La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La sécurité énergétique et le changement climatique... ou… La sécurité climatique et le changement énergétique ?... Quelques réflexions.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La sécurité énergétique et le changement climatique... ou… La sécurité climatique et le changement énergétique ?... Quelques réflexions."— Transcription de la présentation:

1 La sécurité énergétique et le changement climatique... ou… La sécurité climatique et le changement énergétique ?... Quelques réflexions

2 Les émissions soutenues de carbone fossile annoncent un changement climatique de grande ampleur La pression démographique et la pression du développement accentuent les dommages climatiques à lenvironnement humain Depuis toujours, lénergie fait la politique et non linverse

3 Faits avérés ou rhétorique alarmiste ? Les faits Laugmentation du nombre de molécules de gaz actifs dans linfra- rouge augmente le piégeage de rayonnement dans latmosphère Les émissions cumulées de CO2 fossile depuis le 18ème siècle atteignent 300 Gt soit près de 50% du stock atmosphérique naturel A ce jour 150 Gt de ces émissions demeurent dans latmosphère La température moyenne du globe sest élevée de 0.6° en 50 ans, de très nombreux indicateurs fiables corroborent cette vision cf. dernier rapport du GIEC Source : GIEC

4 Le réchauffement des 50 dernières années Inexplicable par les causes naturelles Source : GIEC

5 Précipitations Une évolution principalement portée par lhiver Impacte lagriculture et la production électrique

6 Les émissions Les grandes masses sont connues, mais les cadastres restent imprécis Explique en partie lattitude des USA Emissions cumulées depuis 1750 : 300 Gt de carbone = De 1990 à 2050 : environ 800 Gt cumulées

7 Les émissions Source : Canadell et al. PNAS 2007

8 Un fléchissement des puits de carbone Source : Canadell et al. PNAS 2007 Très forte variabilité Rétroaction climatique Mauvaises nouvelles en vue Stratification et acidification de locéan Déforestation et usage des sols débridés (biofuels...) Déstabilisation des régions arctiques (lacs, pergélisol)

9 Une seconde cause : labus des sols Environ 20 à 25 % du total des émissions 1,6 GtC par an (moyenne 90-99) Forte variabilité (0,5 à 2,7) Estimation très difficile (aidée par les satellites) Source : E. Kintisch, Science 2007

10 Un héritage lourd Contribution de chaque génération laissée à nos descendants

11 Scénarios idéalisés - la cible Doublement de CO 2 (600 ppm) Température +2.5°C, précipitations mm/jour Source : IPSL & CNRM

12 Scénarios idéalisés - la redoutable probabilité... Scénario A2 (800 ppm) : de 4 à 5° en France Un « autre monde »... Source : IPSL & CNRM

13 Les risques La seule évaluation possible est par les modèles climatiques numériques Dans la limite de létat actuel des composantes du climat (surfaces continentales, océans,...) Dans la limite des connaissances (aérosols, nuages) Observations Modèle sans sulfates Modèle avec sulfates Source : IPSL

14 Développement, prospérité et énergie «...ainsi la fête humaine frivole joyeuse de quelques siècles industriels serait-elle peut-être payée par des millénaires dun monde terrestre transformé... » H. Jonas, Le Principe Responsabilité, 1979 Source : worldmapper©

15 Un nouveau modèle du monde...?

16 Une actualité contrastée !

17 Sauver le monde… Un impératif, une question de prix, ou une question de régulation ?

18 La foi en la technologie

19 Lutopie malgré nous : quelle voie pour laction ? Que faire ? « penser globalement, agir individuellement » ? Lusage de lénergie est in fine un acte individuel : au delà des visions régaliennes, il y a nécessité dune citoyenneté du monde Comment faire ? Un argument clé chez Jonas « lextension inévitablement utopique de la technologie moderne fait que la distance salutaire entre desseins quotidiens et desseins ultimes, entre des occasions dexercer lintelligence ordinaire et des occasions dexercer une sagesse éclairée, se rétrécit en permanence » « Etant donné que nous vivons aujourdhui à lombre dun utopisme non voulu, automatique, faisant partie de notre mode de fonctionnement, nous sommes perpétuellement confronté à des perspectives finales dont le choix positif exige une suprême sagesse » « Une situation impossible pour lhomme comme tel, parce quil ne possède pas cette sagesse, et en particulier impossible pour lhomme contemporain qui nie lexistence même de son objet, à savoir lexistence dune valeur absolue et dune vérité objective » « La sagesse nous est le plus nécessaire alors même que nous y croyons le moins »

20 Les émissions Source : Canadell et al. PNAS 2007

21 Une cause : la consommation dénergie fossile Environ 11 Gtep/an dont environ 80% de fossiles (Emissions : le compte y est…) Source : AIE

22 Kaya factors Les émissions croissent plus vite que le mixte énergétique névolue Emissions = F = P.g.e.f = Population.(PIB/Population).(Energie/PIB).(émissions/Energie) Valeur de lordonnée : 1 = 1990 (« référence Kyoto ») D1 : autres OCDE (dont Australie, Norvège,...) D2 = économies en transition (dont Amérique latine, Moyen Orient, Maghreb) D3 : Afrique et Asie Source : Raupach et al. PNAS 2007

23 Quelle perspective ? A vrai dire pas très bonne… Source : AIE & Raupach et al. PNAS 2007

24 Emissions de systèmes énergétiques Deux faits majeurs : Seul le charbon est très abondant à bas coût relatif (conditions dextraction...) Cogénération, renouvelables et véhicules électriques imposent de repenser les réseaux énergétiques (« smart meters » par exemple) Grammes de carbone par kwh

25 Emissions de lUnion Européenne 15% 21% 8% 11% 8% 10% 6 gros émetteurs 17% du total mondial de CO2 tonnes de C/an PCMillions de t de C/an Daprès AIE

26 L. Turpin La France des régions en 2000 Des surprises ! Régions urbaines les plus sobres Bénin 6,6 million dhabitants 0,54 MtC en ,3 tonnes de C par habitant, par an Vendée habitants 1,7 MtC en tonnes de carbone par habitant, par an Source : CITEPA Millions de t de C/antonnes de C/an PC

27 « Think global, act local » Pieuvre énergétique de la France Source : MEDDAT/DGEC

28 Energie finale « The move towards a low carbon society isnt happening fast enough to secure the future of our environment » J. McGlade, European Environment Agency ex.dir. Missing: energy efficiencyy

29 Energie fossile Ne pas émettre, cest ne pas consommer Comment réduire par les produits, le marché et les infrastructures, lusage des énergies fossiles (facteur f) Missing: electricity

30 Lélectricité Ne pas émettre, cest ne pas consommer… Quel usage pour lélectricité finale ? Une augmentation du recours à lélectricité finale « dégrade » les indicateurs defficacité énergétique Il faut donc sortir le carbone de lélectricité (beaucoup démissions pour des pertes importantes)

31 Electricité : une partie du problème France 2005 Exemple de la gestion complexe dun système électrique Ne pas oublier les pertes très importantes (>30%) Source : DGEMP

32 Electricité : inextricable Europe… Réduction des émissions : comment concilier logique nationale et logique dentreprise dans un marché dérégulé ? Les groupes de lEst (CEZ, E.On, RWE) se dégradent… La conjoncture climatique reste un fait dominant (base vs pointe, hydraulique vs fossile, renouvelables vs nucléaire…) Source : PricewaterhouseCoopers / Enerpresse 2008

33 Quel agir ? Principe de responsabilité et principe de réalité « Pas plus que lespérance, la peur ne doit inciter à remettre à plus tard la véritable fin – la prospérité de lhomme sans diminution de son humanité – et, en attendant, à détruire cette même fin par les moyens. Cest ce que feraient des moyens qui ne respecteraient pas les hommes de leur propre temps. » « Ce qui noue donc partout ensemble le vouloir et le devoir, le pouvoir, est la même chose qui place la responsabilité au centre de la morale. » Time to ditch Kyoto (Prins & Rayner 2007) The Kyoto protocol was always the wrong tool for the nature of the job Focus mitigation efforts on the big emitters Allow genuine emissions market to evolve from the bottom up Put public investments in energy R&D on a wartime footing Increase spending on adaptation Work the problem at the appropriate scale

34 « Libérer lexigence de la justice, de la bonté et de la raison de lappât de lutopie » Réguler localement lusage de lénergie : une question éthique, sociale, économique et politique Quelle prospérité, quelles richesses, quel développement, avec une meilleure intensité énergétique ? Léducation, clé du 21ème siècle ? Source : worldmapper©


Télécharger ppt "La sécurité énergétique et le changement climatique... ou… La sécurité climatique et le changement énergétique ?... Quelques réflexions."

Présentations similaires


Annonces Google