de prêts Mutuelles Dommages aux biens Entreprises et collectivités locales Filiales internationales 33,6 % La Poste 3,1 % CNP Trésor 80,1 % Epargne 4,4 % Ets financiers 6,0 % Retraite 2,6 % Mutuelles 4,9 % Prévoyance 39,1 % Caisses d’épargne* 5,2 % Entreprises et collectivités locales 1,0 % Santé 7,0 % Couverture de prêts 11,6 % Filiales étrangères 1,0 % Dommage aux biens * Y compris assurance emprunteur

7 Asusrance individuelle : Des liens étroits avec les partenaires
Les partenaires commerciaux sont aussi actionnaires de CNP Création de filiales communes Accords de distribution de long terme (5 à 10 ans) Partage des commissions prélevées sur les flux et sur les encours Elaboration commune de la stratégie commerciale Amélioration constante des gammes de produit Systèmes d’information partagés Développement CNP sur mesure adapté aux besoins spécifiques du partenaire

8 Assurance individuelle : La Poste
Structure du partenariat Primes collectées par la Poste aux 9 mois 2005 : 6 534,6 M€ (+19,8%) bureaux conseillers financiers 25 millions de clients, dont 12 millions de clients actifs (avec CCP), part de marché dans les dépôts bancaires : 9% 3,6 millions de clients CNP en 2004 Sopassure 18 % Epargne, retraite 50 % Prévoyance Ass. emprunteur Assurposte 123,8 M€ 50 % Accord de distribution de long terme (11 ans jusqu’à décembre 2009) Intégration des systèmes IT dans les bureaux de Poste Lancement de la banque postale en janvier 2006

9 Assurance individuelle : Caisses d’épargne
Structure du partenariat 4,700 agences 8 millions de clients actifs, part de marché dans les dépôts bancaires : 12% 3 millions de clients CNP Primes collectées par la Poste aux 9 mois 2005 : 7 611,2 M€ (+12,1%) Sopassure 18 % Ass. emprunteur < 50 % Epargne, retraite Ecureuil Vie > 50 % Accord de distribution de long terme (5 ans jusqu’à décembre 2008) Interconnexion des systèmes IT depuis 2000 Ambition de la CNCE d’entrer en bourse

10 Assurance individuelle : CNP Trésor
Force commerciale CNP Trésor Depuis janvier 2004, CNP a repris la relation avec les assurés qui avaient souscrit un contrat via le réseau du Trésor Public Maintenir la valeur du portefeuille pour l’assureur Garantir la continuité de service aux assurés Aux 9 mois 2005 : 268 conseillers, chiffre d’affaires réalisé : 613 M€ (+37 %) Stratégie Continuer à moderniser la gamme épargne Augmenter la part en unités de compte Mieux segmenter la clientèle, effort sur la clientèle haut de gamme 738 M€ 83 % de 2003 Dépasser 2003 Réalisé 613 M€ Objectif 75% de 2003 2003 2004 9m 2005 2005

11 CNP en France : profil des clients
0% 5% 10% 15% 20% Population française Clients des Réseaux CNP 25% Profil de la clientèle des réseaux partenaires Plus de 20 millions de clients Un profil de clientèle proche de la population française (faiblesse relative chez les jeunes actifs) Fort capital confiance 18-24 25-34 35-44 45-54 55-64 65-74 >75 ans Profil de la clientèle assurée par CNP Plus de 6 millions d’assurés Une faiblesse relative chez les jeunes et les matures Tous types de capacité d’épargne, concentration sur la moyenne CNP très légitime sur le marché de l’épargne longue et de la gestion actif passif 30% Assurance vie en France 25% 20% 15% 10% Assurés CNP 5% 0% 18-24 25-34 35-44 45-54 55-64 65-74 >75 ans Renouveler le portefeuille de clients CNP (rajeunissement et extension de la gamme) Source : CNP, 2003

12 Stratégie commerciale et perspectives
Bénéficier du potentiel de croissance des réseaux partenaires Rajeunissement Extension de la gamme de produits Elargir les gammes Produits dépendance Succès de Protectys Autonomie Produits haut de gamme Retraites Développer les produits à meilleure marge Unités de compte (UC) Produits de risque Assurance emprunteur Poursuite du développement de la prévoyance

13 Assurance individuelle : La Poste
Stratégie Assurance vie clients traditionnels CNP Prévoyance 2004 Retraite (Vie, PERP) 2004 Dépendance Age 30 35 45 60 70 ans 2005/2006 Développer les UC

14 Assurance individuelle : Caisses d’épargne
Stratégie 2005 Nuances Privilège Nuances Plus Développement des UC Haut de gamme Assurance vie clients traditionnels CNP 2001 Nuances 3D Développement des UC Initiatives Transmission Monosupport 2004 PERP 2005 Ricochet Faible capacité d’épargne

15 Premiers résultats Renouvellement du portefeuille
Nombre d’assurés CNP ayant souscrit un contrat (épargne, retraite, prévoyance) : Rajeunissement : âge moyen des clients des nouveaux produits retraite : 40 ans Unités de compte en France : collecte au 3e trimestre + 60 % 3,6 millions 3,3 2,5 A la Poste 3 millions 2,5 Aux Caisses d’épargne 2 1998 2002 2004

16 Rajeunissement des clients : Lancement des nouveaux produits retraite
CNP en 2004 Nouveaux produits retraite vendus par CNP et ses réseaux partenaires : nouveaux contrats PERP : produit stratégique pour le positionnement de CNP et de ses partenaires Renforcement du positionnement sur le segment des ans, âge moyen : 40 ans Pas de cannibalisation de l’assurance vie :2/3 des nouveaux clients n’ont pas d’assurance vie L’impact sur la rentabilité devrait être positif CNP aux 9 mois 2005 243 M€ de primes, dont nouveaux contrats PERP: 84 M€ de primes, dont nouveaux PERP (et Solésio Préfon à la Poste) Lancement de PERP 2 aux Caisses d’épargne Objectif 2005 : nouveaux contrats retraite * FFSA, Jan et ** Octobre 2005

17 Développement des unités de compte
stable CNP + 10,2% Collecte en UC (normes françaises) 9 mois 2005 Marché français - 14% + 48% Problématique Faire profiter les assurés des perspectives de marché dans un environnement de taux bas Moindre marge de solvabilité Nécessité d’un conseil approprié envers les assurés Moyens mis en œuvre Intégrer dans certaines campagnes de taux une part d’UC S’appuyer sur la loi Breton (amendement Fourgous) Perfectionner la formation de la force de vente, organiser des challenges CNP : collecte en UC au 3e trimestre en France : + 60 % Notes

18 Développement des unités de compte
IFRS En M€ Evolution / 9 mois 2004 % CA Epargne et retraite 9 mois 2005 9 mois 2004 524,6 460,2 +14,0% 8,2% 1 327, ,6 +11,6% 18,1% CNP Trésor 80,6 * 33, ,5% 13,8% Fineco Vita , Total ** 3 513, ,2 + 94,8% 20,9% CNP : collecte en UC au 3e trimestre en France : + 60 % * Collecte du réseau du Trésor Public aux 9 mois 2003 : €30m ** Le total comprend les produits d'épargne en unités de compte vendus en individuels par d'autres canaux et dans les contrats collectifs

19 Sommaire 1. Evolution de l’offre produit 2. Intégration des risques
Modèle d’affaires de CNP Stratégie commerciale 2. Intégration des risques Risque de longévité Risque de sinistralité Risque de taux

20 L’évolution de l’offre produit intègre les risques
3 exemples Risques liés au métier d’assureur Risque de longévité : comment CNP a traité le risque de longévité dans ses produits de rente ? Exemple du PERP Risque de hausse de la sinistralité : comment CNP a adapté la tarification de ses produits de risque ? Exemple du risque incapacité Risques financiers Risque de taux : comment CNP a intégré le risque de taux d’intérêt bas ? Exemple de l’assurance vie en euros : limitation des garanties dans le temps et en niveaux Ajustement de la stratégie d’investissement Ajustement des taux servis aux assurés pour maintenir les marges Risque action : résistance du titre CNP en 2002

21 Risques liés au métier d’assureur : Risque de longévité
Le risque de longévité dans les produits de retraite (rente) PERP multi-supports : liquidation de la rente au moment de la retraite Pas de garantie sur les rentes Calcul de la longévité avec les tables de mortalité en vigueur à la liquidation PERP L441 : prise en compte de l’augmentation de la longévité Tables prévisionnelles par génération

22 Risques liés au métier d’assureur : Risque de hausse de la sinistralité
Adapter régulièrement la politique tarifaire : Sinistralité IT (incapacité de travail) sur le secteur des mutuelles et collectivités locales 2003 : hausse de la sinistralité Résiliation de contrats des collectivités locales auxquelles un nouveau contrat a été proposé Hausse des tarifs Découplage entre décisions des comités médicaux et remboursement CNP Mise en place de franchises 2004 : résultat technique bénéficiaire des collectivités locales Adapter le cas échéant des prestations forfaitaires Ex : la plupart des produits dépendance

23 Risques financiers : Contexte de taux d’intérêt bas
Risque: rendement insuffisant des actifs pour faire face aux engagements de rémunération pris vis-à-vis des assurés En période de baisse des taux, le rendement de l’actif décroit du fait des nouveaux investissements effectués à des taux faibles Les engagements pris vis-à-vis des assurés peuvent être supérieurs Le différentiel d’intérêt peut constituer une charge importante et croissante (si versements ultérieurs possibles avec la même garantie)

24 Risques financiers : Contexte de taux d’intérêt bas
Stratégie de CNP depuis 1992 Limitation des taux garantis Taux garanti inférieur ou égal à 60% du TME* calculé à la date du versement (date de la souscription, date du versement ultérieur) Après 8 ou 10 ans, il n’y a plus de garantie de rendement Souscription Versement 8/10 ans Vie du contrat T2 Taux garanti = 0% T1 T2 < 60% TME 2 T1 < 60% TME 1 Adossement systématique des taux garantis par des obligations à taux fixes de maturités au moins égale * TME: taux moyen des emprunts d’Etat

25 Répartition des provisions techniques (passif) par type de contrat
31 Décembre 2004 (€m) Répartition % 31 Décembre 1997 (€m) Répartition % Contrats en UC sssssdd16 066,2 9,6 % ,0 % Contracts à taux garanti (tmg) 0 < tmg < 60% TME (1) , ,5 % ,3 33,3 % Après 8 ans Contracts à taux garanti (tmg) tmg = 0% ,9 25,7 % ,3 5,2 % Contrats à taux majoré variable ,2 1,8 % ,8 4,2 % Contrats à taux majoré fixe ,4 4,4 % ,5 34,3 % Contrats avec taux garanti incluant la PB ,3 1,5 % ,7 4,0 % Autres (2) ,6 14,6 % ,3 16,9 % Total ,0 100,0 % ,1 100,0 % (1) TME : Taux moyen des emprunts d’Etat (2) dont prévoyance, couverture de prêt, rentes viagères Entre 1997 et 2004 le risque de taux correspondant aux engagements résultant des contrats CNP s’est nettement réduit Augmentation de la part des contrats en UC Forte diminution des contrats à taux majoré fixe Concentration des contrats dans la catégorie TMG < 60 % des TME Pratique CNP : garantie de taux pendant 8 ou 10 ans, pas de garantie au-delà Par ailleurs, CNP rappelle que par rapport à ces engagements de taux, CNP Assurances a réalisé l’adossement actif / passif nécessaire et dispose des provisions adéquates pour y faire face

26 Une gestion actif passif performante
Faire face à une baisse accentuée des taux Projection sur 10 ans du taux de rendement de l’actif avec un réinvestissement sur des obligations à taux fixes à 1 % ou 2 % à partir de 2006, les marchés actions étant stables Contrats en stock à fin 2004, prise en compte des rachats et du montant des prestations Groupe CNP à 100% Rendement de l’actif avec : Réinvestissement à 2% Réinvestissement à 1% Taux garantis

27 Faire face à une remontée des taux
Risque : écart entre le taux de rendement des actifs en portefeuille et les nouvelles conditions de marché Conséquences possibles Tentation de souscrire à de nouveaux produits à rendement plus élevé réduction du chiffre d’affaires sur les produits concernés Rachats anticipés des contrats Vente d’actifs en moins values Stratégie de CNP Augmentation du programme de couverture en cas de hausse (22,5 Md€ au 30 juin 2005) Part significative du portefeuille investie en : Taux flottant ou indexés (10% du portefeuille obligataire total) Obligations structurées avec une part de flottant

28 Stratégie d’investissement
Un portefeuille de qualité En période de taux bas, raccourcir les maturités des nouveaux investissements à taux fixe dans les limites de l'adossement actif / passif La maturité moyenne des actifs est toujours supérieure à la durée des garanties de taux Pour mémoire au : 6,72 ans (taux fixes > 1 an) Achat d'actions : 12 à 13 % des flux (zone euro essentiellement) Montée en puissance du private equity Notes

29 Des actifs qui profitent à plein de la hausse des marchés
Normes françaises En M€ Actifs en V. bilan 30 juin 2005 Plus-values latentes 30 juin 2005 Plus-values latentes 30 juin 2004 Répartition hors UC Immobilier ,1 % Obligations ,7 % Actions ,2 % Total % Notes Actifs hors UC : M€ Nouvelle classification des actifs en IFRS au 30 juin 2005: 214,9 Md€ HTM Held-to-maturity (0,3%), AFS Available-for-sale (73,6%), Trading (24.9%), Autre (Immobilier de placement, prêts et avances) (1,2%)

30 Gestion financière Développement du private equity
Plus de 900 M€ engagés au 30 juin 2005 dans le private equity Très forte progression des engagements au 1er semestre 2005 Portefeuille diversifié : près de 80 fonds souscrits Venture et développement : 15 % Fonds de fonds et fonds secondaires : 20 % LBO : 60 % Notes Mezzanine : 5 % Euro (79 %), Dollar (19 %), Livre Sterling (2 %)

31 Le risque actions Facteurs d’appréciation
Règles du traitement comptable et prudentiel de la chute des cours Caractéristiques des contrats Horizon, options de rachat anticipé Taux minimum garanti ou possibilité d’ajuster la rémunération des assurés? Réserves disponibles pour faire face à une chute des cours de Bourse niveau des plus values latentes niveau des provisions mobilisables (PPB) Traversée de la crise boursière avec un cours stable En très nette surperformance par rapport aux valeurs d’assurance européennes (- 60%) Notes

32 Avertissement « Le présent document peut contenir des données de nature prospective. Ces données se réfèrent notamment à des projections, des évènements futurs, des tendances ou objectifs qui sont sujets par nature à des risques et aléas susceptibles d'entraîner une différence significative entre les résultats réels et ceux contenus explicitement ou implicitement dans ces données. Les résultats, performances, objectifs ou estimations peuvent présenter des différences avec les résultats réels notamment en raison de l'évolution de la conjoncture économique et des performances des marchés financiers, des décisions et changement d'ordre législatifs ou réglementaires, de la fréquence et de la gravité des sinistres assurés et notamment des taux de mortalité et de morbidité, du taux de conservation des affaires, de l'évolution des taux d'intérêt, des taux de change, de la concurrence, des changements intervenant dans les politiques des grandes banques centrales ou gouvernements étrangers, des procès ou actions en justice, des effets des acquisitions et de leurs intégrations, et des facteurs généraux ayant une incidence sur la concurrence. Des informations concernant ces risques et aléas peuvent figurer dans les documents déposés par CNP Assurances auprès de l'AMF. CNP Assurances ne s'engage pas à mettre à jour ou à réviser du fait de nouvelles informations, d'évènement futur ou pour tout autre raison les données de nature prospective qui peuvent être présentées dans ce document. »

33 Relations Actionnaires et Analystes Brigitte MOLKHOU brigitte
Relations Actionnaires et Analystes Brigitte MOLKHOU CNP Assurances 4, place Raoul Dautry Paris Cedex 15 Informations financières Abonnez-vous à la lettre d’informations financières

34 Composition des portefeuilles obligataires (hors Brésil)
Annexe Qualité des actifs Fin 2004 Composition des portefeuilles obligataires (hors Brésil) Par notation: AAA (58,9%), AA (27,5%), A (11,7%) BBB (1,7%), inférieure à BBB (0,08%) Par nature: Etats (G7, UE): 44%, Autres: 56% Placements vie: 97,6% Placements non vie: 2,4% dont immobilier 8%, actions 32%, obligations 60% Gestion alternative Valeur bilan : 636,3 M€ in 2004, contre 261,0 M€ in 2003

35 Annexe Assurance individuelle à la Poste : principaux produits
En M€ et French Gaap CA 30 juin 2005 Individuel/ collectif Epargne Réseau € / UC Encours GMO Poste Avenir 46 722 3 002 Ascendo 851 8 542 Retraite Plein Temps 15 1 379 Assurimmo 7,5 547,3 Solésio 104,9 278 PERP Poste 6,6 13 Prévoyance Aviposte 11 Resolys/Premunys/Seralys/ Avisys/Ponctualys/Prévialys 20,8 Complétys Santé 3,6 Monosupport Euro Multisupports Assurance individuelle Assurance collective

36 Individuel/ collectif
Annexe Assurance individuelle aux Caisses d’épargne : principaux produits En M€ et French Gaap Individuel/ collectif Réseau € / UC CA 30 juin 2005 Epargne Encours Nuances 2 620 16 051 Initiatives Transmission 2 073 32 827 Initiatives Plus 118 2 151 Ecureuil Projet 69 4 120 Retraite Garantie retraite Ecureuil 18,4 522 Points Retraite Ecureuil 28,8 1 042 Perspective Ecureuil 14,1 1 588 PERP Ecureuil 38,7 106,5 Produits de rentes 2,7 100,3 Prévoyance Urgence et Famille 10,1 Monosupport Euro Multisupports Assurance individuelle Assurance collective


Télécharger ppt "CNP Assurances Offre produit et risques financiers Décembre 2005"

Présentations similaires


Annonces Google